EDF : un contrat d’importation de gaz de schiste irrite les écologistes

La nouvelle est passée presque inaperçue la semaine dernière. En toute discrétion, EDF a signé un accord pour importer du gaz de schiste des Etats-Unis. Les écologistes en appellent à Ségolène Royal.

Ce contrat signé par EDF avec le groupe américain Cheniere, c’est ce dernier qui l’a annoncé dans un communiqué publié le 17 juillet. Les premières livraisons de gaz liquéfié sont prévues pour 2016 et le contrat a une durée de 20 ans. Sur le papier, le raisonnement est simple. La France dépend des gaz naturels russes et algériens. Il faut diversifier les approvisionnements, « réduire nos dépendance vis-à-vis du gaz russe » notamment  comme l’explique Philippe Chalmin, professeur d’économie à l’université Paris Dauphine. Et si on n’a pas les détails de l’accord financier, il estime qu’on peut « imaginer que ramener sur l’Europe à niveau de 9 à 10 dollars là où nous importons le gaz russe aux alentours de 11 à 12 dollars ».

Article complet sur Franceinfo.

Une petite question pour ceux qui comme moi ne s’y connaissent pas suffisamment dans le domaine: à quoi correspondent exactement les prix indiqués ci-dessus? Les prix sont « confidentiels », et connaître ceux-ci est difficile, mais un article de début 2013 du « courrier international » indique que la France payait à l’époque 394 dollars le milliers de mètres cubes de gaz. En prenant compte le fait que le cours du gaz peut fluctuer avec le temps, même de manière importante, cela n’explique pourtant pas à quoi correspondent exactement les prix donnés dans l’article du haut par Philippe Chalmin. Merci à ceux qui pourrons nous aider à mieux comprendre.

9 commentaires

  • Thierry92 Thierry92

    En Bretagne des gens installent des méthaniseurs, certains récupèrent les algues vertes sur les plages et les utilisent pour leur conso.
    Et cela fonctionne. Les schémas et plans de constructions sont disponibles sur le net et c’est très facile a construire. A Paris une société s’est installée et vends des installations clé en main pour les particuliers et les paysans qui désirent devenir autonomes.

  • pierre doute

    Ceci pue l’arnaque ,avec le traité de libre échange c’est la porte grande ouverte de la destruction des nappes phréatiques ,sans eau pas de vie moutons!!!

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Sans surprise EDF collabo number one quoi ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif …et grâce à eux on aura aussi doit à des forages en France ; s’ils sont les 1er a signer ce genre de contrat avec les US tout en annonçant déjà des prix compétitifs, c’est qu’il y a clairement « anguille sous gravier », à mon avis ils leur ont déjà promis « l’open bar in France ». http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • Bl@ck Sheep

    Ça sent mauvais tout ça.. Je sais pas ce qui est le pire : l’éloignement de la France économiquement vis-à-vis de la Russie au profit des USA, ou une brique de plus au futur TAFTA..

    Ha bon ça fait partie du même plan ??

  • Oldney

    Pour essayer de répondre à votre question.

    Après recherches, (je ne suis pas un spécialiste non plus),
    il me semble qu’il exprime le prix du gaz en millions de BTU :
    http://prix-gaz.fr/faq/btu
    http://fr.wikipedia.org/wiki/British_thermal_unit

    Donc les fourchettes de prix qu’il indique sont du même ordre que ce qui apparaît dans le mini tableau du premier lien.
    Simplement il donne une référence de tarif qui n’est pas connue du commun des mortels comme moi qui ai en tête une notion simple à retenir (le millier de m3) et qui a été largement employée ces derniers temps, vu les évènements. Il faudrait bien sûr au vu de la table de conversion du premier lien, reconvertir les pieds/cubes en m3 pour retrouver un prix pour 1000 m3.

    Ceci dit, il y a deux points qui me paraissent importants, à vérifier.
    – il faudrait savoir si le prix qu’il indique pour le gaz américain est celui pratiqué quand celui-ci est transporté en l’état habituel par pipe-line (avec une légère surpression il me semble, à vérifier). En effet, pour traverser l’atlantique, il faudra liquéfier le gaz (Gaz Naturel Liquéfié GNL), donc usines, dont il me semble qu’une très grosse unité est en cours de construction (à vérifier – pardonnez moi, mais j’écris de mémoire, d’après ce que j’ai lu dernièrement à cause du contrat chinois et des problèmes en Ukraine). Il faut aussi une flotte de méthaniers pour le transport, et autant que je le sache des unités de regazéification à l’arrivée. Tout ceci coûte très cher et pour dire que le prix qu’il indique pour le gaz en provenance des USA, moins cher que le gaz Russe, ne doit pas tenir compte de cela. (mais c’est à vérifier, bien entendu).
    – Autre point que j’ai en tête. Il semble qu’actuellement les unités de production de gaz de schiste aux USA aient des problèmes de rentabilité. En effet l’extraction serait dans une phase de surproduction, (équivalent pic-oïl pour le gaz de schiste), l’abondance de produit créant une baisse des prix. D’où la volonté des américains de trouver des débouchés outre atlantique. (Et peut-être est-ce aussi une des raisons aux évènements Ukraine-Russie-Europe, mais là je suis vraiment mauvaise langue, je l’accorde – sauf que je ne suis pas le seul). Donc, on a un prix très bas à l’heure actuel aux USA, avec des unités de production peu ou pas rentables quoiqu’en pensent certains. A cela il faut ajouter qu’il semble que le miracle gaz de schiste ne soit pas aussi prometteur que cela sur la durée (rapide diminution de la production).
    Par conséquent et toujours avec le conditionnel de précaution, il faudra s’attendre à une remontée des prix, ce qui est bon pour la rentabilité, mais pas bon du tout pour concurrencer le gaz russe.
    Et là aussi, il me semble que ce qu’il a dit sur France-Unfaux n’en tient pas compte.
    Il le disait d’ailleurs déjà ici (voir au 22 mai):
    http://www.philippe-chalmin.com/2014-1/mai-2014/
    Bien entendu, les Russes savent tout cela, et rigolent. C’est une des raisons pour lesquelles une coupure des livraisons en mesure de rétorsion n’est pas envisageable (sauf guerre mondiale … tous aux abris). Les allemands le savent aussi d’ailleurs, quoique ait pu dire A. Merckel qui a voulu ignorer la réalité, et on s’est chargé de le lui rappeler très rapidement.
    http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140328trib000822512/il-n-y-a-pas-d-alternative-au-gaz-russe-ministre-allemand-de-l-energie.html
    Il faut dire qu’elle a vraiment fait le nécessaire pour rendre son pays dépendant des énergies fossiles.
    Mais enfin quand on veut être réélue, il faut savoir glaner des voix.
    Comme quoi en Allemagne la simple gestion de bon sens passe parfois à travers les ailes des moulins à vent.
    A.R.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaz_de_schiste

  • matmatol

    et voilà, on comprend mieux maintenant pourquoi l’ukraine!
    L’europe n’a plus de gaz?c’est pas grave nous on a trop de gaz de schiste

  • Et dire qu’aux États-Unis il y a un spot publicitaire qui tourne faisant la propagande du gaz de schiste.
    Mais juger par vous-mêmehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
    http://www.youtube.com/watch?v=C4pnlWJT6FI&feature=youtu.be