Deux mille milliards de « dette » ? C’est du bidon…

Ça y est ! La « dette » de la France a atteint et même dépassé les 2.000 milliards d’euros. Depuis hier, les média(rhées) nous gonflent les aliboffis (noteVolti: terme utilisé en Provence, pour désigner les parties intimes des messieurs) avec des illustrations de ce que représente cette « dette ». Le nombre d’Airbus, de rames de TGV, le volume de l’Arc de Triomphe en billets de 10, etc.

Illustration X – Droits réservés

Faux ! Konnerie ! La « dette » ne représente rien pour une raison bien simple : Les banquiers « prêtent » de l’argent qu’ils n’ont pas. Parce qu’ils ont un ratio de prêt de 9 à 1. Ce qui veut dire qu’ils peuvent prêter 9 lorsqu’ils ont seulement 1 en caisse ! Ils se contentent de passer quelques lignes électroniques et d’encaisser les intérêts. C’est de la pure arnaque à grande échelle.

En 2008-2009, avec un plan d’attaque établi dès la fin des années 90 par Goldman Sachs, les banques ont orchestré un risque de banqueroute généralisée suite à la « crise » organisée des subprimes. En réalité, avec quelques mouvements de lobbying et en achetant quelques hauts responsables, les banksters ont amené les dirigeants occidentaux, et particulièrement le président français en la personne de Nicolas Sarkozy, à livrer l’argent public des États dans ces mêmes banques… en empruntant cet argent à qui ? Aux banques que l’État était censé renflouer ! Un truc de oufs… Et l’addition est salée. De moins de 1300 milliards, la France est passée, suite à ce hold-up historique des banques, à plus de 2000 milliards aujourd’hui, soit plus de 700 milliards d’euros. Ceci s’appelle désormais la « crise » de la dette publique. Il faut greffer à ça les intérêts de la dette, donc de l’argent pour enrichir encore plus les banques (et les classes dirigeantes) que nous avions « sauvées ». Merci Sarko !

La dette est voulue, les déficits sciemment entretenus dans le but de fabriquer le prétexte imparable pour détricoter les acquis sociaux, démolir la démocratie de proximité et détruire la redistribution des richesses ! En a découlé un effondrement des recettes fiscales et sociales, contraignant à plus d’austérité, plus de destruction des services publics et par conséquent… creuser encore et encore la dette. Et en plus culpabiliser le cochon de payant qui « vit au dessus de ses moyens ».

L’origine de cette dette provient essentiellement de l’arnaque de la loi dite Rothschild-Pompidou, avec la complicité de Giscard. Cette loi scélérate qui a interdit à l’État français de se financer directement auprès de la Banque de France en lui imposant de se financer auprès des banques privées. Celles-ci se finançant auprès de la banque centrale à très faible taux d’intérêt et… « prêtant » l’argent des contribuables à taux bien plus élevé à l’État. La différence va dans la poche de ces banksters et prend le nom de « dette publique ». Ce système inique, cette arnaque gigantesque, a été repris par l’Europe avec les accords de Maëstricht. Cette dette a pour finalité d’asservir les États tout en renforçant le pouvoir des financiers et des rentiers. A noter que cette loi scélérate est concomitante (1973) avec la création de la mafia financière dite « Trilatérale » par Rockfeller et autres banksters…

Cette dette s’est aggravée dans les années 80. Les dépenses publiques n’ont cessé de croitre, jusqu’en 1996, tandis que les recettes publiques n’ont cessé de décroitre. Depuis les années 1980, la fiscalité sur les ménages les plus riches est passée de 65% à 41%, la fiscalité sur les entreprises est passée de 50% à 33%, et même à 8% pour les grands groupes du CAC40 (caca-rente). Évidement, la baisse des cotisations sociales des entreprises est à l’origine du déficit de la sécurité sociale et de la réforme des retraites. La dette permet un transfert des richesses vers les plus riches, payée par l’ensemble de la population. Les uns hériteront de la dette, les autres de l’argent de la dette. Le système et les inégalités seront ainsi perpétués.

Alors que faire ? Gel de ce surcroît de dette d’au moins 700 milliards (la dette « Sarko ») et soumission au référendum pour décider de son annulation pure et simple.

Les Islandais l’ont fait. Pourquoi pas nous ? François n’a-t-il pas dit un jour « Mon ennemi, c’est la finance » ?

Auteur Victor pour Agoravox/tribune libre

 C’est repris, détaillé, expliqué, disséqué, analysé! Il est démontré que nous sommes: manipulés, culpabilisés, taxés, appauvris et bientôt affamés(?), tout cela par une gestion calamiteuse, et voulue par des traîtres à la nation, au profit de leurs maîtres de la haute finance.

Stop au remboursement de la dette !

Manuel Valls : « Nous ne pouvons plus vivre au-dessus de nos moyens »…

En 2008-2009, avec un plan d’attaque établi dès la fin des années 90, les banques ont orchestré un risque de banqueroute généralisée suite à la « crise » des subprimes. En réalité, avec quelques mouvements de lobbying et autres émoluments, elles ont amené les dirigeants occidentaux, et particulièrement le président français en la personne de Nicolas Sarkozy, à livrer l’argent public des états dans ces mêmes banques… en empruntant cet argent à qui ? Aux banques que l’état était censé renflouer… L’addition est salée. De moins de 1300 milliards de dettes, la France est passée, suite à ce hold-up historique des banques, à près de 2000 milliards aujourd’hui, soit plus de 700 milliards d’euros. Ceci s’appelle désormais la « crise » de la dette publique. Il faut greffer à ça les intérêts de la dette, donc de l’argent pour enrichir encore plus les banques (et les classes dirigeantes) que nous avions « sauvées ». Donc, cher Manuel Valls, nous ne vivons pas au-dessus de nos moyens, nous payons très cher une politique de mafieux, d’escrocs, de délinquants en col blanc et de politiciens à leur solde. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous en appelons tous les français à entrer en résistance quelque soit leurs origines sociales, politiques, religieuses et philosophiques en exigeant la mise en place des cinq points qui suivent :

1- Que justice soit faite. La horde des dirigeants du monde occidental de 2008-2009 (Nicolas Sarkozy compris) doit être mise en examen immédiatement pour détournement d’argent public, trafic d’influence, escroquerie et corruption. Une plainte collective doit être déposée en ce sens.

2- Gel de ce surcroît de dette d’au moins 700 milliards et soumission au vote (référendum populaire) pour son annulation pure et simple (Ce qui a été fait en Islande). S’il existe bien un déficit des dépenses, l’essentiel de la dépense publique est consacrée au remboursement de la dette et ses intérêts colossaux. Les classes dirigeantes et leurs armadas de soldats-économistes affirment que les plans de « relance » qui ont engendrés la ruine des états (de la France en particulier) ont permis de contenir un effondrement généralisé. Faux : ces plans ont permis un enrichissement historique des classes dirigeantes, une prospérité gigantesque du monde financier (banques + places boursières) et une paupérisation lente des populations, par le gel ou la baisse des salaires, l’augmentation massive du chômage, l’impossibilité de relancer l’économie réelle. En a découlé un effondrement des recettes fiscales et sociales, contraignant à plus d’austérité, plus de destruction des services publics et par conséquent… en creusant encore et encore la dette.

3- Réunion extraordinaire de tous les dirigeants européens pour décider de la suppression de toutes les agences de notation qui ont orchestré ce scénario dans les années 2000, qui ont également acculé les états (pression des marchés sur la souveraineté budgétaire des états). Ces agences inféodés aux dirigeants économiques privés ont l’outrecuidance de noter les états et de les faire s’allonger devant le monde des finances.

4- Mise en examen de tous les ex-dirigeants de Goldman Sachs présents à la tête des états et des finances de ces états (Troïka en Grèce, Gouvernement italien, etc.).

5- Si les quatre points précédents ne sont pas mis en place, nous exigeons la démission immédiate du président François Hollande qui aurait dû « faire la guerre à la finance » et qui, dès son accession au pouvoir, demande aux français, sous l’égide de son premier ministre Valls, de rembourser le casse du millénaire de 2008-2009…

En signant cette pétition, vous reprenez la main sur le bien public, sur l’Histoire et vous contribuerez à mettre au pas les escrocs idéologiques et économiques que sont de nombreux dirigeants privés et publics actuels. Nous ne participons à aucun parti politique, aucun syndicat, aucune organisation idéologique. Nous sommes tous des citoyens français, propriétaires absolus du pouvoir étatique, du bien public et de notre Histoire.

Auteur Andy Vérol  pour Agoravox

Une pétition mise en ligne au mois d’avril 2014 qui affiche 777 signatures (?) incroyable!! 5 mois et même pas 1000 personnes ont signé . Si nous savons que les pétitions ne servent pas à grand chose, elles peuvent au moins mettre en évidence, le refus massif des citoyens non? Tout en sachant que cette dette est une véritable arnaque, sommes nous décidés à la payer? Allons nous encore enrichir ceux qui vivent des dettes des états, comme démontré dans ces deux articles?

 

Pour le gel immédiat de la dette publique

15 commentaires

  • domi26 domi26

    SALUT A TOUS

    article relever ce matin sur le blog de Pierre Jovanovic

    LES 2000 MILLIARDS D’EUROS DE DETTES DE LA FRANCE: CE QUE CELA REPRESENTE VRAIMENT (A LIRE ABSOLUMENT)
    du 6 au 10 octobre 2014 : Notre lecteur Eric nous livre ici une très bonne explosion, pardon, explication, lisez bien: « Je viens de visionner un document montrant que la dette totale de la France correspondait à deux Stade de France remplis de palettes de billets de 100 euros. Mais je crois avoir mieux: 2000 milliards d’euros, en partant de 40.000 euros pour 1 kilo d’or, cela nous fait exactement 50.000 tonnes d’or… soit plus que l’or détenu par toutes les banques centrales du monde entier, mais surtout… c’est aussi le montant quasi exact de toutes les réserves minières de la planète (51.000 tonnes d’or selon wikipedia). En clair, on peut commencer à creuser »…

    Puis Eric revint avec une autre image « qui aidera nos concitoyens à saisir l’aspect astronomique de cette dette de papier: il suffit pour cela de passer du billet de 100 euros à la pièce de 1 euro. J’ai remarqué que 4 pièces de 1 euro empilées faisaient pile 1 cm. J’en déduis qu’il faut empiler 400.000 pièces de 1 euro pour faire 1 km en hauteur. Or, 2000 milliards divisés par 400.000 nous donnent 5 millions…de km donc. Sachant que la distance de la terre à la lune est de 300.000 kilomètres, vous réalisez que toutes les pièces de 1 euro empilées nous emmènent plus de 16 fois plus loin que la lune!!!

    Mais bon, ce qui est le plus instructif, c’est effectivement, à mes yeux, de réaliser que cette dette n’est pas techniquement, matériellement payable par quoi que ce soit d’existant sur la planète de manière tangible, ce qui démontre à quel point la finance a depuis longtemps dépassé le cap de la folie.

    Autre exemple: sachant que la pièce de 1 centime en acier (recouverte de cuivre) pèse 2,3 grammes et qu’il en faudra 200.000 milliards pour payer la dette, nous arrivons à 460.000 millards de grammes d’acier pour produire les pièces nécessaires, soit 460 millions de tonnes, soit 46.000 tours Eiffel… » Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2014

    • robertespierre

      Bonjour Domi
      Plaisir de te lire

      Dérision,tout est dérision
      c’en est une illustration distrayante
      Elle permet de mettre les yeux en face des trous
      à la place de la télé
      D’ailleurs les 2 font la pair
      les idiots et la télé
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • Planete bleu Planete bleu

      Je ne suis pas matérialiste mais si j’avais déjà un kilos d’or, je serait déjà bien contente

    • J’ai diffusé l’info, je la trouve hallucinante!
      Et en plus je viens de voir une erreur, la pile d’euros est de 9,32cm, pas 1cm…

      On peut refaire le calcul avec 1 euro = 233mm = 0,233m d’épaisseur
      2 000 000 000 000 euros x 0,233 = 466000000000m = 466 000 000km soit 466 millions de km… La distance terre soleil est de 150 millions de km…

  • Maverick Maverick

    En gros; importer le « modèle islandais » … Ou alors il faudrait qu’on demande (poliment) aux Russes si on ne pourrait pas avoir un clone de Poutine :-)

  • BA

    Lundi 29 septembre 2014 :

    L’International Center for Monetary Banking (ICMB) a additionné trois dettes :
    dette publique + dette des ménages + dette des entreprises.

    Voici quelques-uns de ses résultats :

    1- Médaille d’or : Irlande.
    Dette publique + dette des ménages + dette des entreprises = 442 % du PIB.

    2- Médaille d’argent : Portugal.
    Dette publique + dette des ménages + dette des entreprises = 379 % du PIB.

    3- Médaille de bronze : Belgique : 350 % du PIB.

    4- Grèce : 304 % du PIB.

    5- Espagne : 300 % du PIB.

    6- Pays-Bas : 294 % du PIB.

    7- Italie : 258 % du PIB.

    8- France : 254 % du PIB.

    9- Etats-Unis : 250 % du PIB.

    10- Finlande : 242 % du PIB.

    11- Autriche : 235 % du PIB.

    12- Chine : 218 % du PIB.

    13- Allemagne : 193 % du PIB.

    http://cimb.ch/ICMB/Publications_files/Geneva16_2.pdf

    Une autre crise menacerait l’économie mondiale, selon un rapport d’experts.

    L’économie mondiale est confrontée à une « combinaison toxique » de dette élevée et de faible croissance qui jette les bases d’un processus de désendettement douloureux, voire d’une autre crise, dont l’épicentre pourrait se trouver cette fois dans les pays émergents, selon un rapport d’experts publié lundi.

    Contrairement à une idée répandue, l’économie mondiale est loin d’avoir pris le chemin du désendettement, a pointé le rapport de l’ICMB (International Center for Monetary and Banking Studies) sur l’économie mondiale.

    Depuis la crise financière, le ratio de dette global rapporté au PIB, en excluant le secteur financier, a continué de grimper pour atteindre de nouveaux sommets, ont pointé les auteurs de ce rapport. Selon leurs estimations, ce ratio a grimpé de 38% depuis le début de la crise financière, pour atteindre 212%.

    Les auteurs de l’étude, qui incluent notamment Luigi Buttiglione, directeur de la stratégie au sein de la société de fonds alternatifs Brevan Howard, et Philip Lane, professeur d’économie politique à Trinity College à Dublin, ont mis en garde contre le cercle vicieux de la dette dans un contexte de croissance nominale modeste et de faible inflation.

    La faible croissance économique rend en effet le processus de réduction de la dette plus difficile tandis que la dette, elle-même, exacerbe le ralentissement économique.

    Dans ce contexte, le taux d’intérêt d’équilibre est appelé à se maintenir à des niveaux historiquement bas alors même que la capacité à contracter des emprunts sera sous pression si le taux d’intérêt réel devait se stabiliser au dessus de ce niveau d’équilibre.

    Le niveau d’endettement est actuellement plus élevé dans les pays développés, où le ratio de dette par rapport au PIB a atteint 272%, que dans les économies émergentes, où il se situe à 151%.

    http://www.bilan.ch/economie/une-crise-menacerait-leconomie-mondiale-selon-un-rapport-dexperts

  • dominus deus sabaoth dominus deus sabaoth

    en meme temps le ratio de 1 sur 9 c’est depuis longtemps depassé certains en sont a 1 sur 70 alors preter 70x l’argent qu’on a me rappelle curieusement l’histoire de l’or papier et l’or physique :)

    attendez un peu que l’or physique se désolidarise du papier :)

    bref allez utiliser bien votre petite carte de plastique qui vous fait croire que vous avez de l’argent ^^

  • sceptique

    pour l’argent dette, voir l’excellent court métrage de Paul Grignon: « l’argent dette » en page d’accueil.
    http://or-argent.eu/
    Cela confirme excellemment ce qui est écrit dans l’article.
    Pour ce qui est des entreprises du caca-rente, le problème est qu’elles font souvent de la rétention de cotisations patronales avec la complicité de Bercy, d’où leur réticence à voir mettre en application les lois dites Reichman qui les obligerait à reverser les cotisations patronales à leurs salariés; en fait, ces grosses entreprises souvent membres de l’European Roundtable pratiquent une sorte de travail au noir institutionnalisé, et se permettent encore de critiquer le coût du travail en France; elles ne le font pas pour la Suisse où il est plus élevé bizarrement…
    Pour ce qui est des causes de la dette et de la crise, voir cet article de Maurice Allais:
    http://www.les-crises.fr/s1e7-les-causes-veritables-du-chomage/

    • criminalita

      Un peu d’humour pour Ali baba et les quarantes voleurs pour caca-rente voir
      cac 40 et traduisant en catalan ça fait les 4 chiants….sorry mais sans humour pas d’amour….oups je m’égare mais je vais épouser une bretonne et catalan d’origine je suis doublement enragé.
      Merci pour ton analyse, sceptique…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • samlours94

    Ce sont les gens qui n’ont que ce genre de solution qu’il faut éradiquer.
    Vous voulez tuer du juif (sioniste ou pas en réalité) et depuis quelques temps, on voit réapparaitre de vieilles rengaines puantes sur ce sujet.
    Mais pour un sioniste puissant, combien de non sionistes tout aussi puissants ?
    Mais surtout pour un puissant qui tire les ficelles (sioniste ou non) combien de bons collabos qui dans l’ombre acceptent ce système, le défendent même parce qu’il leur donne l’illusion de vivre ?
    Chouard se trompe quand il dit 1% de riches qui profitent de 99% …
    En réalité, c’est 1% de riches qui sont aidés par 90% de gens COMME NOUS TOUS ICI (et vous le savez tous!!!!!)
    Alors, arrêtons de dire les sionistes ceci ou cela et d’en faire des éternels boucs émissaires car la réalité se trouve non pas dans la faute du sionisme ou de je ne sais quelle autre saloperie mais bel et bien dans un truc tout simple et évident : la cupidité, l’envie, l’égoïsme de l’immense majorité des êtres humains bref la cause est simplement la nature humaine !!!

    • odin29

      samlours, c’ est cela, ouiii. C’ est cela…

      • sceptique

        Bien d’accord; je suis d’accord en revanche sur le fait que les 1 % profitent des 99%: 0.001 % de méga riches utilisent 1% (les chiens de garde -cf. « le loup et chien » , de La Fontaine) adeptes de l’argument d’Eichman (« je n’ai fait qu’obéïr aux ordres ») pour asservir les 99 % restant.
        Pour ce faire, on sélectionne les moins moraux et les plus dociles pour ce genre de poste, capable de répéter 2+2=5 sans que cela leur pose le moindre problème de conscience.
        Sélection dès le secondaire via la primauté de la forme sur le fond et la suppression de l’enseignement de la Logique, toujours enseignée dans les pays de l’Est.
        Le problème des sionistes en fait s’étend à toutes les religions vétéro-testamentaires où un peuple élu a le droit de coloniser et d’imposer son idéologie aux autres au nom d’une prétendue primauté divine (inclure les FM, avec leur « devoir des peuples supérieurs de civiliser les peuples inférieurs » -d’après quels critères ?-, et leur volonté messianique d’imposer république et démocratie à ceux qui ne les ont pas demandé). Le mal commun vient effectivement de ce patchwork de plagiats qu’est l’ancien Testament et de son dictionnaire, le Talmud. Il est vrai aussi de dire que la plupart des adeptes de ces textes sont trop lessivés pour comprendre de quoi il retourne vraiment: sont-ils alors complètement responsables?

    • robertespierre

      « …simplement la nature humaine »
      formatée par « L’ERADICATION NATIONALE » dont un des ministre n’a-t-il pas été un chouchou de Mitterand:Jack Lang
      Mitterand qui a perverti le peuple en libéralisant le porno à la télé …à l’heure de la soupe
      Une jeunesse (celle née à partir des années 80-qui a 35 ans maintenant et donc des enfants….dans quel état?
      Leurs aînés ont subit dans tous les milieux sociaux
      cette « modification de nature »
      LA NATURE TRAVESTIE DE L’HOMME
      J’en montre
      LE RESPONSABLE
      LE COUPABLE

      Un Président comme Charles de Gaulle l’aurait massacré s’il avait imaginé….

  • ROY

    Et, ils continuent ces politiques à creuser encore un peu plus la dette de notre pays.

    Quels sont les buts réels?

    On ne peut plus appeler « représentants du peuple » des personnes qui participent à la casse de notre système social…

    Les prétextes sont nombreux pour ce faire aujourd’hui et TOUTES les orientations sont dirigées vers un changement profond de société qui servira uniquement la cause des manipulateurs…

    Depuis la création de la dette, ce moyen de tuer progressivement notre société, notre nation, notre pays…
    Ce moyen de transférer dans les meilleures conditions possibles notre patrimoine à des intérêts privés tout autant…ce moyen est celui d’une grande famille de voleurs, de manipulateurs, d’escrocs, de vautours (etc) bref de salopards!
    Oui, depuis la création de cette dette nous vivons très mal ce conditionnement voulu par une caste que j’appelle « La grande famille », on les retrouve partout, à tous les postes, ils tiennent les ficelles des pantins qu’ils mettent à droite…à gauche, suivant le sens du vent…

    Aujourd’hui le gouvernement a décidé de donner 10 000 euros par voiture électrique…?…MAIS où seront trouvées globalement ces sommes considérables???

    Il faut mieux arrêter ces délires, qui en fait creusent encore un peu plus la tombe de notre société.
    La cause réelle de nos maux ce sont des individus comme Rockfeller (1)(un américain encore!!! et tous ces complices…).
    Il est temps de prendre notre avenir en mains en serrant les poings et en oeuvrant pour annuler la dette qui est uniquement un moyen de nous mettre à terre.
    Arrêtons les, ils pillent l’argent public, ainsi un président de Conseil régional (PS) a donné à une association 60 000 euros (« Green Lotus »)…on se demande où va cet argent? Mais c’est loin d’être un cas isolé, loin de là et les exemples ne manquent en ce qui concerne certaines associations qui sont mises en avant et qui disposent de moyens énormes alors que d’autres associations militantes autogérées sont plus ou moins écrasées par ces associations qui en fait sont dirigées par des politiques afin surtout de tenter de contrôler les associations qui gênent…(même situation pour les syndicats: les grosses centrales bénéficient de subventions de la part du gouvernement, quant aux petits syndicats (qu’ils ont même marginalisé légalement – si ils n’ont pas 10 % de voix aux élections ils ne sont pas « représentatifs »- ce qui revient aussi à reconnaître qu’il existe une forme de discrimination largement cultivée pour la cause-la solidarité, base des fondements syndicaux, n’est plus de mise)…
    Tant que nous aurons à la tête de notre pays des mafieux nous seront toujours à leur merci.
    Ouvrez les yeux ils disposent tous de sommes importantes (ministres, députés, sénateurs etc) si 50% de ces sommes étaient redirigées vers une résorption de « la dette » nous ne nous en porterions que mieux, et puis il y en a assez de tous ces cumulards, de tous ces profiteurs de l’argent public, ils ne respectent même pas les services publics qu’ils saccagent avec leurs orientations malsaines, prenons les hôpitaux malmenés, dont ceux qui ont même des emprunts toxiques…la santé elle ne tient plus qu’à un fil.
    Mais enfin grâce à tout ce « beau monde » nous aurons bientôt un super vaccin contre l’EBOLA, notre ministre de la Santé ira même jusqu’à prendre commande de milliers de vaccins, qui seront ensuite détruits (probablement) histoire de faire profiter encore un peu plus les laboratoires américains (quel hasard…) et de creuser encore un peu plus la dette.
    Pendant ce temps là nos impôts augmentent, la « redevance TV » aussi (2), la TVA a augmenté (les prix aussi de fait), les carburants aussi…tout va pour la grande famille qui peut continuer de manipuler les citoyens et citoyennes pour leurs seuls profits.
    Oui…MAIS JUSQU’À QUAND ???

    1)Co-créateur et co-actionnaire de la FED…

    2) Histoire que certains aient un peu plus d’argent…quant aux programmes et notamment à l’actualité ils sont médiocres, mais la médiocrité est chose commune aujourd’hui, car plus les gens sont ignares et plus ils peuvent être facilement exploités…

  • robertespierre

    http://leblogalupus.com/2014/10/05/les-clefs-pour-comprendre-du-dimanche-5-octobre-2014-en-fait-la-monnaie-cest-tout-simple-par-bruno-bertez/

    Le Blog à Lupus
    Hier,Bruno Bertez ,comme Volti nous donne plein de sous
    « ON NE LEUR DOIT PLUS RIEN »
    car
    ON NE LEUR DEVAIT RIEN
    ils ont TOUT inventé
    Reste à « BALAYER » ces tordus
    COMMENT?
    quand vous avez « beaucoup roulé »
    j’ai pas dit « beaucoup roucoulé »….
    ça ,c’est ce qui vous a empêché d’avoir les yeux en face des trous et de vous trouver piégés
    donc quand vous avez « beaucoup roulé »,vous,la voiture vous avez les pneus usés…usés et abusés,usez-zan…zibar,pas nibar Robert

    qu’est l’homme sans la voiture?
    quand on parle à l’un on ne sait jamais lequel des 2 nous écoute! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif