Pour la création d’un revenu-socle par individu…

Bonne ou mauvaise idée?

Img/Yannick-Hourdiau

À l’attention : à Mme Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé

 » Celui qui croit que la croissance peut être infinie dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. »

Kenneth Boulding (1910-1993), président de l’American Economic Association.

Partant de là, nous allons inéluctablement travailler moins et partager le travail dans une démographie galopante.

Nous allons être contraints à consommer mieux : produits durables, de grande qualité et accessibles à tous, respecter enfin notre environnement très dangereusement impacté (fin de « l’obsolescence programmée », de l’ère du « consommable et du renouvelable », du « tout jetable », du gaspillage, d’une société « kleenex »…).

 

Nous allons enfin être obligatoirement confrontés à nos vraies et ultimes responsabilités, penser « utile et nécessaire ». Il y va de notre survie.

Aussi, dans le strict respect des « Droits et Devoirs de l’Homme » qui doivent être universellement réactualisés, redéfinis et reconnus, il est de la plus grande urgence d’établir un revenu-socle irréductible par individu , tenant compte du niveau de handicap de santé inhérent à chacun. Un « Revenu de Base Universel » permettant d’avoir accès à une nourriture saine et équilibrée, au vêtement, à l’éducation, à la culture, à la justice, à la sécurité, au transport urbain et au transport nécessaire, au logement et aux équipements basiques jugés comme indispensables à ce jour, aux assurances essentielles et à la Médecine.

Il va sans dire que tout le secteur de la Médecine doit être gratuit et nationalisé, et non pas abandonné à la « marchandisation » avec toutes les dérives prévisibles, fort inquiétantes. Pour une Médecine impartiale, accessible, égalitaire et sans aucune distinction quelconque.

Ce « Revenu de Base Universel » pour tous se superposant bien évidemment au « Revenu du Travail », l’accès au travail partagé permettant d’élargir ses horizons de consommation (Achat d’une maison ou bien d’un appartement, d’un véhicule, de biens et d’équipements plus sophistiqués… création d’entreprise (s)… accès à des loisirs plus élaborés, au tourisme et aux voyages 5, 10, 15 ou vingt étoiles… etc..). Ce « Revenu de Base » par individu remplaçant bien évidemment toutes sortes d’allocations familiales, de chômage et d’aides sociales diverses…

Notre « Système » menace de s’effondrer, il a pourtant les moyens de fonctionner autrement, dans une logique cohérente et efficace.

Le voulez-vous ? parce que rien ne se fera sans vous!

JE SIGNE

Cette pétition est à l’initiative de Pierre CHEDOT

Voici un lien à consulter :
decroissance.org

21 commentaires

  • kalon kalon

    Actuellement, les vrais « assistés » sont les entrepreneurs associés au MEDEF ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
    Une vidéo nous l’explique:
    http://2ccr.unblog.fr/2014/01/16/les-vrais-assistes-cest-le-medef/

    • Grand marabout Grand marabout

      pour les exploiteurs,la corde

    • yoananda

      Ne t’en fais pas l’indice PMI est catastrophique, les entreprises ferment. Tu seras bientôt débarrassé de tous ces profiteurs. Fini l’esclavage et les emplois qui servent de façade.
      On sera tous chômeur avec un revenu de base tombé du ciel, probablement payé par le reste de la planète pour nos beaux yeux.

      • kalon kalon

        Yoananda, je tenait le même discours que toi alors que je devenais entrepreneur à 23 ans.
        Aujourd’hui et vu le temps passé, mes idées ont changé.
        Tous ceux qui ont travaillé loyalement avec moi sont propriétaires de leur habitation et cela ne m’a pas empêcher de bien vivre !
        Nous n’avons pas besoins de multimilliardaires à la tête de nos usines pour les faire tourner, ces gens sont inutiles et, je dirai même plus, nuisibles à la société !
        Qu’un entrepreneur soit riche, pourquoi pas, mais à la condition que ceux qui travaillent pour lui afin qu’il puisse s’enrichir, ceux là aussi doivent pouvoir vivre à l’aise et faire des projets d’avenir !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • Grand marabout Grand marabout

    encore un appel au secours politicien
    ils ont de l’avenir,il reste de la place aux archives nationales!

  • kalon kalon

    Une étude parmis d’autres, faite par l’université de Gand en Belgique a prouvé de façon indiscutable que le fait d’allouer un revenu de base a toute personne était, non seulement faisable économiquement parlant, mais que cela couterait moins chère que les centaines d’allocations diverse actuellement octroyées.
    Cela permettrait, en outre, de débauché plus de la moitié des fonctionnaires dont le travail ne consiste actuellement qu’a contrôler et à se faire contrôlé !
    Il est évident que ces fonctionnaires débauchés toucheraient également ce revenu de base qui remplacerait toutes les autres redistributions tel que chômage, pension, etc…

    • kalon kalon

      Et, cerise sur le gâteau, cela permettrait également de diminuer les charges salariales car ce revenu de base serait complémentaire au salaire de ceux qui souhaiteraient gagner plus en ayant un travail !

      • kalon kalon

        Ce revenu fixe et permanent permettrait également à la plupart des gens de devenir propriétaire de leur logement, ce qui contribuerait à une meilleure cohésion sociale !
        Mais, ce qui est bon pour les citoyens est rarement bon pour les politiciens !
        c’est notre problème et il est bien réel !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    • yoananda

      L’avantage du revenu de base c’est qu’avec l’immigration de masse (je rappelle les objectifs européens : « ’L’Europe doit accueillir 1,3 milliards de migrants d’ici 2050’ » (une fois en Europe, la plupart étant francophones, ils pourront venir chez nous grâce à Shengen), en plus on pourra aider quasiment toute l’Afrique en quelques années et les sortir enfin de la misère.
      Il n’y a pas à hésiter une seconde et faire d’une pierre deux coups.

      • kalon kalon

        Toi, tu tiens un discours que l’on peut qualifié de réactionnaire mais qu’as tu fait jusqu’ici pour la société dans laquelle tu vis ?
        As tu créer des emplois ?
        As tu aidé des gens humbles à s’élever ?
        Sais tu que l’origine de cette immigration massive est en premier lieu dû au besoin des « capitaines d’industrie » à avoir de la mains d’œuvre bon marché et que ceux qui viennent mourir sur nos côtes ne sont que ceux qui vivaient bien chez eux mais dont nos « élites » ont détruit leur pays !
        Indigne toi contre ces milliardaires qui finirons étouffés par leur liasses de billet dégoulinant du sang de ceux qu’ils ont pillés, oui, c’est contre eux qu’il te faut t’indigner, pas contre ces malheureux qui viennent mourir sur nos côtes ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Maverick Maverick

    Ce n’est pas exactement un revenu de base, mais il y a peu, rien moins que le CFR (Council on Foreign Relations) proposait l’idée de ne pas renflouer les banques, mais les gens http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/renflouez-les-gens-pas-les-banques-156000

    • kalon kalon

      Ce qui me semble par ailleurs nettement plus logique du fait que cet argent finira quand même par retourner dans les banques mais en ayant servit le circuit économique avant !
      Mais laissez moi vous raconter une histoire assez amusante et pourtant réelle:

  • kalon kalon

    Voilà,
    Un représentant de commerce débarque le matin dans un petit village qu’il compte prospecté pendant deux jours.
    Il se présente à l’hôtel du village et verse 100 euros en garantie de la réservation d’une nuit à l’hôtel, puis part faire sa tournée.
    L’hôtelier, profitant de cette avance, traverse la rue pour rembourser sa dette au boulanger qui, lui même, en profite à son tour pour supprimer sa dette chez le boucher et ainsi de suite, jusqu’à ce que le maire du village ayant reçu le remboursement de sa dette également, alla rembourser la sienne auprès de l’hôtelier.
    Le soir venu, tout les villageois étaient libérés de leur dette !
    C’est alors que le représentant revient à l’hôtel et dit à l’hôtelier que, finalement, il n’emploiera pas la chambre et donc, lui demande de lui rendre les 100 euros !
    Ce faisant, tout les villageois s’étaient acquittés de leurs dettes et le représentant reparti avec ses 100 euros ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    • voltigeur voltigeur

      Voir l’analyse de Jacques Attali sur ce texte:♥♥
      http://www.slate.fr/story/6973/le%C3%A7-d%C3%A9conomie

      • kalon kalon

        Merçi pour le lien car l’explication de Jacques Attali me manquait http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif pour te souhaiter une bonne journée http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • kalon kalon

        Mais tu sais que c’est sur cette base que toutes les sociétés dont je m’occupe sont gérées et aucune n’a de dette !
        J’ai dû juste créer un fond de secours pour couvrir les défaillances (occasionnelles !) de paiement de leurs clients mais ce fond n’est accessible qu’a ceux qui me laissent la gestion administrative et financière de leur société.

      • Maverick Maverick

        La référence à Attali me fait penser à cette devinette :
        « Quelle est la différence entre un malade d’Altzheimer, et un économiste ?
        – L’économiste a une calculatrice »

        Attali, ou « Avec des « Si » on met Paris en bouteille » … Si la notion de « plus/moins-value latente » n’existait pas en comptabilité, on ne pourrait ni spéculer (marchés des « futures », ni passer de provisions, constater des charges et des produits d’avance, etc. Et je ne parle pas du « hors-bilan » et autres « dérivés » (CDS, etc) …
        La vérité, c’est que les comptables, censés être les « gardiens du temple », se sont laissés corrompre, par vénalité, par force ou par vanité. Il y a plusieurs termes pour décrire cela, dans le métier; « Comptabilité de croissance », « Ingéniérie Financière », « Comptabilité en partie trouble », « Comptabilité Double », etc.
        Tous décrivent une dangereuse perte de repères déontologiques dans les professions financières, pourtant censées être basées sur les principes « sacrés » de rigueur, de prudence, de transparence, d’intégrité et de fidelité. (y compris le principe de continuité de l’exploitation selon lequel l’entreprise s’inscrit dans la durée).
        Pour mémoire, c’est un moine italien qui a inventé la comptabilité en partie double, au XIe ou XIIe siècle …

  • engel

    Tient le communisme revient avec un autre vocabulaire!!!

    J’en conclus qu’on a changé la nature profonde de l’homme depuis sa chute…

  • evo-democratie

    Comme dit Frederic Lordon par rapport au communisme, c’est que le véritable communisme a été mené par les soviets, qui ont été (un an plus tard) écarté et on sait comment ils ont fini.

    Le revenu de base a été discuté et refusé par le gouvernement Suisse. Ce dernier propose un rejet du projet par l’initiative populaire. Leurs arguments sont très faibles et ne présentent pas les véritables raisons (officielles) du refus.
    Tellement attaché par la valeur travail, ils craignent l’effet désincitatif du travail dû à ce revenu. Et par dessus tout, ils veulent pas toucher à l’ordre économique.

    • kalon kalon

      Le travail n’est pas une valeur, sans quoi, comme aurait dis Coluche, on nous l’aurait interdit depuis longtemps !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
      Non, le travail est une obligation pour ceux qui ne peuvent vivre de leur rente !