« Le naufrage de Normal 1er et de la France !… »

Aujourd’hui, il est vraiment exaspéré, et très très contrarié Charles Sannat, on rirait presque, si ça n’était pas aussi dramatique…

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Je ne suis pas consterné, non, le mot est faible, je suis a minima complètement effrayé, effaré par le naufrage de Mamamouchi 1er, de sa majorité, et évidemment de l’économie française.

Il ressort trois grands thèmes aujourd’hui. À savoir les histoires de fesses de notre président rabaissé au rang d’un guère plus Zizi 1er – ce qui n’est pas grand-chose au niveau historique –, l’affaire Thévenoud avec les contorsions inacceptables d’une majorité de gauche qui n’arrive même pas à se défaire de ce gus et enfin, les statistiques économiques dramatiques de notre pays qui sera représenté à la Commission européenne de Bruxelles par le moins bon d’entre eux, ce qui n’est donc vraiment pas terrible vu le niveau global, à savoir Pierre Moscovici, le plus mauvais ministre de l’Économie que ce pays ait porté…

« L’humiliation de trop pour Julie »…

Je vous mets le lien en annexe, on ne va pas s’appesantir là-dessus trop longtemps. En gros, l’idée c’est que, suite au bouquin de la Valoche (qui est en vacances à l’autre bout de la terre), la Julie se sent méga-super-humiliée (sans blague) vu que Quéquette 1er envoyait des SMS énamourés à la Valoche alors qu’il était avec la Julie et qu’il jouait un double jeu sentimentalo-sexuel… C’est la « une » de Gala… (Eh oui, je suis bien informé.)

Bref, nous avons droit à tous les états d’âme des maîtresses du président dans un déballage absolument inouï massacrant l’importance de la fonction présidentielle. Sous d’autres présidents, ces femmes portaient le doux sobriquet de « putain de la République », et je n’en dirai pas plus pour éviter tout procès tout en sachant que, comme beaucoup, je n’en pense pas moins.

Je pensais avoir échappé au pire avec l’éviction de DSK mais côté gaudriole, le mariole actuel s’en sort plutôt bien. Je n’oublie pas Ségo interrogée par Bourdin sur RMC, ce qui fut un grand moment où elle devait défendre son ex contre toutes ses ex-nouvelles… Pathétique spectacle d’une crasse politique en plein naufrage moral.

La phobie administrative de Thévenoud ! (note♥♥ et théreparti)

Alors que Rebsamen veut contrôler et radier un maximum de chômeurs, ces espèces de salauds qui profitent et abusent du système, ils soutiennent en se tortillant dans tous les sens cet homme bon et généreux, député – je l’espère bientôt dépité de gôôôche –, suintant les bons sentiments cucul-gnangnan à souhait, lui aussi aimant les pôôôvres (ça fait bien de dire qu’on aime les pauvres) même si les actes que l’on commet les insultent tous les jours, et c’est le cas de Thévenoud qui est une injure au peuple de France.

Alors braves crétins que nous sommes, payons, raquons, serrons-nous la ceinture, encore et encore, plus, beaucoup plus, car il faut rembourser les dettes et renflouer les déficits. Mais pas Thévenoud. Cet homme charmant, représentant du peuple des sans-dents qui souffrent le martyr à chaque bouchée (ils ne savent pas ce que c’est que de bouffer sur les gencives ces nodocéphales gavés aux ors de la République payés avec nos zimpôts), non seulement ne paie pas ses impôts, mais en plus ne paie pas son loyer pendant plus de 3 ans et je vous passe l’exonération qu’il s’attribue pour toutes ses contraventions, ce qui semble une maladie touchant nos bons et gentils gôôôôchistes, prompt à me faire la morale et m’expliquer que je pense mal, que ce que je pense rappelle vite les « heures les plus sombres de notre histoire » alors qu’un autre illustre écologiste (monsieur le sénateur Placé) bien gôcho comme il faut, plus écolo que le roi Ékolo, m’expliquant que je dois jeter dans le bac vert, bleu ou rose (surtout si je suis un mec), me culpabilisant sur les rejets de gaz à effet de serre lorsque j’allume ma vieille 205 diesel, et de façon générale sachant bien mieux que moi comment je dois vivre et élever mes propres gosses, lui aussi avait quelques menus retards de paiement d’amendes.

Lamentable gôche en plein naufrage moral, en plein délire collectif qui ne peut laisser place qu’à un immense vide qui sera bien vite comblé (la nature ayant horreur du vide) et Manu peut effectivement frémir à l’idée de voir la Marine au second tour… Car objectivement, des sans-dents au cas-huzac, de Thévenoud à Placé, des frasques de Zizi 1er à l’effondrement économique de notre pays, cette clique aux affaires depuis maintenant plus de 2 ans est à la tête d’un bilan effroyable qui ne peut conduire qu’à la tentation populaire de tenter autre chose, car au point où nous en sommes, que peut-il y avoir de pire ?

Je ne légitime pas, ni ne condamne cette question (ayant bien trop de respect pour l’intelligence collective de mon peuple y compris la grande majorité silencieuse des sans-dents, surtout les sans-dents), je dis juste, parce que c’est un fait, qu’une majorité de citoyens électeurs ne va aboutir qu’à ce questionnement et que la réponse qu’ils risquent d’apporter fera frémir tous les bien-pensants qui fantasment leur idéologie sans avoir la moindre idée de la réalité des problèmes aussi bien sociaux qu’économiques rencontrés par leur propre peuple.

Une telle déconnexion va finir par une véritable révolution et elle ne sera pas pacifique tant monte non plus un sentiment d’exaspération (mot repris à l’envie par les grands médias parce que policés et politiquement corrects) dans ce pays, mais un sentiment de haine profond, retenu, contenu, raisonné, réfléchi, à l’égard de ceux qui nous dirigent. Cette haine va s’exprimer et ce jour-là, Hollandouille et sa clique devront courir très vite car leurs services de protection risquent d’être dépassés et rapidement.

Je suis effaré de les voir à ce point s’accrocher à un pouvoir dont ils ne font rien. Gouverner mes braves amis socialistes, certes, mais pour quoi faire ? La réponse donnée par la « bande » à Hollande (n’y voyez aucun jeu de mots grivois) est : pour rien. Juste pour le job, le pognon et le gavage quotidien aux frais des con-tribuables.

Cette clique insupportable n’a même pas encore conscience qu’elle finira comme Ben Ali si elle a seulement la chance d’atteindre Roissy… et comme Louis XVI si elle n’y arrive pas.

Enfin, François pourra toujours obtenir l’asile politique non pas de Poutine mais de Barack, il pourra même crécher à la Maison Blanche pour services rendus aux USA et sévices faits à la France et à son peuple de sans-dents et sans-culotte… Quoique les sans-culotte soient déjà à l’Élysée ces derniers temps.

L’effondrement économique…

Une catastrophe les derniers chiffres.

Augmentation des déficits publics, augmentation du déficit de la balance commerciale, augmentation du chômage même si selon l’INSEE on a créé un poil plus d’emploi, comme on est un poil plus nombreux, ne vous inquiétez pas, le nombre de chômeurs peut continuer tranquillement de monter encore un peu.

Notre dette évidemment va s’alourdir du montant considérable de nos déficits de cette année. Un montant compris entre 150 et 200 milliards d’euros supplémentaires.

Naamloze bijlage(08-27-17-15-57)

Sapin (Michel), face à cette impossibilité de maîtriser les dépenses publiques dans notre pays, a décidé d’annoncer que finalement le retour de la trajectoire en maintenant le cap – vous vous souvenez de ces termes « l’important c’est la trajectoire », où l’autre Zizi 1er qui prend son air martial de demeuré en nous expliquant doctement qu’il a fixé un cap, alors qu’il ne fixe rien si ce n’est les fesses de ses ex –, ce sera plutôt pour 2017… hein, après les érections… heu pardon, les élections, où cet abruti pense encore pouvoir se représenter et être réélu alors qu’il est cramé comme aucun autre homme politique avant lui, et je peux écrire ces lignes avec d’autant plus de certitudes que j’avais voté pour cet imbécile qui me fait déjà regretter le précédent que je ne pouvais plus supporter… Je vous laisse donc deviner le niveau de celui qui nous fera regretter Zizi 1er et sa bande de marioles de l’Assemblée, incapables de simplement payer leurs impôts ou leurs loyers parce que vous comprenez, ils font de la « phobie administrative », pathologie absolument pas reconnue pour le commun des mortels et le citoyen lambda qui, lui, en cas de phobie administrative, sera cloué au pilori par une administration intransigeante et une justice impitoyable. Scandale et honte pour la France et pour son peuple que le comportement inexcusable de ces pantins à qui le pouvoir confère un sentiment de toute puissance.

Pour le moment, tout va bien, puisque sur les échéances courtes… notre pays emprunte même avec des taux négatifs, oui vous avez bien lu. Les zinvestisseurs sont prêts à payer pour prêter à la France, un pays en faillite et condamné par des dirigeants dont le niveau se rapproche de la hauteur des caniveaux.

Sur les emprunts à 3, 6 et 12 mois, notre pays a levé, c’est-à-dire emprunté, un montant total de 8,2 milliards d’euros au début du mois à des taux très légèrement en dessous de zéro et compris entre -0,002 % et -0,004 %.

Incroyable n’est-ce pas ? Comment expliquer qu’un pays sans croissance, sans capacité à réduire ses déficits, voyant sa dette augmenter sans cesse attire à ce point les gentils « zinvestisseurs » de la finance ?

Trois éléments permettent d’expliquer cette folie « patrimoniale ». Tout d’abord, l’épargne des Français est abondante et dans tous les fonds dits euros ou sécurisés de vos placements, vous ne trouvez rien d’autre ou presque que des obligations d’États, à savoir des titres de dette de la France… Et comme la collecte sur les assurances vie par exemple augmente, il faut bien placer ces actifs… mais ce n’est pas la seule raison ni d’ailleurs la plus importante.

La plus importante c’est que « la finance », la grande copine de Zizi 1er qui décidément semble apprécier l’amour vache, est convaincue de la capacité de l’administration fiscale à lever les impôts sans coup férir et, s’il le faut, à réquisitionner l’épargne des ménages pour rembourser la dette et donc la finance. Pour elle, les 3 600 milliards d’euros d’épargne et d’économie de notre peuple servent de caution à un gouvernement impuissant et de garantie à leur crédit.

Enfin, dernier élément, la grande copine de Zizi 1er, qui n’en est plus à un reniement près après nous avoir fait le coup de son beau discours du Bourget sur son « ennemi sans visage qui ne présentera jamais sa candidature », sait être très aimable avec ceux qui la servent et notre mamamouchi en chef s’est aplati devant les exigences monumentales d’un monde anglo-saxon dont les intérêts stratégiques divergent avec les nôtres.

Vous devez comprendre qu’Hollande, devenu le caniche de Washington, pense qu’il n’a pas d’autre choix car sans cette alliance géopolitique, les Américains lâcheraient leurs chiens de marchés sur notre pays qui verrait sa dette attaquée et ses taux d’emprunt s’envoler et le souvenir d’emprunt à taux négatif serait bien loin.

Nous mangeons donc dans la main des Américains pour la simple et bonne raison que la main qui donne est située plus haut que celle qui reçoit. Hollande, dans tous les sens du terme, est devenu un mendiant. Un mendiant sans dignité, car à tous les sans-dents qu’il méprise il reste au moins une chose essentielle et qu’il manque cruellement à toute cette caste d’incompétents et de traîtres dont nous n’avons que trop supporté la vacuité et les inepties : la dignité.

L’honneur et la dignité devraient l’amener à rendre son tablier, il n’a plus aucun autre choix pour s’en sortir, bientôt il sera trop tard.

images Hollande

Préparez-vous et restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.

Gala, l’humiliation de trop pour Julie qui fait la tête à François à cause de Valérie sous l’œil goguenard de Ségolène…

Source Le Contrarien

13 commentaires