Le made in France, 100 à 300 euros de plus par mois et par ménage

Donc, continuez à acheter du « made in China » ou du « Made in Bangladesh » pour faire des économies, on s’en fout de savoir si des gosses ont travaillé dessus ou si les produits achetés sont potentiellement toxiques… Autre conclusion: l’économie française peut mourir, pas grave puisque sa production couterait trop cher pour les français. J’ai tout bon ou je me suis trompé dans ma petite analyse là?

Une paire de chaussettes 100% made in France, le 30 janvier 2013 à Rennes ( AFP/Archives / Damien Meyer)

Le remplacement systématique de produits de consommation importés par du « made in France » coûterait de 100 à 300 euros par mois à chaque ménage, selon une étude du Centre d?études prospectives et d?informations internationales.

Acheter des biens de consommation en provenance des pays émergents et en développement procure à chaque ménage français une économie potentielle de 1.270 à 3.770 euros par an, estime le Cepii dans sa lettre de juin.

Cela équivaut à un gain potentiel « de 100 à 300 euros par ménage et par mois », qui « sera passé tout ou partie au consommateur par l’importateur français en fonction du degré de concurrence sur les marchés concernés », indiquent les auteurs de cette analyse dont les chiffres portent sur l’année 2010.

Ces chiffres montrent que les importations en provenance de pays à bas coûts, « qui ne représentent qu’un quart de nos approvisionnements, jouent un rôle décisif en matière de pouvoir d’achat », souligne cette étude.

En 2007, l’économie réalisée était estimée à environ 2.500 euros, selon ses deux auteurs qui observent que « l’écart de prix est croissant dans le temps ».

Le quart du surcoût lié à l’achat de produits français serait concentré sur les seuls articles en cuir, essentiellement les sacs. Viendrait ensuite le petit matériel électrique (10%), suivi des vêtements (8 %).

« 71% du surcoût ainsi calculé proviendrait du remplacement par des produits français des seules importations en provenance de Chine », souligne l’étude de quatre pages.

Le Vietnam, la Turquie, la Tunisie, la Thaïlande, la Roumanie et le Maroc suivent par ordre décroissant, représentant chacun plus d’un milliard par an en termes de surcoût de remplacement, poursuit l’analyse.

Ses auteurs, Charlotte Emlinger et Lionel Fontagné font valoir que « produits domestiques et produits importés ne sont pas systématiquement substituables ».

Source et article complet sur Boursorama

46 commentaires

  • « l’économie française peut mourir »
    arrête ta blague : l’économie française est déjà morte depuis un moment et on le sait tous très bien.

  • si tous nos politiques, médiats ou économistes n etaient pas des traitres:
    tous les produits made in france serait taxé 0%
    et tous les produits importés taxés a 50 ou 100 %

    Et comme par hazard, du jour au lendemain des usines pousseraient comme des champignion )

    (en chine ou en inde tu as la possibilité d acheter une voiture impoté, ca coute entre 100 et 400% de taxes. )

  • Chegoku Chegoku

    Droit de douane compensatoires et la différence n’existe plus!

    Mais là, on entendra le bon peuple se plaindre que tout coute plus cher. Faut savoir ce qu’on veut.

    Mais moi je ne résonne pas en terme franco/français, ce constat est valable pour l’UE dans son entièreté.

    • carlusmagnus carlusmagnus

      Absolument.
      La solution existe, des droits de douane pour compenser la concurrence déloyale.
      Ce sera plus cher oui, mais pour combien de temps. Quand la France importera la totalité de ses besoins, les exportateurs auront tout le loisir d’augmenter.

  • le made in France n existe plus,
    il a été remplacer par made in europe,

    nous ne sommes pas europeen, nous ne sommes même pas Francais, nous sommes Marseillais, Auvernien, Savoyard etc,,
    soyez fier de vos origines, coutumes et traditions.

    • carlusmagnus carlusmagnus

      Ils sont vraiment arrivés à tuer le sentiment d’appartenance à la France alors. Les élites ont gagné.
      La prochaine étape c’est l’Europe des régions, et exalter les différences régionales n’est là que pour détruire la nation, pas pour sauvegarder les coutumes.

      • Nevenoe Nevenoe

        Je n’y crois pas du tout.

        Certains veulent faire une veulent faire une Europe des régions pour achever d’exploser certains Etats, et celui qui aura le plus à souffrir est la France qui n’est pas une Nation mais un État composé de différentes nations, à la différence de l’Allemagne par exemple.

        Les Nations bretonnes, catalanes, corses, basques, occitanes ont été forcées à coup de pompe dans le cul, de contraintes humiliantes à abandonner leur identité.
        Exalter les différences régionales serait réveiller le nationalisme le plus puissant qui soit, celui de son appartenance à un terroir que l’on connait parfaitement, auquel on s’identifie parce que franchement, l’Alsace, la Corse et Paris ce n’est pas chez moi.

        Réveiller les nationalismes est le contraire de ce que veut l’UE.

        Si ils font une Europe des régions se sera sur un plan purement administratif en continuant à faire la promotion du métissage et du multiculturalisme.

        Il y aurait un côté retour de bâton très ironique.

        Et puis le danger est réel car si nos arrières grands parents nos grands parents et parents ont ravalé leur bretonitude jusqu’à parfois en avoir honte comme c’est le cas de ma mère, nos jeunes sont fait d’un autre bois, celui des penn baz de leurs ancêtres qui fracassaient les cranes des soldats de Louis XIV puis ceux des bleus.

        Un sondage réalisé par le magazine « Bretons » révèle que 53% des jeunes Bretons de moins de 35 ans se déclarent favorables à l’indépendance de la Bretagne.
        Paradoxalement, l’opinion des plus de 65 ans révèle seulement 7 % pour l’indépendance.

        La moyenne tous âges confondus porte pour 18 % des Bretons en faveur d’une séparation avec la France, soit près d’un Breton sur cinq.

        A l’origine, les revendeurs ont reçu une lettre du groupe Ouest-France réclamant le retrait pur et simple du numéro 84 du mois de février, sans explications plus détaillées. Didier Corre, directeur de la publication de BRETONS, annonçait le retrait du magazine dans les kiosques, pour des problèmes inhérents à l’impression du numéro.

        Selon des sources syndicales, le P.-D.G. du groupe Ouest-France, François-Rugis Hutin, se serait ému de la UNE proposée par le magazine titrant « 18% des bretons pour l’indépendance », et aurait demandé de faire retirer le scandale d’une telle mise en lumière du séparatisme breton.

        http://www.anamzer.com/wp-content/uploads/kenavo.png

      • elifaith

        Je pense que tu te trompes. La recette est très simple et à toujours fonctionné: Diviser pour mieux régner. C’est ce que veulent nos maîtres. Étant breton moi-même et fier de mes origines je n’en suis pas moins français. Autant j’ai une haine inextinguible du jacobin et du républicain génocidaire, autant je trouve particulièrement débile de demander une séparation brutale entre la Bretagne et la France. Oui la Bretagne fût un royaume, puis un duché mais elle fut aussi un province qui bénéficiait de certaines de faveurs de la royauté. Oui on a cassé du Franc, puis du Français comme les Romains ont cassé du Gaulois. Le passé c’est important de s’en souvenir mais il ne faut pas non plus oublier qui nous sommes aujourd’hui. De la fierté, il y en a à revendre dans notre belle patrie bretonne comme il devrait y en avoir dans notre autre belle patrie qui est la France.

        Je respecte le drapeau français et je ne siffle pas la Marseillaise, je la chante. La nation au même titre que les traditions et cultures nationales comme locale sont le dernier rempart contre la mainmise des multinationales. Une nation forte peut exister et résister…une multitude de petits États-nations n’ont aucune chance de résister. Ce qu’il faut promouvoir c’est la richesse, notamment culturelle et régionale, inclue dans un tout. C’est ce qui fait la force de la Bretagne aujourd’hui car les armes n’ont rien apporté mais la culture à fait rayonner cette belle région dans le monde entier.

        Pour ce qui est de l’Allemagne, avant 1861 il y a avait une bonne cinquantaine de principautés aussi différentes les unes que les autres où l’on parlait des langues et dialectes différents. Ils se sont mis sur la gueule pendant des siècles même du temps du Saint Empire (guerres de Religion, Guerre de Trente ans où en gros chacun choisissait son camp en fonction des intérêt du moment)
        Encore aujourd’hui, on trouve de nombreuses différences linguistiques et culturelles entre les Lander voire même en leur sein. Il ne faut pas croire que les allemands jeunes ou moins jeunes se sentent profondément allemands, unis derrière une seule bannière. Certains sont bavarois, souabe, poméranien, hambourgeois, berlinois. Dans certains cas, ces différences sont bien plus marquées qu’entre un Vendéen et un Occitan.

        Pour finir, ce que veut l’UE, c’est le régionalisme. C’est à dire des régions faibles, sans armée, sans économie et sous perfusion du FMI et/ou de la BCE. Donc clairement être indépendentiste aujourd’hui c’est vouloir l’asservissement des régions.

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Merci beaucoup.
        C’est tout à fait ce que je pense. Et pour l’Allemagne, c’est très vrai également. C’est vrai aussi pour l’Espagne, l’Italie, j’en passe.
        Néanmoins, à vue de nez, pas un pays ne se déteste autant que la France. C’est le laboratoire des élites.

      • Nevenoe Nevenoe

        Oui, c’est un gouvernement judéo maçon qui a déclaré la guerre aux langues dites régionales en 1902.

        Ils ne ressusciteront pas ce qu’ils ont tué et je le répète, cette Europe des régions serait purement administrative et non pas identitaire.

        Un Identitaire est un Nationaliste et un Nationaliste exige une indépendance complète sans aucune entité supranationale au dessus.

        Pour les indépendantistes de diverses régions se serait quitter une tutelle pour une autre ce qui serait inacceptable.

        C’est pour des raisons purement pragmatiques que je défends la France.

      • Nevenoe Nevenoe

        Qui parle de siffler la Marseillaise et de ne pas respecter le drapeau français ?

        Pour ce qui est des petits états je te ferais remarquer que l’Islande c’est 319 000 habitants et ils ont réglé leurs problèmes bancaires en un rien de temps justement parce qu’ils sont peu nombreux.

        la Norvège, la Suède, le Danemark, la Finlande s’en sortent mieux que les autres justement parce que ce sont des pays de plus petite taille, plus faciles à diriger car plus réactif de par le nombre d’habitants.
        D’ailleurs ces pays ont à peu près le même nombre d’habitants qu’une Bretagne réunifiée.

        Justement le plus on est grand plus on est fort ne marche pas, il suffit de voir l’état de l’UE, plus elle grossit plus elle s’affaiblit.

        Et d’un point de vue démocratique, plus il y a de voix, moins ta voix a de valeur.
        De plus il faut mettre en place des pouvoirs intermédiaires : cantons, département, communautés de communes ou d’agglomération, régions, assemblée nationale, sénat, conseil constitutionnel etc
        Il y a dilution des pouvoirs de décision et des responsabilités ce qui est bien pratique pour nos dirigeants et empêche les citoyens d’avoir une vision précise de l’action des uns ou des autres.

        Ainsi nos voix ne valent plus grand chose car la seule démocratie qui vaille est la démocratie directe avec le moins de niveaux intermédiaires possibles.

      • odin29

        Fut un temps ou je militais pour une Europe aux cent drapeaux, une Europe des  » patries charnelles  » si chère à Marc augier…Cette Europe est possible mais vu le contexte actuelle…enfin, tout ça nous entraînerait dans un débat que j’imagine long et houleux. Cordialement camarades, kévarc’h.

      • Nevenoe Nevenoe

        Pas du tout car je suis d’accord avec toi Odin, entièrement.

        Lorsque je dis que je suis hostile à l’Europe des « régions » c’est celle de l’UE.
        Je pense que nous n’y gagnerions absolument rien car elle continuerait à nous imposer sa politique mondialiste judéo maçonique, l’immigration, le reniement de notre identité etc …

      • odin29

        Név.. j’avais compris…cela va sans dire. Aujourd’hui il nous faut mettre nos particularismes dans nos poches ( je parle pour toutes ces patries d’Europe ) et nous serrer les coudes face au danger de l’U.E judéo-maçonnique. Serrons les rangs, nous ne sommes pas encore morts…hauts les coeurs camarades!

      • Nevenoe Nevenoe

        Nous sommes décidément sur la même longueur d’onde

      • engel

        Vous nous faites repéter le relais de télévision quand? ;)

      • Nevenoe Nevenoe

        Maintenant ce sont des satellites et on n’est pas équipés pour :)

  • firebird2

    Ce que l’étude oublie sciemment de dire c’est que si on achetait plus de produit français on devrait produire plus français, donc plus d’emploi donc plus de pouvoir d’achat moyen. mais comme on achèterait plus cher, les plus riches seraient défavorisés (mais pour eux on s’en fout ils ont bien assez de fric cela ne changera donc pas grand chose), les classes moyennes qui travaillent le seraient un peu aussi, et les classes qui sont au chômage le seraient moins donc au rapport ce serait équivalent ou meilleur.
    Dans tous les cas les produits seraient d’aussi bonne qualité ou meilleur avec des produits conçus dans de meilleurs conditions de travail, et surtout des produits fabriqués localement donc moins stupidement polluants.

    Comme indiqué plus haut il faudrait re-taxer un minimum les importations et donc arrêter avec la traitrise politico-européenne.

    @juda brico : être fier de ses origines n’a pas plus de sens que de ne pas l’être. on est d’où on est, il n’y a ni fièreté ni dégout à avoir. de plus c’est une porte ouverte (pas obligatoire certe)au communautarisme et l’esprit de cloché.
    Néanmoins je pense que le libre échange est une hérésie quand on a affaire à des zones donc le niveau de vie est si différent et également d’un point de vue écologique. Il n’y a que dans le cas ou le produit ne peut pas être produit localement que cela se justifie et sans taxe si le niveau de vie des 2 parties est équivalent.

    • étre fier de ses origines a un sense:

      Pourquoi tous les médiats favorise tant le metissage ?
      le but du metissage (tant propagander par tous les médiats ) est de faire disparaitre nos origines, nos diferences,
      quand nous seront tous mixé les blanc, les jaunes, les noirs,
      n existeront plus (c est un terrible génocide) – il ne restera plus que les juifs qui ne se marrient qu entre eux,

      j aimes toutes les races et je suis pour la survie de tous les peuples,
      malheureusement, sur terre, chaque mois plusieurs dialectes disparaissent a tout jamais,

  • engel

    De toute façon le problème ne se pose pas!

    La France n’a plus les usines, plus le savoir faire, plus les finances et les investisseurs se barrent!!!

    Et en prime le français moyen veut jouir à crédit et pas travailler. « Physiquement en plus?…Mais, faut être fou! »

    • firebird2

      9a serait long mais ça se recrée, simple question de levier qu’on actionne

    • elifaith

      Hey mais ho…vous êtes tous idiots ou quoi?
      Vous gobez vraiment tout ce qu’on vous dit sur TF1? Ya encore plus de 20% d’ouvriers en France et beaucoup d’usine qui produisent et font des bénéfices. Le truc ‘est qu’on veut nous faire croire que tout est plié pour que l’on se fasse une raison et que l’on se batte pas. Jetez un petit coup d’oeil aux chiffres de l’INSEE sur le secteur secondaire en France. Vous serez surpris.

      Pas de veaux, mais des ânes c’est certain

  • dominus deus sabaoth dominus deus sabaoth

    Pour moi benji tu t es pas trompé fut un temps on raccommodait les vêtements car c était cher maintenant on jette car les magasins vendent moins cher qu une réparation…
    Les gens se plaignent et ils achètent voyagent pour le moins cher sans se soucier de qu’ils y a derrière les exploitations les utilisations de matériaux de m…

    Bref si on revenait à des principes ;j achete dans mon coin pour faire vivre mon quartier et plus se taper des bornes histoire d économiser je pense qu’on aurait la vie plus normale .tiens au fait puy du fou pratique cela depuis un bon bout de temps et son patelin se porte mieux

    • carlusmagnus carlusmagnus

      Non ce n’est pas que c’est moins cher qu’une réparation, c’est que plus personne n’a le savoir pour réparer.
      Tes grands parents étaient capable de démonter le moteur de leur bagnole, de le refaire et de le remettre sur le week end.
      Sur les voitures actuelles récentes, pour changer une ampoule de phare avant faut démonter l’avant du véhicule et passer chez le garagiste.
      Y a une double dynamique : rendre les gens incapables et fainéants et parallèlement rendre impossible ou non profitable la réparation (tout en disant qu’il faut recycler hein)

      • Natacha Natacha

        Les vélos , on sait encore les réparer !
        Vous arrive t-il de faire les marchés ? On trouve beaucoup de produits de fabrication française ou pays limitrophes. C’est vrai, il y a un vrai problème de transfert de connaissances des anciens aux plus jeunes mais il y a aussi de nombreuses initiatives locales pour parer à ces pertes de savoir, en France, en Europe et ailleurs car nécessité oblige.
        C’est cela qu’il faut encourager pour garder les particularités locales vivantes.

  • albert_bon@yahoo.fr albert_bon@yahoo.fr

    Il faut rajouter (au moins) un 0 au prix du baril de pétrole et ça risque de régler pas mal de problèmes….

    A Carrefour plus de pommes de terre d’Israël à 2,90€ le kilo à coté de pommes de terre Française à 4.60€ le kilo… plus de Pommes du Chili ou d’Argentine à coté des Pommes Françaises trop chers…On ne manque pas de vergers en France que je sache…! Merde. Que foutent ces produits étrangers moins chers que les notres alors qu’ils sont transportés en avion depuis l’autre coté de la planète.
    Comment est-ce possible et comment est-il possible de laisser faire cela sans réagir… Comment Carrefour ose faire cela ?

    Je ne vous parle même pas du BIO qui arrive de Pétaouchnock … Des camions de tomates Hollandaises qui filent en Espagne et croisent sur l’autoroute dans l’autre sens des camions de tomates Espagnoles qui filent en Hollande…etc….

    Est-ce que nous méritons mieux que de continuer par peur de ce qui pourrais se passer si on décide de sourire au réel changement ? La réponse est dans la question. Si on ne se bouge pas on ne va plus rien mériter du tout….

    • Chegoku Chegoku

      Carrefour et les autres n’en ont strictement rien à cirer. Seul la marge bénéficiaire compte. Je suis dans le secteur, je pourrai te dégouter encore plus sur leurs pratiques.
      Mais quand même, ils ont braqué personne pour vendre leurs produits. Au final, il y a toujours un consommateur qui fait ses choix. C’est donc lui quelque part qui porte la responsabilité de sa mal bouffe et de l’anéantissement des producteurs régionaux.
      Ceci dit, il est vrai que le consommateur ne sait pas trop ce qu’il fait.
      D’abord il devrait être informé. Et ça, c’est à chacun de faire son boulot pour s’instruire.
      ensuite, le consommateur devra revoir toute sa façon de consommer. Car vu la différence de prix et la pression sur les budgets, il n’est pas possible de consommer de la même manière des produits de qualité ou de la région. Il faut donc revenir à l’essentiel et modifier complètement sa façon de remplir le frigo. Des tas de produits devraient tout simplement disparaitre car inutiles. Ce qui sera récupéré compensera la différence de prix sur les produits nécessaires.
      J’en suis arrivé à la conclusion, que rien ne changera par la voie du consommateur. Il faut contraindre de façon légale et donc instaurer la dictature alimentaire. Fini le libéralisme alimentaire. Et là aussi, le mur est compliqué à franchir.
      La seule chose que je puisse faire, c’est changer ce qui me concerne personnellement. Changer le système agro-alimentaire actuel à grande échelle me parait malheureusement utopique.

      • jp31 jp31

        _:pour les grandes enseignes,a l’heure’dite’de pointe,
        :pour faire chier tout le toutim=vendeur et con-so-mateur,

        _:mais aussi pour rigoleZ!!
        :bloqueZ les caddies!

        _:pas encore testeZ ,mais avec des p’tits bouts de papier recycleZ,des feuilles,des p’tites brindilles le tout introduis dans la fente a jeton ou piece,,

        _:j’ai entendu dire,que cela était=ti peu marrant ..
        :)
        ,,
        jp31

      • albert_bon@yahoo.fr albert_bon@yahoo.fr

        Why not…
        Mieux…

        Laisser tous les emballages des produits achetés dans le caddie…

        Imaginez…

        Moi j’en ai plus que marre de cette escalade sans fin des emballages. J’en ai rien à foutre de l’emballage; qu’il soit beau, coloré, tendance…etc …je m’en cogne… et pourquoi. Car au finale je le balance à la poubelle… Il n’y a rien d’autre à faire avec un emballage…

      • albert_bon@yahoo.fr albert_bon@yahoo.fr

        Si ces produits sont disponibles, en ventes chez Carrefour, Carrefour est responsable, c’est une évidence sans contestation possible…mais effectivement ce ne sont pas les seuls…Si le prix du transport réel et des taxes étaient vraiment répercuté sur le prix de vente ils seraient vraiment plus chers que les produits Français au point qu’ils ne seraient plus présentés par Carrefour et les autres.
        Les uns comme les autres, consommateurs comme vendeurs se foutent de l’essentiel, des injustices à l’échelle planétaire que peuvent engendrer le fait de payer un produit au plus bas prix(meilleur marché) pour les premiers et marger un max pour les seconds….Et le merveilleux de la Grande Distribution, c’est d’avoir concilier ces deux impératifs…. Coluche disait « Quand on pense qu’il suffirait que ça ne vente pas pour que les gens ne l’achète pas » Et ça marche dans les 2 sens. « Il suffirait que les gens ne l’achète pas pour que ça ne puisse se vendre. ».

        Le seul vrai moyen d’imposer quelque chose, car je suis d’accord, il va falloir imposer, et à tous sans distinction et faveur octroyée aux favoris du pouvoir…rajouter un 0 au prix du baril…

        1 litre de pétrole est capable de déployer l’équivalent d’énergie déployée par un homme faisant dans une seule journée des trous de 1m3 dans un sol pas trop difficile à travailler. Est-ce qu’on rémunère cet homme à la journée avec la même valeur qu’on utilise pour acquérir ce litre de pétrole ?

        Non, alors un ré-équilibrage doit se faire. Et il va régler plein de soucis…

      • marco marco

        Ma mére n’achete que Français, quand il y a le choix bien sur, elle regarde toujours la provenance, que ce soit pomme, tomate, fraise ou autre…
        elle fait cela depuis 30 ans, si tout le monde l’avait suivi, nos producteurs auraient encore plein de boulot.
        on s’est mis dans la merde tout seul.

        dire que cela coute cher est parfois faux.
        un ex tout simple: quand elle achete ses pommes de terre, elle va directement dans une ferme, et en prend 50k d’un coup, c’est bien mieux et sans leur poison anti germe de merde.

        la pomme de terre absorbe tout les produits chimique en son coeur, donc celle industrielle sont tres tres mauvaises pour la santé, c’est à savoir.
        elles sont source de cancer.
        les pesticides sont cause de la maladie de parkinson (officiel)

        donc c’est chacun qui voit, de toute façon les mentalités sont pas du tout prete à évoluer, crise oblige en plus.

        sinon commencer un petit bout de jardin, mais commencer tout petit au début, voir minuscule, pour ne pas etre dépasser et etre décourager par la suite, et vous serez surement mieux que le cul devant la tv.
        commencer par des oignons, c’est trop simple ;)

        ne compter pas sur les Carrefour ou autre pour nous faire acheter Français, ils sont là juste pour le profit.
        ils mettent dans les rayons un max de moins cher, car c’est ce que veulent les Français.

        nos politiques n’en parlont meme pas, c’est des nazes!
        les petits chiens-chiens des us.

      • albert_bon@yahoo.fr albert_bon@yahoo.fr

        Merci Marco pour le « on s’est mis dans la merde tout seul ».
        C’est exactement ça.
        http://www.youtube.com/watch?v=WfGMYdalClU

      • carlusmagnus carlusmagnus

        +1
        J’ai eu de la famille dans le secteur. Les promos du magasin sont imposés aux producteurs, ce n’est pas la marge du magasin qui se réduit. Pensez y quand vous achetez vos salades françaises en promotion.
        Ce système est devenu fou.
        A l’individu de se prendre en mains et de savoir ce qu’il veut pour le futur. Moi je fais vivre les producteurs locaux, même si je dois me passer de certains produits.

  • Maverick Maverick

    « Made in France », cela veut – théoriquement – dire des emplois directs et indirects, donc un coût social du chômage inférieur à celui du scénario « Made in China », entre autres économies … Est-ce pris en compte dans l’étude ?

    • georges57

      Est-ce qu’ils tiennent compte du fait que plus ils ponctionnent de l’argent aux gens moins ils peuvent acheter, non, ils en ont rien à fouttre, la solution serait de donner les moyens d’acheter Français, mais ça n’est pas forcèment le but.
      Il n’a pas dit, normal 1er, que son seul ennemi était la finance, mais il se garde bien de faire le nécessaire contre eux, en attendant c’est Blytes Masters qui fixe les prix de la bouffe et tout le reste, elle s’est fait virer, je sais, mais le système s’en occupe, il font la la pluie et le beau temps, c’est quand qça s’écroule, une big grêve générale mais est-ce que ça arrangerait les choses ???

  • Fouttage de g….le.

    Le « Made in … » n’existe que dans l’imaginaire de celui qui le lit.

    On fait fabriquer un produit a tel endroit ou la main d’oeuvre ne vaut RIEN et ou on exploite a fond les individus (Inde, Indonesie, Sri Lanka, Botswawna …) on le ramene en France pour y inclure ou modifier un truc (une etiquette, une enveloppe plastique, un detail…) et hop…. il devient Made in France…

    Ceci est technique connu de tous les industriels …

    Des POURRIS qui s’en mettent plein les poches et vous enm… bien plus que vous ne pouvez le croire.

    Et je ne vous parle meme pas des ajouts dits substituants alimentaires (qui n’ont RIEN d’allimentaire mais qui vous gonfle le produit, vous rajoute de la couleur, du gout, de la texture, de la saveur etc…) pour vous faire croire que vous mangez ce qui a de mieux et de professionnels…

    • albert_bon@yahoo.fr albert_bon@yahoo.fr

      TOUT A FAIT EXACT

      RAPPORT À M. LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
      En finir avec la mondialisation anonyme
      La traçabilité au service des consommateurs
      et de l’emploi

      Yves Jégo
      Député

      MAI 2010

      Document complet ici :

      http://www.profrance.org/ressources/telechargement/RapportYvesJego.pdf

      Fin de la page 168 et début page 169 du document.
      Le textile,
      avec le
      Textile Product Identification Act 27
      qui oblige au marquage « Made
      In USA » si le produit final est manufacturé aux États-Unis, sans tenir compte du pays de provenance des matériaux (par exemple des fibres ou du fil).

      ——————

      C’est avec ça que Nike fait faire les semelles de chaussure hors USA dans un pays A, le tissus dans un pays B, les lacets dans un pays C ..etc et assemble le tout au USA…donc pof « Made In USA » dessus = légal…

      Merci l’OMC d’autoriser/encourager cela…

      Donc ça ne date pas d’hier.

      • carlusmagnus carlusmagnus

        L’OMC comme toutes les organisations mondiales ne sont que des substituts de vaseline pour nous faire passer le gouvernement mondial.

  • Nevenoe Nevenoe

    Leçon de syndicalisme révolutionnaire.

    Ce que la CGT, FO, SUD, la CFTC, la CGC, la CFDT etc ne diront jamais.

    http://www.youtube.com/watch?v=ce_CfOvDW0o&feature=player_embedded

  • Fenrir

    Mouais, ben il suffirait d’augmenter les salaires de 100 à 300 euros, et de mobiliser la population sur la consommation locale, ce qui injecterait une masse financière considérable dans les circuits économiques.
    Voili, voilou…
    La croissance par la consommation et relancée, les secteurs primaîres et secondaires aussi, et naturellement dans la foulée le tertiaire.
    Bon, va falloir expliquer cela de façon encore plus simple pour que les professionnels de la politique après leurs hautes études puissent comprendre…

    • elifaith

      Totalement d’accord par contre les politiciens ne sont pas bêtes bien au contraire. Par contre ce sont des traîtres. De nombreux gens furent guillotinés pour moins que çà.
      Suffit de voir leurs accointances pour comprendre. Je ne comprends même pas pourquoi ils attendent pour donner les clés de l’Élysée à Obama. çà doit être leur coté sadique.

    • Nevenoe Nevenoe

      « mobiliser la population sur la consommation locale, »

      Sauf que l’UE l’interdira, ainsi que les Américains Chinois etc en vertu des accords de l’OMC.

  • le chiffre de 100 a 300 euro de plus par menage et par mois
    est totalement absurde:
    t achetes Chinois, tu paye 3 fois.
    les produits chinois copier sur notre savoir faire, fabriquer avec des materiaux sans qualités souvent dangereux (peinture et colle toxiques, ) sont majoritairement jettable, donc innutilisables au bout de quelques semaines.
    il faut les remplacer trés souvent.
    Alors qu un skate board devrait étre fais pour durer une vie, pas uniquement pour le jour de ton anniversaire.

    • Les produits chinois ont eux aussi leur propre savoir faire et nombreux sont ceux de grande qualités… J’habite la region donc merci je connais.

      Le probleme est que ceux qui IMPORTENT LES PRODUITS CHINOIS (les importateurs) souhaitant se faire une marge bénéficiaire bien plus grande, sacriffient la qualité des produits et préferent aller chercher des produits de m… comme il en existe partout sur cette planete.

      Quant a l’OBSOLESCENCE DES PRODUITS (ou la mort programés de ceux-ci) elle existe dans tout les produits et aupres de tout les industriels.
      TOUT LES PRODUITS ont un temps de vie calculés et programmés….

      Mais bon… croyez ce qu’il vous semble et continuez a affirmer des contre-vérités qui suffisent a votre égo pour jouer au mouton, cela vous regarde.