Garches : Hirsch précipite la fermeture du service d’oncologie

Nouvel article sur le service d’oncologie pédiatrique du Docteur Delépine à Garches qui se voit fermé, puisque les lobbys ont gagné! En effet, cette femme s’est battue contre les instances médicales et les protocoles imposés qui ne voient de traitements que les remèdes expérimentaux qui pour la plupart n’ont pas fait leurs preuves! Le Docteur Delépine dérangeait, elle obtenait de trop bon résultats, ce qui ne plaisait pas vraiment, puisque dans le combat contre la maladie, le profit des labos passe largement avant la santé et la victoire des patients…

Pour ceux étant intéressés et/ou souhaitant creuser un peu le sujet, vous pourrez très facilement retrouver les articles importants du blog en utilisant le module de recherche, ceux-ci étant assez nombreux.

Delépine

Le Parisien a annoncé en exclusivité, mais très discrètement, l’info :

Lors d’une conférence de presse (le 05 août) le directeur général de l’AP-HP Martin Hirsch a annoncé que l’unité d’oncologie pédiatrique de Garches fermerait dans les tous prochains jours […]
« Nous ne sommes plus en mesure de soigner des enfants » a déploré Martin Hirsch, évoquant une situation de plus en plus tendue. Ce mardi après-midi, une dizaine de personnes opposées à la fermeture de l’unité avait envahi les locaux. L’unité d’oncologie pédiatrique de Garches était dirigée jusqu’au 18 juillet par le Dr Nicole Delépine, partie en retraite.
Des parents, soutenus par d’autres familles, réclament depuis des années la pérennisation du service et refusent que leurs enfants soient soignés ailleurs. La direction de l’AP-HP, relayée par la ministre de la Santé Marisol Touraine, leur assure que le traitement commencé à Garches pourra être poursuivi à Boulogne.

Ce qu’évite soigneusement de mentionner le Parisien, c’est non seulement le fond du problème (essais thérapeutiques contre liberté de choix des traitements) mais surtout les raisons de la colère des parents face aux conditions carcérales imposées par la direction au service de soins des enfants cancéreux

:

Pour mémoire, rappelons que Martin Hirsch est un technocrate pure jus (énarque, forcément) et parfait homme du système UMPS, passé de Martine Aubry à Fillon en passant par Kouchner.
Significativement, il s’était prononcé en 2005 pour le « oui » à la Constitution européenne [source F&D]

Après avoir papillonné, du Conseil d’État à Emmaüs en passant par le Conseil de l’Europe, il est nommé directeur général de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris fin 2013.

Dans l’affaire du service d’oncologie de Garches, il assume visiblement les fonctions qu’on attend de lui : communiqué de presse AMESTIST

À voir, revoir et diffuser :

Témoignage des mamans d’enfants cancéreux victimes de harcèlement à Garches [source]

Liens
Les grévistes de l’hôpital de Garches évacués par la force publique
Entretien avec Nicole Delépine : cancérologie et intérêts financiers

Toutes les infos sur le combat de l’association AMETIST ici : www.enfants-cancer-garches.fr

Source: croah.fr

 

 

5 commentaires

  • spipfx

    J’ai honte de mon pays… quel beau business le cancer. Ils font fermer une structure pleine d’espoir.

  • Mehdi

    Un mal pour un bien.

    Peut-être qu’avec cette histoire, certains se tourneront vers la vraie médecine, celle qui renforce le corps plutôt que de combattre la méchante maladie.