« The Sunday Assembly », une Église sans Dieu

Une nouvelle religion dans laquelle Dieu n’aurait pas sa place? Mais cela reste-t-il une religion puisque celle-ci est dénuée de croyances en une entité suprême? Ils célèbrent l’humanité, mais cela suffit-il? Quitte à réunir les foules, autant le faire pour aller plus loin que les idées humanistes… Mais il ne faut surtout pas oublier que « l’entreprise est très lucrative » avant tout comme expliqué dans l’article. Tout cela ne serait-il au final qu’une histoire d’argent?

C’est la première page d’un grand article du Figaro qui en comporte 4 que je vous présente ici, à méditer puisque cette nouvelle religion serait justement celle du Nouvel Ordre Mondial, sans divinité, sans libre saint, et sans même véritable spiritualité…  

3p-eglise-sans-dieu_0Photo Sunday Assembly London / Facebook Créée en 2013, « The Sunday Assembly » à Londres attire tous les deux dimanches du mois, une centaine de personnes.

Ils se lèvent le dimanche matin, se retrouvent, chantent, se recueillent. Les participants de « The Sunday Assembly » s’inspirent des rites chrétiens mais ne croient pas en Dieu. Humanistes autoproclamés, ils ont abandonné les chants religieux pour des chansons pop et les lectures de l’Évangile pour des histoires décalées. Un an et demi après sa création dans la capitale Britannique, l’assemblée fait toujours salle comble. Elle devrait s’exporter en France à la rentrée. Reportage à Londres.

« J’ai eu une éducation religieuse. Lorsque j’ai arrêté de croire en Dieu, j’ai réalisé que l’Eglise me manquait. C’est comme ça que l’idée de la « Sunday Assembly » est née », explique Pippa Evans, la co-fondatrice de « l’Assemblée du dimanche », une congrégation dite « sans Dieu ». Le mouvement emprunte à l’Église quelques traditions – le jour, l’horaire, les moments de recueillement – mais pas ses codes spirituels, si ce n’est, les valeurs humanistes qu’il véhicule.

Pendant la cérémonie, ni référence à Dieu, ni aux textes sacrés. L’assemblée dure une heure, elle est rythmée par des chansons pop – Supergrass, Diana Ross ou encore Sam Cook font chalouper les participants – des discussions plus ou moins profondes, parfois décalées et des moments de recueillement. Les thèmes varient d’assemblée en assemblée. Un professeur de physique à moustache est venu animer une partie de la cérémonie aujourd’hui. Il s’appelle Russell Arnott, il est un brin hipster et s’est donné pour but d’« expliquer les sciences à ceux qui sont nuls en sciences. » Un cours de biologie pour débutants, porté notamment sur l’évolution. L’entreprise pédagogique et souvent iconoclaste, entrecoupée d’éclats de rire, se termine par un tonnerre d’applaudissements. Rafraîchissante, l’heure est suivie d’une dégustation de tea et de biscuits, permettant aux habitués et aux curieux, venus pour la première fois, de mieux se connaître.

Vivre mieux, aider les autres, et se questionner davantage

Créée en 2013 par deux comédiens, Pippa Evans et Sanderson Jones, « The Sunday Assembly » a pour crédo de « vivre mieux, aider les autres, et se questionner davantage. » Un adage fédérateur, puisque le mouvement, né d’un appel lancé sur Facebook, suscite un engouement depuis plus d’un an chez les Britanniques. Si « la messe » se tenait au départ dans une Église désaffectée à l’est de Londres, elle s’est rapidement délocalisée, victime de son succès. Elle se déroule désormais à dans un endroit plus spacieux, à Conway Hall (une organisation membre de « l’union internationale humaniste et éthique« , NDLR), tous les premiers et troisièmes dimanches du mois.

Source, article complet+vidéo sur Madame.lefigaro.fr

 

14 commentaires

  • engel

    Beaucoup de religions sont sans dieu (au sens occidental).

    Un exemple:
    Le bouddhisme et son dérivé le zen sont des religions sans adoration à un dieu.
    Pas qu’elles les réfutent. Mais, elles ne leurs accordent aucune importance spirituelle.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    un retour des mouvements new age histoire de voir si les gens sont prêts à renier leurs anciennes croyances pour un autre aussi absurde si ce n’est plus http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
    Je sais je vois le mal partout

  • Niakine Yapatchef Niakine Yapatchef

    L’idée est intéressante… J’ai maté quelques vidéos sur leur truc, ça parait cool.

    Maintenant avec tout ce qu’on voit dans ce monde de barges, il faut se méfier de tout. N’est-ce pas une nouvelle secte ?
    N’est pas le nouveau créneau qu’a trouvé un jeune et génial entrepreneur hipster pour se faire du pèz facilement?
    Ou n’est pas tout simplement un nouvel outil de formatage collectif du NWO ?

    En tout cas leur logo est déjà suspect !

  • Tyr

    C’est débile, insultant pour les vrais croyants et complètement inutile… donc on va le voir arriver en France à grands renforts de publi-reportages, TFnain en tête.

  • Natacha Natacha

    Le dimanche au moins, je conseille la méditation. :)

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Perso ce truc me fait plus penser aux réunions du parti dans « 1984 » qu’à autre chose oui ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Pierre L

    Je ne sais pas si les antiques écoles de Mystères sont considérées comme du paganisme, mais la tradition qu’elles enseignaient était assez éloignée des religions actuelles. En bref, d’après ce que l’on peut déduire par recoupement de certains textes anciens et, surtout, de l’enseignement de Rudolf Steiner, ces écoles enseignaient que l’être humain, sommet de la vie, par son travail physique et spirituel, doit renaître personnifier « Dieu » sur Terre.

    « ‘Dieu’, dormant d’un sommeil ensorcelé », est dispersé dans le cosmos. Impuissant à agir physiquement, il anime pourtant tous les êtres (donc, micro-organismes inclus) par les impulsions spirituelles émanant de son rêve. Grâce aux impulsions divines, la Nature tend naturellement vers la perfection. (Notons que cette explication de « Dieu » est similaire à celle donnée par la tradition shivaïte.)
    Au bout de la chaîne des êtres parfaits (tous animés par l’esprit de « Dieu »), l’être le plus évolué est destiné à ressusciter « Dieu » en lui, à devenir le Fils (de l’Homme, car seules ses propres volonté et sagesse peuvent permettre de réaliser cela).

    Entre parenthèses, c’est sans doute (enfin, espérons-le pour elle) du savoir des écoles de Mystères que l’Eglise catholique a tiré sa notion de Dieu en trois personnes : Père (cosmos, conscience universelle omniprésente), Fils (Homme réalisé) et Saint-Esprit (impulsions spirituelles de « Dieu », tendant vers le bien universel).

    Dans des écoles de Mystères, et aussi les écoles d’Arts Martiaux en Asie, on disait ceci de la résurrection de « Dieu » en l’Homme : « De la mort du vieil Homme naît le Fils de l’Homme ».
    Le Vieil Homme est naturel, né de la femme. Le Fils de l’Homme, appelé autrefois ressuscité, réincarné, dieu ou Osiris, était le Myste qui avait vaincu la « petite mort » de l’initiation ultime. Préparé très longtemps spirituellement et physiquement, ayant vécu de nombreuses incarnations, le Myste devait mourir physiquement (au moyen, sans doute, de poison et noyade, et (véridique) prise d’étranglement mortelle du maître pratiquée sur le Myste dans les écoles d’Asie). Mais le Myste bien préparé devait ressusciter au bout de trois jours, habité par un état d’âme amélioré, conscient du « royaume des cieux » et de l’immortalité de son âme… (sans doute ce à quoi fait allusion la résurrection de Lazare sous la direction de Jésus).

  • Bardamu

    Au moins, le mouvement Hippie ça avait de la gueule : sexe, drogue, etc …

    Mais là, un rassemblement de gauchistes frustrés, qui viennent pleurer la mort du fils de Bisounours sur la croix, c’est tout ce que j’arrive à voir la dedans.

    • paprika

      Le mouvement Hippie fut soutenu par la CIA et justement l’objet d’expériences avec la drogue et le sexe. (concert isle of Wight )

    • Confiseur

      Sexe, drogue, ça c’est bien

      Par contre essayer de repropager des valeurs qui se perdent de plus en plus dans la société afin de lutter contre l’individualisme, le matérialisme, le carriérisme, la division, la compétition sociale, la dépression, etc… Ca c’est mal?

      Ah oui, je me sens rassuré. Merci Bardamu…
      Je n’ai lu nul part que ça avait quoi que ce soit avec Jésus. Je ne sais pas à propos de CE mouvement là en particulier et effectivement il faut se méfier, comme le dit Niakine mais il est clair que notre société a besoin d’une stimulation spirituelle, d’une élévation de la conscience et d’un retour à des valeurs d’une manière ou d’une autre.

  • Simsi

    Super, ils seront certains qu’au jour du jugement, Dieu.. ou ab-déus ne leur donnera pas la solutions à l’énigme universelle.

    Paix à vous, les cimetières seront toujours aussi calmes après les larmes à Gedaan.

  • rouletabille rouletabille

    Sale coup pour le http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gifpeuple élu..