La Grèce adopte d’urgence une loi pour s’assurer des prêts UE-FMI

Les politiques se prostituent littéralement pour avoir un nouveau prêt alors que le pays est économiquement foutu, cuit, kapout! Pourtant, il a un très bel avenir, mais là, c’est lorsque le pays n’aura réellement plus aucune souveraineté! Vous imaginez? La Grèce sera un des plus grands producteurs d’or d’Europe avec l’or qu’il y a dans le sous-sol du pays, mais si le pays sort de la zone euro, cela fera des sommes colossales qui ne pourront pas être braquées par les élites et les financiers, dont de Bruxelles, donc on garde le pays dans la zone euro et on paye encore et encore pour le sauver… 

Antonis Samaras (à droite) et le ministre des Finances Yannis Stournaras © epa.

La Grèce a adopté jeudi soir en procédure d’urgence un projet de loi sur la réforme du code des impôts et la réduction du secteur public, dicté par ses créanciers UE et FMI, ce qui permet au pays de s’assurer du prochain versement des prêts. Le projet a été adopté par la majorité de la coalition gouvernementale, droite et socialistes, dirigée par le Premier ministre conservateur Antonis Samaras, selon une source parlementaire.

Le principal parti de l’opposition, la Gauche radicale Syriza, ainsi que les quatre autres partis parlementaires ont voté contre ce projet de loi, qui constitue la dernière étape pour que la Grèce remplisse ses engagements vis-à-vis ses créanciers.

L’adoption du projet était un préalable pour le versement d’une nouvelle tranche d’aide de 2,5 milliards d’euros à la Grèce par la zone euro la semaine prochaine. La nouvelle loi instraure un code de procédure fiscale plus strict et complète la loi votée le 18 juillet sur la réduction du secteur public dont la mise en oeuvre a débuté cette semaine avec la mise en disponibilité de plusieurs milliers d’agents.

Mercredi, le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem a indiqué que « que la Grèce avait mis en oeuvre de façon satisfaisante les actions prioritaires requises pour le prochain versement » du programme d’assistance financière, « à l’exception d’une action dont l’adoption par le Parlement grec devrait avoir lieu le jeudi 25 juillet ».

« Quand ce processus sera conclu de manière satisfaisante », le fonds de secours de la zone euro « sera autorisé à verser la première partie de la prochaine tranche, d’un montant de 2,5 milliards d’euros », a dit M. Dijsselbloem.

Suite sur 7sur7.be

15 commentaires

  • carlusmagnus carlusmagnus

    Ce n’est pas uniquement pour l’or qu’ils gardent la Grèce dans l’Euro. S’ils la font sortir, ça casse les principaux arguments qu’ils nous donnent pour éviter une sortie : c’est impossible et de toute manière ce sera une catastrophe. Reste que si ce pays en était sorti tout au début, il serait déjà sorti du trou (ça fait quelques années déjà).
    Et puis, se passer d’un esclave? Ça se fait ça? Le peuple grec est tellement cassé qu’il ne songe même plus à se révolter. Ils achètent du temps là, c’est tout. Et l’argent versé, il vient d’où?

  • vanvoght

    moi je me demande quant ce sera le tour de la France ( ce qui arrivera ) comment les Français vont reagire ? vont ils etre aussi passif que ce cretins de greque ? ça m’etonnerais .

    • rouletabille rouletabille

      hi hi juste la même réflexion au quart de tour…

    • carlusmagnus carlusmagnus

      Ne prenez pas les grecs pour ce qu’ils ne sont pas.
      La vérité est qu’en y allant progressivement, pas à pas, les gens ne se rendent compte de rien. Le tour de la France? Mais on y est déjà, c’est progressif, jour après jour, chômage, emploi qui s’en vont, impôts. Le jour où le FMI sera obligé de nous aider, la plupart des habitants de ce pays penseront en cœur que c’est nécessaire, et que sortir de l’euro serait pire. Et les grecs ça a été pareil.

      Imaginez votre arrière arrière grand père qui reviendrait à la vie, vierge de tout le conditionnement médiatique et scolaire des quarante dernières années : il utiliserait les mots qu’il faut : plus de démocratie, dictature.

  • rouletabille rouletabille

    La Grèce SA (Société anonyme).
    Un essais réussis,à qui le tour ?

  • Fenrir

    Mouais ! L’or n’est que la face émergé de l’iceberg du pillage systématique que va connaître la Grèce.
    N’est-il pas curieux que personne n’ai évoqué encore pour l’instant les ressources en gaz des eaux territoriales Grecques ?
    Ils vont se faire brader et voir leur dettes continuer à croître.
    Le plus marrant, c’est que là aussi, comme aux States, en Chine, au Japon, chez les BRICS et les parpaings, c’est la fuite en avant continue et permanente pour alimenter le système de la dette.
    Mais il n’y a plus d’huile et le moteur surchauffe.
    Bientôt, ça va serrer….
    Et le peuple aura faim…

    • vanvoght

      mais en grece ils ont dejas faim ….. et tout ce qu’ils trouve a faire c’est de se suicider …… avoue que c’est quand meme a desesperer non ?

      • Fenrir

        Hélas, la sélection naturelle est à l’oeuvre, et les plus faibles psychologiquement et physiquement vont avoir des difficultés à survivre dans les temps à venir.
        Parallélement, des initiatives d’alternatives solidaires se mettent en place.
        L’effondrement économique qui menace et se précise, sera sans précédent connu. Le Krach de 29 et la Grande Dépression, ne sont rien par rapport au Clash systémique mondial à venir.
        Les victimes économiques seront innombrables, mais un nouveau système emergera et ce ne sera pas celui qu' »ils » espèrent.