Silk Leaf : une feuille synthétique qui produit de l’oxygène

Ils auraient donc trouvé l’astuce pour rivaliser avec la nature… Comme cela, si l’humanité continue son ravage et rase le dernier arbre, il restera la « silk leaf » pour produire de l’oxygène… Ce qui est déprimant, même si l’invention est intéressante et prometteuse, c’est que même s’il s’agit d’une solution à un problème très actuel, on s’attaque une nouvelle fois à « la conséquence » et non à « la cause »…

Diplômé du Royal College of Art de Londres, l’artiste Julian Melchiorri a mis en place un concept intitulé Silk Leaf. Derrière ce nom, se cache une feuille synthétique, créée de toute pièce par l’homme, capable de reproduire l’oxygène pour vous permettre de mieux respirer, notamment dans les endroits les plus confinés.
thumb_16712_slideshow_single

Silk Leaf fonctionne comme une véritable feuille organique : elle absorbe le dioxyde de carbonne, l’eau et la lumière pour fonctionner et finalement produire de l’oxygène. Pour créer Silk Leaf, Julian a mis au point un corps de protéine de soie, fabriqué à partir de chloroplastes extraits de cellules végétales. Ce dispositif permet donc à Silk Leaf de produire de l’oxygène via un procédé de photosynthèse.

Un concept à la fois design et utile, qui permet aux individus de mieux respirer dans des endroits fermés ou peu propices à l’homme.

 

Source de l’article: Creapills.com

 

4 commentaires