Erreur avec la Coupe Davis: le gagnant n’est pas celui annoncé par nos médias

Quel hasard!!! Les médias nous ont annoncé une victoire, et ce n’était même pas le grand gagnant!!! Puisqe ce n’est pas UN gagnant, mais UNE gagnante: l’évasion fiscale!

tennis-sport-hd-wallpapers

Avant même le début du match, la Suisse a déjà gagné. Jo-Wilfried Tsonga, Gael Monfils, Richard Gasquet, Julien Benneteau et Gilles Simon sont en effet tous les cinq des heureux résidents de ce pays. Quant à BNP Paribas, qui sponsorise tapageusement l’événement, elle détient le record absolu de la présence dans les paradis fiscaux, avec 170 filiales.

Comme le révèle l’Équipe du 17 novembre [1], « pour la première fois dans l’histoire de la Coupe Davis, une finale opposera des joueurs qui résident tous dans le même pays », qui se trouve être l’un des principaux paradis fiscaux de la planète. Si les cinq joueurs français sont des exilés fiscaux, ils ne sont pas seuls. Roger Federer s’est lui-même exilé en 2008 à l’intérieur de la Suisse : il a déménagé du canton de Bâle-Campagne vers celui de Wollerau, à la fiscalité encore plus réduite que dans le reste du pays.

Quant au principal sponsor de l’événement, BNP Paribas, qui détient actuellement le fameux saladier dans son agence centrale de Lille, elle est aussi la championne de France de l’évasion fiscale. D’après ses propres chiffres, qu’on ne peut soupçonner de surestimer le phénomène, la plus grande banque européenne réalise pas moins de 21 % de son activité dans des paradis fiscaux grâce à 170 filiales [2].

Que fait BNP Paribas dans ces paradis fiscaux ?

Elle organise l’évasion fiscale pour elle-même et ses clients. La preuve ? Un éditorial daté du 21 février 2014 sur le site de la banque, intitulé « Patrimoine intelligent », proclame : « une fiscalité forte est installée durablement en France […] Rien d’inéluctable, impôt sur le revenu, sur les plus-values, sur la transmission, tous les sujets peuvent être optimisés […] Pourquoi ne pas créer une société à géométrie variable […] ? ».

Aux accusations d’Attac, BNP Paribas a répondu qu’elle voulait « servir ses clients partout dans le monde » et disposait « d’un vaste dispositif de lutte contre la fraude et le blanchiment des capitaux » [3]. Combien de temps cette mascarade va-t-elle encore durer ? Et pourquoi les millionnaires et milliardaires français ne sont-ils pas imposés en France, indépendamment de leur lieu de résidence, comme les États-Unis le font pour leurs nationaux ?

Attac poursuivra ses actions citoyennes dans le cadre de la campagne « Les Requins » pour imposer à BNP Paribas de fermer ses filiales dans les paradis fiscaux, à commencer par celles des Îles Caimans, véritable trou noir de l’économie mondiale.

Source: France.attac.org

 

15 commentaires

  • robertespierre

    En tous cas les Suisses ont foutu sur la gueule
    à « Kinder Buono http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • robertespierre

    La Suisse gagne la Coupe
    et la France Dévisse

  • robertespierre

    C’est combien d’années la carrière d’un sportif
    et il n’a pas un bidon de Général
    ni un parachute doré de trouduCAC 40

    Vous avez juste à vous bouger le cul à leur place
    si vous n’êtes pas contents
    Y’a des jours
    Y’en a qui se traînent une couche!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • probe

    Et pourquoi les millionnaires et milliardaires français ne sont-ils pas imposés en France, indépendamment de leur lieu de résidence, comme les États-Unis le font pour leurs nationaux ?
    Parce que cette réforme n existe que dans le programme politique du Fdg (Imposition différentielle des Français résidant à l’étranger (différence entre impôt payé à l’étranger et impôt qui aurait été dû en France))
    Mais que les Français ne voteront pas pour cette réforme parce que le porte parole du Fdg est un franc maçon talmudo sioniste qui cumule salaire de député, sénateur et de conseillère régionale Nord-Pas-de-Calais.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • nestorp

    Nous avons dans cet article et surtout dans le commentaire l’explication de pourquoi tout va si bien en France.

    Taxer les Français où qu’ils vivent ? Pas de problème, ces gens rendront leur nationalité sans état d’âme (comme le font bon nombre d’américains).

    La Suisse un paradis fiscal ? Non, simplement un pays où l’état est géré correctement. C’est la France qui est un enfer fiscal, il faut arrêter de regarder le problème à l’envers !

    A titre d’exemple, il y a actuellement une très grande réforme de l’assurance maladie pour les travailleurs frontaliers suisses : le gouvernement français veut qu’ils soient affiliés à la sécu française. Le soucis, c’est que la sécu française est selon les cas 10 fois plus chère que la sécu suisse, alors même que les soins en Suisse sont plus chers et que la sécu suisse rembourse tout !

    Non mesdames et messieurs les bienpensants français, il ne faut pas punir les méchants suisses qui gèrent correctement leur patrimoine commun, il faut prendre exemple sur eux !

    • Jade

      Bonjour nestorp, pour info: la sécurité sociale en Suisse est privée, tu dois payer personnellement une assurance maladie qui te remboursera si besoin est. Suivant les options que tu souscrits tu es plus ou moins remboursé, autrement dit: pour être très bien assuré tu dois payer une assurance plus chère! Il n’y a pas de « sécurité sociale » en Suisse, ce sont des assureurs privés qui gèrent tout cela et quand ils augmentent les primes tu peux juste payer…le seul avantage c’est que le trou de la sécurité sociale n’existe pas!!!

      • nestorp

        La sécurité sociale existe bel et bien en Suisse, elle s’appelle LAMAL. Elle assure une couverture à 100% avec une franchise réglementée, et il n’y a pas de dépassement comme en France. Ce qui est privée est la gestion de cette assurance ; en gros le cotisant paie une entreprise privée pour avoir cette sécu, mais elle ne peut lui être refusée par aucune entreprise quel que soit son état de santé, et le tarif est le même pour tout le monde. Après il y a des options complémentaires payantes et avec questionnaire médical.

    • les frontaliers sont des profiteurs, ils ne dépensent pas un centime en suisse,
      ils polluent chacun 2 heures /jour avec leur grosse voiture diesel.
      Ils imposent un dumping salarial à toutes les regions frontalières. (avec 4000 francs/mois en suisse on survit – en france on est riche)
      Il y a aussi beaucoup de problèmes en france voisine: ou ceux qui travaillent en france ne peuvent pas se loger et doivent aussi habiter loin, très loin. )
      Depuis schengen et la libre circulation les conditions de vie en suisse se sont drastiquement dégradés- (pollution, logement, insécurité

      • probe

        Je rappelle aussi ce projet de réforme qui n existe aussi que dans le programmme politique du Fdg :
        Nouvelle côtisation sociale sur les revenus financiers jusqu’à abrogation complète de la fiscalisation de la protection sociale (plus de CSG)

      • nestorp

        Qu’est-ce que tu attends pour profiter toi aussi ? En Suisse c’est le plein emploi. Tu peux mettre du goudron sur les routes le week-end : aucune qualification requise, payé 6-8000€ par mois. T’auras aucun soucis pour te loger.
        Bon après il faudra que tu bosses 10h/jour, que tu apprennes le suisse allemand, tu te fera virer tous les 6 mois sans aucune indemnité, mais ça ne te posera pas de problème puisque tu es bosseur.

      • En Suisse c’ est le plein emploi ?
        N importe quoi, le taux de chômage n a jamais été autant élevé en Suisse, (0% dans les années 70, 1% dans les années 80 et 90, 2% dans les années 00. et 4% actuellement, c est énorme. )

        En Suisse l euro n existe pas,

        En Suisse, avec 4000 francs / mois (salaire d un manoeuvre ) tu est un worker pauvre, tu ne vis pas tu survis.

  • Les paradis fiscaux n existent pas.
    Il y’a des enfer fiscaux (Union soviétique européen, usa, )

  • jeuneetcon

    Ils ont raison d’habiter en Suisse, j’aurais la maille, je ferais la même. Ce pourquoi je ne les critiquerai pas. Respect.