Un énorme trou coronal capturé à la surface du Soleil

le-trou-coronal-a-ete-photographie-le-18-juillet-par-le-satellite-soho_61229_w250Vendredi, les astronomes ont constaté la présence, au niveau du pôle nord du Soleil, d’un énorme trou coronal, apparaissant sous la forme d’une grosse tache noire.
Un peu plus de deux mois après qu’un trou coronal a été observé à la surface du Soleil, c’est un phénomène de plus grande ampleur qui est apparu sur notre astre. Le 18 juillet, le satellite Solar and Heliospheric (SOHO) de la NASA et de l’Agence spatiale européenne (ESA) a en effet repéré une tache de taille. Très sombre, elle est située au niveau du pôle nord du Soleil et recouvre une large région.
Les trous coronaux sont des régions de faible densité qui apparaissent dans l’atmosphère externe du Soleil, la couronne. lls sont dus à l’activité de champs magnétiques qui éjectent de la matière solaire dans l’espace. A cause de cette perte, la région touchée montre des températures inférieures au reste de l’environnement et apparait ainsi beaucoup plus sombre.
Ces phénomènes peuvent se produire en différents endroits du Soleil mais leur fréquence varie en fonction de la période d’activité de l’astre. Actuellement, le cycle approche de ce que les astronomes appelle le maximum solaire, prévu pour la fin 2013. Durant cette période, le nombre de trous coronaux diminue, à cause d’une inversion des champs magnétiques du Soleil.
Un phénomène normal pour le Soleil Néanmoins, après le maximum atteint, ces phénomènes se mettent de nouveau à augmenter en taille comme en nombre, s’étendant plus loin des pôles tandis que le Soleil se rapproche de son minimum. A ce moment-là, les trous coronaux apparaissent souvent encore plus gros que celui observé le 18 juillet par le SOHO. Ni la taille, ni la présence de celui-ci n’est donc alarmante. D’ailleurs, aussi énormes qu’ils soient, les trous coronaux ne représentent pas de réel danger pour la Terre. Au contraire, ils permettent aux scientifiques de mieux étudier la météo spatiale, dans la mesure où ils créent des vents solaires jusqu’à trois fois plus rapides que tous les autres. Souvent, ils créent également de superbes aurores polaires dans le ciel terrestre.

Article complet+vidéo: maxisciences.com
Copyright © Gentside Découvertes

6 commentaires