J0 2014: Akhchtyr, un village sacrifié à la cause olympique…

Un site qui a coûté 36 milliards. Qu’en est il des riverains expropriés ou plutôt volés de leurs biens, des ouvriers qui ont participé à bâtir ce monstrueux complexe sportif (même pas fini), et du désastre environnemental ? Le culte de la personnalité fait des ravages…….

Akhshtyr (Russie) – Sur les hauteurs de Sotchi, Akhchtyr ne coule plus des jours tranquilles au bord de la rivière Mzymta: depuis 2008, les travaux pour relier le site olympique à Krasnaïa Polïana ont privé le village d’eau, de route et laissé l’impression aux habitants d’avoir été sacrifiés.

 

Située sur les premières hauteurs du Caucase, Akhchtyr a d’abord vu sa vie bouleversée avec la construction de la ligne ferroviaire de 48 km et de la voie rapide entre le centre olympique de Sotchi, au bord de la Mer Noire et les pistes de ski.

«Les constructions olympiques ont laissé le village sans approvisionnement en eau depuis plus de cinq ans et privé les habitants des transports publics et d’autres services», rapporte l’ONG Human Rights Watch (HRW).

http://www.dailymotion.com/video/x1b96xq_akhshtyr-un-village-sacrifie-a-la-cause-olympique_news#from=embediframe

«Quand les travaux ont commencé, ça a été le début de nos problèmes avec l’eau. On n’a jamais eu l’eau courante, mais on avait les puits. Mais quand les grands camions de chantier sont arrivés, ils ont détruit les sources souterraines», explique Grigori, l’un des 150 habitants de ce village de maisons rudimentaires, parsemé d’épaves de Lada.

«Avant c’était de l’eau de source claire, de la bonne eau», déplore Grigori en regardant l’eau boueuse qui remplit son puits depuis 2008.

En 2010, après deux ans d’approvisionnements irréguliers et insuffisants par camions, une petite station de pompage a été inaugurée devant de nombreux dirigeants locaux: elle n’a fonctionné que le jour de la cérémonie…….

Lire l’article

Dépêche © 2014 AFP pour 20Minutes