Le mythe du surhomme est de retour !

Un article de Charles Sannat que je conseille à tous et toutes de lire. Il y a des avancées qui ne paient pas de mine, mais qui seront des mines à problèmes dans l’avenir. La citation « l’Enfer est pavé de bonnes intentions »  prend ici tout son sens…Bonne lecture!!

Img/http://agentssanssecret.blogspot.fr

Le surhomme ou le surhumain, comme vous le souhaitez, est une idée qui est posée par le philosophe Nietzsche et qui servira de pilier à la rhétorique nazie et à son premier représentant le dénommé Adolf H., ce qui me permet dès la première phrase du premier paragraphe de cet édito d’atteindre le célèbre point de Godwin. Pourquoi commencer cet édito comme cela ? Évidemment, même si cela va sans dire, disons-le quand même tant notre climat intellectuel est délétère, ce n’est pas pour faire l’apologie d’une doctrine qui a mené le monde dans l’horreur mais bien pour dénoncer le retour de cette idée du surhomme qui revient parmi nous sous des atours nettement plus séduisants, au nom de la science et du prôôgrès, mais qui se résume, j’en ai bien peur, ni plus ni moins à un nazisme de masse, mondialisé, constituant la poursuite du « rêve » hitlérien par d’autres moyens. 

 

Inferno

Dans le dernier roman de Dan Brown intitulé Inferno, qui doit se traduire vraisemblablement en français par le mot « enfer », un super méga méchant qui est un super génial docteur en biologie décide par idéologie de fomenter un attentat biologique dans l’un des endroits les plus touristiques afin de contaminer le plus vite possible la terre entière avec un nouveau type de virus rendant l’ensemble de l’humanité stérile. Face aux problèmes engendrés par la surpopulation humaine et de façon très pragmatique, ce chercheur arrive à la conclusion logique qu’il faut impérativement réduire de façon drastique le nombre d’êtres humains vivant sur terre.
Pour y arriver, la façon la plus élégante à laquelle sa réflexion aboutit est d’une part l’utilisation d’un virus qui a pour immense avantage de toucher le vivant mais pas les structures et permet d’éviter les destructions matérielles des guerres, et l’infertilité comme manière d’éviter un génocide généralisé. En une génération, son virus étant imparfait, certains pourront tout de même se reproduire avec un taux de l’ordre de 20 %, ce qui permettra la survie de l’espèce et la réduction de la population à moins de 4 milliards d’habitants, ce qui est nettement plus supportable pour notre environnement. 

Dans son esprit, il sauve en réalité l’humanité d’elle-même et assure ainsi la survie de l’espèce humaine. L’auteur d’ailleurs ne semble pas si opposé que cela à cette idée de limitation de la population à travers ce que j’appelle le génocide de la stérilité, qui évidemment favorise les pays riches (ayant accès aux méthodes de procréation assistée) au détriment des pays pauvres… Cela reste avant tout un roman et tout rapport avec une baisse drastique constatée et scientifiquement prouvée dans l’ensemble des pays occidentaux ne serait que purement fortuite.

Ce chercheur se réclame d’une école de pensée appelée le « transhumanisme » et même si pour le moment tout cela vous semble lointain par rapport à l’économie, vous allez voir rapidement comment ce sujet y est terriblement lié. Mais tout d’abord, arrêtons-nous sur cette doctrine du transhumanisme. Qu’est-ce que le transhumanisme ? Wikipédia définit relativement bien cette idéologie moderne du surhomme : « Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l’usage des sciences et des techniques afin d’améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains. Le transhumanisme considère certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subie comme inutiles et indésirables.

Dans cette optique, les penseurs transhumanistes comptent sur les biotechnologies et sur d’autres techniques émergentes. Les dangers comme les avantages que présentent de telles évolutions préoccupent aussi le mouvement transhumaniste. Le terme «transhumanisme» est symbolisé par «H+» (anciennement «>H») et est souvent employé comme synonyme d’«amélioration humaine». Bien que le premier usage connu du mot «transhumanisme» remonte à 1957, son sens actuel trouve son origine dans les années 1980, lorsque certains futurologues américains ont commencé à structurer ce qui est devenu le mouvement transhumaniste. Les penseurs transhumanistes prédisent que les êtres humains pourraient être capables de se transformer en êtres dotés de capacités telles qu’ils mériteraient l’étiquette de «posthumains».

Ainsi, le transhumanisme est parfois considéré comme un posthumanisme ou encore comme une forme d’activisme caractérisé par une grande volonté de changement et influencé par les idéaux posthumanistes. En France, ce mouvement est représenté par des mouvements tels que l’Association française transhumaniste, la Fondation FTSL, ou encore NeoHumanitas. Le grand nombre d’approches transhumanistes différentes se reflète au sein même de ces différents groupes. La perspective transhumaniste d’une humanité transformée a suscité de nombreuses réactions, tant positives que négatives, émanant d’horizons de pensée très divers. Francis Fukuyama a ainsi déclaré, à propos du transhumanisme, qu’il s’agit de l’idée la plus dangereuse du monde……..

[…]

Le danger Google !

Nous connaissons tous ou presque Google, le célèbre moteur de recherche, mais en réalité nous ne connaissons qu’une partie de Google, sa partie la plus visible et finalement la plus sympathique. Nous connaissons nettement moins le côté obscur de cette grande entreprise dont le cours de l’action avoisine à très juste titre les 1 200 dollars pièce… Par exemple, on ne sait pas ou peu que Raymond Kurzweil, un type né en 1948 et disons-le brillantissime et absolument génial, a rejoint la société Google ni plus ni moins comme ingénieur en chef de la firme Google fin 2012. Larry Page, le patron et actionnaire de cette entreprise lui a donné carte blanche pour bâtir le Google du futur, celui de demain, et tout cela va tellement vite que le futur c’est vraiment demain… ou presque.

Ce que l’on ne sait pas ou peu, c’est que Raymond Kurzweil est l’un des papes pour ne pas dire LE pape du mouvement transhumaniste mondial et il incarne à merveille ce nouveau courant de pensée « technopathes » (un nouveau syndrome où l’on devient un psychopathe de la technologie). Or depuis 2012, depuis que Raymond Kurzweil est à la tête technique de Google, nous assistons à un véritable festival d’acquisition de la part de la société Google qui laisse parfaitement entrevoir la stratégie totalement géniale au demeurant de ce qui va devenir la plus grande entreprise mondiale de tous les temps d’ici une vingtaine d’années, et qui sera bien loin du simple moteur de recherche que vous avez l’habitude d’utiliser aujourd’hui dans votre quotidien.

La convergence des technologies NBIC Voilà le Saint-Graal que poursuivent Google, Larry Page et Raymond Kurzweil. Faire converger et fusionner les technologies NBIC, c’est-à-dire les nanotechnologies, la bio-ingénierie, l’informatique et la cognitique, le tout avec l’aide et l’appui indispensable de l’IA, l’intelligence artificielle dont on parle depuis des décennies maintenant mais qui devient enfin réalité. L’objectif de Google est de changer le monde, notre monde, et de le transformer radicalement afin de nous faire rentrer dans l’ère post-humaine, dans un nouvel âge transhumaniste, de créer véritablement LE surhomme, celui capable de fusionner avec la machine.

Dans la vision des dirigeants de cette entreprise, l’homme de demain sera une espèce de cyborg quasi immortel made in Google. Le marché est évidemment immense puisque la quête de l’immortalité est à peu près aussi vielle que l’humanité et elle est à portée de mains… et de brevets ! Évidemment, cela pose quelques petits problèmes d’ordre purement éthiques et pragmatiques du type on ne va pas pouvoir être 100 milliards sur terre, alors… qui doit-on « sacrifier » et « comment » ? Dans une société où la moyenne d’âge serait de 2 siècles… comment aborder la notion « d’enfance »…

Heureusement, les transhumanistes pensent à tout et l’utérus artificiel, dont Najat Belkassine voudra vraisemblablement équiper de série tous les hommes uniquement afin de savourer son rêve égalitariste, arrivera inévitablement un jour. Je cite à ce propos un texte « transhumaniste » : « Indépendamment des hypothèses sur l’utérus artificiel, qui pourrait permettre une totale exogenèse, indépendante donc de la santé des parents, le maintien de corps jeunes pourrait permettre à ceux et celles qui le choisiraient d’avoir un enfant à tout âge »… Oui, nos chercheurs travaillent évidemment sur ce sujet passionnant de la procréation par « exogenèse », c’est-à-dire en dehors du corps humain… Quelle libération pour la femme, enfin !

Google s’est donc lancé dans une politique d’acquisition massive d’entreprise de nano-technologie, de biologie et évidemment de robotique en rachetant systématiquement les entreprises les plus prometteuses. Je vous conseille à ce sujet l’excellent article de Laurent Alexandre publiée dans le JDD dont je vous joins le lien en annexe et qui tire un véritable signal d’alarme sur ce qui est en train de se jouer…….

[…]

Lire l’ article

Auteur Charles Sannat

Source Jolpress.com

le dernier article du Contrarien:

« La trahison d’Hollande aux États-Unis ! »

Un passage de l’article sur la façon de donner les clés de notre France gratuitement…:(

François Hollande Normal 1er est reçu en visite d’État par le Président Obama, ce qui est dans la symbolique politique et diplomatique une très grande marque d’amitié que les médias ne se privent pas de nous rabâcher. Quelle chance mes amis, vous vous rendez-compte ? Le Président des États-Unis d’Amérique, la première puissance mondiale en terme de capacité de cassage de gueule à l’étranger grâce à son armée aussi importante, à sa NSA omniprésente, à sa CIA, à ses drones volant parfaitement identifiés, déroule le tapis rouge à notre François Normal 1er dit le Petit. Le tout petit d’ailleurs !

C’est donc un président français, sans panache, sans courage, sans conviction que nous pouvons contempler à l’œuvre sans que cela n’émeuve pourtant grand monde pour le moment………..

[…]

 

 

 

 

 

21 commentaires

  • Maverick Maverick

    En parlant de Google : ça « bouge », chez eux … Ils ont l’air de vouloir mettre le paquet en robotique;
    – Rachat de Boston Dynamics (Atlas, Cheetah, etc.)
    – Partenariat avec Foxconn
    – développement d’un OS robotique ? Ils ont débauché Andy Rubin et Romain Guy de chez Androïd ( http://www.frandroid.com/tag/robot )

    A suivre, donc …

  • Maverick Maverick

    Cet article me rappelle un docu d’Alex Jones, où il replaçait Hitler dans le contexte plus large d’un mouvement eugéniste assez bien établi depuis le XIXe ? Je vais voir si je retrouve le lien …

  • Maverick Maverick

    Pour mémoire : Nietzsche avait la Syphilis … Maladie qui en plus d’être vénérienne, rend fou. Al Capone aussi était syphilitique. Et ça ne change pas beaucoup de Freud, gourou toxicomane queutard tordu … Des fois, on se demande si pour être considéré comme un génie, il ne faut pas être déjanté :-)

      • rouletabille rouletabille

        Nietzsche a servis de « SURHOMME » aux fanatiques idiots d’un REICH sponsorisé par les Rotmachins.
        Si vous avez lu Nietzsche,vous verrez que l’élévation de l’humain (s’il en reste?)n’est pas une idéologie Nazie ou Sioniste idiote,quand à sa mort par syphilis ,hahaha,vous délirez.

      • Nevenoe Nevenoe

        Hitler n’aimait pas Nietzsche par contre il vénérait Schopenhauer.

        Par ailleurs pour faire ce rapprochement infondé il faut ne pas avoir lu Nietzsche ou du moins n’y avoir rien compris.

        Allez, essaies encore une fois …

    • aurelchan

      Et bien justement, le génie et la folie sont parfois de très bons amis.

      D’ailleurs, dans « Le symbole perdu » (aussi un roman de Dan Brown), c’est ce que la directrice de la CIA fait remarquer à Robert Langdon (au passage, j’ai lu les 4 romans de Dan Brown dont Robert Langdon est le personnage principal. Ange et Demons, Da Vinci Code, Le Symbole Perdu et Inferno).

      De même, dans « Pirates des Caraïbes » (le premier), dans la scène où William Turner et Jack Sparrow vont réquisitionner un navire en allant sous l’eau et sous une chaloupe renversée pour avoir de l’air, Will se demandant si c’est de la folie ou du génie, Jack répond que parfois les 2 sont synonymes. Un truc dans le genre ^^

  • Clocel Clocel

    Pauvre Nietzsche, de l’inconvénient d’être en avance sur son temps, on se retrouve à écrire pour des bonobos et des sophistes qui prostitueront votre pensée pour servir leur idéologie de merde…
    Darwin avait connu le même gag en son temps…
    Je n’ai à ce jour, jamais rencontré quelqu’un ayant lu « De l’origine des espèces », mais tous les libéraux le brandissent pour trouver des raisons « naturelles » à un ordre pervers.

    Le gai savoir, merde, c’est à la portée d’un cerveau correctement mobilisé, le plus dur, reste à se déconnecter du présent…

  • laspirateur

    Les expérimentations vont aller bon train. Cet avenir risque de nous amener à des transformations étranges. SI une machine un jour se met à développer des humanoïdes hybrides pourvu d’organes artificiels et de nano technologies, l’homo-sapiens ne sera plus maître longtemps. Imaginons des êtres capables de stocker la bibliothèque du monde et de l’utiliser comme bon lui semble un peu comme le cinquième élément… La technologie une extension de l’homme?

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    il est clair que cette entité numérique deviendra a terme soit un salut pour acquérir la connaissance,soit une nuisance aux libertés de chacun.
    c dans l’air,en stream,émission du jeudi 13,certaines analyses font réfléchir sur le potentiel génocidaire que pourrait avoir google,dans de mauvaises mains.a voir:
    http://pluzz.francetv.fr/videos/c_dans_lair.html

    et cet article intéressant:
    http://www.lejdd.fr/Economie/Entreprises/Laurent-Alexandre-La-strategie-secrete-de-Google-apparait-652106

    • Maverick Maverick

      Dans la forêt, ce n’est pas « Big Dog » avec un M-16, mais « Atlas » avec une Minigun, un lance-grenades, un canon à micro-ondes, une sirène incapacitante, un diffuseur de lacrymo et un lance-flammes :-(

      Mais bon, pour le moment, je ne me fais pas trop de soucis. Pourquoi ? Ben … Si il tient de son ancêtre le char M1 Abrams, Terminator sera un gros patapouf cybertechnologique overperfectionné qui passera plus de temps en panne et/ou en maintenance qu’au combat …

      (désolé, c’est encore en VO … Vous attendez quoi pour vous mettre à l’Angliche ? Ho ! Le TAFTA, c’est pour bientôt!)
      http://www.youtube.com/watch?v=ULC0TOiZZzc&list=PLB8D732D4D74C9FCC

      Pour les amateurs d’avions, chercher « F35 is a lemon » dans YouTube, MDRRR

  • sinouhelartiste sinouhelartiste

    Pour tout savoir sur le Transhumanisme et ses origines : http://sinouhe.over-blog.com

Dans la liste des articles du blog, vous avez à ce jour 40 extraits du livre : la conspiration cybernétique 2.0 ( plus de 600 pages). Ce livre est uniquement disponible sur ce blog extrait par extrait pour la deuxième fois après l’ effacement volontaire du blog en avril 2013 et repris en août de la même année. non pas par la volonté de l’auteur, mais parce que la prétendu dissidence du net ne veut pas entendre parler de cet étude. depuis peu, les sites et blogs non aligné ce font pourtant l’écho d’ articles sur le transhumanisme venant des médias aux ordres exclusivement en croyant qu’ils défendent une ligne de résistance au NWO ( le transhumanisme est l’arme cybernétique secrète du NWO). Il n’y a jamais de véritables réflexions sur la chose transhumaniste. « Il n’y à pas plus aveugle que celui qui ne veux pas voir ». Quoi qu’il en soit le blog de Sinouhé l’Artiste propose en plus de « La Conspiration Cybernétique 2.0 « de nombreux articles décryptés sur le sujet. Si vous  voulez comprendre pourquoi aujourd’hui les transhumanistes sont entrain de prendre le pouvoir et pourquoi il pensent que l’humanité doit partir en transhumance dans les enclos numérique des data-center de Google par exemple… Pourquoi ils nous présentent leurs délires comme la seule alternative à l’obsolescence de l’humanité . Pourquoi il est impossible de faire croire à l’homme qu’il sera immortel sans lui dire a un moment où a un autre que les promoteurs du genre se passeront de lui dans sa forme actuelle. L’homme est effectivement devant la plus monstrueuse des épreuves depuis la chute dans la dualité, encore une fois à l’origine de ces mêmes engeance qui veulent aujourd’hui nous faire avaler le transhumanisme. Pour vous en convaincre lisez la conspiration cybernétique 2.0. ( serte ce n’est pas parfait et sa manque de plans orthodoxes pour les monomaniaques de la chose scientifique à bout de souffles ).  Il y a de forte chance pour que vous ne voyez plus les choses de la même façon ensuite, à moins que vous ayez pris de trop forte dose d’implants cybernétiques afin de vous faire croire que vous serrez au programme de l’immortalité transhumaniste, avec ou sans tête avec ou sans coeur . Voilà une belle promesse qui sera la dernière profanation du genre humain pris au piège des technoprophètes de l’ère du post sapiens. 

Depuis 2009 ce blog explique sous un regard, iconoclaste, artistique, visionnaire et implacable la triste réalité de l’ère du post sapiens qui vient. Un jours des chercheurs survivant d’une lointaine catastrophe trouverons des vestiges de notre triste monde actuel. Ils penserons que nous étions une espèce inférieure ayant vécu en parallèle à une société entièrement technologique peuplé de machine BIO/SILICO. Que l’espèce humaine à disparu parce que, inapte à évoluer . Les chercheurs seront à la recherche du chaînon manquant entre ce pauvre Neandertal le pauvre  Sapiens Sapiens , et la races des cyborgs . Peut être découvriront-Ils, que finalement ils ont tous subit la transformation transhumansite, l’un exterminant le précédent. 

    C’est ainsi que La genèse de l’affaire transhumaniste prend ses racines dans les plus anciennes civilisations prés-diluviennes ( voir les textes sumériens, Indiens, amérindiens, indien, hébreux etc). Les trames dirigeantes des ces civilisations perdurent à travers des cercles ésotériques,exotérique et occultes ayant la main mise sur l’humanité, que cela plaise ou non c’est une triste réalité, la métaphore du berger et son troupeau n’est pas seulement une image c’est aussi une réalité . Depuis cette époque, les « consciences » d’un certain nombres d’êtres issu des plus anciennes lignées s’activent à retrouver les lustres de leurs anciennes conditions de démiurge. Ils vivaient à l’époque ou les dieux étaient parmi les hommes . Ces hommes fait à leurs images pour leurs servir d’esclaves docile et corvéable à souhait. Aujourd’hui ils ont décidé de ce passer de nous, y compris dans l’usage de corps  ( portail organique ) pour transféré leurs trames du bas astral à la terre ferme. Pour comprendre:  le principe de la réincarnation peut être mis sous contrôle occulte afin de faire revenir un défunt dans un nouveau corps, comme les Lamas tibétains le réalisent grâce la magie la noire, ils ne sont pas les seul)  .  Avec la cybernétique et le Transhumanisme, ces trames rétrograde ont décidé de recréées  leurs mondes d’origine par la technologie cybernétique.  Cette fois il ne s’agira plus de parasiter un corps humain en prenant la place réservé à la conscience de ce corps, mais de transféré ces   trames dans des portails numériques . l’objectif est de  vivre éternellement dans dans des mondes virtuels en reconfiguration permanente alimenté par la mémoire de l’humanité numérisé depuis l’avènement d’internet, entre autre.  De surcroît ils pourront interagir avec les mondes réguliers pour continué à les pillés et poursuivre leurs désirs jamais réfréné de conquérir le cosmos. Nous retrouvons là une vielle idéologie rétrograde donnant à certain la terre comme propriété exclusive et a d’autre le cosmos, je vous laisse réfléchir à cela. C’est par ces engeances que le l’humanité a vécu l’enfer depuis plusieurs milliers d’années. Et c’est par elles que l’humanité risque de disparaître a jamais. A voir de bien voir au fond de vous même à quelles espèce vous appartenez.
     L’origine moderne  du drame prend sa source au 19e avec les eugénistes ( TH HUXLEY, GALTON, HG WELLS, Edward Bulwer Lytton ) actifs dans les cercles occultes et les académies, notamment en Angleterre, mais un peu partout en Europe et au USA par le biais des ramifications mondiale des groupes d’influences de l’époque puis ensuite par les hydres du national et l’international socialisme( du pareil au même). A ce moment là il s’agit de faire croire que l’homme supérieur l’est par la qualité de son génome et sa capacité à diriger le monde par l’entreprise d’un groupe d’immortels aux cerveaux hypertrophiés . Au XXe des gens comme A Huxley ( le petit fils du premier) ont  en charge la mise en place d’un plan mondial de dépravation de l’humanité afin de la rendre plus malléable et mieux contrôlable, même le neveux de Freud y participe. C’est cela qui donnera la beat génération et le mouvement hippy qui a formaté les générations suivante pour admettre que l’usage de drogue pour être libre dans une prison chimique est formidable, en plus de faire croire aux adeptes que pour être libre il faut se débarrassé de ses racines… On voit aujourd’hui le résultat avec la théorie des genres qui est issu elle aussi de cette gangrène liberticide post hippy .   Le livre : Le Meilleurs des Mondes est en fait une feuille de route montré comme une vision futuriste d’une époque improbable et pourtant là aujourd’hui . Quiconque se penche sérieusement sur le parcours de la famille Huxley et sur ses implications dans le formatage de l’humanité actuelle devra admettre qu’il s’agit bien d’un plan permettant à terme la mise en place d’un nouveau paradigme où l’homme doit absolument se fondre dans la machine non sans avoir rendu définitivement son libre arbitre et sa nature éthérique fondamentale autrement dit vendu son âme… Une autre prophétie autoréalisatrice avait annoncé la couleurs au début du XXe avec le fameux film de Fritz Lang : Métropolis, qui est le seul film classé patrimoine mondial audio visuel de l’UNESCO. On comprendra mieux pourquoi, quand on apprend que le fondateur de l’UNESCO n’est autre que Julian Huxley , père du soft eugénisme et promoteur avant l’heure du transhumanisme . Il est le frère de Aldous…Notons au passage, juste pour illustré que les chien ne font pas des chats ( pas encore) que la famille Huxley entretenait les meilleurs rapport avec la famille Hessel d’où est sorti  le fameux prophète de l’indignation stérile encore actif peu de temps avant son décès. Sous l’occupation la famille de Stéphane Hessel était reçu dans la propriété des Huxley  dans le sud est de la France .Le réseau huxley pour la mise en place d’une société sous contrôle cybernétique est hors de l’imagination et cette anecdote avec la famille Hessel le montre bien. Nous pourrions mettre une liste considérable de personnalités aillant eu un rôle déterminent dans le formatage de l’humanité actuelle relier à la famille huxley pour les mêmes raisons.

    Eugéniste un jour eugéniste toujours… Indignez vous mais restez idiot et allez vite dans la réserves des genres entre deux plaquette de silicone. Voilà finalement le vrai message de la pègre transhumaniste.

    Les concepts de base de la cybernétique ont ensuite transité au USA après dés le début des années 40,  par la mains de gens comme, Wiener, Bateson , Mac Culloch et les fameuse conférences Macy.  Il est impossible de comprendre les enjeux du transhumanisme sans étudié la cybernétique qui est justement la science du contrôle. Le transhumanisme est   l’arme  de destruction massive de l’humanité sous contrôle cybernétique . Aujourd’hui le thème devient à la mode mais il n’y a pas si longtemps il suffisait de dire le mot transhumanisme pour provoquer les ricanements de l’auditoire. Pendant que les pays du monde se déchirent corps et âmes dans des futilités puériles … Les cybernéticiens sont à l’oeuvre. Ils opèrent comme des médecins légistes sur l’humanité pour lui régler le solde de tout compte. Réveillon nous enfin… L’autre face du transhumanisme est la Body haking et le mutantisme. Dans la droite ligne des mouvements de jeunes sous contrôles comme les mouvements Hippys, Beat, Techno, Gothique, Métal et avatar satanicovampire, le body hacking veut faire croire que la liberté c’est choisir ses implants et ses modifications corporelle avant qu’elle ne soit imposées … Le problème c’est que justement le délabrement du corps même prétendument augmenté est des objectifs des transhumaniste qui voient dans le corps de chair un chose a faire disparaître le plus vite possible.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Ces apprentis sorciers cinglés nous conduisent tout droit vers un seul Futur ; …celui de l’autodestruction inéluctable ! …et rien d’autre !

  • sinouhelartiste sinouhelartiste

    je connais ce documentaire . Il est très bien d’ailleurs… Il a été mis en relais suite a un de mes post il y a 2 ans je croit.

    C’est une très bonne approche pour comprendre les liens entre le mouvement hippy et la cybernétique, mais le monstre à des ramification au delà de l’imagination. A ma connaissance il n’y a que la conspiration cybernétique 2;0 qui tante de faire un inventaire de la situation en incluant les aspects occulte de la chose…
    Beaucoup prennent cela comme une sorte de délire de ma part, mais petit a petit des choses qui étaient hier ridiculisé dans les forums apparaissent comme en dessous de la réalité. Il est temps d’informer le monde sur la nature réelle des transhumanistes avant qu’ils ne soit trop tard…

  • aurelchan

    Google qui devient une grosse entreprise dans 20 ans, des humains connectés littéralement aux machines, y a justement un épisode des Simpsons de la saison 23 je crois qui illustre pas mal une idée de ce que sera l’avenir ^^
    En attendant, vu ce que google gère, un réseau social, une boite mail, un logiciel internet, youtube et d’autres services, c’est un peu ce qui se produira.

    M’enfin, pour ce qui est de ce plonger dans un monde virtuel, me brancher à un ordinateur via un câble et un genre de port Ethernet implanté au cou (sur le coté), ça ne m’enchanterait pas vraiment ^^’

    Je préfère encore aller dans un caisson de stase d’un vaisseau de classe Aurora (seul ceux qui ont visionné Stargate Atlantis comprendront) ou encore dans une Dream Capsule du Pays d’ōto (qui s’avère être une réalité virtuelle), l’attraction la plus prisée du parc féérique du pays d’Edonis dans Tsubasa Reservoir Chronicle (de célèbre groupe féminin de mangaka, CLAMP).
    Enfin, à condition que les dégâts provoqués par Seishirou aient été réparés ^^’ (j’ai mieux aimé les 2 saisons de l’anime :) ).

  • aurelchan

    Maintenant, les idée des transhumanismes, à la base, elles sont pas si mauvaise.
    Maintenant, c’est fort probablement pas judicieux de faire des manipulation qui demande des capacité intellectuel presque surhumaine
    (vu le risque de la moindre petite erreur aux conséquences dramatiques).

    Dans Inferno, fort heureusement, il n’a pas cherché à faire de l’extermination de masse direct pour réduire la population mondiale.
    Même si être stérile, ça m’étonnerait que ce soit pire que de chopper la peste noire ^^’
    (et comme ça, plus besoin de contraceptif, sauf peut-être les capotes concernant les IST. ou MST, c’est pareil, juste un mot qui change).
    D’ailleurs, ça reste mieux que de se faire sectionner et/ou ligaturer les « canaux » ou les « trompes » si on est fertile lol
    (et moi qui veut pas de gosses, ni me faire charcuter les … ok je vais pas plus loin ^.^’ )

    Bien sûr, vu qui va faire de telle tentatives dans la réalité,
    (qui plus est sans chercher à bien veiller à ne désactiver que la fonction reproduction sans risquer d’autres effets bien plus douloureux et calvairiques)
    mis en œuvre, les résultats risquent d’être catastrophiques
    (surtout en utilisant toute la boite à outil de l’ingénierie génétique. Une seule erreur dans le code et ça plante. comme pour un programme sur un PC d’ailleurs).

    Mais l' »immortalité », déjà que vivre dans cette réalité n’est pas génial, à moins d’aller dans une Dream Capsule, ça risque d’être assez dur et trop long à vivre.
    (La Dream Capsule ou une capsule de stase d’un vaisseau Aurora, beaucoups d’otaku en rêve, moi compris ^^ [je peux pas dire tous parce que j’ai pas demandé à tt le monde -.-‘].)