‘La confiscation de l’épargne devient une tendance mondiale’

Ce n’est au final qu’une confirmation de ce qui était redouté par beaucoup: le braquage « à la chypriote » peut se généraliser, pourquoi s’en priver finalement? Ils ont tenté le coup et se sont même attaqué à l’argent de la mafia russe, et c’est passé, alors ils vont pouvoir recommencer l’escroquerie! Donc, pour sauver les banques, encore et encore (et encore…), s’ils souhaitent piocher sur les comptes bancaires, ils ne vont pas se gêner!

- Colère -Patrick Baz 

Maintenant que le « bail-in » (c’est-à-dire le sauvetage d’une banque effectué en mettant les déposants à contribution, comme cela a été fait à Chypre, ndlr) est devenu une pratique acceptée tout autour de la planète, aucun compte bancaire et aucun fonds de pension ne sera plus jamais en sécurité à 100% », écrit Michael Snyder sur « The Economic collapse ». Il cite des exemples qui indiquent que cette pratique s’est en effet généralisée dans le monde au cours des derniers mois :

Pologne : Reuters rapporte que le gouvernement polonais a annoncé mercredi dernier qu’il allait transférer à l’Etat plusieurs actifs détenus par des fonds de pension privés pour réduire la dette nationale. L’association des fonds de pension polonais a jugé que cette décision était inconstitutionnelle parce que le gouvernement s’est emparé de certains de leurs actifs privés sans leur proposer la moindre compensation.

Islande. Ce pays a été salué pour sa gestion de la crise financière. Cependant, le ministère des Finances vient de proposer de limiter la garantie des dépôts bancaires à 100.000 euros. Cette mesure ne manque pas de rappeler que l’Europe a érigé la solution adoptée à Chypre (c’est-à-dire la mise à contribution forcée des déposants détenant plus de 100.000 euros en compte) en « modèle » , d’autant qu’en parallèle, des contrôles de capitaux ont été mis en place, qui ont permis de limiter les sorties de capitaux à 6 milliards d’euros.

Europe. Jeudi dernier, les ministres des Finances de la zone euro ont approuvé un plan qui promeut la méthode du «bail-in» comme la méthode type pour porter secours aux banques « too big to fail » à l’avenir. Ce plan prévoit que les clients titulaires de dépôts supérieurs à 100.000 euros seront les premiers à subir des pertes en cas de tombée en faillite de la banque. Les contribuables ne seront plus mis à contribution qu’en dernier ressort.

Italie. Un « bail-in » est actuellement organisé pour la banque Monte dei Paschi, la plus ancienne banque italienne. En clair, la banque ne paiera plus d’intérêt sur ​481 millions d’obligations hybrides. Ces titres ont été choisis en particulier, parce qu’ils n’offrent aucune protection ni aucun recours à leur détenteur. Les clauses de leur règlement prévoient que l’absence de paiement des intérêts de l’emprunter ne sera pas considérée comme un défaut de paiement. Il ne semble pas que ce sauvetage devrait concerner d’autres titulaires de comptes privés, mais cela montre que les officiels européens sont déterminés à appliquer la solution du bail-in en cas de chute d’une banque.

Nouvelle-Zélande. Bill English, le ministre néo-zélandais des Finances est favorable à la solution chypriote pour porter secours aux banques en difficultés, qu’il a adaptée à la Nouvelle Zélande avec l’Open Bank Resolution (OBR). L’OBR prévoit qu’en cas de faillite d’une banque, tous les déposants subiront une ponction immédiate sur leur épargne pour financer le plan de secours de la banque.

Canada. Le Canada est également en train de proposer la méthode du « bail-in » dans le cadre de la préparation du budget du gouvernement. Le nouveau budget propose de mettre en place un régime de bail-in pour les banques du Canada d’une importance systémique. Cette proposition est datée du 21 Mars, ce qui implique qu’elle est antérieure à la mise au point de la solution chypriote.

« Cela signifie que les gouvernements du monde considèrent désormais que notre argent constitue une partie de la solution en cas de faillite future de grandes banques », écrit Snyder.

Il n’y a plus d’endroit offrant une garantie totale pour placer son argent. Plus que jamais, il est imératif de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, et de répartir ses actifs sur différentes sortes de supports au sein de plusieurs banques/institutions financières. Ceux qui s’en abstiendront et qui placeront toute leur fortune dans une seule banque ne devront pas se montrer surpris si un jour une grande partie venait à disparaitre à la suite d’une décision officielle.

Source: express.be

Merci à Grand Marabou pour l’info.

Prévoyez l’avenir, retirez votre argent si vous en avez (ou en avez la possibilité), et avancez en connaissance de cause: cela s’annonce très fun les mois à venir… ;)

25 commentaires

  • Yanne Hamar

    ça se confirme…Est-il encore temps de sortir des banques ?

  • DESPERADOS

    Sortir des banques et investir dans les métaux précieux si vous ne savez quoi faire de tout votre liquide. Cela tombe bien, les cours sont particulièrement bas ces temps-ci. Mais ça se pourrait que ça ne dure pas.

  • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

    j’ai mis du temps pour retrouver la video que je vous avez fait partager en juillet,leur histoire des 100.000€ c’est du vent!

    http://www.youtube.com/watch?v=c-ieS1M03_c&feature=player_embedded#at=222

    je sens bien une taxe sur le salaire prélever a la source!

  • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

    et attention aux belles bagues en vitrine c comme les pieces argent de la poste

    L’EVOLUTION DES BIJOUX EN OR VERS LE… 9 CARATS (correctif, merci aux lecteurs)
    du 23 au 26 septembre 2013 : Autant offrir des bijoux en argent, plutôt que du plaqué or, ou presque. Mr Ramirez nous dit, très surpris, « j’ai voulu acheter un bracelet en or à ma femme dans la galerie d’Auchan. Trois bijouteries et j’ai constaté que tous les bijoux en or sont à 375/1000, soit du 9 carat, du 37,5%. De 18 carats ils sont passés à 9 carats. Les vendeuses avaient l’air étonnées que je m’en inquiète, ce qui voudrait dire que beaucoup de gens achètent cet aliage en croyant acheter de l’or. J’ai abandonné. Rappel: 22 24 carats = 100%, 21 carats = 87,5%, 18 carats = 75%, 14 carats = 58,3%, 9 carats = 37,5% »… C’est cool d’offrir une bague en or qui ressemble à du cuivre, ha ha ha. Bientôt le 1 carat? Mr Ramirez, vous n’avez plus le choix maintenant, il faut faire comme celle dont on ne plus dire le nom, aller chez Tiffanys. c’est très bien vous savez.. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2013

  • Thierry92 Thierry92

    Les gens qui auront laissé leurs fric dans une banque n’auront pas a pleurer. ils essayent de gagner un peu plus chaque jour. Si ils perdent cela fait partie du jeu. Ils prennent le risque en connaissance de cause.

  • kalon kalon

    L’idée du bail in peut être bonne idée également.
    En effet, qui oserait encore déposer de l’argent dans une banque dont les comptes ne sont pas transparents !
    Il faudrait être fou pour le faire !
    Cela peut créer un nouveau style de banquiers éthiques par nécessité !

    • Fenrir

      Héhéhé !
      « banquiers éthiques », je le rajoute à ma collection.
      « Banksters honnêtes », serait mieux, mais c’est toi qui vient de me l’inspirer…
      Oxymore, encore, et encore ! J’adore !
      « banquiers nécessiteux » est pas mal non plus. LOL
      ;OD

      • kalon kalon

        Cela peut paraitre étonnant mais une banque éthique cela existe: tapes « TRIODOS » sur Google.
        Je connais celle là mais il en existe d’autres ( pas beaucoup, c’est vrai ! )
        Outre que dans mon commentaire, je parle de créer des conditions par lesquelles une banque opaque ne trouverait plus de client.
        Ces conditions n’existent pas encore.

  • Fenrir

    Le plus marrant dans tous cela, c’est qu’il n’est nul part question des actionnaires…
    La méthode est éculée, mais fonctionne toujours.
    Après avoir privatisé les bénéfices (vers les actionnaires), ils collectivisent les pertes (vers les clients, et les contribuables).

    Avec la complicité des politiques professionnels collabos…

    Finalement, les banksters ont mis au point le système parfait !
    « Quand tout va bien, je gagne.
    Quand tout va mal, tu payes, je ne perd rien, donc j’y gagne. »

    Etonnant, non ?

  • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

    au niveau de l’Europe,les français sont les plus gros détenteurs en épargne,ou dans le trio de tête,j’ai perdu l’article,qui détaillait pour chaque type d’épargne de chaque pays européens
    on me corrigera sur ce détail au classement,si besoin.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Allez y, achetez de l’OR et ils vous le confisqueront aussi un beau jour !

    D’autant que cela a déjà été fait dans l’histoire : http://www.challenges.fr/patrimoine/20120917.CHA0874/l-etat-pourrait-il-confisquer-votre-or.html

  • derdesders

    Nos escrocs vont doter leur structure mafieuse d’un cadre juridique dans le silence assourdissant d’une presse grassement subventionnée !

    EXPOSÉ DES MOTIFS

    Mesdames, Messieurs,

    La proposition de créer un Parquet européen
    n’est pas nouvelle. On la trouve dans le Corpus Juris,
    élaboré en 1997 par un groupe d’experts sous la direction de la
    Professeur Mireille Delmas et dans un Livre vert de 2001. Le Sénat,
    à plusieurs reprises, a exprimé une position favorable à
    la mise en place de ce Parquet européen. Le traité de Lisbonne a
    ouvert la voie à sa création. Aujourd’hui, la Commission
    européenne est décidée à présenter une
    proposition. Elle le fera en juin 2013 après avoir publié une
    étude d’impact et lancé une consultation. M. Robert Badinter a
    été chargé d’une mission pour évaluer la position
    des États membres. À la demande de l’Assemblée nationale,
    le Conseil d’État a pour sa part réalisé, en 2011, une
    étude exhaustive et de grande qualité. Cette étude permet
    de bien identifier les enjeux et les solutions envisageables.

    1/ Quel est le contexte ?

    a/ D’abord, le traité vise la
    nécessité de protéger les intérêts financiers
    de l’Union européenne

    PROPOSITION DE RÉSOLUTION EUROPÉENNE

    PRÉSENTÉE AU NOM DE LA COMMISSION DES AFFAIRES EUROPÉENNES

    EN APPLICATION DE L’ARTICLE 73 QUATER DU RÈGLEMENT,

    sur la création d’un Parquet européen,.

  • fotoulaver fotoulaver

    Oui ! Mais l’or ça ne se mange pas.

    OK j’me casse…

  • carlusmagnus carlusmagnus

    Privatisation des bénéfices pour les actionnaires.
    Et en cas de perte, mutualisation des dettes pour les épargnants. Comment a pu accoucher un système aussi débile et aussi injuste sans une p#tain de révolution. C’est invraisemblable.

    • utopiste10 utopiste10

      pendant qu’on passe notre temps sur internet a s’informer et a râler et a rêver d’une révolution qui n’arriveras jamais(c’est une forme d’exutoire) eux ,ils nous dépouillent tranquillement .tant que les gens ne crèverons pas de faim personne ne bougeras.tant que l’ont montreras pas les dents ils continuerons.