La chaîne CNN cesse sa diffusion par câble en Russie…

Ça fait penser aux ruptures diplomatiques, quand ça arrive, c’est souvent l’annonce d’une crise grave. Mais on ne saura pas pourquoi car la chaîne américaine refuse de s’exprimer sur le sujet d’après Ria Novosti. Un changement de la législation russe, renforçant le contrôle des médias en serait la cause selon 7sur7.be.

Img/7sur7.be

La chaîne de télévision américaine CNN cessera sa diffusion par câble en Russie à partir du 31 décembre prochain, a annoncé lundi le journal russe Vedomosti se référant à plusieurs opérateurs russes de télévision par câble.

Selon le journal, les opérateurs russes Vympelcom et Akado ont confirmé avoir reçu des avis de Turner Broadcasting System Europe Ltd (TBSEL), qui fait partie du groupe Time Warner, propriétaire de la CNN.

« TBSEL n’a pas expliqué sa décision d’arrêter sa diffusion par câble en Russie. Le bureau russe de CNN a refusé de commenter cette information », rapporte Vedomosti.

Créée en 1980 par Ted Turner, la chaîne CNN a été l’une des premières chaînes de télévision à émettre 24 heures sur 24. Ses émissions sont diffusées en Russie depuis le début des années 1990. La chaîne a un bureau à Moscou depuis 1983.

RIA Novosti

On en apprend un peu plus chez nos amis belges

 

La chaîne de télévision américaine CNN a annoncé lundi qu’elle suspendait sa diffusion en Russie à la suite « des récents changements dans la législation russe sur les médias », qui a pour objectif de renforcer le contrôle des médias indépendants.

La maison mère de CNN, Turner International, n’a pas donné de calendrier dans son communiqué mais d’après l’agence officielle russe Tass, la diffusion devrait s’interrompre le 31 décembre.

« Turner International examine les options de distribution de CNN en Russie à la lumière des récents changements dans la législation russe sur les médias », a expliqué le groupe dans un communiqué. « Nous mettons un terme à nos relations de distribution actuelles pendant ce processus ».

« Nous espérons pouvoir revenir sur ce marché en temps voulus, et nous informerons nos partenaires de toute évolution concernant la reprise de ces services », a indiqué Turner International, propriété de Time Warner.

Selon ce communiqué, le bureau de CNN à Moscou « n’est pas affecté » par cette décision.

Cette mesure intervient alors que le président russe Vladimir Poutine se heurte de plus en plus aux médias d’information indépendants, en particulier au sujet de la couverture de la crise en Ukraine.

Une nouvelle loi limite à 20% la part de capital qu’une entité étrangère peut détenir dans une entreprise médiatique en Russie, ce qui menace la plupart des organismes indépendants du pays.

Les plus importantes organisations d’informations de Russie sont publiques ou contrôlées par des alliés de M. Poutine.

Source 7sur7.be

Voir aussi:

Une guerre totale se profile en Ukraine

 

7 commentaires

  • engel

    Billard à 2 bandes:
    Avoir une excuse pour censurer la diffusion au usa des chaînes russes.

  • kalon kalon

    Preuve en est ( pour autant qu’il faille encore avoir des preuves ! )que CNN n’est pas un média mais un outil de propagande asservi au système !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Maverick Maverick

    Parce qu’on ne peut pas regarder CNN sur Internet ? Holàlàlàla, la galère … http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

  • Maverick Maverick

    CNBC a embauché de nouveaux analystes pour l’économie et l’Ukraine :

    http://tinyurl.com/l2jgren

  • Bah, une intoxication médiatique de moins en Russie.

    C’est déjà ça !

    Si en France, on pouvait cesser de diffuser ces chaines abominables que sont bfm, itélé, tf1 et France télévision, les gens ne s’en porteraient certainement pas plus mal !

  • « Une nouvelle loi limite à 20% la part de capital qu’une entité étrangère peut détenir dans une entreprise médiatique en Russie, ce qui menace la plupart des organismes indépendants du pays. »

    Ca prouve bien que ce sont des médias pseudo-indépendants! Si autoriser 20% de financement par des puissances étrangères est déjà jugé trop sévère, ben dites donc…