Le silence complice des médias sur les assassinats d’enfants palestiniens

L’assassinat de 3 adolescents israéliens a fait les gros titres de la presse européenne et donné lieu à une multitude d’articles ainsi qu’à des réactions délirantes de la part des autorités israéliennes et occidentales. Le premier ministre Benyamin Nétanyahou a ainsi parlé de « faire payer » le Hamas bien que celui-ci ait déclaré n’avoir aucune responsabilité dans ces assassinats.

Lord of war Barack Obama a immédiatement condamné «dans les termes les plus forts possibles cet acte de terrorisme insensé commis contre des jeunes innocents».

L’armée de l’air israélienne a ensuite pilonnée la bande de Gaza dans la nuit de lundi à mardi, sans qu’on voit clairement le rapport puisque les adolescents ont été retrouvés à Hébron, qui se situe dans les territoires occupés de Cisjordanie. Officiellement, il s’agissait de détruire des « camps d’entrainement » du Hamas (mais ce prétexte est utilisé à chaque bombardement…)

En réalité et en l’absence de toute preuve de l’implication du Hamas pour le moment, comme de revendications de ce dernier, il ne s’agit en réalité que de la volonté de faire payer ces assassinats à la population civile de Gaza qui sert depuis des années de défouloir à l’armée sioniste.

Cinq palestiniens ont été tués depuis le début des opérations de l’armée israélienne en réponse à ces assassinats. Mardi, un adolescent  a également été kidnappé et retrouvé mort à Jérusalem est… Les médias sont restés beaucoup plus silencieux, et on attend toujours la condamnation de cet acte de terrorisme « dans les termes les plus forts possibles » par Lord of war le prix Nobel de la paix (et oui il faut le rappeler, lord of war est prix Nobel de la paix, car dans notre époque orwellienne, la guerre c’est la paix) Barack Obama.

La situation s’est très vite embrasée et de violents incidents ont eu lieu jeudi à Jérusalem entre des palestiniens et les forces de l’ordre israéliennes. 20 roquettes ont été tirées par le Hamas en représailles aux raides aériens sur la bande de Gaza. L’aviation israélienne a riposté jeudi par un nouveau raid sur la bande de Gaza après une série de frappes nocturnes qui avaient déjà fait 11 blessés…

Ce qu’oublient cependant systématiquement de dire les médias sous l’influence des lobbies sionistes, c’est que 1500 enfants palestiniens ont été tués depuis l’an 2000 par les forces israélienne dans les territoires occupés…

Traduction hussardelamort

4 commentaires

  • Bonom

    « Quoi de pire qu’un enfant qu’on blesse
    Le mal qu’on éprouve quand on vie dans ce monde
    Gaza est passé sous les cris des bombes »

    « CHILDREN » Dub Incorporation.

  • Grumpy boby

    Tout à fait c’est une honte.

    Je ne sais pas si c’est le fait des « lobbies sionistes », mais ça a de quoi interpeller , si on se pose encore des questions…

    Reste à trouver les vrais réponses dans cet espace médiatique ou tout est manipulation a des fins de pouvoir et mercantiles…

    Ou peut être prendre la tangeante , pour ceux qui le peuvent , bien sûr …

    Moi c’est mon choix.

  • Thierry92 Thierry92

    En clair cela sous entend pour les pro sionistes que sont nos merdias que trois enfants juifs valent plus que 1500 enfants palestiniens?

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    peu importe sur la terre ou ils sont nés,c’est toujours insupportable que ces enfants,l’avenir de l’humanité,subissent les décisions ou l’immobilisme des adultes,passé de l’humanité!

    http://www.notre-planete.info/actualites/actu_774_enfants_meurent_faim.php

    Près de 16 500 enfants meurent de faim et malnutrition chaque jour