Soigner les maux de l’hiver avec les plantes sans se ruiner

L’automne a commencé, l’hiver approche, et il serait dommage de se ruiner en médecin, en médicaments ou tout simplement de subir de la plus belle manière un virus qui traine… Pourquoi ne pas alors faire appel aux plantes pour se soigner? ;)

Chaque année, c’est la même chose. Avec la chute des températures, les effets désagréables reviennent nous enquiquiner. Fièvre, toux, lèvres gercées, nez qui coule… Nul besoin de te faire un dessin ! Heureusement, pas besoin d’attendre le retour du printemps pour soigner ces petits bobos de l’hiver, naturellement et à moindre frais !

Affronter l’hiver sans se ruiner

Il n’existe pas de médecine plus naturelle que celle des plantes. Utilisées depuis des centaines d’années, elles ont fait leurs preuves et s’illustrent dans les précieuses astuces de nos grands-mères.

La médecine par les plantes pour soigner les maux de l’hiver

Utilisées depuis la nuit des temps, les plantes sont le remède naturel par excellence. Un rhume ? Une toux qui irrite ? Le nez qui coule ? Et si, plutôt que de dépenser une fortune dans des médicaments aux effets souvent indésirables, se soigner par les plantes pouvait t’aider à combattre les maux de l’hiver ? Tu peux les trouver sous différentes formes : feuilles, plantes séchées, huiles essentielles ou écorces. Les feuilles sont en général fraîchement cueillies, tandis que les plantes séchées se conservent plus longtemps. A utiliser surtout en prévention, elles permettent d’éviter de subir les petits désagréments de l’hiver.

Les plantes à utiliser pour se soigner cet hiver

La camomille romaine : elle possède tout particulièrement les facultés d’adoucir et de calmer. Utilisée en compresses, adieu petit coup de fatigue, yeux irrités, poches sous les yeux…

La grande camomille : ses feuilles utilisées en tisane te permettront de dire « Stop ! » aux migraines. Cette fameuse décoction aura en plus l’avantage de calmer les maux de gorge. • La valériane : utilisée en tisane, elle a pour propriété de traiter les troubles du sommeil et l’anxiété. Intéressant, car il n’ y a rien de plus énervant que de tourner dans son lit pendant des heures en regardant les heures défiler sur le radio réveil ! • Le thym : utilisé en tisane, il soigne les voies respiratoires et la toux. • La sauge : elle aide à faire chuter la fièvre et atténue la fatigue. • Le saule : consommé en infusion, il traite les maux de tête et la fièvre. L’eucalyptus : il aide à dégager les voies respiratoires. Que ce soit en tisane ou en huile essentielle, il est tout aussi efficace pour apaiser les maux de gorge et les angines. • L’échinacée : cette plante protège l’organisme et favorise la convalescence.

Cultiver, cueillir, acheter : nos astuces !

Cueillette Quelques précautions sont à prendre lors de la cueillette des plantes : • Éviter les aires protégées • Ne pas les ramasser en bordure de route ou à un endroit où tu sais que des pesticides sont utilisés. • Éviter les aires polluées (bord de route, sentier de grand passage,etc.) • Prendre garde également à ne pas confondre avec une plante qui te semble similaire. Si tu as un doute, il est plus sage de t’abstenir ou d’amener la plante chez le pharmacien afin qu’il procède à une vérification. Mieux vaut faire appel à un spécialiste et éviter l’intoxication ! Achat Si pour beaucoup bio est synonyme d’onéreux, certaines astuces permettent de se procurer des produits AB sans se ruiner. Rends-toi directement chez un producteur ou cultivateur près de chez toi, ainsi que sur les marchés pour te procurer des produits bio pas trop chers. Culture La solution idéale pour disposer de ces petites plantes magiques sans risques reste d’en planter dans son jardin, en pot ou encore en jardinière. Ce n’est pas possible pour toutes les plantes, mais il est possible d’en cultiver un bon nombre ! Renseigne-toi sur la façon de les planter et les soins qu’elles nécessitent.

Rhume: le soigner et le prévenir

Possédant de nombreuses propriétés, le thym est l’une des plantes les plus utilisées en phytothérapie. Il apaise la toux et a l’avantage de pouvoir être consommé sous plusieurs formes : huile essentielle, tisane ou sirop. Gros plan sur son utilisation, ses bienfaits et sa récolte.

Les bienfaits du thym

La toux est le symptôme le plus répandu en période hivernale, et aussi le plus difficile à combattre. Outre les divers sirops assez onéreux que tu pourras trouver dans le commerce, pourquoi ne pas utiliser une plante tout aussi apte à te soigner ? Ça tombe bien, le thym possède justement des vertus antispasmodiques qui calmeront ta toux ! Il convient tout d’abord de différencier les toux grasses des toux sèches. Comment faire ? La toux sèche n’évacue pas de mucus, à l’inverse de la toux grasse dont les origines peuvent être un rhume, une bronchite… Si elles persistent, il est conseillé de consulter ton médecin traitant. La toux chronique, révélatrice d’une maladie sous-jacente (asthme, bronchite chronique, …) nécessite également une consultation rapide chez le médecin. L’huile essentielle de thym possède de puissants antiseptiques. En tisane, le thym a la particularité d’apaiser les voies respiratoires et de calmer ainsi les maladies de l’hiver telles que la bronchite, le rhume ou la grippe. A savoir : le thym possède également d’autres vertus comme celles de favoriser la digestion et de lutter contre les problèmes intestinaux. En friction, il soulage les rhumatismes et les contractions musculaires. Petite astuce beauté, il revitalise le cuir chevelu et tonifie le corps.

Le thym : tisane, sirop contre la toux ou huile essentielle

Si l’huile essentielle à base de thym se vend dans le commerce environ 10 euros, il est tout à fait possible de préparer soi-même du sirop et de la tisane avec la précieuse plante. • Pour faire une tisane, procure-toi du thym séché (1 à 2 cuillères pour une tisane), et mélange-le à 200 ml d’eau. Au lieu d’utiliser du thym séché, tu peux aussi utiliser des feuilles de thym frais que tu laisses infuser pendant 5 à 15 minutes dans de l’eau chaude. Les bienfaits de la tisane de thym sont étonnants. • Le sirop de thym se vend en pharmacie (environs 7 euros) mais là encore, fais des économies et fabrique-le toi-même ! Pour cela, verse un litre d’eau sur deux bols de thym. Fais dissoudre 125 g de miel dans 10 cl d’infusion de thym que tu auras fait chauffer et laisse refroidir. Prends-en une cuillère à café plusieurs fois par jour.

Astuces pour cueillir son thym correctement

Le thym possède un atout : il se cueille quasiment toute l’année. Toutefois, c’est entre les mois de mars et juillet qu’il est le plus parfumé. Pour le cueillir et le conserver, c’est simple : • Coupe les tiges au ras du sol. Il se conserve ainsi une bonne semaine au réfrigérateur. • Si tu veux le faire sécher pour le garder plus longtemps, rassemble les tiges en bouquets, que tu suspendras la tête en bas au sec. • Après séchage, détache les fleurs séchées des tiges et conserve-les dans des boites hermétiques. Tu pourras ainsi t’en servir toute l’année. Article complet et astuces supplémentaires: Radins.com

22 commentaires

  • Mata Hari Mata Hari

    Bonjour les ME,

    J’ai trouvé çà, concernant ce produit miracle :

    http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Solution_minerale_miracle_2010.pdf

    Donc soyez prudents en tous les cas !

    • yoyo

      Il me semble que j’ai vu une goutte au début, max des max 15 gouttes. L’adolescent avait pris 40 gouttes.

      D’un point de vu réglementaire, le chlorite de sodium est autorisé pour un usage biocide, usage fort
      répandu dans la potabilisation de l’eau domestique par exemple

      Il y a beaucoup de produits dont il est impératif de ne pas dépasser une certaine dose !

      A titre de réflexion avec les réserves d’usage :

      http://www.lenntech.fr/applications/potable/normes/normes-oms-eau-potable.htm

      Maintenant, vu le business pharmaceutique, une recherche personnelle approfondie semble nécessaire. La désinformation existant peut être ?

      ;-)

      business pharmaceutique

      • Mata Hari Mata Hari

        Oui Yoyo,

        La désinformation au service de Big Pharma existe sûrement !

        Moi je préfère m’en tenir à l’argent colloïdal, au Nigari, aux tisanes, huiles essentielles, homéopathie, vitamine C naturelle, et un petit secret de ma Mamie !

        Et en cas de rhume méfiez vous des mouchoirs en papiers en cas de grosse consommation dans la durée !

      • Maverick Maverick

        C’est surtout qu’au bout de quelques jours, t’as l’impression de te passer le pif au papier de verre, t’as le tour des narines à vif, à cause du papier … http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

      • Lilith Lilith

        faux mettre de la vaseline ou mieux du beurre de karité avant d’aller te coucher cela évite gersures et autres désagréments lier au rhumhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Mata Hari Mata Hari

        Non Yoyo !

        Sur le PDF concernant ce  » produit miracle  » relis le passage concernant le blanchiment ( pas d’argent ) mais des mouchoirs en papier. Ce produit peut induire à la longue des problèmes respiratoires, enfin lis c’est bien expliqué, et je confirme cet état de fait, puisque j’ai ce problème, et je connais 2 personnes qui ont aussi ce problème causé par cet agent blanchissant !
        Maverick et Lilith, pour les problèmes liés aux irritations, je mets sur les ailes du nez soit du baume à lèvres, soit de l’huile d’amandes douces !
        En parlant d’huile d’amandes douces, si vous avez des crevasses ou gerçures aux mains, massez les à l’huile d’amandes douces et mettez des gants en coton avant d’aller vous coucher, à faire deux ou trois jours de suite, c’est très efficace !
        Belle journée les Titis http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Lilith Lilith

        merci Mata, en tout cas vaux mieux des mouchoirs en papier que les anciens mouchoirs en tissus qui gardent les microbes mainenant on peu toujours se moucher à la façon des anciens ……….mais bon c’est très peu élégant et peu ragoutanthttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
        ha oui pour le rhume je conseil de faire des bains d’eau de mer , on nettoye les narines en reniflant l’eau cela à un éffet décongestionant et evite les que les rhume se transforme en sinusite….

      • PhildeFer

        C’est parce qu’il doit y avoir des éléments abrasifs dans la composition du mouchoir en papier. Mon opticien m’a fortement recommandé de ne jamais essuyer mes lunettes avec un mouchoir en papier au risque de rayer les verres…

  • utoro

    Au lieu de se soigner, ne tombez pas malade. Assez simple : respirez chaque matin une dizaine fois, consciemment et profondément (avec le ventre de préférence). Imaginez en respirant que vous absorbez « l’énergie » de la nature et que vous expirez vos toxines et autres poisons absorbés.

    Je pratique cela depuis 5 ans et je n’ai plus vu un docteur alors que j’y allais deux fois par an avant…

    Parfois les choses les plus simples sont les plus efficaces :-)

  • pierre doute

    Les autres usages traditionnels du bouleau
    Du fait de la présence de substances anti-inflammatoires dans ses feuilles, le bouleau est parfois proposé en traitement d’appoint des rhumatismes (arthrose). Les décoctions de bouleau sont traditionnellement utilisées pour soigner certaines affections de la peau : eczéma, psoriasis, plaies, croûtes de lait, gale, etc. En Russie, les feuilles fraîches broyées sont appliquées sur les verrues.

    C’est un type de céphalée (mal de tête) chronique fréquente, localisée d’un seul côté, qui …. Sève de Bouleau fraîche .
    Les feuilles du bouleau blanc traiteraient l’obésité et la cellulite et sa sève donnerait … de salicylate de méthyle, substance proche de l’acide acétyl-salicylique.
    Termes manquants : céphalée ‎silicique

  • pierre doute

    Aliments et vertus santé · Conseils nutritionnels · Régimes minceur … Dictionnaire des plantes médicinales … Les bourgeons du pin sylvestre ont des propriétés antitussives, … L’huile essentielle des aiguilles de pin peut, elle, être conseillée en complément pour soigner le rhume, le refroidissement. Enfin ..
    Cassis, pin, basilic, laurier, propolis … … Les jeunes aiguilles du pin sylvestre (Pinus sylvestris) sont récoltées pour leurs vertus thérapeutiques. … voit souvent dans les jardins et dont l’utilisation médicinale est interdite car .

  • pierre doute

    Pourquoi le jeûne est bon pour la santé? Pourquoi jeûner?
    http://www.youtube.com/watch?v=cuyLxPEkq_c

    Le secret de l’obésité était dans la salive | Actualité … – Santé
    sante.lefigaro.fr/actualite/2014/04/…/22175-secret-lobesite-etait-dans-sali…
    1 avr. 2014 – Le gène en question, AMY1, contrôle la production d’amylase, une enzyme qui permet la digestion de l’amidon dans la salive.Comme il a un …

  • Natacha Natacha

    Je persiste tout de même à répéter que le thym capte les radionucléides plus que d’autres plantes aux effets tout aussi efficaces.
    Et que les Huiles Essentielles sont à utiliser avec parcimonie et discernement parce qu’extrêmement puissantes tant au niveau physique que psycho-émotionnel. L’aromathérapie est complexe.
    Elle ne laisse pas indifférent.
    Elle peut guérir corps et âme si elle est bien conduite.

    • PhildeFer

      Et le beau thym capte le nom de toutes les célébrités… ;-)

    • Grand marabout Grand marabout

      le thym capte les radionucléides plus que d’autres plantes

      tout à fait natacha,comme les champignons,à plus haute dose eux

      • yoyo

        C’est bientôt le moment des champignons, dés que je rentre en provence, je me fais une petite cure « tchernobyl » avec de « vulgaires » sanguins et petits gris, ail, persil, huile d’olive « du pays », ;-)

        Je vais essayer la culture …

        Champipi

  • pierre doute

    Un bouquet garnies thym,laurier,branche de céleri,poireau,carotte,dans tout vos petit plats mijoter avec amour ,poivre 5 épices piment frais.
    La santé passe par une bonne cuisine.
    Bon appétit !

  • Lilith Lilith

    il y a également le thé grec des montagnes ou Sideritis; en grec Tsai tou vounou.

    on peu le boire toute l’année mais on le boit éssentielemnt en hiver, très bon contre les refroidissements et très bon antioxydent.les personnes agées, tel la grand mère de mon mari en boivent tout les jours elle est decedée a l’age de 106 ans.

    Thé de la Montagne pour 2 personnes :
    faire bouillir 1/2 l d’eau,
    puis y faire infuser 5 gr de thé (tiges, feuilles et fleurs séchées) pendant 5 mn.
    vous pouvez y ajouter du miel au thym, du citrons ou un bâton de cannelle c’est selon le gout mais surtout pas du sucre!

    Il y a aussi le Dictame de Crête ou origan Dictame.cette plante soigne les rhumes, l’asthénie,aide le transit intestinal, l’absence de règles, les maux de tête, stimule le système digestif, la neurasthénie (syndrome de fatigue chronique) et les refroidissements.elle s’utilise en tisane ou décoction mais également en usage externe en cataplasme grâce a son pouvoir cicatrisant et astreigent elles soignes plaies et contusions, mais également éfficace pour neutraliser de morsure de serpent ou autre bête vénéneuse. (personnelement je n’ai jamais essayer)
    je précise que en cas de morsure serpent il faut toujours aller voire un medecin ceci n’est qu’une première aide.

    Infusion; 4 à 15 g de sommités fleuries de Dictame de Crête pour un demi litre d’au bouillante.Prendre 2 tasses à thé par jour. (ne pas dépassé la dose sinon nocif)
    Vous pouvez aussi macérer 30g de sommités fleuries à laisser macérer dans un litre de vin blanc pendant 15 jours. 2 petits verres à moutarde par jour. ( pas plus car sinon nocif)

    et sinon en Grèce on utilise encore volontier les ventouse en cas de fort refroidissement et ensuite on vous frictionne le dos et la poitrine au Tsipouro un tord boyau locale qui rien que par l’odeur vous ennivre et vous envoie dans les bras de morphée.

  • switch

    salut,
    un bon purifiant d’air ambiant si des microbes circulent dans votre logis :
    les feuilles de sauge séchées !
    vous les empilez, vous les serrez bien, vous les enroulez avec une ficelle comme pour faire un cigare (bien serrer),vous posez votre petit rouleau/cigare sur une assiette et vous allumez une extrémité.
    les feuilles se consumeront lentement comme un cigare
    (mais ne pas fumer la sauge par contre)
    efficace et agréable !
    c’est le moment de tailler la sauge alors gardez les feuilles et faites les sécher.