La banque du pape a quadruplé son bénéfice en 2012 (MàJ)

Ce n’est pas la crise pour tout le monde, mais nous pouvons quand même nous méfier de cette « divine banque » infiltrée par les financiers américains. Souvenez-vous des circonstances de la démission de Benoit XVI et de la déconnections-reconnexion au système Swift…

© ap.

L’Institut pour les oeuvres de religion (IOR), « banque du pape », a enregistré en 2012 un bénéfice net de 86,6 millions d’euros, quadruplant celui de 2011, ce qui lui a permis d’apporter une contribution de 54,7 millions au budget du Saint-Siège, a annoncé mardi l’IOR sur son site.

Pour la première fois, les résultats de la banque étaient publiés dans un rapport annuel sur son nouveau site internet, étape dans la politique de transparence voulue par le Vatican pour un institut très critiqué pour son opacité dans le passé.

Cette initiative a été voulue par son président depuis février, l’Allemand Ernst von Freyberg, qui a souligné que sa gestion est orientée vers « une exposition basse aux risques ».

En 2012, 6,3 milliards d’euros de fonds ont été confiés à l’IOR par les clients, a indiqué le communiqué.

Source et article complet sur: 7sur7.be

Et les bénefs risquent de monter encore avec la canonisation de deux ex-papes dont JP2, les produits dérivés vont débarquer en force!

Le 27 avril 2014, date de la canonisation du pape polonais Jean Paul II et du pape italien Jean XXIII, sera « un grand jour » pour la Pologne, a déclaré lundi le porte-parole de l’épiscopat polonais, le père Jozef Kloch.

« Ce sera un grand jour pour l’Eglise dans le monde entier, pour l’Eglise de Pologne et pour notre pays tout entier », a assuré le père Kloch, après l’annonce de la date de cette double canonisation au Vatican, faite lundi par le pape François dans un consistoire.

« Pour nous les Polonais, ce sera également une occasion particulière. Le pape canonisé deviendra le patron des préparatifs des prochaines Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) en 2016 » à Cracovie, ville dont Karol Wojtyla fut archevêque avant de devenir pape, a-t-il ajouté.

La canonisation aura lieu le jour de la Divine miséricorde, une fête instaurée par le pape polonais. Sa béatification a également eu lieu le jour de cette fête, il y a deux ans, a pour sa part rappelé l’archevêque de Varsovie Kazimierz Nycz, soulignant la coïncidence symbolique de ces deux dates.

Source et suite: 7sur7.be

Une petite mise à jour sur le Vatican puisqu’une petite info sympathique est tombée: le Vatican se situe en 7ème position dans le top 9 des pays les plus alcoolisés de la planète, le sang du Christ parait-il…

Le magazine américain Guyism a établi son top 9 des pays les plus alcoolisés de la planète. On y retrouve quelques valeurs sûres, d’autres concurrents plus inattendus mais également un intrus de taille…

9. En queue de peloton de tête, l’Ukraine ne surprend guère par sa présence. Son statut d’ex-république soviétique suffit à justifier sa réputation et l’indépendance n’a pas modifié les vieilles habitudes. La boisson préférée des Ukrainiens demeure, ô surprise, la vodka, dont ils sont d’ailleurs les troisièmes plus grands consommateurs mondiaux, selon l’OMS.

8. L’Irlande a beau souffrir de certains clichés, elle les assume pleinement avec cette belle huitième place. La jeune République a exporté ses traditions, sa Guinness sacrée et ses pubs aux quatre coins du monde. « Capitale irlandaise » des États-Unis, Boston, trône d’ailleurs largement en tête du classement américain en la matière…

7. Invité surprise de ce classement, le Vatican semble abriter quelques bons amateurs de vin, à en croire les statistiques du site spécialisé Wineinstitute qui place le Saint-Siège en première position du nombre de bouteilles par habitant. Le sang du Christ…

6. Ex-membre du Bloc de l’est, la Hongrie brille par sa polyvalence. Si elle ne se distingue pas forcément dans les classements spécifiques, elle démontre toute sa soif dans les chiffres relatifs à la consommation d’alcool en tous genres par habitant.

Fin du classement sur 7sur7.be

17 commentaires