En fait, l’arche de Noé ressemblait à cela!

Vous pensiez réellement que l’arche de Noé avait une forme classique de bateau? Bien sur, si le cinéma le montre, c’est que cela doit être vrai… Sauf que l’arche a été recréée suivant les plans découverts sur une tablette babylonienne vieille de 4000 ans.

594fafe1f4101025061e2e13d0fa7dac_article© Le British Museum

L’Arche de Noé a été recréée à l’échelle sur la base d’un projet établi dans l’ancienne Babylone, il y a 4000 ans.

Irving Finkel, conservateur du British Museum, a découvert il y a longtemps une tablette d’argile contenant une écriture cunéiforme, et a travaillé pendant 20 ans pour parvenir à la déchiffrer, rapporte le « Mail Online ». Il y est parvenu il y a cinq ans et en est venu à la conclusion que l’arche de Noé était ronde,  et qu’elle fut initialement construite en roseau.

031283a93004c3359b64407966dc0e83_article630bw

Dans le même temps, Irving Finkel explique que la taille de l’Arche n’aurait pas pu être plus grande que celle de la conception d’origine, principalement en raison de l’absence de matériaux et de technologies. Cependant, il a construit une réplique de l’Arche de Noé en suivant les instructions exactes des tablettes d’argile de l’ancienne Mésopotamie, l’Irak d’aujourd’hui. La construction a été réalisée dans le Kerala, dans le sud-ouest de l’Inde.

L’Arche pesait environ 35 tonnes. L’équipe n’avait pas d’outils modernes, de colle ni de clous; elle a seulement utilisé du bois, du bambou, de la canne à sucre et des palmiers pour les jonctions, en utilisant des méthodes identiques à celles d’il y a 4000 ans. Le bitume indien a été utilisé pour imperméabiliser la réplique.

L’expert a également expliqué que l’Arche possédait deux niveaux: une maison à l’étage supérieur et un espace pour les animaux en-dessous. Selon lui, avec une organisation minutieuse, l’Arche était en théorie peut-être assez grande pour réunir un grand nombre d’espèces locales.

99e19397b39108d015a19c56fbf30de0_article630bw

Malheureusement, après le lancement du navire, l’eau a commencé s’infiltrer dans l’arche et une pompe a dû être utilisée pour maintenir la réplique flottante. L’expert a estimé que la faute incombait à la mauvaise qualité du bitume indien par rapport à celui de l’Irak, et a expliqué que la conception babylonienne est « extrêmement efficace » et stable.

Source originale: Russia Today
Traduction: Les moutons enragés

 

62 commentaires

  • Voila qui finance Finkel
    http://aias.org.uk/links/

    Son nom figure ci-dessous :
    http://aias.org.uk/committee-and-structure/

    L’objectif nous éloigner du travail d’Angelo Palego :
    http://www.noahsark.it/

  • L’arche de Noé a été découverte en 2010 (officieusement bien avant) et elle ne ressemble pas du tout à cela:

    http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/05/larche-de-noe-et-le-deluge-preuves.html

  • Le veilleur

    Selon d’autre source Noé aurait navigué jusqu’à Irlande et qu’il serait partie des îles biminis qui sont maintenant sous les eaux.

    http://neo-free.forumpicardie.com/t163-l-irlande-coeur-de-l-empire-atlante

  • Pic et Puce

    L’arche de Noé est un mythe ; ce n’est en aucun cas la description d’un événement qui se serait produit il y a
    5000 ans… Récit qui est une reprise de textes plus anciens encore… Autant parler du traîneau du père Noël, s’il était bien conçu pour les climats polaires…

    • yoyo

      Sinon on serait en l’année 5014 ? Non ? explique ! Et les dino. n’auraient pas disparus à cause de lui ? Et l’autre qui marchait sur l’eau tu le connais ?

      • Pic et Puce

        Si tu prends la chronologie biblique, cela fait 5000 ans… le calendrier talmudique donnant à peu près 6000 pour l’apparition de l’homme. C’est un conte de fée tout simplement. Le reste aussi… Il faut vivre dans le réel…

      • yoyo

        Ce n’est pas un conte de fée mais le cauchemard de l’humanité j’ai bien peur ! Ce n’est pas parce que c’est écrit que c’est vrai !

      • Pic et Puce

        C’est un cauchemar car nos décideurs sont tous sous la coupe de puissances occultes et donc incapables eux-mêmes d’orienter le monde en tenant compte du réel…C’est le règne de la bêtise et de la mauvaise foi et du mensonge permanent…

      • yoyo

        L’homme ayant peur de la mort il s’invente un paradis. Un autre y ajoute un grand chef pour lui ouvrir la porte sous certaines conditions… C’est le début de la grand arnaque !

      • Pic et Puce

        En ce qui concerne les dinos, leur disparition date de plusieurs millions d’années avant la date du supposé déluge…

      • Nevenoe Nevenoe

        On ne peut pas dire qu’il s’agisse d’un mythe d’un revers de la main sans plus de réflexion.
        Cette histoire de déluge et d’arche est présente sur tout le globe chez des peuples sans rapports avec le judaïsme comme dans l’Épopée de Gilgamesh (Sumer), das des textes sanskrits (Inde), dans des textes chinois ainsi que des légendes amérindiennes …
        Il y a forcément une part de vérité là dedans car je ne crois pas au hasard ou aux coïncidences lorsque cette histoire se retrouve dans des cultures si éloignées et différentes.

        On a longtemps cru que Troie et le labyrinthe du minotaure étaient des mythes … jusqu’à ce qu’on les trouve.

      • Pic et Puce

        Au contraire, c’est le fruit de longues réflexions et de longues recherches que de dire que le déluge est un mythe. Une fausse croyance peut se répandre dans toutes les cultures et c’est justement parce que l’on a les moyens aujourd’hui d’investiguer que l’on peut faire de telles affirmations. Il y a un fonds occulte dans toutes les religions. Il y a un éveil des consciences qui est possible justement en libérant les cervelles de croyances qui ne sont que des voies sans issue.

      • yoyo

        L’éveil des consciences, là tu sembles optimiste !

      • Nevenoe Nevenoe

        Personne n’a apporté la preuve qu’il n’y avait pas eu déluge, pas plus qu’il y ai eu déluge, donc les jeux sont ouverts.

        Il est dommage que ce débat, comme celui de l’évolutionnisme d’ailleurs, se limite à un débat entre religieux et athées … l’idéologie est profondément nuisible à la qualité de la réflexion.

      • L’Athéisme est la forme moderne des religions du livre et donc la religion de François Mitterrand, car lorsque l’on s’arrête sur le monument érigé pour le bicentenaire de la Révolution et l’avènement des droits de l’homme sur le champs de Mars toute la symbolique biblique s’y trouve.

        Alors on comprends mieux pourquoi dans les mémoires de son chauffeur (conduite à gauche de Pierre Tourlier) l’on peu lire que FM à la fin de sa vie, se sachant très proche de la mort. celui-ci s’arrêtait le plus souvent possible dans chaque église croisée lors de ses déplacements et lorsque celles-ci étaient vide se mettait face contre terre les bras en croix.

      • Nevenoe Nevenoe

        Revois ta définition de l’athéisme.

        Larousse : Doctrine qui nie l’existence de Dieu.
        L’athéisme, affirmation de l’inexistence de Dieu (« Le monde n’a été créé par aucun dieu », dit Héraclite), ne se confond pas avec l’agnosticisme, refus délibéré de penser que Dieu existe ou n’existe pas ; il n’a aucun rapport avec le déisme, croyance vague en l’existence d’une divinité, diffuse ou polymorphe, et n’est assimilé qu’abusivement avec le panthéisme, croyance selon laquelle Dieu et monde ne font qu’un, ce qui implique que Dieu est partout et nulle part à la fois.

        La franc maçonnerie n’a jamais été athée … elle est anti catholique et à priori sataniste ou luciférienne.
        Elle repose en grande partie sur le judaïsme, ce dont on peut conclure que judaïsme = satanisme.

      • Le monument de commémoration du bicentenaire de la révolution est bien loin de cette définition.

        Ce ne sont pas les juifs qui ont mis une pyramide sur le toit de la cours suprême de l’Etat Hébreux et un obélisque dans ses jardins.

        Ce ne sont pas les juifs qui ont déplacé l’obélisque symbole du mal lors du pèlerinage de la Mecque sur une montagne sainte pour en faire une idole.

        Pharaon et son armée plongère dans la mer des peuples.

      • Pic et Puce

        Je ne sais pas ce qu’il te faut pour que dans ta cervelle entrent les faits suivants : les géologues qui étudient la couverture terrestre de notre planète Terre sont tous unanimes pour dire qu’il n’y a pas eu de déluge universel il y a 5000 ans. C’est comme si tu disais il y a ceux qui croient au Père Noël et ceux qui n’y croient pas et que tu balayais d’un revers de la main les preuves apportées par ceux qui n’y croient pas tandis que ceux qui y croire te demandent de croire sans preuves. C’est justement cela la religion.

      • Ce n’est pas parce que vous refusez de lire les géologues qui prétendent le contraire, que ces géologues n’existent pas.

        En 1980, un pêcheur du Tennessee, Dan Jones, découvrit un objet familier (un moulinet de canne à pêche) incrusté dans un rocher de la rivière. Cette roche caractéristique des Appalaches, la phyllithe, est donnée pour s’être formée lors de la séparation de l’Amérique et de l’Afrique, il y a 300 millions d’années !.. Or les faits montrent que le moulinet était présent lorsque la roche s’est formée. Dan Jones soumit le problème au département de géologie de l’Université, qui ne sut que dire.
        Alors le chef du Département déclara : « Ceci n’existe pas, c’est une création de votre imagination ! ».
        Bel exemple de fait dérangeant, écarté par la théorie dominante.

        Pour les photos voir et le dossier complet c’est ici pages 21 à 25.

        http://le-cep.org/archive/CEP_36.pdf

        J’ai des centaines d’exemples identiques.

        Je ne dit pas que vous avez tord et moi raison, je dis qu’il n’y a aucune raison de ne pas travailler ensemble sur le sujet. La seule condition étant que toutes les cartes doivent être mise sur la table.

      • yoyo

        Entre déluge local à des époques différentes et déluge « planétaire » il y a une certaine différence. En cas de déluge je sors mon kayak !
        Qu’il y ait des inondations et des bateaux je n’en doute pas un instant.

    • @ Pic et Puce,

      Et c’est probablement parce qu’il croyait au père noël que François Mitterrand a fait ériger la Jérusalem Céleste à Paris ??

      Arche de la défense = Arche de protection non ? peut-être voulez-vous aussi que nous gommions du dictionnaire certains mots trop proche l’un de l’autre comme dans « 1984 » ?

      Allez on y va….

      la Jérusalem céleste décrite dans l’Apocalypse de Saint Jean aux chapitres XXI et XXII. La Jérusalem céleste, cité de Dieu.

      – 21-12 : Elle avait d’épais et hauts remparts.

      L’Arche est en effet constituée de deux hautes tours formant deux gigantesques murs. Elle avait douze portes, et, aux portes douze anges et des noms inscrits. Au sommet de l’Arche est reproduit un zodiaque astrologique dont les douze signes sont les douze portes du ciel. A chaque signe (nom inscrit) est associé un daimon (un ange).

      21-14 : Les remparts de la cité avaient douze assises.

      L’arche repose sur 12 piliers et sur elles les douze noms des douze apôtres de l’agneau. A chaque pilier (représentant la Terre) est associé magiquement un signe du zodiaque et donc un Daïmon (lire Socrate).

      – 21-15 : Celui qui me parlait tenait une mesure, un roseau d’or, pour mesurer la cité, ses portes et ses remparts.

      Les architectes ont construit l’arche grâce à la science des nombres. La mesure des portes correspond aux calculs astrologiques liés à la détermination des douze portes célestes ouvrant les douze ères de 2160 ans.

      – 21-16 : La cité était carrée : sa longueur égalait sa largeur. Il la mesura au roseau, elle comptait 12000 stades
      la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales.

      L’Arche est un cube.

      – 21-22 : Mais de temple je n’en vis point dans la cité, car son temple, c’est le Seigneur le Dieu tout-puissant ainsi que l’agneau.

      Il n’y à pas d’église dans la Zone dite « Tête Défense ». L’Arche, occupant une position privilégiée à la Défense, est le temple par excellence, car elle est l’autel (accessible par des marches) dédié à l’humanité.

      – 21-23 : La cité n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer car la gloire de Dieu l’illumine et son flambeau c’est l’agneau.

      L’Arche est illuminée par la connaissance. En particulier celle des étoiles, des planètes et des constellations zodiacales de l’astrologie. Ici le flambeau n’est pas tenu par l’agneau mais par le porte-lumière, qui se trouve sur l’axe historique de Paris (dans l’axe face à l’arche de la défense) et brandit sa torche à la Bastille.

      – 21-24 : Les nations marcheront à sa lumière, et les rois de la terre y apporteront leur gloire.

      L’Arche de la Fraternité (et surtout la Fondation « l’Arche de la Fraternité » d’Edgar Faure au sommet de l’arche) éclairera les nations de ses lumières. Les chefs des nations du G7 et les 15 du conseil de sécurité de l’ONU, les chevaliers bienfaisants de la cité sainte, s’y réuniront pour œuvrer à la gloire de l’homme.

      Le prix Edgar Faure 2013 est revenu au livre « Manuel Valls, les secrets d’un destin »

      – 21-25 : Ses portes ne se fermeront pas au long des jours, car en ce lieu, il n’y aura plus de nuits.

      Rien ne peut fermer les 12 portes du ciel (le zodiaque reproduit au sommet de l’Arche) qui indiquent l’inexorable avancement des cycles, le sens de l’histoire, car les initiés possèdent la connaissance qui disperse les ténèbres.

      Les dimensions de l’Arche (110 mètres de côté) offrent une curieuse particularité : ce sont celles, multipliées par dix — notre bonne vieille Tétractys pythagoricienne — du saint des saints du temple de Salomon. Le temple proprement dit, c’est-à-dire la maison (de Yahvé) était un édifice en trois parties. A partir de la façade, qui en vertu du principe ancien de l’orientation était tournée vers l’orient, l’Arche est également tournée vers l’est, on pénétrait successivement dans trois salles : le vestibule (en hébreu ulam), large de 11 m (20 coudées) ; long de 5,50 m (10 coudées) ; sa hauteur n’est pas donnée avec précision, mais elle dépassait certainement 16,50 m (30 coudées). L’aula (en hébreu, hekkai, du sumérien égal — maison grande) appelée aussi le saint (qodhesh), large de 11 m, longue de 22 m (40 coudées), et haute de 16,50 m. La cella ou Adyton (en hébreu, debhir), appelée ainsi le très-saint (qodhesh qodhashim, saint des saints), qui était une salle parfaitement cubique de 11 m de côté. La longueur totale intérieure de l’édifice, depuis la façade du vestibule jusqu’au fond de la « cella » était donc de 38,50 m (70 coudées) sur une largeur uniforme de 11m.

      Pic et Puce, maintenant vous aussi vous croyez au père noël ?

      • La Jérusalem Céleste est Jérusalem le seul endroit sur terre épargné le jour venu.

        Vous pensez sincèrement que ce lieux est au centre de bien des conflits depuis la nuit des temps pour simplement la beauté du lieu ?

        Jérusalem est le berceau de l’humanité et ce n’est pas un vain mot.

      • Pic et Puce

        Cela dépend comment l’on considère la religion. Vu les horreurs produites par le fanatisme lié à Jérusalem, on peut douter que qui que ce soit soit sauvé. Les croyances qui produisent ces horreurs sont le résultats de pensées liées à l’occultisme. L’arche de Noé n’a sauvé personne pas plus que la Jérusalem dont vous parlez. Finalement, la version chrétienne est bien plus saine : placer la Jérusalem au Ciel permettait d’éviter tous ces conflits sanglants sur Terre.
        L’Humanité est mise en danger par les gourous religieux. C’est par la raison et l’intelligence que l’humanité peut espérer avoir un bel avenir. C’est dans les cervelles que se jouent l’avenir de l’humanité et celles-ci sont infectées par ces croyances venues du fond des âges, pourrissant notre époque actuelle. Donc sous cet air sympa, cet article sur l’arche ne fait que pourrir nos cervelles.

      • yoyo

        Que veux tu prouver ou démontrer ? Qu’il y a des illuminés ?

      • NON ! des gens qui savent et des gens comme vous et moi qui ne sont pas autorisé à savoir….

      • Manque de place le jour venu….

      • samlours94

        Citer des écrits religieux (apocalyspe de St jean)pour tenter de rendre des légendes véridiques, fallait l’oser et vous avez osé …lol
        Essayez de revenir en deuxième semaine avec quelque chose d’un peu plus consistant.
        Pour ma part, je laisse à ceux qui ont envie de croire le droit élémentaire de le faire.
        Mais dès qu’ils veulent nous imposer leurs croyances comme étant la vérité absolue, étayées par les textes religieux, là je ne suis plus d’accord !
        100% en accord par contre avec ce que dis Pic et Puce et pour résumer en une phrase le concept religieux dans son ensemble, je recopie juste ses propres mots :
        « C’est le règne de la bêtise et de la mauvaise foi et du mensonge permanent »
        Depuis que l’homme est homme, il a toujours eu besoin de s’inventer des dieux, et bien sur des liens direct avec eux pour mieux asservir et contrôler ses semblables.
        Et pourtant, à bien y réfléchir, nous pourrions sans aucun problème nous passer de l’hypothèse de dieu …

      • yoyo

        On est bien d’accord !

        Mais alors, quand tu meurs, c’est fini ? Oh merde !

        J’en connais qui vont faire la « gueule » !

      • @samlours et Yoyo
        A quel moment ai-je dis que je considérais ces textes comme religieux ?
        Si j’avance c’est justement parce que je fais abstraction du religieux qui a été à mon avis la première entreprise de détournement du savoir.

        Par contre je me réserve le droit de croire à la fin, on ne sait jamais…

        La cité de Dieu n’est pas de moi mais dans le psaume 46 cité par Obama.

        En ce qui concerne la mort, notre perception du temps étant la résultante direct de la vitesse d’expansion de l’univers.
        (la constante de Hubble nous indique autour de 72 kilomètres par seconde/mpc (mégaparsecs ou mega paralaxe-seconde.)
        Que devient cette vitesse et le temps perçu lors d’un Big Crunch (Une contraction, une involution etc…) ?

        D’ailleur à propose de 72, admettons que :

        Notre cœur bas en moyenne 72 fois par minutes depuis les origines (en réalité apparemment plutôt 70 aujourd’hui).
        Que toujours depuis les origines notre respiration soit de 25920 fois par jours à raison de 18 cycles par minutes.
        (de 72000 pour un nouveau né à 23040 pour un adulte)

        Un cycle précessionnel (temps de déplacement du point Vernal entre chaque degré du Zodiaque qui en comporte 360) dure 72 ans.

        360×72 = 25920 ans = Une précession des équinoxes (temps de parcours de l’ensemble des 12 signes du Zodiaques par le point vernal)

        Au moins 15 calendriers anciens (de l’égyptien en passant par le maya religieux) décomposent une année en 12 mois de 30 jours soit 30X12=360 jours.
        Il n’y a plus guère de nos jours que le calendrier des banquiers qui en compte encore 360 seulement.

        La lumière en jour solaire parcours 25.920 millions de Kms

        Une journée comprend 1440 minutes

        La surface des terres émergées est de 144 millions de kms et les mers occupent le reste soit 72% du globe.

        La terre tourne autour du soleil à la vitesse de 30kms par seconde soit un parcours de 2.592.000 km par jour.

        La surface de la terre correspond à la 12.000ème partie de celle du soleil.
        La distance moyenne de la terre au soleil est de 12000 diamètres terrestres et la distance moyenne de la Terre à la lune de 30 diamètres terrestres.

        La masse de la lune est le 72ème de celle de la Terre.

        Le volume de saturne est de 72 fois celui de la Terre

        Le système solaire se déplace vers l’Apex à 72.000 Kms à l’heure

        Et je vous épargne la liste des cycles de l’ensemble des planètes et bien d’autres relevés encore qui font que toutes ces corrélations biologiques et cosmiques sont des multiples de 3 ou de 3² soit 9 et correspondent à la triade ou l’ennéade décrites dans nombreux textes sacrés.

        Vous remarquerez qu’il n’est ici question que de proportion (pour les distances) laissant la place à des variations de grandeurs de l’ensemble (expansion ou contraction n’échappe donc pas à la règle)

        On en sort pas et pas besoin de Dieu là dedans pour ceux qui ne veulent pas y croire.

      • PhildeFer

        Voici le texte de la Bible concernant le déluge, reconstitué et commenté par Gaston Desmedt:

        …. »Les géants 
        Quand les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, les fils de Jéhovah Dieu (les esprits célestes), virent que les filles des hommes étaient belles, et, (abandonnant leur propre nature pour la nature humaine : Jude 6), ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent. Les géants étaient sur la terre en ces jours-là, quand les fils de Jéhovah Dieu se furent unis aux filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants (car les esprits n’ont pas été divisés en deux êtres): ce sont ces héros qui furent fameux dans les temps anciens (dont le souvenir s’est perpétré dans la tradition de tous les peuples).
        La terre se pervertit devant Jéhovah Dieu et elle se remplit de violence. Jéhovah Dieu regarda la terre, et voici, elle était pervertie. Jéhovah Dieu vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal, car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre. Alors Jéhovah Dieu se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre et il fut affligé en son cœur. Et Jéhovah Dieu dit : J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’à la bête, jusqu’au reptile, jusqu’à l’oiseau du ciel, car je regrette de les avoir fais.
        Le déluge
        Mais Noé trouva grâce aux yeux de Jéhovah Dieu, car Noé était un homme juste et intègre en ces âges ; Noé marchait avec Dieu. Alors Jéhovah Dieu dit à Noé : Mon souffle ne restera pas à toujours dans l’homme : l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. La fin de toute chair est arrêtée par devers moi ; car ils ont rempli la terre de violence ; voici, je vais les détruire avec la terre. Fais-toi une arche de bois de gopher ; tu disposeras cette arche en cellules, et tu l’enduiras de poix en dedans et en dehors.
        Voici comment tu la feras : l’arche aura trois cents coudées de longueur, trente coudées de largeur et trente coudées de hauteur. Tu feras à l’arche une ouverture, à laquelle tu donneras une coudée depuis le toit ; tu établiras une porte sur le côté de l’arche, et tu feras un premier, un second et un troisième étage de cellules. Et moi, je vais faire venir le déluge d’eaux sur la terre, pour détruire toute chair ayant souffle de vie sous le ciel ; tout ce qui est sur la terre périra.
        Mais j’établis mon alliance avec toi. Tu entreras dans l’arche, toi et tes fils, ta femme et la femme de tes fils avec toi. Et de tout vivant, de toute chair : deux de chaque, tu les introduiras dans l’arche, pour les faire vivre avec toi. Il y aura un mâle et une femelle, l’oiseau, pour son espèce et la bête, pour son espèce, et tout reptile au sol, pour son espèce. Deux de chaque viendront vers toi, pour les faire vivre. Et toi, prends de tous les aliments que l’on mange, et fais une provision auprès de toi, pour qu’ils te servent de nourriture ainsi qu’à eux. C’est ce que fit Noé. Il exécuta tout ce que Jéhovah Dieu lui avait ordonné.
        Noé avait cent nonante-six ans (196 : 16=7 !), quand le déluge d’eau fut sur la terre. L’an cent nonante-six de la vie de Noé, au premier mois, le premier jour du mois (l’an 910 depuis Adam, 3183 av.n.ère), en ce jour-là, Jéhovah Dieu dit à Noé : Viens ! Toi et toute ta maison vers l’arche ! Car j’ai vu en toi un juste en face de moi, en cet âge. De toute bête domestique, prends pour toi sept par sept, mâle et femelle.
        (En ajoutant le septième, Dieu révéla qu’il rachètera de la terre des hommes, pour constituer un règne dans les cieux, qui remplacera le règne de Satan sur l’humanité. En effet, ces hommes sont figurés par le septième animal domestique, celui qui sera sacrifié par Noé après le déluge : sacrifice annonçant celui des hommes de Dieu, qui sacrifieront leur vie ici bas pour travailler avec Dieu au salut de l’humanité), et de toute bête sauvage, deux par deux, mâle et femelle, pour conserver leur race en vie sur la face de toute la terre. Car, encore dix jours, et je ferai pleuvoir sur la terre quarante-deux jours et quarante-deux nuits, et j’exterminerai de la face de la terre tous les êtres que j’ai faits.
        Noé agit en tout selon ce que Jéhovah Dieu avait ordonné. Noé vint, ses fils, sa femme et les femmes de ses fils avec lui, vers l’arche. La bête domestique, la bête sauvage, l’oiseau, et tout ce qui rampe au sol, sept par sept et deux par deux, ils vinrent vers Noé, vers l’arche, mâle et femelle, (tous se rassemblèrent près de l’arche), selon ce que Jéhovah Dieu avait ordonné à Noé.
        Dix jours après (le dixième jour), les eaux du déluge furent sur la terre. Ce même jour, en face des eaux du déluge (avant qu’elles ne commencent à tomber), entrèrent dans l’arche Noé, Japhet, Sem et Cham, les fils de Noé, la femme de Noé et les trois femmes de ses fils avec eux. Eux et tout animal sauvage pour son espèce, toute bête domestique pour son espèce, tout oiseaux pour son espèce, tout volatile de toutes ailes (il s’agit d’animaux venant de naître, tout juste sevré, et uniquement les espèces de base, sans les variétés de l’espèce : la tablette babylonienne du déluge dit : « des semences d’animaux »), ils entrèrent dans l’arche auprès de Noé, sept par sept et deux par deux, de toute chair ayant souffle de vie.
        Il en entra mâle et femelle, de toute chair, comme Jéhovah Dieu l’avait ordonné à Noé. Puis Jéhovah Dieu ferma la porte sur lui, et ce fut le déluge : toutes les sources du grand abîme se déchirèrent (par la chute des météorites provenant de l’éclatement de la planète d’Olbers, entre Mars et Jupiter : voir les articles scientifiques de l’astronome F. Marchal, dans le premier tome de mon Témoignage…)), les écluses des cieux s’ouvrirent, et ce fut la pluie sur la terre, durant quarante-deux nuits et quarante-deux jours.
        L’eau tomba quarante-deux jours sur la terre, et les eaux crûrent et soulevèrent l’arche et elle s’éleva au-dessus de la terre. Les eaux grossirent de plus en plus, et toutes les hautes montagnes qui sont sous le ciel furent couvertes. Les eaux s’élevèrent de quatorze coudées au-dessus des montagnes, qui furent ainsi couvertes. Tout ce qui se mouvait sur la terre périt, tant les oiseaux que les bêtes domestiques et les bêtes sauvages, tout ce qui rampait sur la terre et tous les hommes.
        Tout ce qui avait respiration, souffle de vie dans ses narines, et qui était sur la terre sèche, mourut. Tous les êtres qui étaient sur la face de toute la terre furent exterminés, depuis l’homme, jusqu’à la bête, au reptile, à l’oiseau du ciel, ils furent effacés de la terre. Il ne resta que Noé, et ce qui était avec lui dans l’arche. Au bout de quarante-deux jours, les sources de l’abîme, les écluses des cieux furent fermées, et la pluie ne tomba plus du ciel.
        (Il en sera de même à la fin de ce monde, seuls survivront ceux que Dieu aura racheté de la terre pour constituer le règne céleste, figurés par Noé ; et la multitude de tous les peuples qui se sera convertie à Christ durant la grande tribulation, figurée par ceux qui entrèrent dans l’arche avec Noé, Christ étant la seule arche du salut ! Car l’arche de Noé annonçait « l’arche de l’alliance », construite par Moïse dans le désert du Sinaï, arche contenant la parole de Dieu et la manne, « le pain du ciel », la nourriture spirituelle qui mène à la vie éternelle ! : Jean 6:30-35 !)
        Les eaux furent grosses sur la terre durant cent vingt jours, mais Jéhovah Dieu se souvint de Noé, de tous les animaux et de tout le bétail qui était avec lui dans l’arche. Jéhovah Dieu fit passer un vent sur la terre, et les eaux s’abaissèrent. Au bout de cent et vingt jours, les eaux diminuèrent, les eaux se retirèrent, s’en allant et s’éloignant.
        Au septième mois, le dixième jour du mois, l’arche s’arrêta sur les montagnes d’Ararat. Les eaux allèrent, diminuant toujours, jusqu’au dixième mois. Au dixième mois, le dixième jour du mois, apparurent les sommets des montagnes. Au bout de cinquante deux jours, Noé ouvrit la fenêtre de l’arche qu’il avait faite et lâcha le corbeau (le 1er du 12ème mois). Celui-ci sortit allant et revenant durant dix jours, jusqu’à ce que, ayant trouvé à se nourrir (des restes de cadavres dans les montagnes), il ne revint plus vers Noé.
        Il attendit dix jours (jusqu’au 10 du 12), et il lâcha aussi la colombe pour voir si les eaux avaient diminué à la surface de la terre. Mais la colombe ne trouva aucun lieu pour poser la plante de son pied, et elle revînt à lui dans l’arche, car il y avait des eaux à la surface de la terre. Il avança la main, la prit, et la fit rentrer auprès de lui dans l’arche. Il attendit encore sept jours (jusqu’au 17), et il lâcha de nouveau la colombe hors de l’arche. La colombe revint à lui sur le soir ; et voici, une feuille d’olivier arrachée était dans son bec. Noé connut ainsi que les eaux avaient diminuée sur la terre. Il attendit encore sept autres jours (jusqu’au 24), et il lâcha la colombe, mais elle ne revint plus à lui.
        L’an cent nonante-sept, le premier mois, le premier jour du mois, les eaux avaient séché sur la terre. Noé ôta la couverture de l’arche : il regarda, et voici, la surface de la terre avait séché (les eaux s’étaient retirées, mais la terre était encore trop imbibée d’eau).
        Le premier mois, le quinzième jour du mois, la terre fut sèche. Alors Jéhovah Dieu parla à Noé, en disant : Sors de l’arche, toi et ta femme, tes fils et les femmes de tes fils avec toi. Fais sortir avec toi tous les animaux de toute chair qui sont avec toi, tant les oiseaux que la bête sauvage, la bête domestique et tous les reptiles qui rampent sur la terre : qu’ils se répandent sur la terre, qu’ils soient féconds et se multiplient sur la terre. Et Noé sortit, avec ses fils, sa femme, et les femmes de ses fils. Tous les animaux, tous les reptiles, tous les oiseaux, tout ce qui se meut sur la terre, selon leurs espèces, sortirent aussi de l’arche.
        Alors Noé bâtit un autel à Jéhovah Dieu, il prit le septième de toutes les bêtes domestiques et de tous les oiseaux, et il fit monter de l’immoloir des montées d’offrandes. Jéhovah Dieu senti une odeur agréable et il dit en son cœur : Je ne maudirai plus désormais la terre à cause de l’homme, parce que les penchants du cœur de l’homme (sous l’influence des esprits méchants qui le poussent à mal faire), sont mauvais dès sa jeunesse ; et je ne frapperai plus tout être vivant, comme je l’ai fait (ce qui exclut que la fin de ce monde survienne par un cataclysme planétaire comme au déluge, ou par une guerre nucléaire !) Désormais, tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et le chaud, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront point (ce qui exclut aussi tout changement dans notre système solaire, qui rétablirait verticalement l’axe de la terre et sa course autour du soleil en 360 jours, comme ils l’étaient avant le déluge).
        Et Jéhovah Dieu dit a Noé et à ses fils, qui étaient auprès de lui : Voici, j’établis mon alliance avec vous, et avec votre postérité, et avec toute âme vivante qui est avec vous, tant les oiseaux que les bêtes domestiques et tous les animaux sauvages, avec tous ceux qui sont sortis de l’arche, avec tous les animaux de la terre. J’établis mon alliance avec vous : toute chair ne sera jamais plus détruite par les eaux du déluge, et il n’y aura plus de déluge (d’aucune sorte, ni donc de feu) pour ravager la terre.
        Et Jéhovah Dieu dit : C’est ici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous, et toutes les âmes vivantes qui sont avec vous, et cela pour toutes les générations à venir : J’ai placé mon arc dans la nuée, et il servira de signe d’alliance entre moi et la terre.
        Quand j’aurai rassemblé des nuées au-dessus de la terre, l’arc paraîtra dans la nuée ; et je me souviendrai de mon alliance entre moi et vous, et toutes les âmes vivantes de toute chair, et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair. L’arc sera dans la nue, et je le regarderai, pour me souvenir de l’alliance perpétuelle entre Dieu et toutes les âmes vivantes de toute chair qui sont sur la terre. Et Jéhovah Dieu dit à Noé : Tel est le signe de l’alliance que j’établis entre moi et toute chair qui est sur la terre.
        Alors Jéhovah Dieu bénit Noé et ses fils, et il leur dit : Croissez, et multipliez-vous et remplissez la terre. Vous serez craints et redoutés de tous les animaux de la terre et de tous les oiseaux du ciel. Tout ce qui se meut sur le sol et tous les poissons de la mer sont livrés entre vos mains. Tout ce qui a mouvement et vie vous servira de nourriture. Je vous donne tout cela, comme je vous ai donné l’herbe verte. (En ce temps-là, aucun animal n’était déjà devenu impur suite à la malédiction de la terre. La mention d’animaux impurs dans le récit des commencements est due à une falsification des Juifs.
        La nécessité d’ajouter à son alimentation des protéines animales, provenait de la disparition de la voûte de vapeurs invisibles dans la très haute atmosphère. Celle-ci protégeait le cerveau humain de certaines ondes cosmiques en provenance des étoiles, ondes de l’ordre du micron. Les protéines animales renforcent la protection électromagnétique naturelle du cerveau contre ces ondes, protection produite par les associations de pensées du cerveau supérieur ou cortex.
        Ce sont ces micro-ondes en provenance des étoiles, dont se servent les esprits méchants pour pénétrer le cerveau inférieur de l’homme, siège de sa vie sensorielle, par lequel ils influencent ses pensées et son comportement. Mais ils ne peuvent le faire que lorsque le cerveau supérieur est à l’état de veille, en inactivité : ne produit pas des abstractions élevées.
        D’où la nécessité, pour se mettre en communication avec le monde des esprits, de pratiquer la « méditation orientale », qui sert à arrêter les associations de pensées, ou l’autohypnose des médiums, ou la transe des shamans, et les divers autres techniques utilisées, pour arrêter les associations de pensées et produire les phénomènes paranormaux.)
        Seulement, vous ne mangerez pas de chair avec son âme, c’est-à-dire avec son sang.
        (Dans l’Ecriture, l’âme désigne la personnalité unique, que chaque créature de chair et de sang crée par son vécu. Par le subtil équilibre des hormones, sécrétées directement dans le sang par les glandes endocrines, équilibre directement influencé par la personnalité qui se développe, celle-ci s’inscrit dans le sang et aucune autre ne lui sera parfaitement semblable. L’absorption du sang d’une autre créature, par son équilibre hormonal différent, peut perturber son propre équilibre hormonal, et influencer négativement et de façon durable sa propre personnalité. C’est la raison de cette interdiction, qui sera reprise dans la loi de Moïse et par les apôtres de Jésus.)
        Mais pour votre sang à vous, j’en demanderai compte à tout animal, je demanderai aussi compte de l’âme de l’homme à l’homme dont la main aura frappé son propre frère. Oui, de quiconque aura versé le sang de l’homme, le sang sera versé par l’homme, car Dieu a fait l’homme à son image. Vous donc, croissez et multipliez-vous, foisonnez sur la terre, et multipliez-vous sur elle.
        Le péché de Cham
        Les fils de Noé, qui sortirent de l’arche, étaient Japhet, Sem et Cham. Ce sont là les trois fils de Noé, et c’est leur postérité qui peupla toute la terre. (…)

      • C’est un bon le Gaston assurément ! mais plus que probablement un théosophe

        Il aurait pu ajouter que la voûte (pas invisible du tout) provenait de l’eau attirée par la lune alors bien plus proche de la Terre (résultat de la dernière contraction de l’univers).
        Le fameux anneau d’eau cher à Kant dans sa cosmogonie.
        Cet anneau d’eau origine du déluge lorsque la distance Terre Lune (suite à une nouvelle expansion en cours) ne permet plus de le retenir.
        Le seul jour de la (re)création (le BIG CRUNCH) que Dieu ne trouve pas bon est le second jour car c’est le jour ou il met en place l’anneau destructeur.

        « Et Dieu dit : Qu’il y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux.
        Et Dieu fit l’étendue et sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue et les eaux qui sont au-dessus de l’étendue, et cela fut.
        Et Dieu appela l’étendue cieux. Et il y eut un soir et il y eut un matin; ce fut le second jour »

        Il n’y a pas le « Et Dieu vit que cela était bon » comme dans l’ensemble des autres jours de la création.

        Un univers qui se contracte explique la Peur des Gaulois que le Ciel ne leur tombe sur la Tête.
        (Imaginez les planètes qui foncent vers vous…)

        Un univers renaissant bien plus petit et les planètes bien plus proches explique les connaissances astronomiques des civilisations anciennes aussi pointues.

      • Pic et Puce

        Où l’on voit bien le délire biblique concernant un événement qui n’a pas eu lieu… Précisions que le mot  » Jehovah  » est de création récente, au Moyen-âge. Les Juifs s’interdisent de prononcer le mot du tétragramme que l’on retrouve d’ailleurs dans pas mal d’églises et de cathédrales. Jéhovah est le nom donné par la Franc-maçonnerie au dieu de la Bible et une secte bien connue, issue elle-même de la Franc-maçonnerie, l’a récupéré à son compte et en a fait du marketing religieux depuis une centaine d’années. Bien sûr, les naïfs peuvent croire que les millions d’espèces d’animaux, incluant les insectes, sont les descendants des survivants de ce déluge universel… Le monde de oui-oui…

      • Là vous avez raison…en partie.

        Tout les mouvement religieux de type Protestant ou église réformée sont issus de grands FM.
        Taz Russell pour les TDJH et Hubbard pour la scientologie.
        Je rajoute Blavastky et Holcot pour le New Age via la Théologie

        Maintenant le sujet de cet article est l’arche de Noé.
        Elle existe, vous pouvez faire semblant de ne pas la voir, je vous invite plutôt à travailler sur les travaux de Palego et de trouver à quoi elle pouvait bien servir.

        De plus réfléchissez bien aux cas des insectes.
        Pour vous aidez :
        Si toutes les femelles d’insectes « fabriquent » des oeufs, certaines sont ovipares et d’autres sont ovovivipares. Qu’est-ce que cela veut dire ? Chez les insectes ovipares, les oeufs sont pondus (donc sortent du corps de la femelle). Mais chez d’autres insectes (des mouches, des blattes, …) qui sont ovovivipares, les oeufs restent dans le corps de la femelle où ils éclosent et ce sont les larves qui sortent au moment de la naissance (on parle de larviposition). Ainsi, chez certaines mouches, ce sont directement des asticots qui sortent du ventre de leur mère et non des oeufs. Chez les pucerons, le phénomène ressemblent vraiment à une naissance car les larves qui sortent du corps de la femelle ressemblent aux adultes.

        Maintenant réfléchissez aux légendes des monstres marins et volants type dragon et léviathan qui n’ont tout les deux pas peur de l’eau par définition et imaginez-les en dinosaures.

        Il convient pour les autres d’ajouter que dans un univers renaissant, la gravité universelle est au plus fort, c’est l’expansion qui provoque sa diminution.

        Lire Paul Dirac : « Plus l’univers grandit moins l’attraction est forte »
        « The strength of gravity, as represented by the gravitational constant, is inversely proportional to the age of the universe »
        http://en.wikipedia.org/wiki/Dirac_large_numbers_hypothesis

        Nos dinos terrestre (comme les géants) souffrent beaucoup plus d’une gravité qui passe de presque 0 (dans un univers en fin de vie) à (bonne question !) dans un univers renaissant.

      • Pic et Puce

        On peut même aller plus loin, les religions imposent un terrorisme intellectuel ce qui bride l’intelligence. De nos jours, c’est fait d’une manière extrêmement subtile par le biais des réseaux FM dont certains mélangent sciences et religions ou d’une manière gore comme la censure sanglante des Musulmans intégristes que l’on fait entrer par trains entiers chaque jour dans notre pays et pour les objectifs que vous savez : une dictature mondiale du pognon… Nous sommes donc à nouveau en plein obscurantisme religieux et cet article où l’on nous demande de débattre sur une arche de Noé qui n’a jamais existé ni son constructeur non plus.
        Maintenant si ce la Bible existe, c’est qu’elle nous demande de réfléchir… tous ces récits pouvant désormais avoir une valeur intellectuelle par le biais des symboles… mais là c’est une autre paire de manche…

      • Là nous tombons d’accord…
        Sauf pour l’Arche, voir le message juste plus haut

  • xeos839

    Bonjour
    J’ais de gros doute sur la flatabilite d’une coque ronde sa doit pas être bien stable dans le creux d’une vague je dirais même qu’il n’y a rien de mieux pour se retourner .il serait aller voir un architect naval il aurais gagner 20 ans

  • Personne ne s’est dit que ces fameux géants pouvaient être des extra-terrestres ?

    Et que l’Arche ne serait rien d’autre qu’un vaisseau spatial ?

    Qu’ils auraient très bien pu emmener Noé et sa famille, et les ramener ensuite ?

    Ainsi que prélever des échantillons d’animaux ?

    Afin sans doute de repeupler leur planète, après l’avoir bousillé comme le font les humains de 2014 …

    Mais ce ne sont que des HYPOTHÈSES !!

    • Pic et Puce

      Pour l’instant, rien ne prouve l’existence d’extra-terrestres… On a remplacé les  » anges  » par des ET dans l’imaginaire collectif. C’est aussi fou que l’impossibilité d’une arche il y a 5000 ans. Par contre le récit peut avoir une valeur symbolique ou intellectuelle.