Les plantes manipulées pour résister aux herbicides se multiplient discrètement…

Voilà comment on met la main en toute discrétion, sur le vivant. Les végétaux sont un bien commun à tous, il n’est pas acceptable qu’ils soient « modifiés » pour un rendement immédiat sans se préoccuper des effets néfastes sur le long terme et la pollution croisée avec les espèces types, comme pour les OGM.

Les plantes VRTH (Variétés Rendues Tolérantes aux Herbicides), aussi nocives que les OGM mais moins encadrées juridiquement, sont au coeur des préoccupations des dix-huit organisations à l’origine de l’Appel de Poitiers. Elles seront reçues le jeudi 26 septembre par les ministères de l’agriculture et de l’écologie.

S’appuyant sur le rapport de l’expertise collective INRA-CNRS de 2011 diligentée par les ministères de l’agriculture et de l’écologie, les organisations signataires de « l’Appel de Poitiers » de juin 2012 ne cessent d’interpeller ces mêmes institutions et l’ANSES [Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation], sur les conséquences sanitaires, environnementales, socio-économiques, écologiques et agricoles de l’utilisation des semences de variétés rendues tolérantes aux herbicides (VRTH) issues de la mutagénèse provoquée ou de la sélection de mutations spontanées.

Ces plantes dont le génome a été modifié ou sélectionné pour les rendre tolérantes aux herbicides ont les mêmes conséquences néfastes que les OGM issus de la transgénèse mais sont exclues de l’encadrement législatif et donc des obligations d’expertises, d’évaluation et d’étiquetage.  

Aucune mesure n’a été faite de l’impact de ce type de culture sur le milieu, les populations d’insectes pollinisateurs, la chaîne alimentaire humaine et animale.

Ces variétés sont couvertes par des brevets ou des droits de propriété industrielle ce qui de fait, généralise la main mise sur le « bien commun » originel de l’agriculture que sont les semences et tend à réduire le volume de la biodiversité cultivée. Ces semences créées pour être aspergées de désherbant sont en contradiction totale avec le discours politique actuel qui promeut une agriculture différente en développant l’agro-écologie.

Après les tournesols VRTH mutés, cultivés depuis 2009, et en très fort développement, la campagne 2013 voit l’arrivée des semis de colzas VRTH mutés qui par leurs caractéristiques biologiques vont poser des problèmes de pollutions génétiques et chimiques irréversibles d’une toute autre échelle.

Après la lettre ouverte au ministre de l’agriculture du mois de juillet, le courrier adressé au ministre de l’environnement du mois d’août, et l’inspection citoyenne dans une coopérative agricole en Lorraine le 2 septembre dernier, le collectif pour « L’Appel de Poitiers » a fini par obtenir un rendez vous conjoint avec les ministères concernés le 26 septembre à 14h au ministère de l’environnement, 246 Bd St Germain à Paris.

Le point de vue des citoyens sur les problématiques des VRTH va, enfin, être entendu de façon collégiale par les différents acteurs du dossier.

 

Un article de reporterre.net, relayé par Jacques pour  SOS-planete

Voir aussi:

Réchauffement climatique : la montée de la mer revue à la hausse

Élevage en cage de poules pondeuses : L214 cible Super U

Arctique, océans poubelles, cimetière atomique (reportage)

Participez à la préservation de la biodiversité

Les nanoparticules présentent des risques paradoxaux

 

17 commentaires

  • Zugzwang

    Je ne voit pas pourquoi la justice interviendrait dans ce dossier étant donné que le pays a accepté l’utilisation d’OGM sur son territoire en connaissance des risques que tout le monde annonçait : la transmission des gènes de résistances à d’autres espèces et variétés. Personne ne peut nier le transfert naturel de gênes entre deux espèces végétales. « Nous » avons accepté que les gênes résistants aux herbicides se répandent, voilà qui est fait !
    … C’est comme le nucléaire, on ignore le risque.
    Si c’est bien les gênes issus d’OGM, ils sont sous brevet. Ainsi chaque fois qu’une nouvelle espèce est contaminée, elle devient automatiquement la propriété d’un industriel…
    Il n’ont même plus à lever leur cul de leur chaise, dame Nature travaille pour eux…

  • Fenrir

    Là, il est vrai que nous sommes très, très mal barrés.
    Mais logiquement, la sélection naturelle devrait résoudre le problème en quelques centaines d’années…
    Si nous ne cramons pas tout d’ici là…

    • Gwendoline

      D’accord avec toi Fenrir.
      Curieux : c’est 1 sujet qui n’intéresse presque personne. Sont tous sur les Roms. Comme quoi ils (les roms) servent à nous éloigner des vrais problèmes. Zont presque tous leurs armures intactes :-) les ME

      • rouletabille rouletabille

        Les ROMS comme les JUIFS sont des cibles faciles .(les sionistes sont pas des JUIFS OK)
        Les vrais criminels ,personne s’en occupent.

      • carlusmagnus carlusmagnus

        C’est peut être qu’ils ont plus rencontré de roms que de plantes résistantes aux herbicides que ça les intéresse moins :p
        Blague à part, ce qui me fait peur c’est que ces fameuses plantes tolérantes aux herbicides les absorbent, pour le parfait bien être de la personne qui les mange.
        Une étude en Allemagne avait montré que la quasi totalité des gens avaient des traces de pesticides et d’herbicides dans le sang, même sans être agriculteur (donc uniquement par l’alimentation). Et même les bébés in utero.

      • rouletabille rouletabille

        Bien vus mon pote,c’est ainsi que nous résisteront aussi aux herbicides genre agent orange ou autres roundup,on pourras en bouffer ,le problème C’EST le BIO ,bouffer du bio sera MORTEL..

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Mon « parfait bien être » était du second degré, pour préciser ;)

      • Gwendoline

        On est ce que l’on mange. Ceci explique peut-être l’agressivité de certain. Va-t’en savoir. A trop manger de cadavre (bidoche) élevé avec plein de saloperies et dans des conditions effroyables il se peut que nous en fassions les frais. Itou pour les plantes.
        http://www.monde-solidaire.org/spip/spip.php?article2810
        http://www.frmusique.ru/texts/r/reggiani_serge/vatensavoirpourquoi.htm

      • Fenrir

        @ Gwendoline,
        La mienne est rouillée, et je ne galope plus vers les 4 horizons…
        J’ai visité quelques châteaux, et croisé un écureuil ;0D

      • Gwendoline

        Si tu as croisé un écureuil le pigeon devrait suivre sans tarder car, en te lisant, je me dis que ton armure est très rouillée. Le conseil était très bon et le conte superbe. Merci

      • Fenrir

        C’est une des clefs pour que les « vénusiennes » comprennent mieux les « martiens »…
        Et tu ne peux imaginer à quel point la mienne l’a été, et l’est encore.
        Les larmes sont moins efficaces parfois que certaines amères potions servies par la vie en ce monde…
        Mais Le Prince est là pour éclairer le chevalier…
        Bisous

      • Gwendoline

        :-)
        Bisous et merci encore

      • Gwendoline

        J’ai quand même envie de préciser que le conte philosophique en question est « Le chevalier à l’amure rouillée ». Autant que d’autres en profitent afin de comprendre que :
        – quand nous nous retrouvons le « cul par terre » ça n’est pas la faute à Voltaire
        – c’est juste un moyen qui nous est donné pour nous dépasser
        – ce dépassement ouvre bien des voies et nous libère complètement des illusions et surtout de la peur et de la haine entretenues activement par les médias et autres.

  • christu

    Dans les années 70, il existait un journal satirique dont l’un des fondateurs répondait toujours de la même manière aux questions posées…
    Professeur Choron, que pensez vous de ceux qui manipulent les plantes dans l’espoir de devenir encore plus riches ? : « Qu’ils crèvent »……

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      De toute façon on va bientôt tous crever ; …entre la plus que probable explosion finale de Fukushima avec contamination mondiale, et la WW3 en vue, on est tous mal barré quoi.

      …Alors même leur mascarade d’arrivée du « Messie extraterrestre » pour sauver le monde, ils pourront se la mettre au Q.

  • fanettedeslandes fanettedeslandes

    Allons enfants de la Patrie ieuuuuuuuu
    Le jour de la Révolte est arrivé!
    Contre nous de l’oligarchie ieuuuuuuuu
    L’étendard de la colère est levé! (bis)

    Entendez-vous dans nos campagnes
    mugir ces féroces exploiteurs de la terre?
    Ils viennent jusqu’au dessus de nos têtes
    empoisonner nos fils et nos compagnes!

    Aux Fourches citoyens!
    Formez des petits réseaux!
    Marchons, Marchons!
    Que leur sang impur
    abreuve nos sillons!

    Pom, Pom, Pom!

  • aloamars

    faut voir le bon coté des choses pour une fois que des plantes se multiplient…

    le problème de toute découverte nouvelle est que seul le temps dira s’il y a une bonne façon de l’utiliser.