Le feu nucléaire ou le feu de paille, de Yalta….à Yalta

Nos amis Américains, qu’ils disaient…

shi_xinning_yalta

La Conférence qui devait sceller l’issue de la deuxième guerre mondiale s’était tenue du 4 au 11 Février 1945 et déterminait par l’accord de Yalta le partage du monde entre l’Angleterre (Winston Churchill), les Etats-Unis (Franklin Delano Roosevelt) et pour la Russie (Joseph Staline). Du découpage de ce fromage a permis à l’un d’eux de se remplir la panse plus que d’autres et ce jusqu’à l’ulcération, tel fut et tel est le cas des USA.

L’on dit que l’appétit vient en mangeant, notre intriguant ulcéré, non content d’avoir eu la planche à billets, les liasses, la banque et le système monétaire celui-ci est passé en force avec l’Opération Gladio sans demander aux autres s’ils avaient encore faim et s’attaqua dare-dare au gâteau, se goinfrant tel un porc dans sa bauge qui depuis 1945 n’a pas su quoi inventer pour tirer profit du malheur des uns pour assurer le bonheur de son quant-à-soi.

Dans sa fièvre boulimique planétaire, l’Amérique n’a jamais manqué d’imagination dans la subversion pour se lancer dans de vastes programmes de cleptomanies. Déjà alliée à la mafia, elle avait vu grand en 1945. Manquant semble t-il ‘’d’assises’’ en la matière et pour peaufiner ses connaissances, elle incorporait à la CIA le fleuron des criminels nazis au nombre de 10.000 de ‘’ces plus beaux’’ spécimens. Bien évidemment, il fallait profiter d’un ‘’savoir unique’’ qui ne demandait qu’à s’épanouir entre des mains de désaxés qui ont gratifié de leurs formations la jeunesse américaine… ceci expliquant peut-être cela…?

L’Oncle Sam nous avait bel et bien subjugué avec le Plan Marshall, ceci lui permit de piller nos Colonies, d’en demander l’indépendance via son escroquerie démocratique, et d’en opérer les contrôles. Il est clair de voir avec quelle fourberie il œuvra pour ‘’truquer’’ l’histoire du Rwanda afin de nous éjecter de la région et nous coller sur le dos un génocide dont il a été l’unique maître d’œuvre. Trouvant l’endroit paradisiaque mais trop peuplé, le Sida n’ayant pas rempli sa fonction, il envoya le matos avec Ebola, une arme à sous munitions multiples capable d’éradiquer le continent en se salissant le moins possible, or dans ce False-Flag s’est oublié un peu rapidement que le médecin militaire français le Général Gilbert Raffier en avait découvert le vaccin en 1976… honni soi qui mal y pense !

L’Amérique notre amie, qu’ils disaient… de la fuckin’ injure de Victoria Nuland secrétaire d’Etat adjte américaine pour l’Europe… aux actes,nous ‘’re-fuck-aient’’ au paroxysme avec l’espionnage par la NSA, bercée dans un orgueil que rien n’arrête, mais qui de « paté en pâtée » en redemande encore et toujours plus, car jamais à court d’appétit ni d’arguments ou égale à elle même et dans la lignée mensongère d’un 11 septembre 2001 toutes les magouilles furent bonnes au clan Bush pour aller en Irak dès lors qu’il faille abreuver son lobby des armes et de la finance… pour alimenter la ‘’corne d’abondance’’.

Dans cette escalade surréaliste des vols MH 370 et MH17, à l’encontre de toutes les lois de la Probabilité qui de tour de prestidigitation en tour de magie nous font disparaître puis réapparaître « pour la bonne cause » et en quasi simultané un avion et son clone si ce n’est le même de la Malaysia Airlines afin que de razzia en pillage, de guerres sous fausse bannière en guerre préventive, qui plus est d’élimination sélective, il n’y a qu’un pas à franchir vers les génocides préventifs, ainsi, c’est une sorte de retour aux sources qui de Yalta revient vers Yalta, mais aujourd’hui en Ukraine c’est un coup d’Etat contre la Russiedont il s’agitémanant de bandes de nervis nazis sionistes assoiffées de sang qui ‘’so’’ démocratiquement commencèrent par déménager tout l’Or de l’Ukraine… devinez où…?

C’est ainsi que récemment dans l’été 2013 en Syrie, suite à l’échec de la CIA qui nous avait préparé au pire avec le gaz sarin qu’aurait utilisé l’Armée de Bachar Al Assad sur ses populations, il s’avéra que cette propagande mensongère de nos ti-z-amis américains fut déjà utilisée par eux en Irak en 2003. L’Amérique ne renonçant pas à ses fantasmes, celle-ci prépara une attaque sur la Syrie de sa Navy pré-positionnée des Côtes d’Espagne d’où elle tira deux missiles, les Russes dont le dispositif de surveillance est plus que remarquable ne permirent pas cette frappe sauvage et abattirent ces deux engins, semant la consternation dans les rangs américains qui ne s’attendaient pas à une telle riposte dont la précision démontre à celui qui en douterait encore, de l’efficacité de l’Ours.

Plus près de nous ce 10 avril 2014, alors qu’il naviguait en Mer Noire en bordure des Côtes Russes, le destroyer USS Donald Cook, navire lanceur de missiles Tomawak et bardé de radars, d’électroniques de systèmes de combat et de moyens de défense antimissiles de dernière génération, se vit approcher par un chasseur Sukhoi 24 celui-ci sans aucun armement, muni juste d’une nacelle termina son approche du destroyer, cette manoeuvre désactivait tous les systèmes de guerre électronique du navire tel une télécommande de télé que l’on met sur off, le Sukhoi simulait alors une attaque et fit une douzaine de passes au dessus et autour du bâtiment, repartant comme il était venu.

Vladimir Balybine, directeur du centre de recherches sur la guerre électronique et d’évaluation des moyens dit de « réduction de la visibilité » de l’Académie de l’aviation militaire russe émettait le commentaire suivant : « Plus un système radio-électronique est complexe, plus simple, il devient d’interrompre son fonctionnement par le moyen de guerre électronique ».

Avec l’escalade de la terreur enclenchée par les USraéliens contre le président Vladimir Poutine, ce dernier n’a jamais ménagé ses efforts pour montrer et démontrer sa bonne foi, sa volonté et ses désirs de vivre en bonne intelligence et en paix avec tous, et ce, en dépit de toutes les provocations et des discours enjôleurs d’une Amérique qui ne tient jamais parole, mais uniquement préoccupée de continuer le travail de sape et d’encerclement avec toujours plus de bases et d’engins nucléaires autour de la Russie, comme si l’on était encore à la période d’endormissement stérilisateur d’un Gorbatchev ou d’un Eltsine. La période est révolue.

La Russie fut un pionnier pour la mise en pratique des découvertes de l’ingénieur Nikola Tesla, mettant notamment en chantier la machine à déclencher les tremblements de terre, invention diabolique aux effets dévastateurs qu’ils abandonnèrent mais dont les américains trop friands de ce genre de monstruosités, en développèrent le Projet HAARP qu’ils utilisent et utilisèrent tant de fois avec des effets meurtriers cataclysmiques pour assurer leur domination, dont sur Haïti pour en garder le sous-sol.

À plusieurs reprises, la Russie a montré de façon quasi invisible ses inventions dans le domaine de l’électromagnétique, les tests réalisés au détriment des USA et de la NASA même si le mot est ambigu furent concluant, les Russes ont donc fait la démonstration de leurs avancées technologiques dans ces domaines plus que furtifs issues entres autres des rayons, des lasers, des électrons ou micro-ondes…. d’autant que personne n’a prêté attention à ces armes d’une autre génération dont les : « Armes EM Scalaires ».

Le député anglais à l’Europe Nigel Farage a exposé, qu’il serait grand temps d’arrêter de provoquer Vladimir Poutine dans un conflit extrêmement grave en Ukraine qui est du fait exclusif des euro-américano-sionistes, et que l’on a tort de pousser l’Ours dans ses retranchements, ce dernier assurera sans faille la défense de la Sainte-Mère Russie. L’Ours avance quand cela est nécessaire, ne profitant jamais des défaites de ses adversaires, leur laissant toujours une porte de sortie afin qu’ils ne perdent pas la face, encore faudrait-il que le cow-boy comprenne la finesse du raisonnement…?

Voulant éviter la confrontation, Vladimir Poutine a laissé entendre que si besoin est, la riposte serait terrible. Pour bien faire comprendre ici de quoi il en retourne, et des applications de certaines armes, prenons l’exemple suivant : Aujourd’hui la science a fait de tels progrès que l’on est capable de prendre le contrôle d’un avion en vol, de court-circuiter le pilote et par un ‘’shuntage’’ subtile à partir du sol, d’amener l’avion à l’endroit souhaité, tel un drone.

Le feu nucléaire ou le feu de paille

D’après Paul Craig Roberts ; économiste et journaliste paléo-conservateur américain qui fut sous secrétaire au Trésor dans l’administration Reagan, « la Russie a les cartes en main », en d’autres termes ceci plus cela avec les «  Armes Electromagnétiques Scalaires Soviétiques, si censuré voir sur Google », le gouvernement delarbins atlantistesdu président Hollande rendu illégitime dont par le double jeu qu’il a entretenu avec les terroristesbrade le pays tout en le ruinantaux intérêts d’une ‘’fange’’ d’américano-sionistess’imaginant invulnérable avec des missiles nucléaires pointés sur telle ou telle capitale. Le microcosme de la Sarko-Valls-Hollanderie serait très avisé d’y regarder à plusieurs fois, sachant que dès leur mise à feu, les donneurs d’ordre seront les premiers servis par retour à l’expéditeur car pris à leur propre piège… et comme l’Amérique est généreuse de par ses ogives disséminées un peu partout autour de la Russie, tous les pays qui s’imaginent être ‘’couverts’’ par ce réseau, en seront à l’instant auto-vitrifiés.

Le peuple Américain lobotomisé par son oligarchie est à la croisée des chemins

Pour mémoire, le dispositif créé durant l’ère Clinton contre le pseudo terrorisme pour museler les citoyens fut développé par ses successeurs dans une « guerre à la terreur »,ainsi en 2010, le FBI embaucha 23.000 ‘’barbouzes’’ sur le critère : obtenez le droit « de tirer pour tuer », le FBI a enrôlé les employés de grandes sociétés, non seulement comme informateurs sur leurs clients, mais comme supplétifs pour le maintien de l’ordre en situation de loi martiale. Ce statut implique le droit de « tirer pour tuer ».

Nous y sommes, le peuple Américain ‘’sous influence’’ de son oligarchie est à la croisée des chemins, en effet, sa Constitution est déjà totalement violée, le peuple au bord de la guerre civile n’a qu’une très faible marge de manœuvre comme le reconnaît cyniquement le Général Colin Powell qui voulait effrayer le reste du monde… les événements de la ville de Ferguson en sont l’une des nombreuses expressions selon lesquelles l’Armée américaine admet qu’elle se prépare à tuer des américains en masse…!

«La direction du Bureau du Président a été utilisée pour fomenter un complot pour anéantir la liberté des Américains, et avant que je ne quitte le Bureau, je dois informer les citoyens de ces conditions.» Président John Fitzgerald Kennedy (1917-1963), dans un discours fait à l’Université Columbia le 12 novembre 1963, dix jours avant son assassinat.

Christian Sébenne

yalta10

9 commentaires

  • Isil Isil

    Beurk, article illisible, dommage.
    La ponctuation est indispensable quand l’on souhaite être lu, entendu, compris.

    • Schtroumpf Schtroumpf

      Petit commentaire trollien destiné à décourager les lecteurs ?

      Il est pourtant très bien cet article …

      • Isil Isil

        Bonjour Schtroumph, non, ce n’est pas un commentaire trollien: l’écriture de l’article m’a découragée et j’ai justifié clairement ma réponse.
        Je lirai avec interêt d’autres avis que le mien sur le contenu;

      • Norbert

        Isil,

        Moi je trouve que c’est un très bon résumé des faits d’armes USA bien qu’incomplets depuis 1945 et de l’esprit nazi Américain.
        N’oublions pas qu’ils ont financé Hitler(famille Buch) avec la Banque d’Angleterre et l’ont aidé jusqu’en 1942.
        Si les ricains sont ensuite intervenus c’était simplement pour empècher Staline de s’accaparer de toute l’Europe.

        A la différence d’Hitler,les USA baise gentiment le monde par pénétration successives à la vaseline et si ça ne marche pas,ils violent toutes les lois internationales sous prétexte d’aide humanitaire ou de terrorisme.
        Le vrai état terroriste c’est les USA aidés par leurs vassaux et l’aide humanitaire,c’est néttoyer le pays de ses habitants.

        Obama veut désarmer le peuple américains pour mieux le controler sous prétexte,il est vrai(???) ou organiser (???)par eux,qu’il y a pas mal de tueries(c’est horrible) dans ce pays de fou.
        Ceci n’est qu’un prétexte.
        En réalité ceux qu’il faudrait désarmer en 1er,c’est le complexe militaro industriel USA qui lui fait des millions de morts chaque année.
        En vérité,Obama et l’élite se foutent des morts des 2 cotés pourvu que cela serve leurs plans machiavéliques.

        Ces gens là n’ont pas de coeurs,il servent seulement leurs intérètset leurs plans géo-politichiens.

      • Plutôt d’accord avec Isil: l’article est imbuvable, et certaines phrases semblent copiées d’un traducteur à deux francs (désolé pour la vieille référence).

        Le contenu aurait pu être intéressant, et l’intention est bonne; mais sincèrement, plus je cliquais pour vérifier les sources, plus j’ai été découragé par les arguments. En effet, l’ensemble ou presque des références provenaient de sites que j’estime « légers ».

        Donc finalement, l’article est basé sur des faits que nous connaissions presque tous déjà, mais l’argumentaire et la syntaxe de l’article en font un médiocre.

      • Disons que s’il n’y avait pas ces lignes relatives à la science fiction fantasmagorique qui tourne autour de Tesla (qui discréditent l’article), ce serait pas mal.

      • Ajoutons la fumisterie sur le mh370 : la theorie des brevets deja debunkee par nos soins… :

        http://openews.eu/exclue-ce-que-lon-sait-du-vol-mh370-malaysia-airlines-ibm-freescale/

        Il fallait verifiee les noms donnes pr le brevet et ceux d passagers,… Ainsi que voir de plus pres le brevet en question,… #fail

        Cdt

  • Natacha Natacha

    Il y a beaucoup à fouiller à partir de cet article.

  • Lu meng

    Très bon article, même si c’est vrai que le rouge partout fait un peu mal a la tête, y a tellement d’information que ça m’a pas empêché de lire !
    Bonne continuation !