Nous vivons sous un régime d’occupation politique et économique des états-unis

Je partage avec vous aujourd’hui l’excellent éditorial (comme souvent) de Charles Sannat qui tire les conclusions de la faillite de l’Argentine et de l’amende record infligée à la BNP. L’Argentine comme la BNP ont en effet été condamnées par la justice US, l’une à rembourser les fonds vautours américains qui avaient spéculé sur sa dette, malgré la décision souveraine des autorités nationales de faire défaut, l’autre à une amende de plus de 10 milliards de dollars pour des transactions se situant en dehors du territoire américain et de la juridiction des autorités américaines. Les deux décisions se traduisent dans les faits par un racket mondial en faveur des états unis, et par l’imposition du droit US sous la pression de l’industrie de la finance. Cela bien entendu au mépris des souverainetés nationales. Il s’agit ni plus ni moins d’une guerre économique et politique à la planète entière, en vertu du « droit du plus fort »…

Depuis une semaine, la Cour suprême américaine a rendu son jugement confirmant que l’Argentine devait bel et bien payer ses dettes à ce que l’on appelle les « fonds vautours ». Depuis une semaine, les rumeurs sur une nouvelle faillite de l’Argentine n’étaient même plus des rumeurs, non, en fait l’Argentine était déjà considérée en faillite et les agences de notations (en particulier américaines) étaient déjà en train de dégrader à nouveau la note de l’Argentine !
La réalité est, comme souvent, un peu plus compliquée que ce qui nous arrive de façon simplifiée sans oublier la petite once de propagande destinée à mettre dans l’esprit des citoyens qu’une dette cela se paie et qu’il n’y a pas d’autre solution que de boire le calice jusqu’à la lie. Nous allons revenir là-dessus. Mais tout d’abord, petit arrêt sur ce qu’est un « fonds vautour ».

Un « fonds vautour », c’est quoi ?… la preuve du système totalitaire marchand !

Comme beaucoup parmi nous ont dû l’apprendre (souvent à leurs dépens), en ce bas monde on s’enrichit rarement en respectant les règles et en étant « moral ». Non, pour s’enrichir, mieux vaut être sans foi ni loi, peu regardant sur l’éthique et même savoir utiliser une certaine forme de violence. C’est d’ailleurs parfaitement valable pour le monde politique où il est rare d’accéder aux plus hautes fonctions en étant simplement gentil, honnête et travailleur (c’est un mythe que l’on vend au petit peuple pour qu’il travaille dur et se taise).

Un « fonds vautour » c’est donc un organisme financier privé qui, comme un vautour, vient se nourrir du mourant ou du cadavre du mourant – en l’occurrence un pays avec quelques dizaines de millions de vrais gens derrière la réalité des chiffres. On pourrait aussi appeler ces financiers-là (ceux qui gèrent les fonds vautours) des charognes gérant des fonds charognes… certes moins doux que « fonds vautours » presque poétique !

Donc ces charognards des fonds charognes viennent racheter à très bas prix la dette d’un pays (ou d’une entreprise) lorsque la situation semble totalement désespérée. Évidemment, comme personne ne veut de cette dette parce qu’il s’agit d’une situation avérée ou presque de faillite, cette dette ne vaut rien ou pas grand-chose. Les charognards achètent donc des titres obligataires pour quelques pour cent de leur valeur initiale. Puis ils vont exercer le maximum de recours juridiques, notamment aux États-Unis où la loi est particulièrement sévère sur les obligations des emprunteurs et protectrices des très « gentils » créanciers (au nom du respect de la propriété privée). Naturellement, en France ou en Argentine, on se fiche comme d’une guigne d’une décision de justice américaine, sauf que… si vous n’obéissez pas à une décision de justice US, vous vous retrouvez immanquablement cloué au pilori des marchés financiers dominés de façon écrasante par le monde anglo-saxon et donc américain.

La réalité de notre monde, où nous sommes tombés dans la dépendance à l’égard des USA par manque de volonté politique pour établir de véritables contre-pouvoirs, c’est qu’une décision de justice US aussi injuste soit-elle s’impose dans le monde entier ou presque, ce qui constitue un déni majeur de démocratie à l’égard de tous les autres peuples de la planète. Il faut être conscient que nous vivons sous un régime non pas d’occupation militaire américaine (quoi que) mais sous un régime d’occupation politique et économique des États-Unis. À ce niveau-là, ce n’est plus de la domination. C’est de l’occupation.

En dévoyant les institutions judiciaires et en les privatisant, les fonds charognards comme les grandes multinationales ont réussi depuis quelques années à dépasser les justices nationales et à transcender les frontières pour leur plus grand profit et au détriment des peuples.

Le traité transatlantique, qui veut consacrer les tribunaux privés d’arbitrages où les décisions rendues devront s’appliquer sans possibilité de recours à tous les pays et à leurs citoyens, permettra d’aller au bout de cette logique et d’en finir définitivement avec la démocratie telle que nous la connaissions.

Bienvenu dans le système totalitaire marchand.

La capitulation de l’Argentine

Le peuple argentin, après plus de 13 ans de crise, est fatigué et personne ne peut lui en vouloir. Évidemment, le problème n’est pas que l’Argentine doive payer 1,3 milliard de dollars à des charognards. L’Argentine en a peu ou prou les moyens. Le problème c’est que cela va constituer un précédent juridique très préjudiciable pour ce pays (et tous les autres) puisque cela signifie que les créanciers qui n’acceptent pas les accords de réductions de dette ont raison et que la dette, quoi qu’il arrive, devra être payée au prix fort par les peuples eux-mêmes. Il s’agit, là encore, ni plus ni moins que d’une mise officielle en esclavage alors que personne n’a forcé les prêteurs à prêter à l’Argentine. Octroyer un prêt est, par essence risqué, et c’est d’ailleurs parce que cela est risqué que cela mérite une « rémunération » appelée taux d’intérêt.
Ce qui se passe actuellement en Argentine revient à dire que les prêteurs n’ont plus aucun risque à assumer et, pire encore, que ceux qui rachètent à très bas prix des créances douteuses et qui donc au départ n’ont rien prêté peuvent en plus avoir la certitude d’être remboursés au prix initial !! C’est évidemment totalement inique et hallucinant. Il ne s’agit même pas ici de parler de la dette « honteuse », il faut juste dénoncer une opération de vol à grande échelle en bande organisée et cette bande est constituée de fonds charognards américains, de collusion avec le pouvoir politique américain, de la « justice » américaine, du monde de la finance américain et bien évidemment des agences de notation.

N’oubliez pas l’affaire de la BNP avec qui personne ne fait le lien concernant ce qui se passe pour l’Argentine.

BNP-Paribas et Argentine, même combat !

Que la BNP se soit ou pas mal comportée n’est en l’espèce même pas le problème, et je peux vous assurer que je ne suis pas tendre avec les banques qui représentent un danger évident pour tous les peuples de la planète.

Mais ce qu’il se passe avec une amende de plus de 10 milliards de dollars est là encore une mise sous coupe réglée de notre pays par un envahisseur économique qui nous a déclaré une véritable guerre et qui, en réalité, est en guerre avec la planète entière. Il s’agit évidemment de l’Empire américain.

Alors l’Argentine a capitulé devant la décision américaine parce que, tout simplement, il vaut mieux accepter de payer beaucoup même si c’est difficile et être des « esclaves » pas trop fauchés que des hommes libres totalement ruinés, et c’est là tout le génie de l’Empire américain qui sait avec une grande efficacité prélever le maximum de ce qui est possible sans tuer « l’esclave ».

Plus l’Empire américain est contesté et contestable et plus il devient violent et arrogant, plus il devient également dangereux pour le reste du monde.

Enfant je rêvais de l’Amérique, de sa liberté, et de ses idées. Aujourd’hui, les États-Unis sont devenus le cauchemar du monde. La seule satisfaction c’est qu’ils ont d’ores et déjà perdu la bataille morale. Le reste suivra car les cimetières de l’histoire sont remplis d’empires qui ont commencé par perdre la bataille morale. Reste la violence pour tenter de se maintenir encore un peu, puis vient la chute finale et l’effondrement… inéluctable. Ce moment n’est plus très loin, il sera très difficile mais ce sera une véritable libération pour les peuples de la planète et pour la démocratie.

Préparez-vous et restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

Source : le Contrarien Matin

25 commentaires

  • J’ai quelques doutes quant à la chutes si proche de l’Empire US… Le souci, c’est qu’aujourd’hui, si le « Nouvel Ordre Mondial » se fonde pour de bon, la répression visant à contrer la chute inéluctable de moralité ne fera que croître, et ce, indéfiniment.

    Avant, on pouvait encore espérer des putshs… mais à notre époque, les militaires sont tellement bien affiliés au système, qu’il reste peu d’espoir. Surtout avec la « dronisation » des armées à venir, ainsi que leur privatisation en croissance…

    Bref, j’ai un peu peur que ce cher Charles ne soit encore trop optimiste…

    • pourpour

      John, ce que tu appelles « droitisation » n’est pas une droitisation, c’est une capitalisation à la Rothschild, ce qui est fort différent; celui-là est apatride, pas nationaliste !

  • nutty juggler nutty juggler

    excellente pique de Olivier Berruyer dans l’une de ses dernières interventions :
     » Bof , l’amende de la BNP ne représente pas de plus de 2 Kerviels  »
    Il a inventé ce jour une nouvelle unité de mesure étalon dans le domaine du crash bancaire et de l’endettement : le Kerviel

    1 Kerviel = 5 Milliard (or 5 Billion)

    Alléluia

  • Bonjour les moutons. Rien ne change, tout perdure et se propage comme une sale tumeur.
    Caillasse du jour : Vous prendrez bien un p’tit coup de Françafrique pour la route ?

  • supermouton supermouton

    On sera dépendant des US tant que l’on acceptera que les transactions économiques s’effectuent en dollars…

  • Pic et Puce

    Manifestement les élites en Argentine ont capitulé. Il y a deux possibilités : elles sont complices et font le pari que la population ne se révoltera pas. Au pire, elles accepteront l’aide américaine pour superviser la répression.
    Elles sont l’objet à titre personnel de chantage et de menaces de mort. Il manque à l’Argentine des décideurs courageux qui aient le courage de dire merde à cette mafia financière.

    • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

      l’europe dirigée par nos décideurs mielleux n’a qu’a attendre son tour,et il viendra.
      inutile d’attendre une révolte,beaucoup trop porte encore des couches.
      le système est bien verrouillé et manipulé pour que les gens l’admettent,un jour

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Norbert

    A mon humble avis ,
    IL n’y a qu’une maniere simple de vaincre l’oligarchie Anglo-saxonne.

    iL SUFFIRAIT DE LUI COUPER LES AILES………
    POUR NE PLUS VOLER LE MONDE.
    LE TALON D’ACHILLE C’EST LE DOLLAR QUI EST UTILISE POUR LES TRANSACTIONS INTERNATIONALES.
    Les oligarques Anglo-saxons disent en coulisses
    que Poutine ne veut plus collaborer au NWO.
    Vrai,faux ??
    La Russie et la chine ont toutes les 2 diminuees drastiquement les echanges commerciaux en Dollars.
    Et si l’UE en faisait autant,????
    C’en serait fini du roi dollar et du chantage des multinationales Americaines.
    On peut toujours rever,n’est ce pas??

    A BAS LE DOLLAR,
    A BAS LE TAFTA
    ET VIVE POUTINE qui nous a montre le chemin a suivre pour en finir avec l’hegemonie Americaine qui ne tient qu’au Dollar qui ne repose sur rien et qui n’est que du papier cul avec lequel il mette le monde entier dans la merde.
    Ne plus achetez du papier toilette Americain.Simple….(lol)

  • Schtroumpf Schtroumpf

    Il faudrait lancer un mouvement international afin que les consommateurs du monde entier boycottent les produits américains.

    Tout le monde en a marre sur terre de ces vautours, il faut leur couper les ailes.

    • engel

      Cet animal mérite mieux!

      Le vautour est exclusivement charognard, il ne provoque donc pas la mort. Il se contente de nettoyer la scène de carnage.
      ..Et par là même, sont forts utiles.

      Eux, tiendraient plus de ça :

      http://pixabay.com/fr/hy%C3%A8ne-tanzanie-afrique-des-animaux-280333/

      • Je crois que le mieux, c’est le dragon de Komodo;

        Source, Wikipedia:
        « Venin et bactéries.

        Un Dragon de Komodo en plein sommeil. Ses longues griffes incurvées lui servent à se battre et à s’alimenter.
        Les biologistes, comme Walter Auffenberg, qui ont étudié les dragons de Komodo dans les années 1970 et 80 ont remarqué que les buffles d’eau s’échappaient après une première morsure de dragon, puis mouraient ensuite par septicémie suite à l’infection de leur plaie. Ils en avaient conclu que la salive des dragons de Komodo contenaient des bactéries mortelles qui tuaient leurs proies. Cette hypothèse semblait confirmée par l’identification dans la salive de dragon de plus de souches gram-négatif et souches gram-positif. Des études plus récentes ont démontré que ces bactéries sont communes à la plupart des prédateurs, et en trop faible quantité pour jouer un rôle significatif dans l’infection des plaies dues aux morsures. Les buffles d’eau sont des occupants récents des îles de Komodo, et leur taille est inhabituelle par rapport aux proies présentes dans l’environnement dans lequel les dragons ont évolué. Ceci explique leur survie à l’attaque des dragons, contrairement aux porcs et cerfs, autres habitants récents des îles, mais de tailles proches des proies habituelles des dragons. Mais le buffle d’eau se réfugie d’instinct dans les cours d’eau et étangs, or ces eaux sur les îles de Komodo sont stagnantes et servent d’habitats à de nombreuses bactéries qui infectent les blessures subies par les buffles. Les dragons se nourrissent ensuite simplement des bêtes qui ont succombé à une septicémie.

        Fin 2005, des chercheurs de l’université de Melbourne sont arrivés à la conclusion que le varan Perenti (Varanus giganteus), d’autres espèces de varans et certains Agamidae pouvaient être légèrement venimeux. L’équipe de chercheurs a démontré que les effets immédiats des morsures de ces reptiles étaient causés par une envenimation locale. En observant les effets des morsures de doigts chez l’être humain par un varan bigarré (V. varius), un Dragon de Komodo et un Varanus scalariset, on a constaté pour les trois types de morsure la survenue de symptômes similaires : apparition rapide d’un œdème du bras, perturbation de la coagulation sanguine locale, douleurs s’étendant au coude, certains des symptômes persistant plusieurs heures. On suppose que tous les reptiles, venimeux ou non, y compris les serpents, ont en commun un ancêtre venimeux.

        En 2009, le scientifique Brian Grieg Fry et son équipe de spécialistes du Venomics Research Laboratory de l’université de Melbourne ont découvert des glandes à venin, grâce à une imagerie médicale (spectroscopie RMN) faite sur un spécimen vivant en captivité, malade et en fin de vie. Cet animal a été sacrifié pour pouvoir analyser ses glandes au spectromètre de masse, ce qui a permis de se rendre compte que ce venin ressemble beaucoup à celui des serpents et à celui du monstre de Gila. Les glandes à venin comptent six compartiments, et sont capables de produire plusieurs protéines. Elles ne sont pas placées au-dessus de la mâchoire comme chez les serpents mais en dessous. La sécrétion du venin se fait dès la première morsure : lorsque l’animal ferme sa gueule, des muscles pressent sur les glandes, faisant sortir le venin. Chez l’animal blessé le venin provoque une forte chute de pression artérielle. »

  • Tenez, vous allez l’apprécier celle là:

    Le Premier ministre italien promet de créer des « Etats-Unis d’Europe »

    http://french.ruvr.ru/news/2014_06_22/Le-Premier-ministre-italien-promet-de-creer-des-Etats-Unis-dEurope-7475/

    Renzi indique également, je cite: « pour la futur de mes enfants, je rêve, pense et travail pour les Etats-Unis d’Europe » et qu’il faut offrir « une idée de l’Europe qui corresponde à une aventure attractive plutôt que simplement un exercice financier et économique ». Une aventure attractive? Encore un qui vit sur une autre planète. S’il veut vivre une aventure attractive, il peut toujours aller à Europa Park:

    Renzi pourra aller faire ses cornuto avec Euromaus:

  • Norbert

    Pour info,
    sur Dailymotion:(ecrire)
    « au CFR-Brizinski s’inquiete de l’eveil politique des masses ».

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Moi je propose autre chose de plus radical, encourager la Russie et la Chine à réaliser une attaque nucléaire préventive sur ce pays de merde, le rayer de la carte purement et simplement, sans oublier d’en faire autant avec Israël leur complice aussi dangereusement armé nucléairement ; …ils ont déclaré la guerre au monde entier, alors à la guerre comme à la guerre, …je vois plus que ça à faire quoi ; d’ailleurs il est grand temps, c’est maintenant, car si on attend encore sera trop tard ensuite. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • À tous et chacun,

    À la lecture de ce texte qui n’a de surprenant que ceux qui n’ont pas encore pris conscience des banquiers internationaux et de leur pouvoir mondial (deux pays sont en dehors de ces prédateurs, Chine et Russie pour le moment).

    Je vous conseille vivement de lire l’ouvrage exceptionnel écrit par Hongbing Song et qui s’intitule « la guerre des monnaies ». Ce monsieur a découvert bien des choses en travaillant chez les « amères loques » et il explique le tout dans son livre. Je suis en train de le lire actuellement et je commence à comprendre dans quelles mains se trouvent les peuples occidentaux et le peuple américain qui, hui aussi, est victime de ces pourritures (je ne penses pas que le mot soit assez fort). Faites circuler au maximum cette information. Le livre en question se trouve à Paris, au Canada il est introuvable et pour cause. Le caniche des banquiers internationaux, au même titre que la France et l’Angleterre, ne veut pas faire de vagues. Il y a peut-être d’autres pays qui l’ont. je ne sais pas.

    Soyons solidaires et combattons ces vautours et autres rapaces sans foi ni loi qui nous tuent à petit et à grand feu.

    L’Ukraine fait partie de leurs plans machiavéliques. Ce qui risque de nous conduire à la troisième dont ils profiteront comme ils l’ont toujours fait depuis les guerres napoléoniennes. Avant l’ampleur n’était pas mondiale.

    • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

      agoravox avait publié un article sur le bouquin,il y a une vidéo également

      pour ceux que ça intéresse…

      http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/la-guerre-des-monnaies-la-chine-et-44175

      « La guerre des monnaies » est l’histoire du projet de « gouvernement mondial », administré par les banquiers cosmopolites, et dont la construction passe par la destruction des nations et des peuples souverains.
      Dans cette guerre économique, qui est tout aussi bien une guerre de l’information, les pays non-alignés et les BRICS, dont la Chine fait partie, sont en train de s’armer et de se réarmer pour répondre à l’offensive des banksters mondialistes.
      Cet essai publié pendant la crise de 2007-2008 fait partie de l’arsenal.

  • Pic et Puce

    La mondialisation s’est mise en place le jour où l’on a découvert l’Amérique en croyant avoir trouvé une nouvelle route pour mettre la main sur les richesses de l’Asie. Ensuite il y a eu la rivalité des puissances européennes qui ont mis hors jeux l’Espagne, le Portugal et la Hollande.
    Ne restaient pour la course au pouvoir mondial plus que le Français et l’Anglais. Il a fallu 50 ans à l’Anglais pour nous mettre à genoux une première fois 1763-1815, puis deux guerres mondiales, tout cela organisé par la finance internationale entre les mains d’une seule et même  » communauté  » qui a effectivement pris possession de tous les rouages du pouvoir en France pour le compte de la maison mère entre Londres et New-York. Le peuple français réalise de jour en jour que si on lui demande d’appliquer les droits de l’homme, cette consigne ne s’applique pas à cette caste religieuse qui peut piller la planète… et ne tolère pas qu’il y ait encore quelques puissances qui lui résistent ( Chine, Russie, Iran, Syrie, Corée du Nord ) et je n’en vois pas d’autres… Cette  » élite  » qui n’en est pas une, dans sa folie démoniaque, pense qu’elle pourra étendre son pouvoir sur 100 % du monde. Les temps à venir ne vont pas être de tout repos…