La DGSE puise à sa guise dans les flux d’Orange

Le journal Le Monde apporte de nouvelles révélations, grâce à un leak d’Edward Snowden,  sur le PRISM « à la française » mis en place par la DGSE. Orange, l’opérateur historique dont l’état reste actionnaire, fournirait aux services de renseignement un accès illimité aux flux transitant sur son réseau…

Dans un article du Monde paru hier et mis à jour ce matin, on apprend qu’Orange a fait office de portail d’accès géant aux données circulant en France dans les infrastructures de l’opérateur, et ce pour le compte de la DGSE. Les faits sont révélés dans une documentation interne de l’agence de renseignement britannique, le GCHQ. Et non seulement l’agence française dispose d’un accès total à ces données, mais la relation ne date pas d’hier.

La documentation du GCHQ fait état d’une « coopération étroite avec un opérateur de télécommunication français ». Le Monde précise qu’à la vue de ce rapport interne, l’ancienneté des liens et les « savoir-faire spécifiques de l’entreprise » ne peuvent indiquer qu’Orange, anciennement France Telecom. Et il ne s’agit pas d’une relation mise en place sous François Hollande ni même Nicolas Sarkozy, puisqu’elle existe depuis une trentaine d’années.

Sans cadre légal ni supervision

Ce rapport ne sort pas du néant : il s’agit en fait de l’un des milliers de documents dérobés par Edward Snowden à la NSA. Et il se révèle riche de détails puisqu’il précise par exemple que la DGSE dispose d’un avantage de taille par rapport à la NSA justement ou à d’autres agences équivalentes. Ainsi, la Direction Générale de la Sécurité Extérieure opère en dehors de tout cadre légal et sans aucune supervision.

Du côté d’Orange, la collecte des données semble par ailleurs très proche des programmes mis en place par la NSA : une aspiration géante des informations, une récupération de masse et aveugle pour remplir d’imposantes bases de données qui sont ensuite mises à disposition des analyses de la DGSE pour y effectuer des requêtes. Pas question ici de Section 702 de la loi FISA comme aux États-Unis puisque les citoyens français sont tout aussi concernés que les utilisateurs étrangers.

Peu de personnes habilitées

Toujours selon les documents de Snowden, seul « un très petit nombre de personnes » au sein d’Orange pilote les relations avec la DGSE. Trois services sont concernés par l’accord avec le renseignement français :

  • Les sites « d’atterrissement », qui correspondent aux zones d’accostage des câbles sous-marins en France et qui permettent un accès à toutes les données devant transiter par le pays. Le Monde précise qu’un « tri préalable peut aisément être réalisé en fonction des pays et des régions d’origine ».
  • La direction internationale qui gère l’ensemble des filiales à l’étranger et qui permet notamment un accompagnement des opérations militaires dans certains pays (Le Monde cite le Mali et la Centrafrique).
  • La direction sécurité, « principal interlocuteur des services secrets », qui réfléchit essentiellement sur tout ce qui touche à la sécurité des données et au déchiffrement.

Plusieurs points sont de fait à préciser. D’une part, Orange travaille bien sur la capacité à déchiffrer les données qui circulent à travers sa tuyauterie. Le document ne précise pas en revanche quel est l’état actuel du savoir-faire de l’opérateur dans ce domaine, mais indique qu’un partenariat existe avec la DGSE sur des recherches en cryptologie.

Lire la suite sur le site source : PC Impact

9 commentaires

  • Michele DRAYE

    Dans le domaine de l’espionite, il y a bien pire:

    Un méta internet qui ne connaît ni antivirus ni pare-feu.
    http://www.conspiration.cc/control/energybox_suede_mesure_electricite.html
    ……./…….
    Le compteur électrique numérique nommé ESHELON METER a été produit par une SA intégrée à la Telvent Communication afin d’être installé dans toutes les maisons suédoises et finlandaises sous prétexte de rendre le calcul de la consommation électrique plus facile en le connectant directement à internet.

    Du moins c’est de cette manière que ce « METER BOX » est proposé aux Européens bien naïfs de ne pas chercher à questionner tout ça..

    L’Energybox est un transmetteur dont les fréquences GSM et 3G internet sont combinées, ce qui le rend bien puissant pour une simple transmission de comptage électrique.
    Cette Ebox propage des radiations 3G qui sont plus que néfastes et à l’origine utilisées uniquement à des fins militaires.
    En fait tout le courant électrique de la maison devient un système de communication vers internet, le système électrique est aussi un système de communication internet.

    C’est simple: le 3G est un système militaire très efficace, dont l’aspect téléphonie n’est qu’une option, et la question du problème de l’abondance gênante des pylônes et autres antennes a été un bon prétexte pour installer ces petites boites.
    Celles-ci font que les maisons non seulement émettent des ondes de très hautes fréquences mais en plus sont connectées intégralement à internet. Nous avons ainsi les premières cyber maisons du monde!

    Si vous ne l’installez pas, celle de la maison des voisins se chargeront bien de la vôtre.
    .
    A présent l’électricité est soumise à une autre loi, celle de la communication totale, donc du contrôle total. Cette loi donne le droit à la FRA, un système d’espionnage, de tout contrôler en effectuant leur activité d’espionnage: lire les mails, écouter au téléphone. Ils ont même eu un super ordinateur de la part du gouvernement pour centraliser toutes leurs informations.
    Comme cette Ebox utilise les ELF, les fréquences ultra basses, analogues à celles émises par le cerveau, il est alors facile d’avoir une image en 3d de chaque pièce de la maison qui l’héberge

    Ceux qui connaissent les micro ondes et les techniques de fréquences savent bien que le but de tout ça est le contrôle global via un méta internet qui ne connaît ni antivirus ni pare-feu.

    Philippe
    Post by France Two points
    ===========
    La vérité est bien au-delà. Ce site est un pot de miel, il vous cache
    le principal, à savoir que la chère machine parle partout où se trouve
    un émetteur gsm. Que le compteur électrique fasse office de radar,
    pourquoi pas, mais le composant parlant est indépendant.
    Ca ne nous dit pas où était caché le spasmatron, dans les douches à
    incendie peut-être ?
    A oublier.

    blog : http://quintaldo.wordpress.com/

    files site : http://www.divshare.com/download/5059726-d25

    source:

    http://eldib.wordpress.com/2008/10/05/europes-large-scale-mind-
    control-experiment-starts-in-sweden-and-finland/

    Mon commentaire:

    Et vous vous trouvez acteur d’un film X
    violé chez vous, à votre insu

  • S’est tragique de constater chaque jour, que ça fait quelque années que la vie privée n’existe plus.
    Ceci me révolte de plus en plus.

    • zeke24

      Mouai, mais cela ne révolte pas les foules en faite, combien volontairement court se faire « ficher » sur des réseaux sociaux en y étalant sa vie et ses détails….
      Et ce n’est qu’un seul exemple.
      C’est cela qui me révolte le plus, vers quel monde allons nous.

  • rouletabille rouletabille

    Ils savent pas que DI RUPO,JACK LANG ETC ETC sont des pédophiles (l’autre neveu et le maire de Paris hahahah ),bof,QUEL ENFUMAGE..

  • Si seulement cette affaire ne concernerait que l’opérateur Orange !
    Je parles en connaissance de cause, je suis chez Bouygues pour le portable et Free pour le Fix !

    Une chose est sûre, quand on a quelque chose à cacher, on fait tout pour empêcher des fuites !

    http://www.sentinellededieu.fr/

    • Zugzwang

      C’est une blague !
      Tous les opérateurs téléphoniques donnent ou vendent vos informations. Mais aussi Yahoo, Google, FB… sans compter les sociétés qui vous vendent leurs services en échange de vos informations (cartes de fidélité de toutes les grandes surfaces par exemple). On sait ça depuis des années.
      Sachez aussi que votre téléphone portable est traçable à volonté puisque l’on sait en permanence l’antenne la plus proche de votre téléphone et qu’on est capable (par triangulation entre 3 antenne et en fonction de la force de signal de chaque antenne) de connaître en temps réel votre position à quelques mètres près. Donc on connait vos déplacements quotidiens, vos habitudes, les lieux que vous fréquentez, à quelle heure, ce que vous bouffez (grace à votre carte fidélité). Votre connexion internet est également surveillée…
      Un ami s’est retrouvé en garde à vue il y a quelques mois, les flic en savait plus sur sa vie et ses activités que mon ami lui même. Il savent, croyez moi, il savent. Vous ne vous souvenez plus où vous étiez il y a 3 mois ? Eux le savent ! Et ensuite ? Qu’aurait-on à leur cacher. Il peuvent bien construire une baraque à frites juste entre mon boulot et mon appart, je changerai d’itinéraire, juste pour leur dire que leur consommation ne m’intéresse pas.
      Car leur but est là, contrôler les masses, les étudier et faire en sorte que vous consommiez ce qu’ils vous mettrons sous le nez. FB, smartphone, carte de fidélité et demain, la surveillance de tous ces systèmes, leur contrôle et leur régulation. C’est leur projet, n’en doutez plus.

  • Natacha Natacha

    Il faudrait être naïf pour penser qu’on est encore invisible dès lors qu’on communique autrement que directement, au fin fond de la forêt.