La nocivité des ondes wifi remise en question par des étudiantes Danoises

Un groupe de 5 jeunes lycéennes Danoises de l’école de Hjallerup ont mené une expérience sur des graines de cresson. Ces étudiantes avaient pour objectif de déterminer si oui ou non, les ondes wifi influençaient le développement de certains végétaux. Les résultats sont effarants.

des-etudiantes-demontrent-la-nocivite-des-ondes-wifi-avec-des-resultats-effarants-une

Pendant 12 jours, les étudiantes Danoises ont étudiés deux semences de cresson. La première exposée aux ondes wifi, la deuxième isolée de toute radiation. Résultat : les graines exposées n’ont presque pas germé et quelques-unes ont même muté, alors que celles situées dans la chambre sans radiation ce sont développées sans problème (comme le montrent les deux photos ci-dessous).

Les jeunes scientifiques avaient sérieusement préparé leur expérience en répartissant leurs graines sur 12 assiettes, pour ensuite les déposer dans deux chambres distinctes, la première a été exposée aux ondes d’un routeur wifi de la norme IEEE 802.11g, la seconde non. Les mêmes conditions d’éclairage et d’arrosage ont été orchestrées sur les différentes semences.

L’idée de cette expérience leur est venue des difficultés rencontrées à se concentrer pendant les cours. L’une d’elles raconte : « nous pensions que les problèmes de concentration à l’école et parfois d’insomnie venaient du fait que nous dormions avec nos téléphones portables à côté de notre tête ». De ce constat, elles ont imaginé une expérience facilement réalisable montrant l’effet des ondes. Elle ajoute : « c’est vraiment effrayant d’observer un effet aussi flagrant et nous avons été vraiment frappées par de tels résultats. »

Cette expérience simple et ingénieuse a tout de suite attiré l’attention des spécialistes en ondes électromagnétiques. De très sérieux chercheurs du Royaume-Uni, de Suède et des Pays-Bas ont montré un intérêt pour le projet. Certains ont décidé de reproduire l’expérience dans leurs laboratoires scientifiques. Le professeur Olle Johansson de l’Institut Karolinska de Stockholm commente : « dans les limites de leurs compétences, les filles ont mis sur pied et documenté un travail d’une grande élégance. La richesse de détails et de précisions est exemplaire, le choix du cresson est très intelligent, et je pourrais continuer mes éloges. »

Au final, les étudiantes ont reçu le prix du concours « Jeunes Chercheurs ». Fort des conclusions tirées de leur expérience, elles ont décidé de poser leurs téléphones à l’extérieur de leurs chambres et d’éteindre leurs ordinateurs systématiquement avant de se coucher.

Pendant ce temps-là, un peu partout dans le monde le wifi se démocratise en devenant de plus en plus commun, puissant et rapide. Dernièrement, le Coréen Samsung vient de battre un record de vitesse pour un réseau wifi en obtenant une liaison avec un débit de 40 Go/s. Une telle vitesse équivaut à une bande passante capable de transférer 10 films HD en une seconde. De tels débits pourraient arriver dans quelques années avec la norme 5G.

Article complet sur actuwiki.fr

42 commentaires

  • Natacha Natacha

    Il y a de l’espoir ! :)

  • vous doutez encore de la nocivité su wi-fi ??? non ? normal votre cerveau est cuit !!

  • Mundus Mundus

    Un débit de 40 Go/s. Une telle vitesse équivaut à une bande passante capable de transférer 10 films HD en une seconde.
    tu flingues ta cervelle 10 fois plus vite, c bien! on n’arrête pas le «  »progrès » » et la «  »modernité » »

    • Chegoku Chegoku

      Au contraire, le transfert étant plus rapide, le temps d’émission est plus court. Il pourrait donc diminuer le temps d’utilisation de l’antenne et donc le temps d’exposition.
      Plus de données ne vaut pas dire plus de puissance d’émission.

  • Truc

    Bonjour à tous.
    Tout ça c’est bien gentil, mais bon vous faites comment le lien entre les résultats de cette expérience (sur laquelle on n’a que des détails vraiment imprécis sur les conditions) et les possibles impacts des ondes wifi sur le cerveau ?

    Les expériences sont souvent menées sur des souris en laboratoire (je ne cautionne pas) car leur métabolisme ressemble à celui de l’homme en certains points et qu’elles sont rapides et facile à élever en masse.

    Prouver que les ondes wifi aient un impact sur la pousse du cresson est une chose, mais en déduire des impacts sur notre cerveau en est une autre. Ou alors définissez moi les points commun entre la pousse du cresson et le fonctionnement du cerveau! Scientifiquement parlant ça ne vaut rien.

    Après je n’ai aucun doute sur le fait que le wifi ai un impact, nocif, au minimum, sur notre cerveau. Mais bon c’est pas avec des lycéennes et du cresson qu’il faut démontrer ça (même si leur expérience était sans doute très intéressante).

    • karbonn

      Tout à fait!
      De plus les liens ne fonctionnent pas, on ne sait pas à quelle distance se trouvaient les lieux de culture des routeurs, un coup on parle de un routeur, un coup de deux…On ne sait rien sur une eventuelle contamination du milieu de culture,

      C’est une belle expérience, pour des lycéennes. En revanche, ca ne démontre strictement rien concernant les ondes WIFI.

    • quidam31

      @Truc
      « Scientifiquement parlant ça ne vaut rien. »

      « Après je n’ai aucun doute sur le fait que le wifi ai un impact, nocif, au minimum, sur notre cerveau. »

      Ah bon ? et sur quelle base scientifique? ;-)

      • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

        La tête dans le micro onde

        Le Wi-fi émet sur une porteuse micro-onde de 2,45 Giga Hertz (exactement la fréquence d’agitation des molécules d’eau utilisée dans les fours micro-ondes dont il est issu) une grande densité de fréquences très basses, qui sont “pulsées par saccades”, transmettent ainsi les informations textes, sons et images. Mais cette technologie est totalement incompatible avec la santé, même à 0,1Volt/mètre. En bref, vous vivez ainsi dans une maison transformée en un grand four à micro-ondes !!!

        http://www.alternativesante.fr/coupdegueule/coupez-vite-le-wifi-chez-vous/

    • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

      les impacts ne seront pas chercher,ils vont tuer la poule aux œufs d’or,tu pense bien que si c’est nocifs ils vont pas le chanter.
      d’ailleurs dans les deux cas,personnes ne sait rien,nocif ou pas nocifs ,on verra dans 20 ans,comme pour l’amiante..rappeler vous, c’était le même schéma d’experts qu’on voulu taire on connait le résultat aujourd’hui!

      • Chegoku Chegoku

        Une chose est certaine, mesurable et démontrée, c’est que l’exposition à un téléphone collé à l’oreille échauffe la zone alentour et intracrânienne. Ce qui provoque donc une situation anormale pour l’organisme.
        Pour les effets réels, attendons encore 10/15 ans. Vu que rien n’est recherché sérieusement, il faudra se baser sur les stats médicales.

  • j’imagine pas ce qu’ont prend dans les grandes villes haha !!
    vu que la majorité des personnes dispose d’un Box adsl ou le wifi et activer automatiquement…

    ça promet ^^

    mais je rejoint l’avis le « Truc » sur l’expérience :)

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    a une certaine époque,la cigarette était conviviale et vous pouviez renter dans la sphère sociale,et y etre reconnu,elle soignait la toux aussi(aaha)
    de nos jours le fait,par exemple de pas boire de vin ou de bière(et l’alcool),vous met a l’écart de bien des gens,pensant que vous n’aimez pas vous amuser(un gars a jeun rigole bien quand il voit un soulot se vautrer ou de bafouiller a en être ridicule)
    maintenant quand tu dis,que tu n’as pas de portable,que ça t’ennuies ,grosso modo d’être déranger en permanence,on te répond comment tu fais pour vivre?

    pauvre société consumériste d’agents nocifs a la création d’envies,même ceux qui refuse se voient emmerder par toutes ces technologies
    comme la e cigaret,un gus au resto kebab fumait son liquide,attablé avec ma douce je lui demande d’évacuer sa fumée ailleurs et il me répond que ce n’est pas interdit de fumer la e cigarette,de la commence les prise de gueules,le patron intervient gentiment,pour éviter l’escalade,on s’est barrés.
    le patron nous a offert les assiettes a moitie dégustées.
    il a depuis inscris en gros caractères: »toutes nuisances fumantes est interdit dans l’établissement,sauf celle du kebab »(il a de l’humour)

    • Chegoku Chegoku

      Tu crois pas que t’exagère! T’as oublié la tolérance?
      Tu pestes contre de la vapeur aromatisée.

      Y’en a raz le bol de ce comportement sectaire envers les fumeurs. Et même quand ils passent à la vapeur faut encore qu’on vienne nous faire chier.
      Et pendant que tu faisais chier ce pauvre bougre, il y avait peut être 500 véhicules qui passaient devant l’endroit où tu manges dont les émissions sont réellement toxiques. Le Kebab rôti t’a fourni ta dose d’acrylamide et de contaminants chimiques en tout genre.
      Donc pas d’argument de nocivité passive à nous démontrer, juste casser les couilles.

      Ton haleine est peut être plus malsaine, porteuse de germes en tout genre que la vapoteuse de ce mec.
      »toutes nuisances fumantes est interdit dans l’établissement,sauf celle du kebab »(il a de l’humour). C’est surtout très stupide et ridicule!

      Désolé du coup de gueule mais y’en a raz le bol de la criminalisation des fumeurs.

      • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

        -je suis fumeur 20/sur 4 jours env
        -je suis tolérant,de la a supporter la vapoteuse fumée pendant que tu mange,il y a nuance.
        le gars par politesse et respect,aurait pu s’en abstenir ou aller plus loin ou demander si il y a gêne.
        pour l’odeur,je ne sais pas quel arôme c’était,mais ça sentait fort,et je ne lui ai pas souffler mon haleine(fumeur)pour examen buccale.
        être tolérant ne va dire sortir des limites du respect envers les autres.
        si j’ai envie de fumer dans ma bagnole,avec un passager non fumeur(ou ex ),je m’abstiens par respect,n’est ce pas de la tolérance?
        bien loin de moi l’idée de diaboliser les vapoteurs,chegoku.
        absence d’interdiction ne veut pas dire autoriser partout.
        ton coup de gueule est légitime,je le comprend,
        si tu aime la prudence en voiture,tu n’aimeras pas l’imprudence des autres bafouant ta sécurité au volant.non?

      • Chegoku Chegoku

        Même dehors, on ne peut même plus fumer en paix. Comme au stade de foot par exemple. Ils parlent même d’interdire dans les parcs!

        Je sais pas alors ce que le mec fumais mais j’ai une vapoteuse et la fumée porte pas à plus d’un mètre et ça ne sent rien. L’autre jour j’étais au resto pour le boulot avec 4 non fumeurs. Sachant que je fume, c’est eux qui m’ont proposé de sortir ma vapoteuse à table. Deux ne connaissaient pas cet engin et ont été étonné de sa discrétion.

        Il faut du respect dans les deux sens. Mais le non fumeur tout puissant, moralisateur et intolérant y’en a raz le bol.

      • quidam31

        Les non fumeurs n’ont pas à être tolérants envers les fumeurs dès lors qu’ils sont concernés.

        La liberté s’arrête ou commence celle des autres.
        C’est au fumeur d’utiliser sa drogue (car c’en est une) sans nuisance pour autrui.

        « Il faut du respect dans les deux sens »
        Il n’y a pas deux sens. Il y a dans un cas les fumeurs qui savent qu’ils se détruisent la santé et dans l’autre ceux qui ne veulent pas y participer.

        C’est un fumeur qui vous parle.

      • Chegoku Chegoku

        En plain air, si, l’espace publique est à tout le monde.
        Et concernant la vapoteuse, ce n’est pas une cigarette et elle ne provoque aucune nuisance. C’est de l’esbroufe.

      • samter

        en plein air… tu te prends la fumée quand tu croises quelqu’un je suis désolée, je ne supporte plus ça

        j’ai arrêté de fumer il y a bientôt 1 an… et même avant ça la fumée des autres me gênait!

        non quand je me ballade en ville ou au parc, je ne VEUX pas sentir de fumée !
        et j’estime être dans mon bon droit !

        Les fumeurs ont qu’à bien s’isoler, se garder un périmètre ou je ne sais quoi.

        Non quand je vois des parents au parc pour enfant, ou devant l’école la clope au bec, ça me sidère et je leur fait bien comprendre.

        Tu veux fumer ? alors fais en sorte que « les autres » ne goutent pas à ton poison !

      • karbonn

        Va falloir dire la même chose aux automobilistes! Marre de ces fumées de bagnoles en pleine ville.

      • karbonn

        Puis bon, concernant les gamins, quand on voit ce qu’ils mangent au self, les vêtements et les jouets à base d’hydrocarbures, les ondes WIFI/radio/bluetooth, les bornes mobiles, et cie, je ne pense pas que ce soit 1 cm/cube de fumée diluée dans X*100 m/cube d’air, avec le vent en plus qui les gênent plus que ca.

      • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

        S’il faut interdire tous les pollueurs ,c’est la guerre civile,un peu de tolérance! c’est de la manipulation, du formatage, d’ailleurs qui ne pollue pas, sinon il y a des grottes de libres au pied de l’Himalaya , c’est bien et puis peu de chance d’être embêté par votre voisin qui se trouve à plusieurs kilomètres

  • Freija Freija

    Cette expérience ne date pas d’hier…mais tout le monde utilise toujours et toujours plus les wifi et autres ondes électromagnétiques…

    Nous sommes pris au piège dans la spirale de cette société marchande totalitaire.
    Même si on a pas de wi fi chez soi, on a tous ceux des voisins.

  • rouletabille rouletabille

    Ca sert à quoi un cerveaux qui vote ?

  • laspirateur

    Mes neurones en petit nombre se souviennent tout de même que cette étude ne date pas d’hier! Vive la 40G! bousillé!

  • laspirateur

    ça en dit long sur l’état de santé des animaux aussi!

  • Fenrir

    Bofff !!!!
    A cotè de Fukushima, c’est de la gnognotte…
    Ca s’arrête dés que tu éteins ta box…
    C’est comme le portable, c’est inoffensif…
    http://www.youtube.com/watch?v=munalYhAP4E

    Tout va bien.
    Vous ne les avaient pas crues…
    Vous les aurez cuites…
    ;0D

  • Nevenoe Nevenoe

    Juste un « détail »!

    Le titre dit le contraire de l’article.

    Il aurait fallut écrire

    La NON nocivité des ondes wifi remise en question par des étudiantes Danoises.