Les récents séismes aux USA et au Mexique: une conséquence des séismes de la Papouasie Nouvelle-Guinée et des îles Salomon

Une information à prendre au sérieux, car, pour résumer, elle explique que la plaque indo-australienne serait en train de de briser, phénomène qui devrait prendre des milliers d’années, mais qui ne se fera pas en douceur pour autant. Cette « division » de la plaque serait à l’origine d’un effet domino qui se répercuterait sur l’ensemble de la planète, et les récents séismes en Papouasie Nouvelle-Guinée et aux Îles Salomon seraient donc annonciatrices des secousses sismiques qui s’en suivraient aux États-Unis et au Mexique.

Nous tentons de relayer ici les plus grosses secousses, et il est intéressant de voir qu’un tel phénomène peut avoir des répercussions planétaires, avoir un « effet domino » ce que nous pouvons avoir tendance à oublier ou à ignorer. Mais voici les explications précises issues d’un article datant de 2012:

5773855c66

Les méga-séismes ressentis au cours des dernières années dans l’océan Indien au large de l’Indonésie sont provoqués par la cassure progressive de la plaque tectonique indo-australienne, qui se déchire littéralement en deux au large de Sumatra, selon des études publiées mercredi.

> Sur le web: Unusual Indian Ocean earthquakes hint at tectonic breakup

Les séismes «jumeaux» qui ont frappé le nord-est de l’océan Indien le 11 avril 2012, le premier d’une magnitude de 8,6, le second de 8,2, sont exceptionnels à plus d’un titre.

La première secousse a été causée par la rupture d’au moins quatre failles sous-marines en l’espace de seulement 2 minutes et 40 secondes. Elle a été suivie par la rupture d’une cinquième faille deux heures plus tard, ce qui a généré le second séisme, expliquent Thorne Lay, de l’Université de Californie à Santa Cruz, et ses collègues, dans une étude publiée par la revue britannique Nature.

Fait extrêmement rare, ces secousses ont frappé au coeur de la plaque indo-australienne, près de l’île indonésienne de Sumatra, et non pas à la jonction de deux plaques comme c’est ordinairement le cas.

«Ce qu’on est en train de voir ici, c’est la plaque indo-australienne qui se fragmente en deux plaques distinctes», résume Thorne Lay.

«Ce processus géologique va mettre des millions d’années, et il va vraisemblablement nécessiter des milliers d’autres séismes aussi puissants» pour aboutir à la séparation de la plaque indienne d’avec la plaque australienne, ajoute Keith Hoper, de l’Université de l’Utah, co-auteur de l’étude.

La plaque indo-australienne se déplace vers le nord-est mais son mouvement n’est pas uniforme. D’un côté, le versant indien de la plaque entre en collision avec l’Eurasie au nord-ouest, butant contre elle au niveau de la chaîne de l’Himalaya depuis environ huit millions d’années. De l’autre, le versant australien progresse plus facilement car il plonge sous l’île de Sumatra.

C’est dans cette «zone de subduction» au large de Sumatra que sont survenus les mégaséismes d’Aceh (magnitude 9,3) le 26 décembre 2004 et de l’île de Nias (magnitude 8,7) en 2005.

Contrairement à la secousse d’Aceh, qui avait déclenché un tsunami dévastateur faisant 220 000 morts ou disparus dans une dizaine de pays voisins, seules des vaguelettes ont été enregistrées au printemps dernier. En effet, en avril 2012, les failles qui ont rompu coulissaient horizontalement l’une contre l’autre, sans mouvement vertical suffisamment important pour créer une lame de fond.

En revanche, les deux séismes d’avril 2012 ont provoqué un très grand nombre de secousses de par le monde, selon une autre étude publiée dans Nature.

D’après Fred Pollitz, de l’US Geological Survey (USGS), et ses collègues, la fréquence des séismes d’une magnitude supérieure à 5,5 a été multipliée par cinq dans les six jours qui ont suivi ces séismes jumeaux. Certaines de ces secousses ont atteint une magnitude de 7, jusqu’au Mexique. Une puissance et une distances telles que les chercheurs américains excluent qu’ils puissent s’agir de répliques classiques.

Source: lapresse.ca

 

28 commentaires

  • yael

    Comme on disait l’autre fois le rythme actuel est méga soutenu !

    • criminalita

      Salut ma chère aimée Yael, Je te lis ces derniers temps assez souvent, tu es très active un peu comme notre terre.
      Justement serions nous comme la Terre, activés par une onde cosmique invisible et inconnue et produite par des éléments ou objets invisibles sur nos télescopes ?
      Ou pire encore, est-ce les ondes téléphoniques que nous bombardons depuis nos satellites sur nos têtes et cela a démaré environs depuis l’an 2000 ?
      Bisous ma chère et j’en profite pour saluer tous les nouveaux inscrits sur le blog; j’y suis depuis 2011 avec un article de Volti sur Fukushima et c’est là que l’aventure moutonesque a commencé. Je ne vous quitterais jamais mes amis les M.E. Plus vous postez et plus vous êtes merveilleux, heuee..Enragés…hihihi

  • Bobbafett84

    Pour avoir l’évolution en temps réel, excellent site (en anglais) avec un listage de tous les tremblements de terres recenser à plus de 2.5 de magnitudes. http://earthquake.usgs.gov/

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Je suis tenté de dire que c’est un tissus de mensonges éhontés.
    Le séisme de 2004 était dû à un déplacement vertical et brutal, celui de 2005 en était une réplique puisqu’il s’agissait d’effondrement d’un pan rocheux resté en équilibre instable.
    Quant à ce qui se passe actuellement en PNG et Mer des Salomon n’est autre que la résultante d’une poussée émanant de la dorsale antarctique vers les Kermadec et les Fiji, conférent ainsi une rotation de la plaque australienne. En effet la partie de la dorsale antarctique située elle, au sud de l’australienne, n’est pas assez active.
    Donc le sujet de l’article n’a aucun impact sur ce qui se passe ni en PNG, ni aux Salomon, et encore moins le long des Amériques. Là, la poussée vient des dorsales Sud-Est du Pacifique et non du sud-Ouest comme le suggère l’article.

    Voici une carte super bien faite montrant les dorsales, le zones de subduction, les déplacements et leur vitesse (rajoutez-y +10 en moyenne, elles ont augmenté depuis que la carte à été élaborée (2006))
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/ae/Tectonic_plates_boundaries_detailed-fr.svg

    • Natacha Natacha

      Système lymphatique ?

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Ou système sympathique pour lymphatiques.

        Pour toi Robertespierre.

        Astre du jour me darde de tes rais
        accompagnés de matière pouvant donner
        à la fois vie et mort

        Astre du jour pouvant nous réchauffer
        Ô les cœurs ou nous glousser de marbre
        dans la neige ou bien la fournaise.

        Astre du jour tu es et resteras à jamais
        l’alpha et l’oméga.

    • Ha mince j’ai donc fais une connerie avec cet article, desole! C’est ça que de vouloir jouer les spécialistes….

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Mais non tu as cru bien faire, il n’y a que celui qui ne fout rien qui ne sait se tromper ! Je veille t’inquiètes, mais je n’ai pas voulu intervenir dans l’article lui-même !

  • Eaglefeather Eaglefeather

    observez bien cette image elle montre une anomalie très importante mais personne n’y comprend rien et n’est en mesure de dire ce qu’il en est. (dans le rond jaune)
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/uploads/2014/04/ionosp.jpg
    La même mais brut, on dirait que quelque chose rend la zone trouble ou perturbée !
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/uploads/2014/04/ionosp2.jpg
    Chose étrange qu’on m’a fait remarquer, la succession de formes à droite pourrait s’apparenter à une forme d’écriture. Et ce pourrait-il être une écriture de type indonésienne, sanscrite, etc etc. Non, c’est loin d’être un délire.

    • Fenrir

      Bonsoir Eagle,

      excuse mon ignorance, mais pourrais-tu me préciser ce qui est mis en valeur par cette vue satellite ?

      Est-ce des courants marins ? Chauds ? ou Froids ? différences de salinité ou autres ? des turbulences aériennes ?

      Cela semble concentré le long de l’équateur. Est-ce la ligne de démarcation entre les deux hémisphères au niveau des divers océans ?

      Il est exact que cela ressemble à un message écrit. Dommage que nous ne sachions lire les écrits de Gaïa…

      • pokefric pokefric

        de plus en plus extraordinairement énigmatique, décidément, nous ne sommes pas grand chose à notre niveau

      • jefff jefff

        Helo,
        Je pense qu’Eagle nous a mis une vue de notre ionosphère, mais j’aimerai savoir de quand date cette prise de vue et pourquoi tu n’as pas englobé aussi la partie à droite du rond jaune, qui à l’air d’être pareil?
        Sinon en effet très étrange…

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Hello Fenrir et Jeff,

        Désolé il était trop tard hier soir pour répondre, mais voilà !
        La carte était d’hier soir, et elle concerne les courants de surfaces dont voici le lien : http://earth.nullschool.net/#2014/02/25/0000Z/ocean/surface/currents/orthographic=-7.12,51.58,671 et voici le lien de base : http://earth.nullschool.net/about.html

        Pour ce qui est des anomalies ionosphériques il y a :
        http://iono.jpl.nasa.gov/latest_rti_global.html
        http://www.ips.gov.au/Satellite/2/2
        d’autres plus pointues existent mais il faut un code d’identification d’appartenance scientifique :(

      • Itsmie

        Ça ne nous dit pas à quoi correspondent les couleurs…?

        C’est vrai que l’écriture ressemble à du sanskrit…étonnant!

      • jefff jefff

        Merci Eagle, j’étais totalement à côté ;)
        C’est vrai qu’on diratit un message mais la nature est tellement surprenante (comme notre imagination d’ailleurs). Bref aucune idée de ce que ca peut être…

        @Itsmie: les couleurs montre la température de l’eau. Les flêches montrent le sens de ces « rivières » créées par le vent. (Si je me trompe pas encore une fois ;) )
        Plus de précision: http://fr.wikipedia.org/wiki/Courant_marin

        edit: Mille excuses, heureusement Eagle à rectifié le tir!

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Et oui Jeff encore loupé, ce sont les courants marins de surfaces (Ocean currents surface) et vents de surface(winds surface)

        Pour déplacer le globe clic droit et continuez à appuyer jusqu’à la face choisie.
        Pour utiliser les différents outils, cliquez sur « Earth » un menu s’affiche. Avec « mode » vous pouvez choisir « air » ou « Océan ».
        Air vous permet de visualiser « Height »les pressions atmosphériques à la surface du globe.
        Lorsque vous choisissez en « Overlay » pour chaque outil, vous en avez la définition plus haut « Data », les plus intéressants sont wind, RH, TPW, TCW,et MSLP.
        Ocean permet de visualiser « Currents » (courants), « SST » (t°surface mer), « SSTA » (le même + anomalies) »(*)
        Quant à « projection » (forme du globe) garder « O » ou alors utilisez « W3 ».
        Pour refermer le menu recliquez sur Earth.

        (*) je profite de cette outil pour que vous puissiez visualiser correctement que El Nino est bien plus au nord que ce qu’il devrait être. Il touche de plein fouet le Mexique et le Golf de Californie, alors qu’il devrait se trouver entre l’Equateur et le Chili central.

      • jefff jefff

        Bon apparemment sale journée pour moi, je dois encore être sous l’effluve d’hier soir…je poste plus et je fais plus que vous lire. Encore merci Eagle pour tes précisions.
        Et bon dimanche à tous!

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Mais non Jeffke reste avec nous t’en va pas comme ça ! lol A force de jouer à Jeff un ptit verre on a soif, on a plus vraiment les yeux au bon endroit ! c’est pas bien grave

      • Itsmie

        Merci Eagle … et Jefff aussi!(Bel effort mdr!)

      • laspirateur

        Et que penser de la régularité des séismes sur la faille Atlantique depuis quelques mois seulement?

    • coyote

      oui c’est du sancrit : il est ecrit « arretez de prendre des vessies pour des lanternes » ! lol