Agroalimentaire: Vers une flambée du prix des spaghettis et coquillettes?

Changement climatique, printemps pourris, pour la France, perte de terres cultivables, le résultât est moins de blé dur disponible sur le marché des céréales. Les prix vont s’en ressentir selon les uns, pas de panique pour les autres. Les pâtes!! bientôt un plat de luxe?….

Img/carodoro

Les spaghettis à la sauce tomate vont-ils bientôt devenir un plat de luxe? A entendre le directeur général France de Panzani, c’est à craindre. Dans une interview accordée jeudi au magazine LSA, Xavier Riescher menace: «Il va manquer 3 millions de tonnes de blé dur par rapport aux besoins mondiaux de la consommation (…) Cette crise rappelle celle de 2007 qui avait touché toutes les céréales. La grande distribution n’avait pas été livrée, ou à des prix inaccessibles».

Un marché à contre-courant

A l’origine de cette situation, les industriels dénoncent la très mauvaise récolte de blé dur de l’été 2014 en France mais aussi en Italie, en Grèce et en Espagne et surtout au Canada, qui assure à lui seul les deux tiers du commerce mondial de cette céréale. «On est effectivement dans une situation vraiment grave», confirme Sébastien Poncelet, consultant analyste chez Agritel. «En France, la récolte a été 40% inférieure à celle des deux trois dernières années en raison de la forte baisse des surfaces cultivées et d’un été pourri qui a rendu 30% de la production impropre à la production de pâtes», détaille-t-il. Au Canada, la récolte, correcte en quantité, a été abîmée par les intempéries et notamment la neige au moment des récoltes: un tiers de la production a été déclassée en nourriture animale.

Résultat: la production mondiale est en baisse de plus 3 millions de tonnes et le volume de blé utilisable pour l’industrie des pâtes «est inférieur de 20% aux besoins», selon un communiqué du SIFPAF-CFSI, le syndicat des pâtes alimentaires et de la semoule. Et le cours du blé dur, qui représente 75% du prix de revient des pâtes de qualité supérieur, flambe: il est passé de 250 euros par tonne avant la moisson à 385 euros par tonne, soit une hausse de 54%, selon les révélés d’Agritel.

«C’est un paradoxe: ce marché de niche hyperqualitatif est totalement à contre-courant, alors que nous avons enregistré la plus grosse récolte de céréales jamais réalisée dans le monde, que les cours du maïs s’effondrent et que celui du blé tendre est au plus bas depuis 4-5 ans», observe Sébastien Poncelet

Des hausses de prix «de 10 à 15%»

Et cette pénurie de blé dur de qualité aura sans conteste des effets sur la filière agroalimentaire. «Il va falloir que les industriels s’adaptent avec une qualité plus basse. Dans certains pays comme l’Allemagne, ils pourront utiliser du blé tendre pour fabriquer les pâtes, mais cela est interdit en France, en Espagne ou en Italie, les trois premiers consommateurs européens, car cela donne des pâtes de mauvaise qualité un peu collantes», note l’analyste d’Agritel. ………….

[…]

Lire la suite

Auteur Claire Planchard pour 20Minutes

Lire aussi:

La France, premier exportateur européen de blé, a dû acheter du blé britannique et lituanien pour pallier la mauvaise qualité de sa récolte et pouvoir ainsi fournir ses grands clients étrangers, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Blé: la France importe du Royaume-Uni et de Lituanie pour pallier la mauvaise qualité  (on importe pour revendre?)

Produits à base de poisson: un étiquetage insuffisant

Victime de la météo, la noisette turque menace les prix du chocolat

Guerre des prix alimentaires: la grande distribution rappelée à l’ordre

16 commentaires

  • Encore un coup de la Bourse, Il faut Bien Gagner du Blé !!!!!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

    • PhildeFer

      Absolument… Je pense plutôt que c’est une campagne médiatique visant à justifier une augmentation du prix des pâtes: denrées sans doute amenées à connaître une forte progression des ventes avec la méga crise qui se profile…
      Pour info, 1kg de pâtes 1er prix coûte +/- 70cts… alors même 15% d’augmentation ça nous ferait le kilo à ….80cts ouaaaahhhh je comprends le titre accrocheur de l’article: un plat de luuuuuuxe… ^^

  • robertespierre

    Les NOUILLES
    ça n’a pas de prix
    on les pompe ….à vie….et ça leur plait
    et y’en a tellement!et on sait toujours où les trouver

    dans le panier de la ménagère entre la bière,le télérama, le Mac-Do.mini.fé.cal et la litière pour chat http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    « Oublie-pas les traites pour les 2 voitures…la maison…
    Faut bien bosser à 2 pour payer la bouffe et les impôts
    Et si tu mets la gamine chez la nounou
    t’as 1 paye qui saute ou ta femme …ou les 2
    et tu passes par la case pension alimentaire
    tu revends la maison les meubles,
    et tu montres enfin
    que t’as des nouilles…mais elles ne servent plus qu’à rester au placardhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • PhildeFer

      Tu as oublié le forfait téléphone mobile à 30 ou 50€ histoire d’avoir un beau smartphone avec internet 4g..IN DIS PEN SA BLE! t(imagines toi ne pas avoir internet 4g quand tu es à la supérette en train d’acheter des nouilles?…car maintenant les gens sont mieux équipés qu’Onassis du temps de sa splendeur…et encore, bien souvent ils arrivent à se faire radier car ils n’ont pas actualisé leur profil à temps… ;-)

      • rouletabille rouletabille

        Tu désires nous culpabiliser d’avoir un moyen de communication entre nous?(parler devient hors de prix ?pas vrais?)

      • 哟哟山羊

        Les nouilles à la farine de glands !

        tu me diras, les glands ce n’est pas ce qui manque !!!

        je vais essayer ! Pâtes fraiches à la farine de gland !

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • eructite eructite

    Quand les journalistes et « spécialistes » nous parlent de l’agriculture mondiale, ça me fait toujours autant marrer. Alors je vais me répéter mais va falloir que ça finisse par rentrer :
     » LA FRANCE NE PRODUIT PAS DE BLE POUR L’ALIMENTATION HUMAINE ! »
    Donc arrêtez de mettre en corrélation une récolte de céréales pour la transformation en nutrition animale avec la production de nourriture pour l’être humain.
    Ah ouai…. du coup cet article sert à rien.

    Surtout….. Qu’en est il du premier grenier a blé d’Europe ? Mince ! On y a implanté une guerre civile…. Bah oui, le grenier a blé de l’Europe, c’est l’Ukraine. Et le grenier à blé du monde, c’est : La Russie. On pourrait aussi parler du Kazakhstan…. Ou du grenier a blé de la France qui a force de techniques d’agricultures « modernes » voit ses rendements plonger à cause d’un appauvrissement de la biologie des sols…. Et la Chine ? Passée première productrice de blé en 2011 ? Et l’Inde ? Deuxième producteur depuis 2012 ?
    Non, basons nous sur les données du Canada et de la France qui sont en perte de production depuis une bonne décennie pour sortir des chiffres alarmistes.

    Maintenant, abordons un autre point important de la production de céréales mondiales : les stocks.
    Il faut savoir qu’entre le moment où une céréale est récoltée et le moment où elle est transformée il peux se passer jusqu’à 4 ans ( imaginez un peu les pertes de nutriments de vos céréales après 4 ans dans le noir en silo…. ). L’industrie mondiale travaillant à partir de ces matières premières à donc 4 ans de stock devant elle ( maximum, en 2007 ce stock était de 2 ans, ce qui a beaucoup inquiété des pays comme la Russie qui a depuis lancé une politique agricole d’extension des cultures ). Avant qu’il y ait pénurie de matières premières, on a un peu le temps.

    Si l’industrie de transformation des céréales répercute l’augmentation hypothétique du prix d’une céréale qui n’entre pas dans leurs composition, ca s’appelle : de l’arnaque.