Une blogueuse condamnée suite à une critique de restaurant

Un simple fait divers à ne pas prendre à la légère, puisque pour la première fois une blogueuse a été condamnée pour une critique émise sur internet. Car non seulement ce cas pourra servir de jurisprudence, mais c’est également quelque chose que les USA aimeraient mettre en place avec le traité transatlantique, nous en avons eu un récent exemple au Brésil récemment avec la « Loi FIFA »: toute critique contre la FIFA ou l’un de ses sponsors est maintenant considéré comme étant un crime pénal et sera traité devant des tribunaux compétents.

Le traité transatlantique est là pour le profit, et tout ce qui peut mettre en danger le moindre profit doit être proscrit, évité, condamné! Un gouvernement veut empêcher les OGM? Il peut être condamné. Un blogueur critique une marque ou un établissement? Cela risque de jouer sur le profit, et là aussi, possibilité de passage devant un tribunal.

Ce fait divers n’est qu’un exemple à ne pas prendre à la légère car une critique, même justifiée, peut être condamnée.

Une blogueuse a été condamnée en France suite à lajustice-aveugle publication d’une critique de restaurant. Mais la sanction a certainement été facilitée par l’absence d’avocat pour défendre les intérêts de la blogueuse.

Où s’arrête la critique ? Où commence la médisance ? Dans l’affaire qui a opposé une blogueuse à une gérante de restaurant, le tribunal de grande instance de Bordeaux a considéré que l’article pointant la désorganisation du service, le manque de professionnalisme des équipes et l’attitude de la patronne relevait davantage du dénigrement que de l’opinion constructive, même sévère.

Le site Arrêts sur Images rapporte en effet que l’internaute L’Irrégulière officiant sur Les Chroniques Culturelles a été condamnée en première instance le 30 juin dernier à 1500 euros à titre de provision sur dommages et intérêts et 1000 euros de frais de procédure pour avoir dit le fond de sa pensée quant à ses impressions sur un restaurant du Cap Ferret.

Visibilité dans Google

Le billet que la blogueuse a écrit à la suite de son expérience malheureuse était-il à ce point malveillant ? Pour la gérante, cela ne fait aucun doute. Le papier « relevait plus de l’insulte que de la critique« , a-t-elle affirmé dans les colonnes de nos confrères. « Elle écrit un article où elle qualifie une de mes serveuses de harpie. Je ne peux pas laisser passer ça« .

Mais plus encore que la critique elle-même, c’est surtout sa visibilité dans Google qui a réellement posé problème à la propriétaire du restaurant, dans la mesure où l’article était perçu comme une menace pour ses affaires.

« Cet article montait dans les résultats Google et faisait de plus en plus de tort à mon commerce, alors qu’on bosse sept jours sur sept depuis quinze ans, je ne pouvais pas l’accepter« , a-t-elle indiqué, reconnaissant qu’un service en plein été peut entraîner des erreurs, mais que la critique doit se faire « dans le respect« . Respect qui aurait donc manqué à la blogueuse.

Article complet sur Numerama.com

38 commentaires

  • Berrurier

    Les critiques vont être interdites? Cela parait évident puisque maintenant on peut nous empoisonner et nous faire manger de la merde sans avoir à dire quoique ce soit. Où est la critique et où est la malveillance? Telle est la question. Ne nous étonnons pas si avec le TAFTA nous allons perdre toutes nos libertés car cet article résume à lui seul ce qui nous attend. Il est certain que quelques personnes malveillantes peuvent faire des critiques virulentes et sans fondement, mais attention ne négligeons pas cet information qui peut être le prémisse à nous faire taire tout simplement.

    • Ce que la patronne n’a pas digéré c’est que la critique était assez virulente :

      http://web.archive.org/web/20131204090140/http://leschroniquesculturelles.com/2013/08/24/lendroit-a-eviter-au-cap-ferret-il-giardino/

      Mais bon, même si ce n’est pas dans les règles de l’art du parfait critique gastronomique (normal, c’est une simple cliente), la sentence est vraiment sévère je trouve.

      Surtout que c’est un petit blog qui a 700 visiteurs par jour, c’est pas énorme.

      Assez inquiétant pour l’avenir effectivement. Si un simple blogueur se fait aligner pour ça, qu’est-ce qu’on va prendre nous? Pas très malin de venir sans avocat aussi.

      En tout cas, ce n’est pas la critique qui ne donne pas envie d’aller à leur resto mais la réaction stupide de la gérante. Attaquer un internaute pour une simple critique, c’est vraiment n’importe quoi.

      MERCI IL GIARDINO AU CAP FERRET http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

      • Le Sudiste

        Salut Guy,
        Magnifique! Et encore un tour de magie!
        Mais fais attention, parfois il faut s’équiper (lunette de soudeur, combinaison ignifugée, gilet pare balles…), on ne sait jamais sur quoi l’on peut tomber…

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        Elle est a peut-être gagné au tribunal, mais avec une condamnation pareille, ça jouera encore plus contre elle, et son resto à mon avis elle va juste pouvoir le fermer là, à cause de la propagation de l’info quoi ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • kris de kerg. kris de kerg.

        Je vais être clair , dans le genre esprit de caste, je suis restaurateur, et bien, c’est simple je ne supporte plus mais plus du tout les critiques (sur le net), ( en fait 99% sont positives…….http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif……………….), psychologiquement, est^ce que quelqu’un se rend compte à quel point c’est DESTRUCTEUR, je me considère comme un enfant gaté, je m’investi a 1000%, j’ai des problèmes de RSI, de machin , truc est bidules, mais je tiens la barre ( dirige la barque) comme chef de cuisine et patron et je tiens la caisse et dirige ma petite entreprise depuis bientôt 10ans…………. .J’ai était victime de personne me demandant des remises contre la non publication de machin sur le net , et je leur répond : « si vous connaissez internet, allez sur wiki…et chercher le nom Cambronne ». ( même si l’histoire est fausse celle de Cambronne, j’ai un ancêtre qui a fait parti de son « carré »….Leon Barat T. L., …..)
        Bien le respect à tous….avec toute ma sympathie..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif..

      • engel

        C’est pas internet et ses avis possibles qui fabrique des escrocs maîtres chanteur.
        Et l’essentiel dans les avis, c’est le fil général qui s’en dégage et non les quelques exceptions; Fussent-elles inutilement blessantes.

      • kris de kerg. kris de kerg.

        lorsque tu es artisan, passionné par ton métier…………..je suis trop « fleur bleu »^^^^^^^^^^^^^^, et j’aime tout ceux qui j’viennent chez moi et qui en échange participent à la « prestation »…je sais je suis bête.

    • supermouton supermouton

      Des démarches visent a empêcher les critiques « achetées » trop favorables. Cette nouvelle affaire va également bloquer les critiques défavorables. Je propose de simplifier ce business en imposant a tous les sites/blogs de critiques de mettre d’office un 12/20 a tout le monde, ca fera très soviétique « galitaire… Plus de problème, plus de procès, et une information claire, simple et « pertinente » pour tous les moutons. :-)

  • ROY

    Il va falloir les mettre au pilori tous ces personnages dignes des jours les plus noirs.
    Ceci ne m’empêchera pas de critiquer un restaurant si ce dernier est critiquable!
    Là il y a matière à critiquer aussi la personne qui a jugé car c’est lamentable mais bien à l’image de la société actuelle qui est une société de consommation avant toute chose, alors le profit passe avant toute autre considération même si la liberté d’autrui est remise en cause gravement, c’est un monde pervers mais la perversité elle est bien d’actualité dans le monde politique.

    La liberté d’expression serait-elle menacée?

    Il est temps de s’opposer à ces actions en critiquant en groupe si il le faut toutes les prestations qui sont déplorables.
    Le droit de s’exprimer ne saurait être limité, comme il est tenté depuis de nombreuses années et de manière insidieuse comme par exemple le droit d’affichage réglementé par la loi sur les enseignes et préenseignes de 1979…mettant un terme à l’affichage libre (1)…

    Le jugement est attaquable de toutes les manières (à moins que ce soir un juge de circonstance du genre « juge de proximité » (2) bien utile notamment pour certains politiciens verreux…qui utilisent leur police municipale pour faire des pressions sur certains administrés).

    Il est temps d’ouvrir les yeux sur les pouvoirs que s’attribuent les politiques contre les citoyens et citoyennes et de les interroger publiquement sur les buts poursuivis réellement.

    Gardons le droit de critiquer tout ce qui doit l’être.

    1) Une loi scélérate qui personnellement ne m’empêchera pas d’afficher ce que je veux ou je veux (à partir du moment où il n’y a pas de gêne pour autrui, et d’atteinte à l’environnement… une affichette c’est rien à côté des panneaux publicitaires qui s’imposent à nos yeux!

    Et, la liberté d’expression ne saurait être conditionnelle!

    2) Pas d’appel possible!? Ce n’est même pas un magistrat! La seule action possible est la Cour de cassation (prévoir au moins 2.500 euros).

  • gnafron

    surtout ne répétez pas que « IL GIORDANO » au cap ferret est à éviter !!!
    sinon la taulière vous fera faire de la taule !
    OK, je sors…

  • Le Sudiste

    Aucun doute, la patronne est le reine de la com!
    Maintenant sur le site tripadvisor il est écrit depuis hier sur la page de présentation de son resto:
    « Ce restaurant viens de faire condamner en justice une bloggeuse pour un mauvais avis laissé a son encontre. A éviter a tout prix, (…) »
    Et c’est « siegfred » de Colombes qui le dit. Inutile de vous dire qu’il n’y a certainement jamais foutu les pieds!
    Cette dame ferait mieux de porter plainte contre ce qui lui sert de cerveau…

  • Poussin Vert

    Pffff! quel manque de relativité !
    Vous n’avez jamais tenu un commerce ! c’est certain…
    Commerçant pendant 15 ans, je me permet d’attirer votre attention sur un ou deux points…
    Je tiens juste à dire que j’ai vendu mon commerce! OUF! je suis sorti de la spirale! les 3 dernières années je gagnais 500€ par mois et les heures je vous en parle même pas… au RSA on est bien mieux… pas d’assedics pour les entrepreneurs…

    Bon, vous avez lu la critique de la blogeuse? c’est lamentable! les préjugés sont partout dans son texte… une cliente comme ça je me serais fait un plaisir de l’envoyer paître…
    oui je sais vous pouvez pas comprendre… mais sachez que « SERVIR » les gens est vraiment un truc difficile, et on est pas dans un macdo ou autre fastfood…

    Mais bon pourquoi perdre du temps à vous expliquer?
    c’est comme quand j’explique à un gars de la LCR qu’il serait sympa de rajouter GRAND PATRON sur les autocollants…
    Ah lala, si vous saviez la misère des petits patrons…
    le RSI vous connaissez? non bien-sur…

    Juste pour finir, depuis bien 10 ans je m’amuse régulièrement à taper le nom de mon (ex) café et mon nom et prénom sur google et en 4ème position on trouve toujours la critique d’une musicienne a qui j’ai refusé un concert pasque je trouvais son cachet trop élevé… elle voulait 300€ et je lui expliquais que je n’était pas certain de faire ça en chiffre d’affaire dans toute la journée!…

    Chiffre d’affaire? non c’est pas le bénéfice…

    • gnafron

      non, je n’ai jamais tenu de commerce! que la blogeuse soit
      une conne, c’est certain (pourvu qu’elle sache pas que je l’ai dis)
      ce qui est lamentable, c’est qu’on soit condamné pour ça…
      la morale de l’histoire, c’est l’effet B.Streisand
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Streisand
      les occultistes appellent ça le choc en retour ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    • engel

      C’est comme tout,
      Il existe des mauvais et bon clients, comme ils existe des bons et des mauvais commerçants.

      Ce qui aurait du être jugé, c’est la véracité des faits et pas les conséquences publicitaires!
      En clair, les faits comptés ont-ils eu lieu ou pas?

      Le reste n’est que sensibilité personnelle et tergiversations oratoire.

      J’ai des années durant cotisé à cette honteuse caisse qu’est le RSI, mais ceci est un autre problème.

      • Poussin Vert

        des bons et des mauvais…et la relativité dans tout ça???
        au pire la blogueuse a passé un mauvais repas, ça arrive
        mais la restauratrice a une mauvaise étiquette qui va lui coller à la peau…
        vu le nbre de critiques ici, je me permet de la plaindre !

        et l’effet streisand comme vous dites, ça marche que pour les GROS…

        qui a plus à perdre dans cette histoire ?

      • engel

        Justement, « Et la relativité dans tout ça »…???

        Au pire la restauratrice fermera.
        Mais bien sûr,
        cela sera la faute de la blogueuse qui a « simplement passé un mauvais repas ». Et pas de ceux qui en sont responsables.

        En clair,
        Consomme et tais-toi!
        ..mais avant, n’oublies de payer!

        Et le service dans tout ça ?

      • gnafron

        @Poussin, qui a le + à perdre ?
        j’ai pris la peine de lire le blog d’origine de la cliente
        la restauratrice aurait pu n’avoir qu’une lecture désagréable,
        au lieu de cela elle a probablement coulé ELLE MEME son restau !
        quant à l’effet Streisand, je crois qu’il marche pour tous…

  • engel

    La mère de tous les problèmes:
    Notre justice!

    La déliquescence de notre société est son œuvre accomplie.

    Faut-il rappeler, que dans leur ministère, les magistrats ont une marge de manœuvre énorme.
    Ils peuvent même refuser d’appliquer une loi, s’ils la jugent injuste.
    Et leur sentence s’appliquent à tous,..politiques et financiers inclus!!!
    Mais ça, c’est dans un monde juste. :(

    • gnafron

      si en plus on se met en tête de faire condamner tous les cons,
      c’est juste ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      • Quelqu’un qui renvoie une assiette en cuisine parce qu’elle n’a pas encore finit son apéro…ça s’appelle une conne, sans aucun doute. Et si la serveuse ne lui a pas proposé d’apéro avant eh ben elle a qu’a le demander madame la princesse.

        Donc oui je trouve ça abusé de se faire condamner pour si peu mais ça critique était pourri, il faut le dire. Il y a vraiment des gens qui croient qu’ils sont chez madame la duchesse quand ils vont au resto, ça me fait bien rire. 1500€ la critique salée, ça fait un peu cher l’addition http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • gnafron

        la morale de l’histoire, c’est que ces deux grues se sont
        causé un grand tort à vouloir mettre leurs merdes sur la place
        publique… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • leprixdelavie leprixdelavie

    C’est le truc à ne pas faire, maintenant, en plus de la réputation d’être un mauvais restaurant ce que je ne savais avant cette histoire ils ont la réputation d’être des enculés.

    L’adresse et le nom sont facilement trouvable et je ne suis pas prêt d’y aller dans leur restaurant.

    • kris de kerg. kris de kerg.

      Sauf le respect que j’ai pour toi, et le réel plaisir que j’aurais à te servir toi et ta famille, je t’assure que je mettrais toutes mes compétence afin que tu puisse passer une bonne soirée. Au niveau, de ma réputation, après t’avoir servi, tu risques 6 pied 3 pouces d’inertie….si tu te présente on pourrait boire un verre et débrieffer de plein de choses ensemble sur la vie…..je ne pratique point le terme utilisé en 2 eme ligne……..à bonne entendeur.
      Si tu veux le couvert je reste ton très humble serviteur.Bien le bon soir, Mon Sieur.
      « Gast », j’ai failli m’énernerver , ^^^^^^mdr.
      Paix à Tous.
      le prix de la vie n’ai pas un problème, le problème est le prix que l’on donne à la vie, comme pour toi , comme le respect d’un Travailleur, nous sommes d’accord que cela n’a pas de prix, Camarade.
      Allez, on circule, il n’y a rien à voir^^^^^^^^^^. ceci et un règlement de compte^^^^^^.

      • leprixdelavie leprixdelavie

        Quand tu veux, je t’attend, tu es invité car j’adore les gens qui boivent beaucoup de leur personne qui aime se croire supérieur, un dieu de vertu, et c’est marrant car souvent ce sont ses gens qui tuent des êtres humains au nom de leur morale surhumaine.

      • kris de kerg. kris de kerg.

        Je ne te suis pas…désolé, je comprend pas tout… »j’adore les gens qui boivent beaucoup de leur personne qui aime se croire supérieur, un dieu de vertu, …… », ?????????, je doit être fatigué, je reste votre très humble serviteur.

      • leprixdelavie leprixdelavie

        Mille excuse de mettre énervé contre le restaurateur.

        kris de kerg comme tu dis que tu règle tes comptes avec moi je te présente aussi Mille excuses si je t’ai fait quelque chose.

        C’est normal de reconnaître sa violence et donc grâce à
        kris de kerg je m’excuse encore mille fois.

      • kris de kerg. kris de kerg.

        Désolé, je prend les choses trop à coeur, je fait mon travail avec passion , il peut m’arriver d’être maladroit .Tu as toute ma sympathie.A+

    • utoro

      Il y en a vraiment qui sont d’une débilité…Rien que le pseudo donne le ton : leprixdelavie

  • dredger

    Non mais pourquoi pas les attaquer au tribunal pour non dividentes redistribués après avoir émis une bonne critique sous pretexte que notre critique aide à leur business et que donc on peut légalement revendiquer une part des benefs ! Ca doit aller dans les 2 sens

    Dans un autre registre, je comprends un peu la patronne, car on n’est pas en tant que patron, responsable de la « gueule de tout les jours » que peuvent tirer les employés.

    Y’a à boire et à manger comme on dit ^^

  • Mataf

    Tout les restaurateurs de France devraient déposé plainte contre le guide michelin qui nuit à leurs activités en ne citant pas le nom de leurs établissement.Faut mettre le souk dans ce système.