Quand le gouvernement US aide McDo à faire grossir les Américains

mc-donald-clown-s2_H232620_L
Une avocate américaine a mis au jour les drôles de rapports entre l’équivalent du ministère américain de l’agriculture et les grandes chaînes de fast-food. D’un côté, des campagnes de prévention sont mises en place pour dissuader les consommateurs de s’adonner à la malbouffe, de l’autre McDonald’s et les autres reçoivent de l’aide directe pour créer de nouveaux produits et les promouvoir. Explications.

Le département américain de l’Agriculture (USDA), en charge de l’agriculture et de l’alimentation pour le compte du gouvernement US, fonctionne de manière schizophrénique.

En effet, comme le relève un article de Motherjones.com, d’un côté l’administration met en place des campagnes pour dissuader les consommateurs de se nourrir dans les fast-foods (car cette fâcheuse habitude favorise “le surpoids et l’obésité“, y explique-t-elle) et de l’autre, elle travaille en étroite collaboration avec de grandes chaînes de fast-food pour… développer et promouvoir certains de leurs produits.

Autrement dit, le contribuable américain finance lui-même des campagnes pour des produits qui risquent de le rendre obèse.

Comment est-ce possible? C’est une avocate spécialisée, Michele Simon, qui a mis à jour le pot-au-rose.

Elle relève ainsi que l’USDA mène bien des programmes de sensibilisation aux dangers de la malbouffe mais qu’en même temps elle supervise un organisme appelé dairy checkoff, censé promouvoir les produits laitiers, et qui fonctionne en partenariat immédiat avec les grandes chaînes de fast-food.

Cet organisme compte par exemple six spécialistes qui offrent “assistance, soutien et expertise sur les produits laitiers” à… McDonald’s. Ou encore un scientifique détaché qui travaille directement chez Taco Bell.

Cette branche de l’USDA a également aidé Domino’s à faire entrer une pizza spéciale pour les repas de midi dans les écoles dans 39 Etats. Ou encore Starbucks à créer un Smoothie contenant 41 grammes de sucres et 300 calories par gobelet. Moins grave que le McCafé qu’elle a également aidé à mettre au point et qui compte 450 calories et 57 grammes de sucre par gobelet, soit plus de onze morceaux de sucre par café!

Source et fin de l’article sur rtbf.be

 

5 commentaires

  • Jujusmart

    A moins que le peuple américain n’ait pas les capacités intellectuelles de constater sans l’aide de l’Etat que de bouffer de la merde autant qu’on le veut détériore le corps (à vue d’oeil), je n’ai aucune pitié pour ces gens obèses qui se demandent ce qui leur arrive.
    D’ailleurs, les campagnes dites schizophrènes ne sont, malgré le terme utilisé, que le moyen de boucler la boucle. Les américains appartiennent à leur Etat qui fait absolument ce qu’il veut de leurs jouets sur pattes, mobiles, que l’on nomme “américains”.

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    voir ou revoir “super size me”

    http://www.youtube.com/watch?v=8WUGvMN5G94

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • Lilith Lilith

    bon je vais me faire l’avacat de la défense, car contrairement a l’image que nous renvois nos médias de l’amérique obese, il existe également les adeptes du slow food et de plus en plus d’américains font attention a leur ligne et leur nourriture et ce grâce au programme de Mmd Obama!!au moin un bon point!

    1 contrairement a l’idée reçues Mc Do n’est pas le leader incontesté est peu présent dans les grandes villes mais d’avantage sur les auroutes tout comme son homologue Burger king expl. pour vendre ils proposent 2 big mac pour 4$ prouve qu’ils sont en perte de vitesse.

    et voici le pire restaurant que j’ai vu est le Heart Attack a Las Vegashttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif je vous laisse seul juge

    http://www.heartattackgrill.com/heart-attack-grill.html