Poutine en a marre de jouer, et la Russie risque d’interdire la circulation des dollars sur son territoire

Le dollar interdit, mais pas pour tout le monde non plus…

a Douma, la chambre basse du parlement russe, vient de se faire soumettre un projet de loi qui interdirait la circulation des dollars américains sur le territoire russe, rapporte l’agence de nouvelles APA de l’Azerbaïdjan.

Si cette proposition est adoptée, les Russes disposeront d’une année pour fermer leurs comptes en dollars auprès de banques russes. Ils devront convertir les sommes dont ils disposent en dollars en roubles ou dans d’autres devises. S’ils ne le font pas, ils risquent de se faire bloquer leurs comptes en dollars, et de se faire confisquer leurs espèces en dollars par les autorités fiscales, la police ou les services douaniers.

Dès l’entrée en vigueur de la loi, il ne sera plus possible de se procurer des dollars en Russie. Cependant, cette interdiction ne s’appliquera pas sur les opérations de change effectuées par la banque centrale russe, le gouvernement russe, les Ministères des Affaires étrangères et de la Défense russes, les services secrets russes et les services de sécurité fédéraux russes.

Source: Express.be

1602-vladimir-poutine-russie

Mais il faut aussi dire qu’il en a marre de jouer avec ceux qui se considèrent encore comme la nation la plus puissante et influente sur la planète, les Etats-Unis:

Un blogueur a résumé les points les plus importants du discours de Poutine :

1 – La Russie a fini de jouer et ne perdra plus son temps dans des négociations d’antichambre ne portant que sur des questions triviales. Toutefois, la Russie est prête pour des conversations et des accords sérieux s’ils conduisent à la sécurité collective, reposent sur l’équité et tiennent compte des intérêts de chacune des parties.

2 – Tous les systèmes mondiaux de sécurité collective sont aujourd’hui en ruines. Il n’existe plus du tout de garantie internationale de sécurité. L’entité qui a détruit tout cela porte un nom : les États-Unis d’Amérique.

3 – Les bâtisseurs du Nouvel Ordre Mondial ont échoué, ils ont bâti un château de sable. Qu’un nouvel ordre mondial de quelque nature que ce soit doive être bâti ou pas ne relève pas de la décision de la seule Russie, mais c’est une décision qui ne sera pas prise sans elle.

4 – La Russie préconise une approche prudente des innovations dans l’ordre social, mais elle n’est pas opposée à ce qu’on les examine et que l’on en discute afin de déterminer si certaines d’entre elles se justifient.

5 – La Russie n’a pas l’intention d’aller pêcher dans les eaux troubles résultant de l’expansion constante de l’ « empire du  » de l’Amérique. Elle n’a aucun intérêt à bâtir un nouvel empire à elle (ce n’est pas nécessaire : la Russie doit d’abord s’attacher à développer son propre territoire, qui est déjà très vaste). La Russie ne souhaite pas non plus jouer le rôle de sauveur du monde comme elle a pu le faire dans le passé.*

6 – La Russie ne tentera pas de refaçonner le monde à son image, mais elle ne laissera pas non plus les autres la refaçonner à leur propre image. La Russie ne s’exclura pas du monde, mais quiconque tentera de l’en exclure devra s’attendre à un retour de bâton.

7 – La Russie ne tient pas à ce que le chaos se répande, elle ne veut pas la guerre et n’a aucune intention d’en déclencher une. Cependant, aujourd’hui la Russie considère l’éclatement d’une guerre mondiale comme presque inévitable, elle y est préparée et continue de s’y préparer. La Russie ne veut pas la guerre, mais elle ne la craint pas.

8 – La Russie n’a pas l’intention de repousser activement ceux qui tentent encore de bâtir leur Nouvel Ordre Mondial, du moins tant qu’ils n’empiètent pas sur ses intérêts vitaux. La Russie préférerait se tenir à l’écart et les regarder se goinfrer autant qu’ils le peuvent. Cependant, ceux qui tenteront d’entraîner la Russie dans ce processus sans tenir compte de ses intérêts apprendront ce que souffrir signifie vraiment.

9 – Dans la politique étrangère et, à plus forte raison, dans la politique intérieure de la Russie, le pouvoir ne reposera pas sur les épaules des élites et leurs tractations d’antichambre, mais sur la volonté du peuple.

À ces neuf points, j’aimerais en ajouter un dixième :

10 – Il reste une de bâtir un nouvel ordre mondial sans déclencher un conflit planétaire. Ce nouvel ordre mondial doit nécessairement inclure les États-Unis, mais uniquement aux mêmes conditions que les autres: dans le respect du droit et des accords internationaux ; en s’interdisant toute action unilatérale ; dans le respect complet de la souveraineté des autres nations.

Issu de l’article « Poutine aux élites occidentales: fini de jouer » sur Réseau international

 

8 commentaires

  • Maverick Maverick

    Ce n’est pas comme si Poutine avait le choix en la matière; s’il n’interdit pas la circulation de dollars, plus personne n’utilisera les roubles, et il y aura de plus en plus d’évasion fiscale en Russie même … C’est même surprenant qu’il n’ait pas pris cette mesure (beaucoup) plus tôt, avant que Wall Street n’attaque le Rouble …

    • voltigeur voltigeur

      Tu ne penses pas que ce soit un peu surfait, pour
      nous signifier mine de rien « voilà ce qui vous attend
      si on sort de l’euro! »? thinking

      • Maverick Maverick

        Ca pourrait; c’est vrai que l’époque où Soros faisait des milliards en attaquant la Drachme Grècque ou l’Escudo Portugais est un peu loin dans les mémoires … Mais je pense qu’ils en font surtout une occasion de faire du Poutine-bashing, et faire croire que les sanctions économiques ont un réel effet. Et puis indirectment ça permet de faire passer le TAFTA pour un refuge …

  • kinafest

     » Qu’un nouvel ordre mondial de quelque nature que ce soit doive être bâti ou pas ne relève pas de la décision de la seule Russie, mais c’est une décision qui ne sera pas prise sans elle. »

    Pierre Hillard avait dit que Poutine voulait sa part du gâteau dans le nouvel ordre mondial…..
    « Du Portugal au Pacifique » çà fait une grosse part.Le souci c’est que les psychopathes qui contrôlent les US ne veulent RIEN laisser aux autres puissances.Tous doivent se soumettre sinon….

    • engel

      Quoi de plus normal!

    • Grognard

      Sinon quoi?

      Les USA me font penser au malabar de service qui passe sont temps à jouer des biscotos.
      Et un jour le malabar a force d’éxaspérer se ramasse une torgnole et là oh surprise on s’aperçoit que le zig avait tout dans la posture et pas grand-chose dans le bide.

  • Thierry92 Thierry92

    A propos du systeme militaro industriel us qui fait le forcing pour développer le bouclier Abm qui est en réalité un systeme agressif.

    http://fr.ria.ru/world/20141107/202920138.html

  • Pelerin

    Je le trouve bien hypocrite M. Poutine qui se fait bâtir un temple en suisse….la volonté du peuple…mais bien sûr…