A Madrid, des centaines de milliers d’indignés contre la dette et le gouvernement

A Madrid, des centaines de milliers d’Espagnols convergeant de toute l’Espagne sont venus crier leur colère contre la répression économique et exiger l’annulation de la dette.

Madrid, reportage

Les Espagnols sont en colère, et ils l’ont montré samedi 22 mars. Une foule impressionnante (deux millions de personnes selon les organisateurs et… 36 000 selon la police) a envahi les rues de Madrid pour réclamer « du pain, du travail et un toit », « une vie digne pour tous », la démission du gouvernement, l’instauration d’un revenu de base universel, des services publics de qualité et le non remboursement de la dette qui asphyxie le pays.

Cette « marche pour la dignité » festive et pacifique, organisée par des organisations de la société civile, la plupart des syndicats ibériques et le mouvement 15M (les indignés) a clairement affiché sa radicalité et son refus des compromis avec une classe politique jugée corrompue. Au cœur du mécontentement, Mariano Rajoy et son gouvernement. « Ce sont tous des fils de Franco. La transition démocratique n’a jamais vraiment eu lieu. Ils ont menti pour se faire élire », souligne un participant rencontré un peu avant 17 heures, heure de départ de la manifestation

Les slogans qui ont résonné dans la capitale sont révélateurs de la détermination et de l’exaspération des manifestants : « C’en est fini de la paix sociale », « la lutte est le seul chemin », « qu’ils s’en aillent tous », « tuer un banquier ou un politicien, est-ce immoral ? ». Il faut dire que nos voisins espagnols ont de multiples raisons de descendre dans la rue. Depuis la crise de 2008, ils subissent des coupes budgétaires drastiques imposées par leurs créanciers internationaux et les traités européens. Le taux de chômage atteint les 27 % (55 % chez les moins de 25 ans) et plus de 20 % de Espagnols vivent sous le seuil pauvreté. Les manifestants sont intarissables quand il s’agit de raconter la misère ordinaire qui s’installe dans le pays.

« Les retraites, la santé, l’éducation, tous les services publics connaissent des coupes. Chaque jour des centaines de personnes sont mises à la rue faute de pouvoir payer leur loyer ou leur prêt alors qu’il y a plus de logements vides que de gens à la rue. Tout le monde est touché, cette crise nous affecte tous », résume une jeune femme venue du sud du pays

C’est pourquoi défilaient côte-à-côte des étudiants inquiets pour leur avenir et des retraités luttant pour leur survie, des chômeurs et des travailleurs, des pompiers, des médecins et des organisations politiques avec des visions et des modes d’organisation divers. Ainsi, au dessus de cette marée humaine qui a traversé la ville, on voyait flotter des drapeaux communistes ou anarchistes et des photos de Che Guevara. Le cortège était également coloré par des étendards des différentes provinces espagnoles. En effet, six colonnes, réunissant de quelques dizaines à quelques milliers de personnes, sont parties des extrémités du pays et l’ont sillonné a pied, organisant des centaines de rassemblement publics avant de se rejoindre à Madrid le 22 mars.

Lire la suite de l’article sur le site source : Reporterre

17 commentaires

  • Michele DRAYE

    Ils sont courageux nos voisins espagnols:

    Comme cela a été fait en Grèce

    L’Europe leur enverra « EUROGENDFLOR » la nouvelle Gestapo:

    Qu’est-ce qui se cache derrière Eurogendfor et son droit d’occupation ?

    Horizons et débats N°5, 8 fevrier 2010

    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article577

    TROUPE SECRETE DE L’UE D’INTERVENTION CONTRE LES PEUPLES
    jeudi 20 février 2014, par Comité Valmy

    A propos d’armées secrètes ou de troupes d’intervention policière secrètes. Elles existent depuis longtemps dans l’UE, mais peu de gens le savent.
    La troupe policière de l’UE existe depuis longtemps – et elle dispose de larges pouvoirs ! Actuellement, c’est une « troupe d’intervention spéciale » forte de 3000 hommes ( !) sous le sigle difficile à prononcer « Eurogend¬for » (European Gendarmerie Force/troupes de police européennes). Le commandement se trouve à Vincenza en Italie, loin du siège de l’UE !
    Ce corps de police a été créé à l’initia¬tive de l’ancienne ministre de la Défense française Michèle Alliot-Marie, pour réprimer à l’avenir plus facilement les manifestations qui dégénèrent toujours à nouveau dans les villes françaises.
    Le grand problème est le suivant : Eurogend¬for va à l’avenir réduire au niveau européen le droit national et la souveraineté natio¬nale des Etats-membres de l’UE ! Un « conseil de guerre », qui se compose des ministères de la Défense et de la Sécurité des pays de l’UE participant à l’Eurogendfor et du pays concerné, décidera de l’intervention dans un Etat-membre de l’UE – voilà comment est réglementée la nouvelle troupe policière de l’UE dans le « document constitutif » dé¬nommé Accord de Velsen (NL).

    Car, si une intervention à l’intérieur d’un pays « ami », membre de l’UE, est une fois décidée, tous les bâtiments et zones occupés par des unités d’Eurogendfor, jouissent de l’immu¬nité et ne sont plus accessibles pour les autorités du pays concerné. En fait, il s’agit d’un droit d’occupation par l’UE. Mais il y a pire : l’Eurogendfor ne dispose pas seulement dans le cas particulier de compétences policières mais aussi de compétences qu’ont les ser¬vices secrets et elle a le devoir de réinstaller l’ordre et le calme dans la zone d’intervention concernée en collaboration étroite avec l’armée ( !). En cas de besoin, les troupes doivent avoir à disposition toutes les autorisations et tous les moyens pour remplir leur mandat.
    Eurogendfor résout divers problèmes pour les gouvernements européens. A l’avenir, ils pourront, lors de troubles sociaux ou de manifestations majeures de longue durée, utiliser des armes à feu contre leurs populations, mettre des zones entières sous quarantaine militaire et retirer les meneurs de la circulation sans avoir à engager leurs propres forces militaires ou policières qui pourraient éventuellement se solidariser avec les manifestants. L’Eurogendfor de son côté, ne pourra pas être poursuivi en justice grâce à ses autorisations exceptionnelles, civiles et militaires.

    Notons que ce n’est que grâce au Traité de Lisbonne – qui n’est rien d’autre que l’ancienne « Constitution européenne » controversée sous un nouveau titre – qu’une telle situation incroyable à pu être instaurée. Grâce au jugement du Tribunal constitutionnel su¬prême, les politiques allemands, qui ont soutenu ce traité douteux à la quasi-unanimité au Bundestag, auront à l’avenir le droit d’être entendus. Un homme politique allemand, ramené à la réalité, déclare lors d’un entretien privé : « On s’amusera bien au sein de l’Eurogendfor quand à l’avenir l’état d’urgence sera imposé dans les centres chauds de Bottrop ou Neukölln en Allemagne fédérale. »
    Source : Vertraulicher Schweizer Brief du 23/1/10
    (Traduction Horizons et débats)

    « EuroGendFor » – l’armée privée de l’UE, prête au départ pour la Grèce
    jeudi 20 février 2014, par Comité Valmy

    • Fenrir

      Concernant l’éventuel déploiement d’Eurogendfor en France, il s’agit là aussi d’être très clair et d’annoncer la couleur.

      Si ce jour là arrive, je prendrais les armes et entrerais en résistance armée contre l’envahisseur et les sbires de la tyrannie.

      Tant pis pour eux, et leurs familles qui les pleureront.

      • vanvoght

        je pense qu’ils arrêterons les gars comme toi et moi avant . ont est dejas fiché comme potentiellement dangereux . t’inquiète pas ils doivent avoir des fichiers bien a jour .

  • zeke24

    « deux millions de personnes selon les organisateurs et… 36 000 selon la police »

    En 2014 nous en sommes encore là!?
    De 36.000 à 2 millions la différence est pourtant énorme ; là il devient urgent d’y envoyer Alain Afflelou.

  • elsharon

    vous avez mis du temps a en parler…oui ici cela bouge reellement,tous les jours et pour nos vrais problemes a tous,chez vous,vous preferez vous mobiliser contre le mariage pour tous et autres manipulations gouvernementales,ici la plupart n’en n’ont strictement rien a foutre…de plus il n’y a pas que des manifs,il y a aussi de nombreux projets alternatifs: occupation d’immeubles vives,groupes de’achat encommun,jardins communautaires,monnaie alternative,troc ect…groupes contre les expulsions de proprietaires de maisons ruines,referendum d’independance catalan,projet equivalent au pays basque….nouvelle forme de culture et apiculture bio (je viens de me lancer depuis 1 an dans la permapiculture et vais relancer au moins 3 ruches troncs),nous sommes en pleine evolution-revolution.
    Il est vrai que chez vous,il y a aussi des gens qui sont entrain de creer une nouvelle societe,heureusement,mais nombreux sont les endormis qui critiquent ou disent que cela ne sert a rien ou que l’on va se faire entuber par des zorglomes du NOM.

    • Franoise3 Franoise3

      Bonsoir  » elsharon  » … Je suis toujours intéressée par des Posts comme le tien …
      As-tu des infos sur cette  » société secrête  » en cours ( = différente du N.O.M. , apparemment ? )
      A part ça , et quelles que soient tes convictions ou tes croyances …. BRAVO , pour ton engagement  » Alter « 

      • Natacha Natacha

        elsharon : Où pratiques-tu la permapicultura ?

      • elsharon

        NATACHA

        la permapiculture nous la pratiquons en el Pays Basco (mais le frelon asiatique a sevit….) et en Asturias (pas de frelon tueur) ou j’ai juste une ruche actuellement,mais un vieux m’a offert 3 vieilles ruches troncs et cette annee je me lance (peut-etre avec encore plus que 3) dans la recuperation de ce vieux mode d’apiculture fantastique!

        voici un super lien sur les ruches troncs dans les Cevennes (encore des gens qui bougent!) et un autre super interessant pour la sante des abeilles.

        http://www.ruchetronc.fr/ruche_tronc.php?mn=29

        http://www.electroculturevandoorne.com/abeilles.html

        Bonne soiree.

      • Natacha Natacha

        Elsharon : En Aragon, j’ai vu des ruches troncs horizontales, comme dans le sud marocain où ce type d’apiculture existe depuis fort longtemps. C’est magnifique ! Je te souhaite de belles aventures permapicoles. Trois ruches, ce n’est pas tout à fait assez. :)

  • Natacha Natacha

    ¡El pueblo unido, jamas sera vencido !

  • elsharon

    FRANOISE 3

    quand je parle de cette nouvelle societe qui se construit,je pense a tous les projets alternatifs qui fonctionnent deja comme les villages bios,les villages communautaires,les gens qui vivent en semi ou complete autarcie,ceux qui decident de changer de vie et retournent a la campagne ou partent en roulotte,ceux qui lancent des nouvelles cultures bios ou de nouvelles methodes de constructions en harmonie dans la nature,ceux qui lancent des monnaies alternatives (qui fonctionnent tres bien!)ou des ecoles alternatives ,ceux qui refusent les religions mais cherche leur voie dans la spiritualite….bref tous cux qui vivent en marge de cette folie et tentent de vivre en harmonie au milieu du chaos et je peux te dire qu’au cours de mes deplacements pour le boulot(quand j’en ai…ce n’est plus comme avant…) ,j’en rencontre toujours plus et c’est genial!

    Salut aux eveilles!quand aux autres qu’ils restent dans leur lit avec leurs reves cauchemardeux,au moins pendant ce temps,ils ne derangent personne…et qui sait s’ils ne vont pas se reveiller un jour…..?

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Une chose est sur c’est que cela commence à bouger ; …ça sent le gaz pour Obama, et un vent de révolte commence à souffler sur toute la planète ; …va enfin y avoir de l’action, …et c’est temps mieux !
    …car marre du statuquo et de l’immobilisme qui fait le jeu du NWO, on va leur faire bouffer par le trou de balle leur Nouvel Ordre Mondiale de merde là ! …et si ils veulent nous arrêter va falloir qu’ils rasent la planète à coup de bombes atomiques quoi !

  • Michele DRAYE

    Elsharon,

    J’aime beaucoup l’Espagne.

    Mais sache que les Français ne sont pas des « couilles molles »

    Tous les mouvements importants sont toujours partis de France:

    La révolution, la résistance, mai 68, etc…

    Il y a des groupuscules de résistance dans tout le pays,

    il ne manque que l’allumette

    Pour ce qui est de la révolte nationale, ce n’est qu’une

    question d’heures

    Comme disait de Gaulle:

    « Il y a entre la grandeur de la France et la LIBERTE du

    monde un pacte 30 fois séculaire »

    31 siècles actuellement

    et 31 c’est le chiffre de DIEU en guématrie hébrahique,

    parce l’inverse de 13, le chiffre de la trahison

    La grandeur de la France, c’est son PEUPLE.

    Quoiqu’il en soit, la France est solidaire avec l’Espagne,

    Amicalement

    Michèle

  • Michele DRAYE

    L’État français est-il en guerre contre les Français ?
    par Jean-Claude Paye

    http://www.voltairenet.org/article182979.html