Catastrophes : être dans le pratique plutôt que dans la panique

Toujours dans le cas où, car nous ne sommes pas à l’abri d’un imprévu, surtout si celui-ci est une catastrophe! Ce qui suit est surtout utile pour la France, mais rien ne vous empêche pour autant de proposer de telles informations pour d’autres pays de l’UE comme du reste de la planète…

Pour ceux ayant pour but de changer de vie et de région un jour, cela les guidera surement sur le choix géographique dans l’espoir de minimiser certains risques…

attention

Quelles précautions prendre, quels comportements adopter en cas de catastrophe ?  

Telle était la question que je me suis posée hier soir en m’endormant. Bonne nature, cela ne m’a pas empêché de dormir… N’empêche qu’à part quelques notions vagues, je  me suis rendu compte qu’au fond, je n’avais pas de réponses très claires et j’ai supposé que nous devions être quelques-uns dans ce cas.

ET CE MATIN : 5 MORTS EN LANGUEDOC-ROUSSILLON À LA SUITE DE VIOLENTS ORAGES

http://www.romandie.com/news/Cinq-morts-apres-de-violents-orages-dans-le-sud-de-la-France/518750.rom

(C’est ma région. Curieux, ce « timing », non ?)

Personnellement, je vis dans une zone essentiellement sismique, d’autres parmi vous,  dans des zones inondables, d’autres  dans des zones boisées susceptibles de s’enflammer, d’autres encore à moins de 200 kms d’une centrale nucléaire.. Enfin, mais ce n’est qu’une affreuse hypothèse, nous ne sommes pas à l’abri non plus d’un conflit mondial, d’une attaque terroriste chimique ou nucléaire.. Nous ne sommes pas non plus à l’abri d’une éruption solaire violente qui grillerait toute l’électronique et paralyserait instantanément tout moyen de communication et la plupart des échanges commerciaux de base.  Pas à l’abri non plus d’un crack boursier retentissant, qui créeraient des émeutes, et je dois en oublier. 

Inutile de paniquer, il faut juste être conscient que ce sont des chemins d’avenir possible, mais que d’autres voies sont également ouvertes.

 

Il ne s’agit pas de vous faire peur. Le fait de rentrer dans une pharmacie pour acheter de l’aspirine ne vous donne pas un mal de tête pour autant.  Vous connaissez cette phrase célèbre : « gouverner, c’est prévoir ».

Connaître les bons comportements pour se protéger et protéger les siens est indispensable. Cela permet de se concentrer sur l’événement, d’être dans le pratique plutôt que dans la panique.

Cette liste un peu sinistre n’est pas exhaustive, elle traite des situations d’urgence et non de la survie à long terme. Le travail d’un blog est d’alerter, mais c’est aussi de proposer des solutions.

 

Cartes et consignes par risque :

ZONES RISQUE NUCLÉAIRE :

france-zones-risque-centrale-nucléaire

CONSIGNES SPÉCIFIQUES

PENDANT

– La première consigne est le confinement
– L’évacuation peut être commandée secondairement par les autorités (radio ou véhicule avec haut-parleur).

APRÈS

Agir conformément aux consignes :
– Si l’on est absolument obligé de sortir, éviter de rentrer des poussières radio-actives dans la pièce confinée (se protéger, passer par une pièce tampon, se laver les parties apparentes du corps, et changer de vêtements)
– En matière de consommation de produits frais
– En matière d’administration éventuelle d’iode stable
– Dans le cas, peu probable, d’irradiation : suivre les consignes des autorités, mais toujours privilégier les soins d’autres blessures urgentes à soigner.
– Dans le cas de contamination : suivre les consignes spécifiques.

http://www.risquesmajeurs.fr/le-risque-nucleaire

nucleaire_1m41

IODURE DE POTASSIUM

La glande thyroïde absorbera tous les types d’iode présents dans le système sanguin, qu’il soit radioactif ou non radioactif (iode stable). Il est possible de prévenir l’absorption de l’iode radioactif en prenant de l’iodure de potassium dans les moments suivant le rejet de cette substance radioactive dans l’air. Comme la glande thyroïde absorbe rapidement tout type d’iode présent dans le système sanguin, la prise d’iodure de potassium permet de saturer cette glande afin qu’il n’y ait plus de place pour l’iode radioactif, qui sera excrété sans danger dans l’urine.

http://www.hc-sc.gc.ca/hc-ps/ed-ud/respond/nuclea/potassium-fra.php

ZONES RISQUE SÉISMES

zonage sismique france

PREMIÈRE CONSIGNE : RESTEZ OÙ VOUS ÊTES ET PROTÉGEZ VOUS !

Site très complet à mettre en favori :

http://www.irma-grenoble.com/03risques_majeurs/03consignes_afficher.php?id_RSD=17

 

ZONES RISQUES INONDATION

 

Risques zones inondations

QUE FAIRE EN CAS D’INONDATION PAR CRUE ?

(PDF)  http://france3-regions.francetvinfo.fr/lorraine/sites/regions_france3/files/assets/documents/quefaire.pdf

(Note : Si vous devez attendre des secours plus de quelques heures, prévoyez à l’étage une réserve d’eau au minimum 1bouteille d’1litre 1/2 par jour et par personne et des aliments de secours qui ne nécessiterons pas de cuisson.)

EN CAS D’ALERTE AU TSUNAMI, FILEZ SANS ATTENDRE À L’INTÉRIEUR DES TERRES À 300 M D’ALTITUDE. 

 

ZONES RISQUES FEUX  DE FORÊT

zones risques feux de forêt

SI vous risquez d’être atteints par un incendie de forêt, l’évidence est qu’il faut vous éloigner.

Si un incendie se déclare chez vous ou chez le voisin :

http://www.ville-creteil.fr/PDF/PDF-vac/vac-consignes-feu.pdf

QUE FAIRE EN CAS DE RISQUE CHIMIQUE ?

Je n’ai pas trouvé grand chose.. Si quelqu’un a un lien spécifique plus précis, merci de le mettre dans les commentaires.

Il y a ceci sous le terme « risque industriel » (genre Sévézo)

http://www.irma-grenoble.com/03risques_majeurs/03consignes_afficher.php?id_RSD=19

Ou ces conseils qui m’ont semblés judicieux sur le forum de Futura-sciences :

http://forums.futura-sciences.com/chimie/40753-faire-cas-dattaques-chimiques.html

 

QUELLE TROUSSE MÉDICALE D’URGENCE ?

il m’a semblé intéressant de me tourner vers la navigation en haute-mer pour avoir une liste assez complète.  Bien sûr, chacun la modifie ou la complète en fonction de ses problèmes spécifiques.

http://www.loisirs-nautic.fr/trousse-medicale-plaisance.php

QUE PRÉVOIR ET METTRE DANS SON SAC EN CAS DE DÉPART PRÉCIPITÉ, OU D’ATTENTE DE SECOURS , (3 JOURS)

http://www.croixrouge.ca/que-faisons-nous/urgences-et-catastrophes-au-canada/votre-maison-et-votre-famille/vous-procurer-une-trousse

Nota : cet article émane de la croix-rouge canadienne, mais pour nous la base reste la même…

il semble évident qu’en cas d’émeutes, ou de conflit, les villes sont des cibles plus probables que le petit hameau au fond de la Creuse… Arrangez-vous à l’avance avec la famille ou des amis pour prévoir un point de chute, n’attendez pas le dernier moment.

Si vous devez quitter un lieu, réagissez très vite. A la limite, mieux vaut partir pour rien et revenir, que de se retrouver coincé. Ne prenez pas les autoroutes. Ce sera sans doute le réflexe le plus courant et vous risquez de vous retrouver dans des embouteillages monstres. Prenez les petites routes.

ENFIN, PLUS RARE… SI VOUS FAITES UNE RENCONTRE DU 3ème TYPE, NE FAITES PAS LES IDIOTS, PLANQUEZ-VOUS !

Vous ne pouvez pas savoir à qui ou quoi vous avez affaire.  Contrairement à ce qui court sur le net, et dans certain films, Il n’y a aucune raison que l’espace soit le pays des Bisounours.  Nous sommes payés pour le savoir : haute technologie n’est pas automatiquement synonyme de haut niveau moral. Dans le doute, soyez prudents. :)

Galadriel

Source: Les Brindherbes

 

21 commentaires