La Chine émet désormais des obligations libellées en euros

Voilà qui devrait déplaire aux Etats-Unis et encore plus à la Fed (Réserver Fédérale Américaine) et  à Janet Yellen, sa nouvelle patronne : les entreprise chinoises sont désormais présentes sur le marché des obligations libellées en euro.  Le Dieu dollar n’a plus désormais qu’à bien se tenir.

Fin septembre, le géant pétrolier China National Offshore Oil Corporation (CNOOC) a ainsi levé 500 millions d’euros à 7 ans. Suivi de près par son compatriote Sinopec avec 550 millions d’euros et sur la même durée.

Un « tournant » qualifié « d’historique», par Yves Jacob, responsable des émissions de dette pour la région Asie-Pacifique de la Société Générale, laquelle a participé à l’opération de Sinopec.

Les spécialistes du marché obligataire estiment pour leur part que s’il est trop tôt pour parler de tendance, le mouvement devrait prendre de l’ampleur. Ils s’attendent en effet à ce qu’en vue de diversifier leurs sources de financement les groupes chinois continuent à tenter d’émettre en euros, et ce d’autant plus que le marché national chinois ne semble plus assez grand pour satisfaire ses besoins.

Données encourageantes : les deux émissions ont rencontré une forte demande, que certains considèrent même comme assez exceptionnelle. L’émission de Sinopec aura ainsi attiré un total de 279 investisseurs pour une demande de 3,3 milliards d’euros.

Autre élément à prendre en compte : la crise budgétaire américaine aura pu inciter les investisseurs à se tourner vers les marchés européens, la Vieille Europe pouvant alors retrouver son attrait de valeur refuge.

Depuis la fin de l’année 2010, les sociétés chinoises ont envahi les marchés du crédit à une vitesse spectaculaire. En l’espace de quelques années, voire quelques mois, la Chine est devenue premier émetteur d’obligations en devises étrangères, dépassant la Corée avec une moyenne annuelle de 25 milliards de dollars.

Yves Jacob rappelle ainsi qu’en 2010, la Chine levait moins de 5 milliards de dollars par an, ce qui constitue un montant non significatif à l’échelle des marchés internationaux. Pour 2013, la Société Générale s’attend à ce que l’Empire du Milieu lève environ 100 milliards de dollars.

Le contexte actuel de libéralisation de l’économie chinoise permettant d’alléger le système de contrôle des changes aura également progressivement ouvert la porte aux entreprises chinoises pour une émission sur les marchés internationaux tout en leur offrant désormais la possibilité de rapatrier les fonds en Chine.

Elément qui devrait accélérer le mouvement : la signature début octobre d’un accord d’échanges de devises entre la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque populaire de Chine, d’une durée de trois ans, pour notamment faciliter les transactions commerciales.

L’accord, dit « de swap », porte au maximum sur 350 milliards de yuans, soit 45 milliards d’euros. Ce qui constitue le troisième montant le plus important derrière Hong-Kong (400 milliards de yuans) et la Corée du Sud (360 milliards de yuans), très largement en deçà de l’accord signé par la Banque d’Angleterre (200 milliards de yuans) selon Paris Europlace.

Grâce à cet accord, les banques de la zone euro pourront obtenir des yuans en échange d’euros, la Chine pouvant quant à elle recevoir des euros en échange de yuans.

Sources : AWP, AFP, Le Monde

Source: leblogfinance.com

13 commentaires

  • Je n’ai pas la même analyse de tout ça, je vois surtout que la Chine fait mine d’aller vers des prairies plus verte, mais eh ! oh !

    On est en Europe, on est les mieux placé pour savoir que l’euro est mort lui aussi, donc la Chine comme les US, se moque des gens, enfin, ceux qui ne connaissent pas le nouvel ordre mondial.

    Y’a pas d’empire de l’ouest, y’a pas de contre pouvoir de l’est, et pas d’empire du milieu.

    Tout est fait pour non seulement faire durer les choses, mais permettre d’agrandir la toile, et sous couvert d’échange de yan contre de l’euro, permettre justement à la Chine de mettre les deux pieds dans le cercueil de la prochaine crise, tout doit tomber, car tous feront partie du prochain système.

    Le libre échange crée les rouages de la mécanique complexe de la futur banque mondiale.

    Je le balancerais jamais assez ce lien, mais c’est le seul que vous devriez lire, comprendre et retenir si vous voulez pas vous faire balader encore et encore.

    http://www.voltairenet.org/article164176.html

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      avec sa bulle immobilière qui va bientôt explosé faut aussi qu’elle s’en fabrique une autre.
      Après je me pose une autre question….devant la liberté de ton que commence à avoir les média sur le bilderberg et consor j’en arrive à me demandé si le « groupe des illuminatis à a sauce satanique » se serait pas lui aussi une autre illusion qui cacherait autre chose pour occupé l’esprit des gens.
      Pierre Hilard étant un fervent catho j’émets quelque doute sur son objectivité, il prêche forcement pour sa paroisse et ne s’en cache pas pour avoir vue plusieurs de ses interventions en vidéos.
      Je dirai sans doute crédible sur le fond mais comme on les cathos ne sont pas les derniers niveau manipulation des masse hé bien méfiance quant aux motivations du bonhomme

      • Helen Helen

        Pour répondre à Wolf, ce qui se cache derrière les illuminatis, ce sont et ce depuis Ignatio de Loyola les Jésuites.

      • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

        @wolf
        je ne pense pas qu’il faut être méfiant de p hillard parce ce qu’il dit souvent qu’il est catho,il a élevé dans cette religion mais est-ce un mal,il en fait référence,certes.
        mais sa crédibilité ne fait pas de doute,car son approche et ses explications du NOM,sont sans nul doute,toujours une histoire de croyance et ce depuis longtemps,par rapport aux croisades diverses et dominations de l’Angleterre a travers l’Europe.
        l’histoire est un éternel recommencement seul les acteurs changent mais les buts sont les mêmes:la spoliation et la domination
        ses motivations sont plutôt un message de lucidité et de connaissance dans le sens « géopolitique géostratégique »

        et dans la manipulation de masse,les politiciens font mieux et bien pire,sans que la plupart en soient conscient

      • Nevenoe Nevenoe

        @Wolf Spirit :

        La question qu’il faut se poser est Hillard est quel genre de catholique ?
        Celui qui est sur la ligne du Vatican ou sur une ligne pré Vatican 2 ?

        Si j’en croit cette vidéo il est sur la ligne pré Vatican 2 donc pas de problème.

        http://www.dailymotion.com/video/xht68l_pierre-hillard-la-revolution-de-vatican-ii-ripoublik-com_news

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        Ce que je veux dire c’est quand une personne obéit à des dogmes il est forcément influencés par ces derniers quelque soit son domaines de réflexion et par conséquent je me demande toujours où est l’objectif final de cette personne.
        Cela ne veut pas dire que je le classe comme mauvais, mais de ne pas prendre ses réflexions comme parole d’évangile si je peux me permettre ;)

      • Hillard ne partage que des faits, alors si pour lui c’est satanique d’ou « la synagogue de satan », c’est que c’est le cas, les talmudistes ont tout infiltré, et ont même crée le protestantisme, ils ont poluer le clergé, la franc-maçonnerie et les jesuites, en clair soit il créer eux même ces groupe soit ils les détruisent de l’intérieur, et toujours dans le même but, détruire la parole de jesus, ennemie naturelle de ces malade mentaux.

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        Mon spy m’a dit que j’étais presque guérit……..promis qu’il m’a dit……………avant de se jeter par la fenêtre :(
        Il s’agit plustot des interprétations écrites de ce qu’aurais peut-être dit un gars qui s’appelle jésus. Et puis il ne sont pas plus malades que ceux qui croient en jesus dieux…… ils sont juste plus doués dans la manipulation

      • ce prendre pour les seuls hommes sur terre, entouré d’animaux, et décider si les autres doivent mourrir ou non, c’est de la folie mentale ^^

        un fou de dieu à tout de même une conscience, un fou de soit, j’en suis pas certains.

    • Concernant antale fekete, je ne suis pas non plus d’accord avec lui, concernant un étalon or, certains pensent à tort que justement la Chine aimerait faire cela, mais plus le temps passe et moins leur action vont vers ce changement, cet article au dessus le démontre lui aussi.

      Le système, aux 4 coins du monde, ne proposera jamais un étalon or, car c’est une finance sans devise qui est prévu, et comme ils sont tous dans la combine…

      De toute façon antale fekete occulte totalement ce qu’est le nouvel ordre mondial, volontairement ou non, ça donne de toute manière une analyse biaisée de l’avenir, donc son bouquin restera de la fiction.

    • carlusmagnus carlusmagnus

      Merci de faire connaitre P. Hillard.
      Toujours très documenté le discours de ce type. Un régal!

  • Toute cette analyse rebarbative et franchement trop « chiante » a lire… on ne lit que de l’ENFUMAGE une fois de plus et une fois de trop …

    Ainsi on minimise le fait que la Chine abandonne le $… et on part dans des supputations (le mot est bien choisit… car on pourrait dire aussi dans la « langue de p… »… enfin passons) et autre affabulations pour diminuer la realité.

    Car la realité c’est que l’INDE, la CHINE et la RUSSIE (avec quelques autre pays dont le Bresil, l’Afrique du Sud, l’Iran etc…) ont accru considérablement la part du Rouble, du Yuan et de l’OR dans les transactions commerciales…. contre le S.

    Désormais le $ ne représente que de 20-40% des échanges… et cela va a un rythme qui s’accelere…

    Alors c’est bien beau de vouloir diminuer l’impact… mais le $ est deja mort.. .seul les abbrutis ne le savent pas… ou ne veulent pas le savoir…