Contre Dieudonné : Barbier veut réguler Internet, « les Chinois y arrivent bien » ! (et autres infos m’balesques…)

Christophe Barbier à les poils (de barbe?) qui se hérissent à la simple évocation du nom de Dieudonné, et après une chronique assassine au sujet du comique controversé, ce cher journaliste représentant de la pseudo liberté d’expression en France parle de réguler le web à la manière des chinois!

Bref, actuellement, Dieudo est l’homme à abattre, et si ce n’est d’une balle, cela sera autrement, médiatiquement et financièrement, par exemple en réclamant les sommes dues que Dieudo n’aurait jamais versé suite à ses condamnations:

L’Etat doit faire régler à Dieudonné M’Bala M’Bala ses amendes, estime la ministre de la Justice, Christiane Taubira. La justice vérifie si l’humoriste, condamné sept fois pour incitation à la haine raciale, a organisé son insolvabilité.

Des associations de lutte contre le racisme ont dénoncé le fait que Dieudonné ne paye pas ses amendes, à l’instar de la Licra, qui a porté plainte en 2011.

A la suite de cette plainte, le parquet de Paris a ouvert il y a plusieurs mois une information judiciaire pour organisation frauduleuse d’insolvabilité et blanchiment d’argent, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Christiane Taubira écrit dans une tribune publiée vendredi sur le site d’informations Huffington Post qu' »il revient aussi à la justice de veiller à l’exécution de ses décisions ».

Insolvabilité « organisée »
Répondant aux accusations de manoeuvre de la part de l’humoriste pour éviter de payer les amendes, elle ajoute que « l’organisation frauduleuse d’insolvabilité est punie par la loi (…) et si elle est avérée, elle doit faire l’objet des diligences nécessaires ».

« Le Trésor public doit être en mesure de procéder, par tous moyens de droit, au recouvrement des sommes dues au regard des décisions de justice », poursuit la ministre de la Justice.

Pour le président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), Alain Jakubowicz, « il a manifestement organisé son insolvabilité, de façon délibérée, pour échapper à ses créanciers qui ne sont pas seulement les associations mais également et surtout l’Etat ».

« Les condamnations remontent à six, sept, huit ans », a-t-il ajouté sur I>Télé, jugeant « incompréhensible que l’on ait laissé autant d’années des amendes dues au Trésor public impayées ».

Source: Agence de presse via Romandie

Bref, toute cette histoire qui est avant tout une fumisterie et qui commence à gonfler tout le monde tout en présentant l’avantage (pour certains) de n’être qu’un écran de fumée, est loin d’être terminée. Mais s’ils souhaitent faire payer Dieudonné (puisqu’il a été condamné à payer ces sommes), autant réclamer les sommes dues à tous ceux qui doivent de l’argent au gouvernement, comme par exemple à Jean-Vincent Placé, élu escrologiste  qui doit 18 000 euros de contraventions! France, le mot Liberté n’est-il pas inscrit dans ta devise?…

Dieudonne-attaque-Manuel-Valls

Je ne vais pas relayer ici tous les articles sur le comique du moment au niveau médiatique, sachant que pendant que les gens se divisent, s’excitent, s’énervent et accumulent les infos et:ou les intox sur le sujet, ils ne regardent pas ailleurs, comme ce qui est en train de se produire au niveau économique, au niveau emploi, au niveau géopolitique, et concernant tous ces sujets bien plus importants voire très graves qu’on cherche à nous faire oublier.

Quand à Dieudonné, peut-être devrait-il de son côté calmer le jeu plutôt que d’enfoncer toujours plus le clou de son propre cercueil. Pris dans une tempête médiatique sans précédent, ne devrait-il pas chercher un abri et se faire un peu oublier plutôt que d’insister, de provoquer et d’en rajouter autant de couches que dans un mille-feuilles?  Au vu de son dernier spectacle, si les faits sont réellement rapportés tels quels, alors il en devient indéfendable. Dire des vérités est une chose, ce qu’il fait en est une autre…

Un mur de quenelles
Dans le théâtre où le ticket est à 38 euros, un mur de « quenelles » accueille le spectateur. Des photos du geste sont « glissées » par des anonymes, devant une pancarte « Shoah » ou à côté de François Hollande. Dans la petite salle s’entassent 250 personnes venues jeudi soir assister à l’une des premières représentations de Dieudonné depuis que le ministre de l’Intérieur menace d’interdire ses spectacles.

Les rires partent en rafales dès la première vanne. « Arrêtez, c’est moi qui risque de finir en taule », alerte « Dieudo », acclamé. « Au milieu d’escrocs et de voyous, j’aurai l’impression d’être au gouvernement. » Suit une tirade sur François Hollande « votre président ». « Moi, je me suis arrêté à Pétain », dit-il. « Je l’aime bien, la casquette, la moustache, il avait un style. » « Je l’aime bien, il avait du nez. » Il est même « moins raciste » que Hollande.

Une minute que le spectacle a commencé. La salle est hilare. « Arrêtez avec l’antisémitisme… Vous me faites de la pub », se marre Dieudonné. « Je ne dis pas que je ne le serai jamais. Je me laisse un temps de réflexion. » Rires et applaudissements. « Je n’ai pas à choisir entre juifs et nazis, je suis neutre dans cette affaire », dit-il faussement agacé. « Je n’étais pas né, qu’est-ce qu’il s’est passé? Qui a volé qui? J’ai ma petite idée… » Des rires francs montent.

Pas 5 minutes sans charger les Juifs
Dieudonné en profite: « Mais qui continue à aller voir ce crétin sur scène? » demande-t-il à propos de lui-même. « Tout le monde », crie un homme dans la salle. En costume trois pièces noir, Dieudonné campe ensuite, tour à tour, personnages réels et de fiction: le prix Nobel de la Paix Elie Wiesel, un néo-nazi belge, un Antillais suprématiste noir… Sur les 75 minutes que dure le spectacle, il ne s’en passe pas cinq sans une charge contre « les juifs »

Article complet sur 7sur7.be

Personnellement, marre sur ce blog de relayer des infos sur le sujet, les politiques et journalistes veulent régler des comptes avec Mister M’bala M’bala, qu’ils le fassent dans leur coin et qu’ils fassent enfin leur boulot, à moins que cela soit leur meilleur argument pour imposer la répression totale en France…

64 commentaires