Des Suédois trouvent une parade à la mortalité des abeilles

Peut-être un espoir de ce côté-là pour sauver les quelques abeilles qu’il reste alors que les hécatombes se multiplient dans le domaine…

Des chercheurs suédois ont présenté vendredi un traitement qui doit protéger naturellement les abeilles d’affections qui déciment des populations entières en Europe et en Amérique du Nord. Il est fabriqué à partir des bactéries lactiques provenant d’estomacs d’abeilles saines.

Une équipe de microbiologistes de l’université de Lund a breveté ce médicament appelé Symbeotic. Issu de dix ans de recherches, il est destiné à renforcer le système immunitaire des insectes contre des maladies bactériennes.

« La bactérie de ce produit est active à la fois contre la loque américaine et européenne », a indiqué Alejandra Vasquez, membre de l’équipe, qui l’a développée. Elle a dit espérer que « les apiculteurs le verront comme un bon traitement préventif pour éviter le recours aux antibiotiques ».

Pesticides et parasites

Son collègue Tobias Olofsson a souligné dans un communiqué que le produit était « le seul actuellement à pouvoir renforcer le système immunitaire naturel des abeilles », alors que la résistance aux antibiotiques s’accroît.

Les pesticides, les parasites, le stress et la mauvaise qualité de la nutrition sont cités par les biologistes comme les facteurs de la détérioration du système immunitaire des abeilles et de la hausse de leur mortalité.

Source: Agence de presse via Romandie

28 commentaires

  • article 35

    « Les pesticides, les parasites, le stress et la mauvaise qualité de la nutrition sont cités par les biologistes comme les facteurs de la détérioration du système immunitaire des abeilles et de la hausse de leur mortalité. »
    Suis pas convaincu moi.
    J’habite en Corse dans une zone rurale sans cultures donc sans pesticides. Biodiversité botanique assurée. Aucune source de stress évidente . Cette année même le traitement de zones marécageuses a été évité ( d’où une prolifération des moustiques:signe que les insectes n’ont pas été impactés par une traitement quelconque) . Et bien depuis le début du printemps, je compte les abeilles sur les doigts de la main. Les mimosas qui sont de véritables ruches lorsqu’ils sont en fleur étaient silencieux . En pleine floraison au printemps, idem. Dans mon potager aussi,la pollinisation se fait surtout par les bourdons, mais eux aussi ont des soucis , quand je les ramasse au sol ils sont couverts de sortes de petits acariens . Reste donc comme hypothèse:les parasites . Ou un truc plus vicieux encore . La vente de ruches de bourdons pollinisateurs est un business qui explose . Le contrôle des ressources alimentaires ne peut être efficace s’il n’est pas complet ,
    Le contrôle des semences est donc complété par le contrôle de la pollinisation .
    De plus dans mon secteur depuis quelque années j’assiste à une explosion des parasites .
    Metcalfa , cynips, tuta adsoluta , frelons ( qui déciment les essaims d’abeilles) …Même les arbres rustiques comme les figuiers sont attaqués. C’est trop rapide et massif pour être naturel .

  • Passetec Passetec

    Pour sauver les abeilles il faut détruire toutes les antennes, surtout celles pour les téléphones portables.
    Toutes ces ondes les font crever, nous aussi d’ailleurs …

    Et aussi ne plus leur prendre tout le miel et les nourrir à l’eau sucrée mais ne prendre le miel qu’au début du printemps, quand elles peuvent en refaire et que les conditions climatiques sont redevenues meilleures.
    L’homme veut toujours le profit total.
    Prendre TOUT le miel aux abeilles est une totale infamie.

  • et les labos passent à la caisse … des deux cotés … sans que le problème ne soit résolu, enrayé ou solutionné !! elle est belle la société du tiroir caisse !! va falloir ouvrir les ruches le dimanche !

  • LA FRANCE MON PAÏS (JPD)

    Je laisse un message à Mr ou Ladies Passetec
    Mon petit père on se trompes sur toutes la lignes avant que je naisse il y avait mes arrières grands parents qui prenaient le miel aux abeilles cela ne changeait pas leur courtoisie ou leur envie de vivre.

    Les émissions radio allemandes étaient déjà sur la tour Eiffel en 1942 avant que toutes vos constations dépourvues (exactitudes) arrivent.

    Enfin je penses que la moitie des humains de la terre envoient des ondes négatives je rigoles, je pousse pas plus loin.

    • Passetec Passetec

      Il ne s’agit pas de courtoisie mais de colonies d’abeilles à qui on enlève une substance qui fait plus que de simplement nourrir pour remplacer par une eau sucrée qui ne leur permet pas d’avoir une bonne santé ni une bonne immunité.
      Et l’humain qui le fait peu très bien ne pas avoir conscience de ce qui est réellement, ne se doute pas des dégâts engendrés.
      Au début des années 1900 on ne prenait pas le miel aux abeilles sauf quand on estimait que la colonie avait suffisamment vieillie (en général 3 ans) et avait suffisamment essaimé. Alors les abeilles étaient détruite et tout était ramassé. Ce n’était pas mieux …
      Quand au fait de leur prendre le pollen, c’est encore une infamie, beaucoup d’abeilles perdent des pattes arrières (où est mis le pollen pour le transport) dans grille étroite d’entrée faites pour retenir le pollen … et les pattes on s’en fout !!!

      Enfin les abeilles sont des êtres solaires qui construisent des habitations proches d’une sphère. Et on les cloitre dans des HLM cubiques (2 à 3 cubes superposés) dans le carré de la matière. Mais à l’intérieur elles ne vont pas tout occuper, mais seulement un volume sphérique … et vlan !!!

      Et on leur pique aussi la propolis qui les protègent des champignons, bactéries et virus … et agents envahisseurs style varoas …
      Et leur immunité étant en baisse (pas de miel mais de l’eau sucrée), elles meurent beaucoup plus vite.

      Signé Monsieur Passetec

    • PhildeFer

      @ La France mon païs

      Vous confondez ondes hertziennes, ancienne technologie des TV et radio « analogiques » et micro-ondes, qui est la technologie « numérique » utilisée par les GSM et la TNT ou encore le WIFI…

    • Fenrir

      Bonjour La France !
      Ben, dis donc, mon gars, pour un nouveau, t’y va franco ;0D
      Mais avant de parler du Petit Père des Peuples, puisque nous sommes familiers et que nous avons gardé et mangé du cochon ensemble au Païs, sais-tu la part de miel que laissaient aux abeilles tes arrières grands parents ?
      Si tu compares les émissions de radio dans les années 20-30 ou 40, (pourquoi 42 et allemandes ???), avec la foultitude d’antennes ré-émettrices qui nous triangulent, sans compter nos portables qui font du pop-corn en sonnant à trois autour des grains de maïs…
      Faîtes le test, dès que vous êtes six ;0D
      Alors, je t’envoie quelques ondes négatives, mais fallait pas commencer.
      Je ne pousse pas plus loin, et te salue bien.
      ;0D

  • Passetec Passetec

    Si un humain s’approche d’une ruche avec un téléphone portable en fonction, il se fait fortement attaqué par les abeilles qui , elles, sont attaquées par les ondes.
    Lorsqu’une abeille pique, elle y laisse le dard et la poche à venin et va mourir. Donc elle ne pique que pour des raisons de survie de la colonie, en y laissant, elle, la vie.
    Les guêpes ne laissant pas le dard n’ont pas ce problème vital et piquent bien plus souvent.

  • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

    la mortalité des abeilles est due:

    -aux chemtrails,
    -a la pollution du cycle de l’eau(dans l’ensemble),
    -de l’air et des pesticides(ou assimilés),
    -et aux ondes gsm.

    autant dire que les abeilles n’ont plus qu’une décennie a
    vivre sur cette planète.

    • rouletabille rouletabille

      J’ajoute, Polliniser des plantes OGM gorgées de pesticides.
      Merci du résumé GRMRBT…

    • azteck

      « autant dire que les abeilles n’ont plus qu’une décennie a
      vivre sur cette planète. »

      La nature trouvera une réponse,une abeille mutante de 3 mètres
      qui protégera les plantes des vilains humains?

      Peut-être une abeille génétiquement amélioré par elle même(la nature) pour instiller la sagesse en cas de piqure?

  • azteck

    Et tu sur quelle soit à bout de souffle? quels sont tes critères?
    Plsieurs extinctions de masse se sont produites et pourtant chaque fois la vie est repartie de plus belle!

    Les dinosaures ont dut lutter pour ne pas disparaitre et pourtant c’est nous qui sommes là!
    Ce qui fait peur à l’homme c’est la disparition de l’homme

    En fils unique (en cet instant°il se conduit en égoïste.)

    La fertilité de sa mère,nommons la Gaia ne l’importe pas!

    Sauver son cul quitte à viruser le plus beau des programme le laisse froid.

    Tout comme moi, la race humaine est immortelle du jour de sa naissance au jour de sa mort.

    Un segment d’immortalité en sommes…

  • Passetec Passetec

    L’abeille est un être d’une importance fondamentale pour la nature et l’homme. Elle est responsable d’environ 80% de la pollinisation des plantes.

    Vous connaissez surement l’avertissement qu’on attribue à Einstein et que Rudolf Steiner avait déjà fait un demi-siècle plus tôt: « Si un jour les abeilles disparaissaient, l’humanité serait amenée à disparaître au bout de quatre ans ». Sans abeille, la baisse de rendement des cultures est colossale, voir à ce sujet la situation actuelle aux Etats-Unis.

    Il ne faut pas considérer l’abeille uniquement dans sa fonction de productrice de miel, car son rôle dans l’équilibre de la nature est primordial, comme par les quantité infime de venin qu’elle dépose sur les plantes. Elle est le complément indispensable de toute agriculture et contribue, par les levures qu’elle transporte sur les fleurs au cours du butinage, à la bonne santé du cheptel. L’abeille est également un « bio indicateur » très sensible, et la situation actuelle est catastrophique.

    Lorsque Rudolf Steiner était à Bâle, il répondait volontiers aux ouvriers qui construisaient le Goetheanum. L’élevage des abeilles et la production de miel étaient à cette époque en plein essor. C’est ainsi que naquit ces fameux entretiens sur les abeilles. Il ne s’agit pas d’un court théorique, mais de conversations spontanées au court desquelles Steiner aborda des questions aussi variées que l’effet produit par l’abeille sur la fleur, le rôle des venins – notamment de l’acide formique qui permet à la terre de résister aux forces de décomposition – ou l’importance du miel dans la nourriture humaine.

    Steiner prévoyait que l’élevage intensif des abeilles mettrait leur vie en péril dans le siècle à venir.

  • marco marco

    à propos des chemtrails
    ça va énerver Routabille, ça y est, ils ont trouvés comment berner les peuples!
    avec le mensonge comme dab

    http://www.leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2013/09/selon-un-rapport-des-nations-unies-les.html

  • fotoulaver fotoulaver

    Tuer des abeilles pour sauver des abeilles, toujours leur connerie du sacrifice…