Comment conserver la nourriture avec les moyens du bord

Il est toujours intéressant de connaître quelques astuces pour conserver de la nourriture car, nous n’aurons peut-être pas toujours à disposition de quoi faire des conserves ou un frigo entre autres raisons possibles… De plus, les techniques qui suivent permettent de conserver la nourriture sans disposer d’un matériel spécifique comme un déshydrateur ou du sel.

conservation-aliments-610

La congélation

C’est un excellent moyen de conserver la nourriture à condition évidemment que le climat le permette.

Le séchage

Les plantes et les viandes peuvent être séchées par le vent, le soleil, l’air ou le feu.

Le fumage

Si vous coupez la viande dans le sens des fibres en lanière de 6 mm d’èpaisseur et la laissez sécher dans le vent ou la fumée, elle sera coriace.
Placez plutôt les morceaux de viande sur un treillis de bois vert, au-dessus d’un feu doux, jusqu’à ce qu’ils deviennent friables.
Pour bâtir le feu, utilisez du saule, de l’aulne, du peuplier, du bouleau ordinaire ou du bouleau nain.
Les bois résineux, tel le pin et l’épinette, donnent à la viande une saveur douteuse.
Une tente TEEPEE en toile de parachute dont on a fermé les ouvertures au sommet convient parfaitement pour le fumage.
Suspendez-y la viande verticalement au-dessus d’un feu qui couve.

Voici une méthode très rapide pour fumer la viande

Dans le sol, creusez d’abord un trou d’un mètre de profondeur sur une demi-mètre de largeur, au fond duquel vous ferez un petit feu que vous recouvrirez de branches de bois vert.
A environ 5 cm au-dessus du feu , installez une grille improvisée.
Après une nuit de fumage, la viande se conserve durant cinq à sept jours.
Après deux nuits elle reste comestible plus d’un mois.
Lorsque la viande est adéquatement fumée , elle prend la forme d’une baguette tordue de couleur sombre .

Comment conserver le poisson, le gibier et les fruits

Le poisson et le gibier se conservent comme les autres viandes.
Pour fumer un poisson, coupez la tête, séparez-le en deux dans le sens de la longueur et utilisez une branche mince débarrassée de son écorce pour l’embrocher.
Vous pouvez également faire sécher le poisson au soleil , en le suspendant aux branches, en l’étendant sur des roches chaudes ou sur les côtés de votre radeau.
Lorsque la chair devient sèche, aspergez- la d ‘eau de mer afin d ‘en saler la surface. Ne gardez pas de fruits de mer a moins de les sécher et de les saler adéquatement.

Plantains, bananes, fruits de l’arbre a pain, feuilles, baies et autres fruits sauvages peuvent être séchés à l’air, au soleil, au vent ou au feu, avec ou sans fumée.
Coupez les fruits en minces tranches et placez-les au soleil ou près d’un feu.

Article complet sur survie-et-survivalisme.com

9 commentaires

  • gentil bombus

    bonjour

    Ma grand mère, n’avait pas de bocaux … elle mettait les haricots verts dans une bouteille en verre pour les stéréliser…pour les sortir elle se servait d’une aiguille à tricoter…..

  • hotchiwawa

    Il me semble qu’il a aussi le salage ;)

  • tartenpion

    Salut à tous les M E

    La meilleure conservation pour les légumes c’est le tambour de machine à laver enterré de préférence au nord de la maison.
    légumes concernés : betteraves rouge(la meilleure conservation 1 ans et plus), carottes, choux navet, choux rave, céleri rave, navet, radis noir,…

    conservation en cave pomme de terre, pomme, poire.

    conservation au jardin avec récolte au fur et à mesure des besoins : topinambour, panais(meilleurs au coeur de l’hiver lorsque la terre a déjà gelée). Le seul problème au jardin c’est les campagnols.

    conservation au chaud dans la maison : potiron, potimarron.

    conservation dans un grenier frais et aéré: oignons, échalotes, choux vert ou rouge avec les racines pendu la tête en bas(conservation 1 mois environ)

    testé chez moi.
    bon courage à tous

  • johnny

    C’est bien d’apprendre a conserver les legumes et en plus si on peut les acheter à bas coup et de manières éthiques, alors là c’est le top!
    Le scenario que les riches et les elites craignent se met en place: les pauvres s’organisent lentement mais surement.
    Exemple:
    Ce supermarché collaboratif qui arrive à Paris en 2015 et je l’espère partout en France bientôt:

    Résumé içi http://ouishare.net/fr/2013/04/coop-la-louve-interview/

    Le concept en video là: https://www.youtube.com/watch?v=zoMzJWw0MT4&feature=player_embedded

    Il ne manque que plus que l’on puisse payer en monnaie local et en bitcoins et la boucle est bouclée: au revoir les casino, les carrefours, auchan etc…
    adieu les actionnaires

    « C’est un modèle à la fois idéaliste et pragmatique » mais possible!

    Cette crise voulue force les pauvres a changer et a devenir moins consumériste. Et cela n’ira pas dans le sens que nos dirigeants esclavagistes veulent .
    Ils échoueront dans leurs projets, le monde et trop vaste, ils ne pourront pas tout contrôler.
    Les mouvements Diy, des makers et le crownfunding entre autres sont les lames de fond qui vaincront la tyrannie a conditions que les gens ouvrants les yeux et acceptent de vois le monde tel qu’il est vraiment!