Passez de bonnes vacances: l’état à quintuplé la taxe de séjour!

Il faut bien trouver l’argent quelque part…

bonne-vacances-soleil

Les députés ont alourdi la taxe de séjour payée par les touristes. Le gouvernement est divisé, les professionnels crient au racket.

L’alourdissement de la taxe de séjour voulue par les députés tourne au bras de fer. L’Assemblée a adopté mercredi soir et ce jeudi deux amendements alourdissant sensiblement la taxe de séjour acquittée par les touristes, lorsqu’il se logent dans un hôtel ou chez un particulier. Un vote qui a suscité de vives réactions chez les professionnels du tourisme, mais aussi au sein du gouvernement. Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, qui vient de prendre plusieurs initiatives pour doper le tourisme en France , en a ainsi exprimé sa « très forte opposition », tandis que les ministres des Finances et du Budget, Michel Sapin et Christian Eckert, se sont contentés d’en appeler à la « sagesse » du Parlement. Autrement dit, ils ont laissé faire les élus.

De 1,50 euro à 8 euros

L’amendement voté mercredi soir, déposé par la députée socialiste de Paris Sandrine Mazetier, relève le plafond actuel de la taxe de séjour prélevée par les communes, de 1,50 euro à 8 euros. « C’est une possibilité ouverte aux communes, ce n’est pas une obligation », a insisté Sandrine Mazetier qui juge le plafond actuel « ridiculement bas ». Le touriste à Paris est, de fait, moins taxé que dans d’autres métropoles européennes, comme Bruxelles, Berlin, Genève, Rome ou Barcelone.

« Le gouvernement devra prendre un décret fixant le montant de la taxe selon les catégories d’hôtels », a-t-elle ajouté. Aucun risque, donc, qu’un particulier logé dans un hôtel 5 étoiles paie la même taxe que celui dormant dans un Hôtel Formule 1.

« Racket sur les hôtels »

L’autre amendement adopté, porté par une douzaine d’élus socialistes, dont Olivier Faure, Razzi Hammadi et Alexis Bachelay, créée une nouvelle taxe de séjour de 2 euros par nuit, spécifique à l’Ile-de-France, et qui s’ajoutera à la taxe actuelle. Son produit qui doit s’élever à 140 millions d’euros (plus du double de la taxe actuelle), devra financer exclusivement les infrastructures de transport dans la région.

Source et fin de l’article sur Lesechos.fr

 

11 commentaires

  • lolita

    tu pars tu paies, QUAND PARTENT T ILS?????????????

    payer son séjour et en plus, payer pour payer , et dans ce genre de proportions, vive les voyages chez les amis, ce que la plupart d’entre nous doivent sans doute devoir choisir!

  • lolita

    QUAND PARTENTILS CEUX QUI ONT PONDU CA???????????????

    la plupart d’entre nous ne seront pas visés par cette taxe, et pour cause!

  • delaney

    déjà que dans certains établissements les petits dej. sont hyper chers par rapport à ce que l’on nous sert, mais là, s’ils ne nous laissent pas le choix, on fera un trait sur le pt déj, et ce sera le boulanger du coin qui sera content, il aura vendu un croissant à 0.90 € de plus

    • voltigeur voltigeur

      Il y a des touristes toute l’année?? sinon ce sont
      ceux qui se déplacent en France pour leur boulot
      ou autre, qui seront taxés. Et personne n’a l’air de
      soulever ce « petit détail »… ;) ♥♥

  • Berrurier

    Cette année 2014 est annoncée comme une année où il devrait avoir une baisse du tourisme, et pour cause…. Qui peut se permettre de partir en vacances ? Même les gens qui bossent n’ont pas de quoi survivre, alors partir en vacances…. Mais le plus grave est pour ceux qui, en effet, ont encore un travail et doivent se déplacer. La facture va alourdir les frais des entreprises et se répercutera (encore une fois et c’est logique) sur les prix. On continue à se mordre la queue ! Moins il y a d’activité plus on taxe et plus on taxe et moins il y a d’activité. Je veux bien croire que tous les hommes politiques sont des crétins mais à ce stade c’est plus du crétinisme c’est une maladie mentale !

  • Après s’être attaqué à la production industrielle, maintenant on s’attaque au tourisme !!

    Que va-t-il rester en France ??

    P.S : Très bonne remarque voltigeur, même moi je n’y avais pas fait attention

  • tartanpion trucmuche

    Je devais venir en France au mois d’aout. J’ai du annule du aux risques de greves. Et l’an prochain, je ne viendrai pas simplement pour protester contre cette hausse de la taxe de sejour. C’est dingue, le gouvernement francais veut gratter un cents/euro ici ou la et au final l’activite touristique perds quelques milliers d’euros par touriste/famille de touristes. Quand ma famille vient en France, on vole francais. On loue une bagnole francaise, etc. Ca fait du pognon qui finalement ne viendra pas. Desole.

    • voltigeur voltigeur

      Tu as bien raison ok
      Le pire c’est que nous français sommes pris pour des « touristes » à demeure,
      il y a des gens qui sillonnent la France à longueur d’année
      pour leur travail, et eux aussi sont soumis à cette taxe… :mr green: