Tom Sawyer devrait prendre ses cachets ! La société du conformisme ne supporte plus la différence

Je relaie aujourd’hui un excellent papier de Charles Sannat, en grande forme ce matin. Notre société de « fabrication du consentement » et de lobotomisation de masse des citoyens par les médias et les écrans, conduit aujourd’hui à la psychiatrisation des opposants, et plus généralement de tous ceux qui refusent de rentrer dans le rang ou qui font tout simplement preuve d’esprit critique. Ainsi, avez-vous entendu parlé du « Trouble oppositionnel avec provocation » qui figure dans le DSM 5 ? Si vous lisez ces lignes et fréquentez ce site, vous êtes probablement concerné…

Comme vous le savez, je pointe régulièrement du doigt les changements sémantiques qui façonnent notre communication et bien évidemment servent à fabriquer le consentement, comme l’a si brillamment démontré un grand monsieur qu’est Noam Chomsky (lire son ouvrage La fabrication du consentement). Le plan de licenciement devient le plan de sauvegarde de l’emploi alors que l’on ne sauvegarde rien du tout puisque les emplois sont supprimés… mais finalement cela passe progressivement dans le langage. On ne parle plus de décroissance ou de récession mais de « croissance négative ». À chaque fois que le chômage monte, on vous explique que la courbe s’inverse. Lorsque l’économie va mal ? Le retournement est visible, le président le voit ! Enfin, en Ukraine, nous avons aidé d’horribles antisémites, fascistes, tendance nazis tout court et pas même vaguement « néo-nazis » à prendre le pouvoir mais ils sont pour l’occasion de gentils démocrates et Poutine un grand méchant vilain tout plein etc., etc., nous pourrions multiplier à l’infini les exemples de perte de sens des mots que nous utilisons, ou que l’on nous force à utiliser, nous pourrions multiplier les exemples de manipulations plus ou moins grossières dont nous sommes les victimes consentantes (ce qui veut dire que nous avons aussi notre propre part de responsabilité).

Les mots n’ont plus de sens et pourtant ce n’est pas la seule raison ni la seule explication de notre folie collective chaque jour un peu plus grande. C’est une conjonction de facteurs qui nous amène à perdre l’ensemble de nos repères et à sacrifier l’avenir de nos enfants par des comportements inimaginables il y a encore quelques années.

La technologie nous rend fous

L’omniprésence des médias et des chaînes d’information en temps plus ou moins réel nous plonge dans un immédiat permanent, irrémédiablement ! Nous devenons incapables d’avoir une vision aussi bien historique qu’une vision du futur. Nous sommes emprisonnés dans l’information quotidienne, sans espoir d’en sortir, où une information chasse l’autre dans une espèce de brouhaha perpétuel où l’important et l’accessoire se mélangent jusqu’à rendre tout recul, toute réflexion, tout esprit critique presque vain.

La télé, dans tous les foyers ou presque, est désormais allumée 24h/24. Vous rentrez chez quelqu’un ? Dans 90 % des cas son bel écran tout plat, le plus grand possible, et bien souvent acheté à crédit dans le supermarché du coin, trône au milieu du salon, allumé. Tout le temps. Il est désormais bien rare qu’il vienne même à l’esprit de celui qui vous invite et vous reçoit d’éteindre ce lobotomisateur de masse. Nous ne pouvons plus nous en passer car tout a été fait pour rendre cet outil profondément addictif avec tous les dangers que cela induit notamment de perception de la réalité, ou plus précisément de distorsion de perception de la réalité. Dans les écoles de France, les instituteurs n’hésitent jamais, dès qu’il pleut, à mettre vos enfants devant l’écran… Évidemment, jouer dehors sous la pluie est dangereux, les enfants se mouillent, et sentent mauvais après… alors, finalement tout le monde devant l’écran, un bon dessin animé et le tour est joué ! Le calme assuré. Rien de tel que foutre un gosse devant la télé ou un écran de façon générale pour avoir la paix !

Car la télé n’est pas le seul écran, évidemment. Consoles, ordinateurs sont autant d’interfaces virtuelles pour vous aider à quitter le monde réel. J’ai été frappé, non, en fait ce n’est pas assez fort, j’ai été sidéré cet hiver en partant dans un club de ski (rassurez-vous, pas le club Med à 2 500 euros par personne et par semaine) mais dans un « club » de tourisme social (nettement plus abordable et en plus le buffet était très bon, enfin pour moi et mes enfants, pour nos mamamouchis cela serait sans doute culinairement indigne, vu que même à l’Élysée c’est « dégeulasse »). Bref, il y avait beaucoup de gamins et de tous âges qui composaient l’assistance.

Il y avait là deux catégories d’enfants. Les aïe-Pad et les sans-tablette. Mes enfants étaient évidemment des sans-tablette. Les aïe-Pad étaient silencieux. Pas un bruit. Un silence de mort. Une cinquantaine de marmots plus ou moins vieux de (4 à 17 ans en gros) cliquaient, poussaient le doigt sur l’écran ou encore bougeaient leur machin dans l’espace pour faire tomber le biniou dans le machin au niveau 7 du jeu bidule. Tous étaient équipés de casque. Rien. Pas un bruit. Ils étaient 50 individus, enfermés, seuls, isolés dans cette multitude sans se regarder, sans se voir. Une bande de zombies numériques effrayante en réalité sur ce que nous sommes devenus.

En face, la bande des sans-tablette. Des marmots, là encore de 4 à 17 ans. Ils couraient dans les couloirs, se chamaillaient, se cachaient et je ne vous cache pas qu’à propos de cache-cache… certains, de temps en temps, étaient portés disparus… Évidemment pas bien longtemps car la vie n’est pas qu’une série des Experts Miami où votre enfant croisera forcément le chemin d’un psychopathe assassin mangeur d’enfant. Cela arrive, c’est indéniable et dramatique. Mais dans la vraie vie cela arrive moins qu’à la télé. Mais cela arrive tellement à la télé que cette débauche de morts et de mal nous laisse rarement indemne. L’autre n’est plus un homme mais un « prédateur » potentiel dont il faut se méfier. Les portes se ferment. Magie de la télé et de l’écran qui nous enferme dans une distorsion de notre perception de la réalité où l’autre est forcément un danger potentiel dont on doit se méfier.

Bref, vous l’aurez compris, le problème avec les sans-tablette, c’est de retrouver ceux qui se sont perdus, soigner ceux qui se sont écorchés, repriser les pantalons déchirés aux genoux, et surtout réussir à monter coucher tout ce petit monde qui ne veut qu’une chose : continuer à jouer jusqu’à la fin de la nuit sans conscience de l’heure ou d’autres concepts plus ou moins importants chers aux adultes comme l’heure du bain. Cela provoque des crises et quelques hurlements, de la protestation plus ou moins véhémente pouvant confiner à la maladie psychiatrique comme un trouble oppositionnel.

Finalement, encore une fois, il n’y a rien de plus facile qu’un gosse de la bande des aïe-Pad. Lui ne hurle jamais, il faut juste lui poser un casque sur les oreilles et le laisser glisser son doigt sur l’écran autant qu’il veut. Avec la bonne dose de réseaux sociaux et de jeux, vous êtes tranquille… pour regarder votre télé ! Quel calme. Hors l’enfance ne peut pas être le calme !!

Vous lirez à ce sujet l’extraordinaire article du Telegraph de Londres qui relayait l’appel alarmé des instits et enseignants anglais qui notaient avec une grande gravité que les gosses, nos gosses, vos gosses, arrivaient à déplacer les mains sur la tablette… mais n’arrivaient plus à empiler des gros cubes ! Les écrans rendent tout simplement nos enfants autistes dans tous les sens du terme. Les écrans rendent nos enfants fous. Nous le savons mais nous les y soumettons encore plus avec la bienveillance de la société toute entière qui n’y trouve rien à redire, voire même qu’un enfant sans télé à la maison… cela relèverait presque du mauvais traitement dans l’esprit de beaucoup de crétins demeurés qui nous entourent. L’écran est un droit de l’enfant alors qu’il est en réalité son avilissement et la négation de son devenir.

Tom Sawyer devrait prendre ses cachets !

Je vous disais donc qu’un enfant… eh bien c’est turbulent. J’étais turbulent. Comme Tom Sawyer, comme les copains de l’école Jules Ferry ! Nous faisions pleins de conneries, nous montions aux arbres, les vrais. Nous faisions des cabanes… des vraies. Nous avions des amis. Des vrais, pas des virtuels sur Facebook. Je n’obéissais pas et j’étais régulièrement puni… Mais franchement, qu’est-ce que je me suis amusé sous le regard protecteur des anges gardiens des enfants qui veillent de façon surnaturelle à ce que chaque bêtise ne devienne pas un drame… Mais, dans la société du risque zéro, de la « mort évitable », aucun danger ne doit pouvoir s’approcher des enfants, aseptisant leur monde totalement. L’avantage, c’est que la tablette… est sans danger physique immédiat. On tombe rarement de sa tablette en se faisant aussi mal que d’un arbre.

Vous lirez donc aussi ce papier du Washington Post intitulé « Tom Sawyer n’oublie pas de prendre tes cachets car aujourd’hui tu serais interné »… et dont je vous ai fait l’essentiel de la traduction.

Nous ne voulons plus élever et éduquer nos enfants, ce qui demande du temps, de l’effort et de la constance. Non, nous préférons les « soigner ». Des millions d’enfants aux USA sont sous traitements médicamenteux pour des pathologies fumeuses et en France, nous y allons tout droit sous la pression des bonnes âmes et des psy cucul-gnangnantes qui ont envahi les écoles.

Lire la suite sur le contrarien matin

33 commentaires

  • robertespierre

    Puisqu’on arrive tous à déjouer l’écueil pour « entrer nos commentaires (anti spam)
    c’est que nous sommes des « Tom Sawyer »:-))

    Je propose que chaque ME fournisse une idée ,une raison pour activer

    LES GREVES GENERALES ILLIMITEES

    dont parlait aussi Volti
    1ère idée
    Récupérer en tant que population,LE POUVOIR

    afin de faire cesser les CHEMTRAILS et traduire en justice les responsables

    Personne ne craint rien »la -haut » puisque disent-ils : »ça n’existe pas »

    • robertespierre

      difficulté « habituelle » pour accéder aux ME depuis 1/2 heure

      • robertespierre

        Je vous laisse le nom d’un psychanalyste de Nîmes
        Philippe Chamont
        Plusieurs de ses confrères sont trouvable dans toutes régions ILS VOUS CONSEILLERONT EFFICACEMENT
        CONTACTEZ LES
        Ils sont TRES PERFORMANTS encouragez-les ils ont un grand mérite
        CE SONT DES RESISTANTS
        Spécialistes de la Précocité
        Les « Tom Sawyer sont des Précoces qui souvent s’ignorent
        la plupart dans les couches populaires
        laissés à l’abandon
        identifiés par l’Education Nationale ,ils sont combattus et MASSACRES
        dès qu’ils ne sont pas du sérail

        j’en sais quelque chose ,j’en ai eu huit

        Mes interventions servent aussi à démasquer cette méthode de destruction des enfants du peuple
        car « l’élite » protège les siens pour creuser les différences
        Ces enfants particuliers dans la population ,non encadrés deviennent vite turbulents,perturbateurs dans le système ils s’ennuient ,savent l’essentiel et rejettent le système
        maltraités par l’école beaucoup deviennent « délinquants »
        alors que les délinquants sont sont les responsables de l’Education Nationale que NOUS PAYONS avec NOS IMPÔTS
        ILS TRAHISSENT LA MISSION QUE NOUS LEUR CONFIONS
        sans parler de l’offensive maintenant générale
        connue sous le nom de TOM BOY

        TOUT EST PLANIFIE

        la REPONSE
        GREVES GENERALES
        et qu’on nous rende des comptes

      • robertespierre

        Toujours compliqué d’accéder aux ME

      • robertespierre

        MEFIEZ VOUS DE MENSA

        C’EST UNE ORGANISATION DE NUISIBLES AU SERVICE DU NWO

        PLUS PUISSANTE QUE MONSANTO

        ELLE DRAINE LES CERVEAUX VERS LES POSTES ADAPTES
        SUR TOUTE LA PLANETE

      • robertespierre

        J’ai prouvé leur partialité
        Ils greffent pour le recrutement après 10 ans l’acquis sur l’inné
        pour favoriser les nantis et « tamiser »
        JE NE CRAINS PERSONNE
        J’ai refusé leurs « sollicitations » pour mes enfants
        8 d’un QI moyen de 145
        ça les emmerde
        Mais je les emmerde

      • robertespierre

        Ces enfants doivent être au service de leur pays de sa population
        et de tous les HUMAINS et non de « L’ELITE »

      • robertespierre

        Cherchez le rapport entre MENSA et l’OPUS DEI

      • Ender Ender

        Excusez moi mais vos propos sont erronés. MENSA n’a aucun pouvoir et ne « sollicite » pas ses adhérents. Il faut postuler pour y adhérer et passer un de leur teste de QI. La problématique vient plutôt de leur test qui n’est pas reconnu par les professionnels et n’a pas de validité scientifique.
        Ensuite, dire que les surdoués sont les gens les plus adaptés au monde actuel est un contresens, les surdoués sont les personnes certainement les plus inadaptées au monde actuel qui contredit leur fonctionnement particulier, forte empathie, pensée en dehors des normes, difficultés avec l’autorité et la hiérarchie, etc…

      • robertespierre

        Les précoces « récupérés » sont utilisés pour les postes clés par les tenants du vrai Pouvoir
        Il y a peu de temps encore ils se reconnaissaient par leur cravate ,aujourd’hui ?
        Ils sont positionnés à tous les postes clés ,mais toujours des postes dans l’ombre

        Comment expliquerions nous autrement la tentative de destruction de notre pays.Il faut des gens très intelligents pour manipuler les politiciens (donc à leur insu)
        Et on n’installe pas un réseau sans organisation
        Ce qui différencie 2 catégories de précoces
        les « nantis »y postent leurs rejetons pour LE FRIC
        les autres sont massacrés par l’Education Nationale
        Mais en pondant cet article Un grain de sable n’était pas prévu
        Ce qui tend à prouver « une orientation cherchée »
        Mon travail consiste à faire tomber les masques
        qui cachent les manipulations dont l’objet est
        LA DESTRUCTION DE LA FRANCE
        et j’ai payé assez cher pour savoir de quoi je parle et informer
        Monsieur Chamont
        « je vous crois ,s’ils vous ont râté ,ce n’est pas faute d’avoir essayé »parlant du réseau de politiciens qui voulaient me faire taire

        Il n’y a rien d’erroné dans TOUT ce que je dis

        Par contre Mensa est bien vite défendu
        suspect,non?

      • robertespierre

        J’en sais un (proche) parmi les HAUTS DIRIGEANTS de la planète

      • robertespierre

        Ce n’est pas pour rien que j’ai créé le micro blog
        Précocité Missa Est
        http://precocite.blogspot.fr/2014_05_01_archive.html

      • robertespierre

        Toujours laborieux pour accéder aux ME

      • voltigeur voltigeur

        C’est confirmé nous sommes la cible d’attaques DDOS, et
        aucun moyen de s’en prémunir…
        J’ai un peu fouillé pour des solutions, il y a Akamai mais
        ça m’a l’air de coûter une fortune, vu que le prix n’est pas
        indiqué..
        Akamai affirme que les cibles privilégiées sont avant tout des entreprises mais surtout que les chances de subir des attaques à répétition sont désormais de une sur trois. Mieux encore 43% de ces dernières, durant la période du quatrième trimestre 2013 sont originaire de trois grands pays seulement, à savoir la Chine, les États-Unis et le Canada. Akamai note que les attaques en provenance du Canada ont littéralement explosé en l’espace d’un an avec une recrudescence de 2500% par rapport au même trimestre en 2012.
        En parallèle, il observé que la vitesse moyenne d’Internet a progressé de 5,5% au niveau mondial à 3.8Mbps au quatrième trimestre.

        http://www.ginjfo.com/actualites/politique-et-economie/attaques-ddos-43-originaires-trois-pays-20140424

      • robertespierre

        Volti vois ce que coûte cette « fortune »
        on verra bien si tous les ME veulent et peuvent défendre le site
        un n° de compte où on peut faire un paiement ou paypal ou autre
        notre arme c’est notre nombre tu peux compter sur moi pour une participation et je suis certain que cette situation tord les boyaux à plus d’un Mouton Enragé
        Pour les lectrices et lecteurs

        Résistance…..Les Français parlent aux Français:-))
        en fait à vous tous,mais surtout chacun de décider
        y’a pas de riches ici
        on fait ce qu’on peut
        chacun une pierre
        il n’y en a pas de petite
        Volti lance comme tu peux une souscription (c’est un voeu mais c’est Benji et toi qui décidez

        c’est pas la mendicité
        c’est notre LIBERTE qu’on défend

      • yoyo

        Les attaques venant de Chine viennent de Taiwan, d’écoles, organisations u.s. gogolesques, faut relativiser. Je gére quelques serveurs mails je connais bien le problème, envoyer des spams intéresse beaucoup de gens à priori !

        Sous linux on arrive à éliminer pas mal d’attaques mais faut surveiller les logs régulièrement car globalement les attaquants ne sont généralement pas des génies mais des petites bites assez faciles à trancher !

      • rouletabille rouletabille

        Merci pour cette vidéo robertespierre.
        Cette baudruche malsaine ose quand même hahahaha..

  • So So

    (…) je pointe régulièrement du doigt les changements sémantiques qui façonnent notre communication (…)

    http://www.cnrtl.fr/definition/%C3%A9cran

    ÉCRAN, subst. masc.

    A.− [Avec une idée d’arrêt empêchant la manifestation ou la propagation d’un phénomène]
    1. Objet conçu pour arrêter un rayonnement.
    a) [Rayonnement du feu]
    − Panneau que l’on place devant un foyer pour se protéger de la chaleur et de la luminosité du feu. Écran à pieds. Met-il l’écran devant le feu? (Musset, Chandelier,1840, II, 1, p. 43):
    1. Devant la cheminée, un écran de tapisserie de soie présentait, sous des églantines, une espèce de pont chinois dont les bleus me sont restés dans l’œil; des pendeloques agrémentaient la monture de bambou, balançant de droite et de gauche des glands de soie, du même azur que celui de la tapisserie, suspendus deux par deux à la tête et à la queue de poissons de nacre et retenus par des fils d’or. Gide, Si le grain ne meurt,1924, p. 461.
    − Objet de dimension plus petite que l’on tient à la main, destiné au même usage. Natalie jouait avec l’écran en plumes indiennes que lui avait offert Paul (Balzac, Contrat mar.,1835, p. 286).
    ♦ [P. anal. d’aspect] Objet du même type servant à empêcher de voir ou d’être vu. Les petits écrans peints que le prêtre leur [aux condamnés] tenait devant le visage pour les empêcher de voir l’échafaud (Green, Journal,1935, p. 31).
    b) [Autre rayonnement] On obtient les occultations [des phares], soit en faisant passer un écran devant un feu fixe, soit par extinction en veilleuse de la source lumineuse (Duval, Hébrard, Nav. aér.,1928, p. 82).
    − PHOT. Synon. de filtre.Ici aussi on fait usage de plaques panchromatiques et d’écrans colorés, mais les épreuves obtenues derrière les écrans élémentaires devront être teintées avec un colorant complémentaire à la nuance de l’écran (Arts et litt.,1935, p. 3014).
    − TECHNOL. Dispositif protégeant des radiations. On se protège donc des rayonnements pénétrants par des manipulations à distance et des écrans protecteurs en matière dense (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 224).
    2. P. ext. Tout ce qui fait arrêt, dissimule, souvent pour protéger de quelque chose.
    a) Domaine concr.Écran de verdure, des montagnes. [Dans les chaudières de Naeyer] les portes d’avant et d’arrière du fourneau servent d’écrans qui, en cas d’accident, arrêteraient toute pièce venant à être projetée (Ser, Phys. industr.,1890, p. 91).On place quelquefois à l’extrémité des trottoirs des écrans destinés à protéger les voyageurs contre le vent (Bricka, Cours ch. de fer,t. 1, 1894, p. 242).L’eau reste hors de vue et d’atteinte, derrière l’épais écran de papyrus et de roseaux (Gide, Voy. Congo,1927, p. 835).
    ♦ Écran de fumée. Fumée produite pour dissimuler des opérations de troupes, de navires. Comme un croiseur émet un écran de fumées (Nizan, Chiens garde,1932, p. 122).
    ♦ En écran. Sa main placée en écran devant la lampe (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 306).
    ♦ Faire écran. Le brouillard nous envahit et fait écran entre ce spectacle champêtre et nous (Amiel, Journal,1866, p. 393).
    b) P. métaph. et/ou au fig. Écran de la parole, des préjugés. Ce peuple [napolitain] pareil à nul autre au monde, dont la gaieté n’est qu’un écran devant la tragédie de la misère (Druon, Reine étranglée,1955, p. 193).L’économie internationale se présente désormais à nous dans sa réalité par delà les écrans de la théorie des économies purement marchandes (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 602):
    2. J’emporte toujours avec moi quelque imprimé, car j’aime lire tout en marchant. C’est un écran immatériel qu’on dresse entre soi et la vie; écran fragile, crevé sans cesse, car tout de même on participe à l’animation de la rue; mais une joie spéciale vient du désaccord entre le réel et l’imaginaire. Gide, Feuillets d’automne,1949, p. 1103.
    ♦ Faire écran. Elle [la valeur] s’endurcit et fait écran entre le génie inventif de la volonté et la pâte d’existence où les valeurs doivent s’éprouver (Ricœur, Philos. volonté,1949, p. 187).

    Merci Ender, merci au Contrarien Charles Sanat ; et n’oubliez pas de prendre vos petites pilules de soma (bien que désormais, marketing oblige, elles soient surtout disponibles en tablettes !)

    • So So

      Plus sérieusement, il convient de s’interroger sur les répercussions plus pernicieuses des écrans sur la vision du monde.
      Observons un jeune enfant qui découvre pour la première fois un écran.
      Alors que dans la vie réelle, son œil lui permet de percevoir son environnement sous un angle de 80° à 100° (la latéralisation de la vision se développe avec l’âge, cette angle s’élargissant à mesure qu’il grandit – ce qui explique la difficulté pour l’enfant qui traverse la rue, même s’il a bien regardé, de percevoir la voiture qui arrive), l’image qui lui est proposée sur l’écran présente un angle bien moindre, occultant les franges de l’environnement qui lui permettraient de situer l’action (où, quand, comment) dans une logique de déroulement temporel cohérent et comparable à sa perception quotidienne du monde physique. La réaction normale et habituelle de l’enfant va être de regarder sur le côté, voire derrière l’écran pour comprendre d’où vient le sujet et où il est passé lorsqu’il a disparu de l’écran ( lorsqu’il regarde un passant dans la rue, il le voit approcher, le voit passer devant lui, le voit s’éloigner ; la séquence se composant d’un avant, d’un présent, d’un après) Ne trouvant pas de réponse à son questionnement et face au caractère « illogique » de la situation, l’enfant se trouve désemparé (ce qui se traduit souvent par une succion apaisante de son pouce – qui peut se traduire plus tard par un comportement boulimique/manger pour apaiser l’angoisse).
      De par cet angle de vision proposé, nécessairement limité, l’écran équivaut à des œillères qui, en fonction du temps passé devant l’écran, agiront sur le développement physique de l’œil et du cristallin (la distance focale restant constante) contribuant éventuellement à la fixation de défauts physiques de vision. Et de perception : ce que je vois est-il réel, est-il virtuel ? Plus l’enfant est exposé jeune à l’influence des écrans (télés, ordinateurs, consoles de jeu), moins il disposera d’éléments de comparaison pour faire la part des choses entre les deux univers. On peut en outre se poser des questions sur l’influence des matières et des couleurs artificielles (sans parler des contenus – autre sujet qui mériterait à lui seul une réflexion plus détaillée) constituant son environnement de vie sur son psychisme (les teintes psychédéliques utilisées pour les plastiques constituant la plupart des objets qu’il est amené à manipuler, à commencer par les jouets, sans parler de leur fonction intentionnellement limitée ou biaisée – l’empilement de cubes permet de découvrir les lois physiques de la gravité et de l’équilibre, alors que l’intrication de briques de plastique défie ces mêmes lois naturelles).
      Sans oublier la violence. Qu’elle soit liée à la teneur des images, au rythme de diffusion de celles-ci ou au fond sonore qui les accompagne.
      Quoi d’étonnant dès lors à ce qu’ils soient déconnectés des réalités, deviennent apathiques, amorphes, symptômes caractéristiques d’un état de choc d’autant plus chronique qu’il a commencé tôt. Et si je te tue ce n’est pas grave, il suffit d’appuyer sur la touche « restart » pour continuer de jouer.

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    la sélection naturelle du sur-consommateur conditionné a la possession d’obsolescence,le conditionné devient lui même obsolescent..

    Les gens sont drôles. Ils dépensent de l’argent qu’ils n’ont pas gagné, achètent des choses dont ils n’ont pas besoin pour impressionner des gens qu’ils n’aiment pas.

    ils veulent de l’humain ultra-formaté,et uniquement ça!
    le reste insoumis deviendra sans doute terroriste économique avec le TTIP,puisque qu’il nuira aux intérêts financiers …

    FARENHEIT 451

    • nomdemon

      Dernièrement, je suis allée voir un film qui s’appelle « Divergente ». J’ai trouvé qu’il y avait un message dans ce film, même s’il est américain. Les commentaires que j’ai lus plus haut confirment tout à fait. Les personnages sont divisés en plusieurs factions, les audacieux, les érudits, les sincères et les fraternels.Ceux qui sont à abattre (physiquement) sont les altruistes car ils rassemblent les critères de toutes les autres factions. Ils peuvent aimer aimer, apprendre, protéger et nourrir et tout ça est très mal vu par ceux qui détiennent le pouvoir car ils représentent un danger de par leur capacité à réfléchir par eux-mêmes et à s’adapter à toutes situations.

  • pourpour

    Ce Charles Sannat est merveilleux, et en plus beau gosse !

  • Bonjour à tous,
    Puisque l’on parle des enfants, un article pour apprendre à les préparer au chaos à venir :
    http://survivreauchaos.blogspot.fr/2014/05/preparer-ses-enfants-pour-les-temps-de.html
    Bonne lecture !

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Un enfant sur 68 est autiste aux USA, soit 30 de plus qu’en 2012 : cherchez les erreurs, car il y a surement plusieurs causes à cette accélération dans la recrudescence (dont sans nul doute la vaccination).
    http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2014/03/un-enfant-americain-sur-68-est-autiste.html

    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/03/27/un-enfant-americain-sur-68-est-autiste-soit-30-de-plus-qu-en-2012_4391165_3222.html

  • robertespierre

    Pierre Jovanovic que je salue au passage

    Le Parti Socialiste obligé de licencier 1000 salariés en raison de son échec aux élections – lire Europe 1 merci à Victorien

    • robertespierre

      LE PS VEUT UN MAXIMUM D’ABSTENTIONS AUX ELECTIONS !
      du 12 au 16 mai 2014 : C’est le titre que j’ai vu défiler hier sur BFM-WC dans une émission où deux journalistes débataient. C’est quand même incroyable qu’un gouvernement d’une démocratie comme la France en arrive à jouer tout en finesse pour dégoûter les Français d’aller voter à une élection aussi stratégique que celle du 25 mai prochain! Tout faire, ou plutôt ne rien faire, afin que les gens « oublient » d’aller voter pour une consultation politique aussi vitale, et qui concerne l’avenir immédiat de toute la population ! Manuel Valls dit pourtant que c’est une élection « décisive ». Mais il est bien le seul.
      Allez voir sur son site (lien sur le côté)sa revue de presse

  • Natacha Natacha

    Il est difficile de lutter contre cette invasion visuelle de tous les moments ! Mais le sourire des enfants vivants vaut tellement plus qu’un écran plat ou autre gâterie de ce pauvre siècle qu’on ne peut baisser les bras !
    Je me sens bien malade ! Peut-être vais-je me consulter. :)