L’histoire vraie : il y a 50 ans, le 6 juin 1964, Charles de Gaulle refusait de commémorer «le débarquement des anglo-saxons»

Ce n’est pas une nouveauté, sur les bancs de l’école, des pans entiers de notre histoire ne sont plus enseignés. De grands hommes ont carrément disparus des manuels scolaires. Les jeunes générations sont formatées pour ne pas se poser de questions. Pourtant il est de notre devoir, de faire connaitre l’histoire de notre France. Il est aussi de la responsabilité du lecteur, d’affiner ce savoir par des recherches complémentaires. A l’heure où un traité avec les USA se prépare, nous pouvons déplorer qu’il n’y ait personne à la tête de l’état, qui aime suffisamment la France pour s’opposer à notre asservissement. Ce qui a été évité par le passé risque de se réaliser avec les traitres qui sont aux commandes. Rien n’est encore signé (?) mais nous avons un aperçu de ce qui nous attend, avec les actions entreprises envers une banque qui n’a pas suivi les règles imposées par les gendarmes du monde. On ne va pas pleurer sur les banques, mais l’hypocrisie des USA est flagrante, qu’est ce qu’ils se permettront une fois que la soumission du pays sera finalisée?  Merci Thierry92…

Depuis plusieurs jours, tous les médias de grande diffusion de notre pays consacrent une place considérable à la commémoration du 70e anniversaire du débarquement anglo-américain en Normandie le 6 juin 2014. Cet événement n’est pas seulement l’occasion d’une intense activité diplomatique ; il est également utilisé comme une commémoration omniprésente et sans nuance à la gloire des Alliés, et plus spécialement des Américains.

Bien entendu, nul n’ignore que des milliers de soldats sont morts lors du débarquement de Normandie, essentiellement américains, anglais et canadiens, mais aussi, en plus petit nombre, quelques autres nationalités dont quelques dizaines de soldats français. Ils ont joué un rôle décisif dans la fin de l’Occupation allemande en France et ils méritent à ce titre toute notre gratitude et tout notre respect.

Mais il n’échappe à personne que cet éloge permanent des États-Unis revêt une dimension politique et géopolitique marquée. Affirmer à longueur d’antenne que les États-Unis ont « libéré la France » en 1944 ne peut avoir pour effet que d’assourdir, et même de faire taire, les critiques contre la politique actuelle de Washington. La commémoration avec un tel faste du débarquement du 6 juin 1944 ne peut inciter au contraire qu’à soutenir l’actuelle politique américaine tous azimuts, qu’il s’agisse par exemple des événements en Ukraine ou des négociations sur le Grand Marché Transatlantique.

C’est pourquoi cette opération à grand spectacle – dont les enjeux implicites en terme de propagande sont énormes – doit être examinée sans complaisance. Et nous avons d’autant plus de raisons d’être vigilants que, lorsque Charles de Gaulle était à l’Élysée, il ne fut jamais question de célébrer en grandes pompes cette date du 6 juin.

Le Chef de la France Libre avait même obstinément refusé de commémorer le 20e anniversaire du débarquement, le 6 juin 1964, ce qui avait contraint le président américain Johnson et le Premier ministre britannique Harold Wilson à renoncer à leur venue en France.

En fait, l’Homme du 18 juin refusa toujours de commémorer cette date, que ce fût son 5e, son 10e, son 15e ou son 20e anniversaire. Et s’il avait une position aussi intransigeante – ce qui est a priori incompréhensible pour les jeunes générations – c’est qu’il avait de bien solides raisons pour cela.

Puisque personne, ni sur la scène politique ni dans les médias, n’explique cette attitude, c’est une raison supplémentaire pour que l’UPR le fasse.

Pourquoi Charles de Gaulle refusa-t-il toujours de commémorer le débarquement du 6 juin ?

En réalité, nous savons très exactement les raisons pour lesquelles Charles de Gaulle refusait systématiquement de commémorer le débarquement de Normandie le 6 juin. Il s’en est longuement expliqué devant Alain Peyrefitte, en 1963 et en 1964, alors que celui-ci était son ministre de l’information et qu’il le voyait en tête-à-tête plusieurs fois par semaine.

Il suffit donc de relire les passages pertinents de l’ouvrage de Peyrefitte C’était de Gaulle, tome 2, paru en 1997….

[…]

Lire la suite

SOURCE

Voir aussi

Le débarquement du 6 juin 1944 du mythe d’aujourd’hui à la réalité historique

A ceux qui seraient tentés de penser que nous faisons de la propagande pour l’UPR. Je ne saurais trop leur conseiller de nous citer, qui à l’heure actuelle peut se vanter de nous informer??.

 

 

30 commentaires

  • Le Russe Le Russe

    Oui, très bon article de ré-information.

  • Norbert

    Oui.,n’ayons pas peur des mots,
    l’UPR est le seul parti de la verite.
    Je n’ai jamais pris en faute Asselineau,sur aucun sujet.
    Je le crois sincere,honnete ,c’est si rare actuellement.

    Le mieux est de visiter entierement le site et la vous decouvriez la verite sur de nombreux sujets ,soit en visionnant les videos- conferences ou autres diverses etayes avec toutes les preuves a l’appui.
    Pas de bla.bla,pas de langue de bois, que des faits,clairement exposes.

    L’amende a BNP Paribas est un avant gout du TAFTA.
    Recemment j’ecrivais que l’UE sous commandement Americain est un handicap pour la France et que nous perdions des marches tout les jours.
    Que la liberte de la France,c’est dehors l’UE,dehors OTAN,reprendre le controle de la monnaie.
    Embargo sur l’Iran qui a ete decide par les USA et donc ils nous interdisent de commercer avec eux(Peugeot fut obligee de se retirer du marche Iranien) ,mais dans le dos de l’Europe ,eux ne se genent pas ,
    voir aussi les Mistral Francais avec les Russes,mais il y a de nombreuses histoires similaires comme avec l’Irak ,ou li y avait beaucoup entreprises Francaise .
    Elles ont ete toutes evincees parce que DE Villepin avait mis le veto de la France,
    mais ils ont fait la guerre quand meme et sans mandat de l’ONU.
    Leur devise:
    Faites ce que je dis,mais ne faites pas ce que je fais.

    De Gaulle a sauve l’Honneur de la France face a la multitude de chien collabos.
    L’Histoire ne se repete jamais,mais elle begaye souvent:
    Aujourd’hui ,notre ennemi est dans l’ombre et nous mene une guerre commerciale feroces et il affaiblit notre economie.

    Francois Asselineau avec l’UPR est le seul parti a denoncer clairement tout cela et de proposer une vraie alternative a cette Europe Mortifere.
    C’est le parti du vrai changement et du renouveau.
    Tous les autres ne sont que des collabos de l’ombre volontairement ou par ignorance.
    Aidez l’UPR maintenant,c’est aidez la France a sortir du chaos qui l’attend.
    D’ailleurs ,il dit et il ecrit toujours clairement des que la France aura retrouver sa souverainete,ce sera au peuple de se prendre en main.
    QUI propose mieux???????????????
    Le prelude a toute liberte c’est d’abord de sortir de la Prison Euro-atlantiste.
    On ne negocie pas avec nos geoliers,avec ceux qui ont cree le probleme.
    ON SORT TOUT SIMPLEMENT.,puisqu’on on peut attraper la cle qui est l’article 50,mais pour cela tous ensembles,il faut s’en donner les moyens et n’avoir que ce seul objectif afin de ne pas brouiller les cartes.

    Toutes autres demandes seront autant de grains de sable qui freineront la machine.
    Il faut etre concentrer sur l’objectif afin d’atteindre surement la cible.

    • je suis d’Accord a 100% avec t’es propos :)

      • Thierry92 Thierry92

        A partir des années 70 on voyait souvent des tags « US go home ».

        Il serait bon de le refaire un peu.

      • yoyo

        C’était pour le Vietnam essentiellement il me semble ? Maintenant le champ est peut être plus large ?

        Mais pour la france et l’angleterre je crois qu’on peut taguer pareil !

        Balayons devant notre porte avant de balayer chez les autres disait-on il y a longtemps !

  • GROS

    Il faudra qu’un jour on en finisse avec la 2nde guerre mondiale, et qu’on arrête de laisser les administrations américaines et israéliennes exploiter le traumatisme de cette boucherie.

    Il faut en finir avec ce traumatisme, et que la France retrouve sa dignité, dans le respect réciproque de la dignité des autres pays.
    Que de choses calamiteuses avons-nous acceptées sous le joug du « plus-jamais-ça » ! :
    – le placement sous domination financière par le plan Marshall
    – le dollar comme monnaie de réserve internationale, même décroché de l’or !
    – les traités européens qui permettent à notre pays de se faire piller et à nos industries d’être délocalisées
    – etc.

    De Gaulle est le dernier homme d’Etat qu’a connu la France. Depuis nous n’avons eu que des marionnettes soumises aux ricains, incapables de comprendre et de défendre les intérêts de notre pays, pourtant ce pourquoi ils ont été élus.

  • Evey

    C’est là où on prend toute la mesure de la chienlit dans laquelle nous nous trouvons !!! Misèreuh Misèreu!!!! Franchement… mais où on va !!!!

    • Thierry92 Thierry92

      Et jusqu’ou n’iront ils pas?

      • voltigeur voltigeur

        Thierry un petit coup de main pour la vérité,
        Je viens de voir la conclusion d’un article ci-dessous:
        Juste une anecdote qui doit faire réfléchir certains dont l’identité flanche et vacille encore. Faute des résistants français blancs, lorsque on a voulu rentrer sur Paris, parader et célébrer la libération tous les camions étaient bondés des spahis, sénégalais, africains, et africains du nord. De Gaulle avait donné alors l’ordre de les faire descendre et les remplacer par des français blancs de peau….. !!! A la barbarie historique s’ajoute l’ingratitude et l’injustice.
        On doit pouvoir trouver des référence, pour rétablir cette injustice..
        Edit:
        Un article à lire pour connaitre l’implication de ces soldats dans l’armée française:
        http://ens-web3.ens-lsh.fr/colloques/france-algerie/communication.php3?id_article=262 ♥♥

      • yoyo

        On est bien d’accord ! Mais hélas il y a beaucoup plus que ingratitude et injustice ! Il y a toujours crime contre l’humanité et pillage.

        Le nouveau colonialisme, même sous couvert démocratique n’est pas meilleur !

      • voltigeur voltigeur

        Entièrement d’accord, mais ce sont tous ceux qui ont
        été entrainé dans cette guerre qui méritent que l’on
        parle d’eux. Les raisons invoquées on les connait,
        démocrassie, guerre « humanitaire » et autres raisons
        pompeuses. Cette hypocrisie mielleuse du « plus jamais ça » alors que
        le monde est à feu et à sang, c’est ignoble! ♥♥

      • Thierry92 Thierry92

        Un autre PDF a lire . Qui explique bien des choses,
        http://www.fondationresistance.org/documents/cnrd/Doc00313.pdf

      • voltigeur voltigeur

        Merci Thierry ♥♥

      • Thierry92 Thierry92

        A votre service glorieux Voltigeur de l’info :)

      • voltigeur voltigeur

        J’ai adoré cet article de nos amis Suisses, je ne
        vais pas en faire un article, mais franchement, il y
        a encore de grands Messieurs, et Adolf Ogi en est un ♥♥♥
        Adolf Ogi cloue le bec de Sarkozy
        Et je déteste son new-look à cet arriviste, (Sarko) ne cherchez pas
        les merdias ne vont pas étaler la déconfiture sur la tartine.

      • Thierry92 Thierry92

        Voila ce que voulaient les us a la fin de la guerre

        http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2014/06/billets-americains-france.jpg
        http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2014/06/billets-americains-france-2.jpg
        NOTE : Comme le révèlent leurs coloris et leur graphisme – très voisins de ceux du dollar – ces billets libellés en francs furent imprimés aux États-Unis, de février à mai 1944, par le Bureau of Engraving and Printing, qui est normalement chargé d’imprimer les dollars américains et les autres documents officiels du gouvernement fédéral. Étant fabriqués aux États-Unis, c’est le papier, l’encre, la matière, la présentation et le format des dollars américains qui servirent de référence.

        Dès les premiers jours suivant le débarquement du 6 juin 1944, les armées américaines commencèrent à distribuer ces billets de banque pour remplacer les billets français émis durant l’Occupation.

        Dès le 14 juin 1944, le Commissaire de la République François Coulet, présent en Normandie, fut confronté à cette circulation de monnaie, qui était d’ailleurs mal accueillie par la population. Il recommanda aux banques de les encaisser et de ne pas les remettre en circulation.

        Dès le 27 juin 1944, le général de Gaulle – arrivé entretemps sur le sol français – tapa du poing sur la table en dénonçant cette « fausse monnaie », et en en interdisant la circulation, dès son installation au pouvoir au sein du Gouvernement provisoire de la République française. Cette interdiction alla de pair avec l’effondrement du projet de commandement militaire imposé à la France(AMGOT).

      • voltigeur voltigeur

        Mouais, c’est pas mieux ce qui nous attend….et
        dégun pour les arrêter, à part les peuples s’ils le décident ♥♥

  • spipfx

    L’UPR est vraiment le parti français le plus respectable et le plus intègre. Merci pour ce partage qui m’a appris beaucoup de choses.
    Merci aussi aux moutonsenragés vous êtes une mine d’or.

    • voltigeur voltigeur

      Merci ;) C’est à ça que servent les blogs alternatifs, remettre
      les pendules à l’heure, face à l’enfumage généralisé. A l’heure où
      il faudrait lire des livres sur la vraie histoire, on les supprimes
      des études. Nos jeunes connaissent les rappeurs, mais rien de ce qui
      pourrait leur faire comprendre cette société de merde, où pourtant
      ils sont les principaux concernés. Une société sans culture, c’est une
      société d’esclaves sans repères.Il y a assez de bases dans cet article
      pour chercher à en savoir plus. L’article pour assez complet qu’il soit,
      ne peut pas tout expliquer en si peu de lignes..♥♥

  • utoro

    L’UPR est notre sauveur, glorifions notre sauveur….Et ils retombent tous le temps dans la même erreur…Finalement ils n’apprennent rien.

    • yoyo

      Pas sauveur, simple soupape de sécurité quand la pression est trop élevée… lubrifiant nécessaire ! Faut pas rêver !

      • rouletabille rouletabille

        Je partage ton avis YOYO,en fait même si le RPR gagne l’élection ,tout les outils de l’état le bloqueront,Justice etc etc .
        C’est un suicide..
        Il faut arrêter de VOTER et mettre en place un nouveau système .
        Chouard a bon avec le réveil des gens plutôt que de se manipuler un autre avenir avec des VOYOUS .

      • rouletabille rouletabille

        OUCHE ,UPR….

      • utoro

        Lubrifiant ? Oui tu vas en avoir besoin :-)) Votre UPR, gloire à lui, n’est que le reflet de votre naïveté à croire qu’une solution démocratique existe pour ce bin’s….NON. Aucune solution démocratique n’existe et vous en avez chaque jour la démonstration par le mutisme de nos « zélites »…

        C’est à chaque fois de toute manière la même erreur qui se répète.

  • Thierry92 Thierry92

    Cet article est a lire car il apporte un autre regard sur la bienveillance des américains envers la France.

    http://www.les-crises.fr/pourquoi-de-gaulle-refusa-t-il-toujours-de-commemorer-le-debarquement-du-6-juin/