Le virus du sida a été crée artificiellement. A infirmer ou confirmer, l’info n’a pas encore été vérifiée

Je vous laisse à vos recherches pour pouvoir confirmer l’affirmation.

...

La vérité n’est pas toujours agréable, mais dans chaque cas elle nous rend libres.
Dans le cas,présent, la vérité nous libère de la peur.

La fausse épidémie de sida dans les années 80 a déclenché une peur mondiale, la peur d’avoir tout contact physique avec des personnes inconnues, mais aussi avec les plus proches.
Souvenez-vous de ce qu’on nous disait? Quand tu fais l’amour, tu ne le fais pas seulement avec cette personne, mais avec toutes celles avec qui cette personne a eu des rapports physiques.

C’était le vrai but de cette « épidémie ».
Le but était de nous faire vivre dans la peur. (En dehors de gagner de l’argent, conséquence secondaire de la peur).

 

Document officiel des archives de la Librairie du Sénat des États-Unis.
Le document atteste que le virus du sida a été artificiellement créé par le Département de la Défense des États-Unis d’Amérique

...

Traduction:
Le programme Feasibility a été complété en 1974-1975 et le virus entre 1974 et 1979. L’AIDS-laced amallpox vaccine a été commencée à être injecté chez plus de 100 millions d’africains en 1977. A plus de 2.000 homosexuels de race blanche (Operation Trojan Horse) il a été injecté avec le vaccin contre l’hépatite A « modifié » en 1978 au Centre de contrôle des maladies infectieuses et au centre de collecte de sang à New York.

Le développement du virus avait apparemment deux objectifs: (1) Arme politique / ethnique à utiliser contre les gens de couleur et (2) la réduction programmatique de la population.

Le 29 juillet 1969, quelques jours après que le Département de la Défense ait demandé au Congrès 10 millions de dollars de financement pour la recherche « d’un agent pathogène biologique synthétique, une substance qui n’existe pas dans la nature et contre laquelle il n’est pas possible de développer une immunité naturelle », le Président de la Task Force républicaine sur Earth Resources and Population (Population et ressources terrestres), l’honorable George H.W. Bush a souligné le besoin urgent d’actions destinées au contrôle de la population pour faire face à la « crise croissante dans le Tiers Monde ».


La programmation de l’épidémie de sida.

En 1972, sous les auspices de l’Organisation Mondiale de la Santé, un programme de vaccination de masse des populations africaines contre la variole fût porté en avant. Ce vaccin infecté avec le virus du sida a été administré à des millions de Noirs africains indigents et dont le nombre croissait rapidement, problème qui préoccupait GHW Bush, parmi les autres membres de l’élite, les Rockefeller, le Club de Rome et les membres du Bilderberg depuis 1969.

Le virus du sida a été intentionnellement ajouté au vaccin contre l’hépatite-B.
Les études sur le vaccin contre l’hépatite B sont désormais sous clé et sous la garde du Département de la Justice à Washington et personne ne peut y accéder.

Le vih a été créé en laboratoire.
Avec une certitude bien-fondée, il y a quelques années, on risquait sa vie en racontant certains passages de la vérité … maintenant il se dit que cela peut se faire, et que c’est même nécessaire. Cela fait peut-être un peu mal, mais on pense que cela peut servir à concilier une prise de conscience plus douce. Tellement de choses se sont passées que maintenant cela ne ferait pas de mal d’être un peu humain ….

 

sources : http://seroposition.canalblog.com/archives/2013/07/10/27612267.html

75 commentaires

  • carlusmagnus carlusmagnus

    Franchement j’ai un gros doute là.
    Déjà les sources sont plus que limite (comme chercher un avis objectif sur mac sur mac4ever :p) et en plus vlà les objectifs du virus : arme politique/ethnique à utiliser contre les gens de couleur et la réduction de la population…
    heu…sont pas doués les ricains c’est carrément l’inverse dans la réalité. Le pourcentage de blanc sur terre va en diminuant pendant que le reste augmente. Et la population ne diminue carrément pas.
    Et en Afrique, y a plus de personnes maintenant qu’avant le VIH…d’où les famines et tout ce qui s’en suit…
    Ça ressemble plus à un condensé de la soupe conventionnelle : méchants blancs vs damnés de la terre de « couleur » soupoudré d’un peu de « chui séropositif spa ma faute mais la faute aux ricains »

    • Kinder

      Le coupable est connue de tous depuis longtemps, mais pourtant toujours en liberté ! http://w1p.fr/124857

    • C’est pourtant vrai. Cette vidéo explique la chose plus en détail:

      https://www.youtube.com/watch?v=8zIqzrES8xk

      Ce Robert Gallo ment comme un arracheur de dent. Il est mouillé jusqu’au cou, pour le compte du gouvernement ricains.

      Quand au fait que la population continue d’augmenter, sachez quand même qu’elle a emporté 28 millions de personnes, ce n’est pas rien mais forcément ce n’est pas suffisant pour enrayer le cycle.

      Ils ont la malbouffe, la pollution, les vaccins, les médicaments et tant d’autres cochonneries pour compléter le job. S’ils mettaient tout leurs œufs dans le même panier, ce serait trop visible. Mais ne doutez pas que l’objectif est toujours le même: la réduction de la population. Et dans ce cas précis, il s’agit d’un génocide ciblé.

    • « Franchement j’ai un gros doute là. »

      Quelle hypocrisie! ^,^

    • engel

      Oui mais!
      Ton raisonnement est aussi applicable aux arabes au indoux aux africains et à bien d’autres.

      Le devoir de mémoire ne doit pas être un « devoir de choix historiques » et d’amnésies selectives.

    • carlusmagnus carlusmagnus

      Donc si je suis ton raisonnement implacable, toute information qui ne passe pas au journal télévisé est vraie. Magnifique. Elvis n’est donc pas mort et Superman existe.Franchement faut garder un peu d’esprit critique. EN plus j’ai pas dit que le VIH n’avait pas été fabriqué, seulement que la source ne tient pas la route et que les raisons invoqués encore moins.

      Suite du raisonnement : si y avait pas eu le VIH y aurait encore plus de monde en Afrique. Soit. Peut être. Mais si vraiment ils voulaient faire baisser la population africaine, suffirait de laisser la sélection naturelle à l’œuvre, les pays occidentaux sont présents là bas et ont fait, mais ce n’est qu’un exemple parmi d’autres, baisser la mortalité infantile spectaculairement. Tu stoppes toutes les aides médicales dès demain, en deux ans tu divises par deux la population africaine.

      Et je le redis, même si ça froisse : les famines et la misère actuelle en Afrique viennent principalement du fait qu’ils sont trop nombreux pour les ressources. Au lieu de mourir à la naissance ils crèvent de faim adulte, en ayant eu des enfants. Donc baisser la population mon cul. C’est horrible à dire, je sais que je parle d’humain, mais on est pas au dessus des lois de la nature.Les supermarchés et le reste ont bon dos. La deuxième chose qui fout le bordel là bas c’est d’ailleurs l’argent que l’occident verse à l’Afrique, c’est bon seulement pour les maintenir dans l’assistanat et tuer dans l’œuf toute tentative d’autonomisation. Pareil pour les vêtements qu’on envoie là bas et qui flinguent l’industrie locale.

      Et puis ton dernier truc, sur les méchants blancs. Encore tout faux. Y a des études très bien documentées, par des africains eux même (très peu passé à la tv donc tu vas y croire) qui prouvent que les plus grands carnages n’ont pas été fait par les blancs. L’esclavage c’était déjà entre ethnies africaines et pour le nombre, les arabes ont méchamment génocidé en masse les populations d’Afrique noire. Mais bon ça chut, faut pas le dire, ça va à l’encontre de la doxa que tu récites. Et puis si les gens voulaient la vérité ça se saurait.
      Seul point, sur l’environnement où je peux te suivre, oui ce sont les occidentaux qui foutent le plus l’environnement en l’air…parce qu’ils en avaient les moyens et l’avance technique. On est tous humains, t’en fais pas que bientôt les pays émergents vont polluer plus que les pays occidentaux.

  • ohmama star seed ohmama star seed

    « Ça ressemble plus à un condensé de la soupe conventionnelle : méchants blancs vs damnés de la terre de « couleur » soupoudré d’un peu de « chui séropositif spa ma faute mais la faute aux ricains » »

    J’ai l’impression d’entendre un discours FN mais au mauvais endroit. Faite attention avec des propos comme cela, ça peut heurter.

    Il faut préciser que l’organisme humain combat naturellement le virus, sauf dans le cas d’une détérioration antérieure et active de l’état de santé ou de malnutrition (Afrique/tiers-monde)

  • Thierry92 Thierry92

    La source de ce message vient du site apfn.
    Voici le lien du document. Un fake de toute beauté.
    http://www.apfn.org/apfn/aids2.pdf

    Et pour ceux qui veulent perdre du temps a la bibliotheque du senat us http://www.loc.gov

  • scorpio

    Chers Amis, là j’ai un peu de mal avec cette info… j’ai écouté longuement Etienne de Harven ainsi que le dr Montagnier qui a déclaré tout de même : « Au cours de la réalisation d’un documentaire de Brent Leung en 2009, House of numbers, le professeur Montagnier a déclaré qu’avec un bon système immunitaire, épaulé d’une bonne nutrition antioxydante, le corps du malade pouvait naturellement se débarrasser du virus du SIDA ». Je pense franchement qu’on se fout du monde ! J’attends sérieusement des explications de la part de Benji !! Bien à vous tous.

  • vankuzen

    franchement, tomber dans le panneau avec une news aussi invraisemblable, c’est grave et ça m’attriste. ça sent la recherche névrotique du complot. berk

  • fotoulaver fotoulaver

    Le sida est une arnaque. Sinon je l’aurais eu depuis longtemps…

  • sinouhelartiste sinouhelartiste

    Pour qu’il y est le SIDA il faut un virus selon la thèse officielle… mais ce virus personne ne l’a vu… Cela dit l’effondrement du système immunitaire a plusieurs causes et cela représente bien une triste réalité… Mais pour vendre de l’AZT meurtrier il faut bien dire a tout le monde que derrière le sida il y a un virus mortel et que l’on ne peut rien contre lui… la mort et rien d ‘autre à moins de se soumettre à toute une batterie de test et d’analyses puis ensuite de prendre a vie des médoc mortel, voilà un bon moyen de devenir rentable pour le gang des pétrochimistes mondiaux … Finalement ce n’est pas le sida qui tuera le « patient » ce sera les médoc… Vous reprendrez bien un peut de tri thérapie…? NON? vous avez vraiment bien raison..

    • nootrope12

      Je n’ai pas vu le virus mais j’ai vu la mère d’un ami en mourir, et elle avait arrêté tout traitement…

      • babs

        ne le prend pas mal, mais on ne meurt pas du sida,
        il affaiblit le totem immunitaire, et rend beaucoup plus sensible au autre maladie .

      • nootrope12

        « On ne meurt pas du SIDA », bien sûr pas directement mais le fait est que sans cette attaque du système immunitaire par ce virus on est vivant et pas mort de maladies opportunistes…

      • sinouhelartiste sinouhelartiste

        Oui, bien sur que des tas de gens sont mort du SIDA et j’en ai connu un bon nombre tu peux me croire… Mais comme le dit Babs on ne meurt pas du SIDA mais des suites d’un effondrement du système immunitaire… Et pour en arriver là il y a bien d’autres raisons qu’un virus. Les consciences sont soumises à une dure programmation… Malgré toutes les infos disponibles tout le monde continu à croire dur comme fer que le SIDA et le VIH sont la même histoire et donne forcément une maladie mortelle… C’est comme une religion cela fonctionne avec les mêmes parasitages mentaux…
        Tu peux aussi faire la prière 30 fois par jour tu as autant de chances de guérir du sida, sinon plus, qu’en prennent des médocs… Tu seras moins rentable c’est tout…
        Et puis il faut bien y passé un jour…

  • nootrope12

    Il y a un excellent documentaire sur le sujet de comment le SIDA est passé du singe à l’homme entre 1957 et 1960 à cause des déplorables méthodes de préparation des vaccins contre la polyo au Congo Belge, il s’appelle « Les origines du Sida ».

  • sinouhelartiste sinouhelartiste

    Le système immunitaire – Son vrai rôle

          Si le rôle de notre système immunitaire est de lutter contre les germes, une question évidente se pose : Avant tout, comment se fait-il que nous portions des germes ? Pourquoi notre système immunitaire ne se bat-il pas contre tous les germes, de sorte que nous soyons exempts de germes ? Si le système immunitaire était conçu pour nous protéger contre la polio, le tétanos, la diphtérie et les autres soi-disant microbes à l’origine des maladies, pourquoi le système immunitaire de la majorité des gens porteurs de ces germes ne prend aucune mesure défensive (aucun anticorps n’est produit), et pourquoi ces gens restent malgré tout parfaitement bien portants ?

          Il n’y a qu’une seule réponse logique à ces questions : Notre système immunitaire n’est pas conçu pour combattre les microbes car, en réalité, les germes ne sont pas nos ennemis, mais nos amis. Leur objectif réel est de consommer les déchets à l’intérieur de notre corps, et donc de faciliter le travail important consistant à garder l’organisme propre. La véritable relation entre l’homme et le germe n’est pas une guerre ouverte, mais une coexistence pacifique, une relation que la biologie désigne sous le nom de symbiose.

    « …quand des germes se trouvent dans un corps malade, ce n’est pas qu’ils sont venus de l’extérieur et ont provoqué la maladie. C’est parce qu’ils se sont développés à partir de cellules en décomposition dans l’organisme, et ont un rôle important à jouer en aidant à gérer les déchets et la destruction amenés par les sérums, les médicaments et les autres poisons introduits dans le corps depuis l’extérieur. »
Eleanor McBean, « The Poisoned Needle » (L’aiguille empoisonnée). [*]

          Les germes (bactéries et virus) sont partout. Dans l’air que nous respirons, dans les aliments que nous mangeons, dans l’eau que nous buvons et sur tout ce que nous touchons. Nous y sommes constamment exposés mais, la plupart du temps, nous conservons une santé parfaite. Si les germes donnaient des maladies, pourquoi ne sommes-nous pas tout le temps malade ?

          Si les germes étaient la cause des maladies, pourquoi, dans ce cas, des millions de gens peuvent-ils porter en eux des germes de la grippe, de la tuberculose, du tétanos, des infections à staphylocoques et de nombreuses autres maladies, tout en restant parfaitement bien portants ? En Europe, pendant la dernière partie du 19ème siècle, pratiquement tous les citadins étaient infectés par le germe de la tuberculose, mais seule une infime partie tomba malade. Le New England Journal of Medicine signale que plus de 25 millions d’Étasuniens sont infectés par le virus de l’herpès, mais juste une minorité de ceux-ci développent des lésions génitales herpétiques. Au cours de l’épidémie de polio des années 50, des millions de gens étaient porteurs du virus de la polio, mais, là encore, à peine une infime fraction (moins de 1%) développèrent la maladie.

          Si les germes sont la cause des maladies, comment expliquer dans ce cas que, dans de nombreuses maladies soi-disant provoquées par un germe particulier, ce germe soit absent ? Sir William Osler, l’un des médecins les plus renommés de son temps, affirmait que le germe de la diphtérie était absent dans 28 à 40% des cas de diphtérie. Selon le diagnostic médical de Green, le germe de la tuberculose est souvent absent dans les premiers stades de la tuberculose. Des chercheurs en médecine ont noté que de nombreux cas de SIDA se produisent chez des gens qui ne montrent pas l’ombre d’un virus du SIDA. Alors, si l’on peut développer la maladie sans le germe, comment, dans ce cas, le germe pourrait-il en être la cause ?

          Le professeur René Dubos, le microbiologiste le plus renommé de son temps et qui fut cité par le journal Scientific American comme l’un des penseurs écologiques les plus influents du 20ème siècle, rejetait la théorie des germes et alla même jusqu’à dire, « Les virus et les bactéries ne sont pas la seule cause des maladies infectieuses, il y a autre chose. »
       

     Quel est donc le véritable rôle de notre système immunitaire ? Notre système immunitaire est constitué de millions de globules blancs et d’anticorps qui sont conçus pour agglutiner, engloutir et en fin de compte détruire les protéines étrangères, les excrétions bactériennes et les autres substances nocives. En d’autres termes, le véritable rôle du système immunitaire n’est pas de lutter contre les microbes, mais de débarrasser l’organisme des matières étrangères nocives et d’aider ainsi à l’importante tâche de préserver la santé physiologique.

    L’industrie de la maladie se créé un marché grâce à la complicité intéressée des autorités

          Depuis Louis Pasteur, la médecine moderne a créé une réalité mythique qui lui permet d’exploiter la souffrance humaine en toute impunité. Ce business se poursuit grâce à la complicité des autorités, qui n’autorisent même pas le recours collectif en justice, pour que la population ne puisse pas se défendre efficacement contre les compagnies.
          On sait que de mirobolants accords, classés secret défense dans le cas de l’épidémie inexistante de grippe porcine, sont passés entre le gouvernement et les compagnies pharmaceutiques, et que chaque année, le gouvernement creuse le trou de Sécurité Sociale pour vacciner gratuitement les vieux « contre la grippe. » On sait aussi que l’Afssaps, l’organisme de contrôle des médicaments, interdit de temps en temps l’usage d’une plante peu onéreuse et inoffensive de l’herboristerie traditionnelle, par exemple le millepertuis, car elle fait de l’ombre à une spécialité médicale chère et dangereuse. L’Afssaps retarde aussi le retrait de « remèdes » avérés être dangereux, homologue en toute connaissance de cause, comme cela découle de son rapport Le mercure des amalgames dentaires, des produits contenant des poisons violents, et ne s’oppose pas du tout à la vaccination des gens avec des soupes purulentes empoisonnées au mercure, au squalène, à l’aluminium… Comme le mercure, en particulier, même en dose infinitésimale, détruit le système nerveux et inhibe la plupart des réactions métaboliques en supplantant l’oligo-élément métallique catalyseur, il est avec d’autres métaux lourds à l’origine de toutes les maladies dégénératives invalidantes modernes, et d’une population diminuée qui constitue le bétail d’un immense marché médical.

    Une médecine entre des mains de psychopathes

          Après tout ce qui est exposé ici, ceux qui croient encore au rôle bienfaiteur de l’institution médicale moderne et donnent au Téléthon, devraient se renseigner sur l’affaire André Gernez, le pompon en matière de trahison gouvernementale. En résumé, à la fin des années 60, ce médecin conventionnel mit au point un protocole palliatif peu onéreux permettant de vaincre le cancer dans 94% des cas. D’abord accueilli avec enthousiasme, ce protocole ne fut en fin de compte pas mis en œuvre, car, c’est ce qui fut dit à l’époque, il risquait d’augmenter de sept ans la moyenne de la vie des gens et Big Pharma ne ferait plus de profits.
    Vous prendrez bien encore un peu d’AZT après cette lecture? non… vous avez bien raison.

    • stereo

      Vaincre le cancer ? Vous n’y pensez pas, cela viderait les hôpitaux, des pharmacies fermeraient, des labos licencieraient,… Le chômage ferait un sacré bond si l’on soignait vraiment nos patients, l’économie d’abord vous dis-je !
      Oh ! tout le fric que l’on perdrait , allons, allons soyons aussi sérieux que tous ces hypocrites !
      Par contre supprimons les bienfaiteurs potentiels de l’Humanité afin de sauver nos lobbies (Ce n’est d’ailleurs malheureusement pas spécifique à la médecine, dans le domaine de l’énergie, ce n’est pas mal non plus !)
      Seul un vaccin contre la connerie humaine serait vraiment utile mais ce n’est pas demain la veille que l’Homme se protégera de ses semblables et contre lui-même…

    • engel

      Oui,
      Tout comme Einstein, Pasteur est un imposteur.
      « Le microbe n’est rien, le terrain est tout. »
      Antoine Béchamp.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_B%C3%A9champ

      • nootrope12

        Les choses ne sont pas si simples, souvent (à chaque fois ?) lorsque deux théories s’opposent complètement elles ont chacune toujours un peu raison.
        Voir l’opposition massive et mondiale entre les théories de Volta et de Galvani au 18eme siècle au sujet de l’électricité et des organismes vivants.
        Aujourd’hui on sait que les deux avaient raison… le corps est à la fois conducteur et producteur (à très petite échelle) d’électricité.
        Pasteur et Béchamp avaient tous les deux raison : Certains microbes peuvent êtres toxiques, c’est un fait, et suivant le terrain et la biodiversité présente (notre corps et « nos » microbes), leur développement sera soit accéléré soit bloqué.

      • engel

        Dans le lien ci-dessus, lis la polémique « du vers à soie ». C’est trés bien expliqué, ainsi que le vol manifeste des travaux de déchamp.
        Et puis, seulement après, tu reviendras modérer ma réflexion.

        Merci.

  • sinouhelartiste sinouhelartiste

    Texte de 2011: L’humanité est malade de sa médecine

    L’absurdité du complexe médical / pharmaceutique n’en finit pas de montrer au monde un visage d’une rare monstruosité .
    Les connivences sont de plus en plus manifestes, la propagande et le profit sont les objectifs premiers de la discipline . Le patient est un client souffrant, avec l’assurance d’une rentabilité maximum pour le praticien, pouvant être établie selon des barèmes appropriés aux différentes pathologies modernes comme les cancers, vainqueurs toute catégorie de la souffrance sur ordonnance . A cela s’ajoute les infections issues des nouvelles recherches en biochimie virale et bactériologique de pointe . Les vaccinations de masse sont un gage d’affaiblissement génétique de générations entières, une manne à venir pour « bigpharma » . A cela s’ajoute l’empoisonnement légalisé des populations par le biais de tout un éventail de produits toxiques répandus dans les sols , dans l’eau et dans l’air par la même industrie chimique à l’origine des traitements dévastateurs présentés comme seule alternative à la mort des patients qui attendent leurs heures dans les couloirs de la mort des hôpitaux modernes nouveau camp de déconcentration de l’être.
    Pour finir le tableau:
    Les créateurs de mort sont également les liquidateurs du vivant , les vrp du système sont les praticiens de la médecine moderne, certain étant persuadés d’accomplir de grandes choses par ignorance et par soumission à des dogmes contre nature.
    Le serment « d’hypocrite » est toujours bon pour la conscience et rentable pour le porte feuille .

    L’humanité est malade de sa médecine, les chercheurs sont les complices d’un système «  »Mafieu » » qui comptabilise les dividendes et les profits mirifiques de la maladie tout en contrôlant les dégâts collatéraux des traitements chimiques qu’ils préconisent.

    Le malade est un patient qui attend le prochain traitement qui le conduira vers le sursis ou vers la tombe avec la souffrance quotidienne des protocoles chimiques de destruction de la chair et de l’âme qui tuent l’homme plus souvent que le mal .

    La facture sera à la charge de la société et les laboratoires ainsi que le système seront au top de leur rendement.
    Belle vision d’un monde malade mais sans aucun traitement de fond pour le remettre sur pied.
    La médecine actuelle est symptomatique du symptôme, et la guérison n’est plus la rémission elle est l’ultime espérance de ceux qui attendent en bon patient les résultats des analyses non stop dans l’univers de la médecine moderne. Le jugement humain n’a dans ce monde que peu de place.

    Vouloir supprimer les symptômes n’est pas soigner, car le symptôme est l’expression du mal mais n’est pas le mal lui même. L’apprentissage de la santé doit être l’apprentissage des êtres à connaître leurs corps et non pas à donner leurs corps à la science hors de toute conscience.

    Dans ce monde inventif il est désormais préférable d’être malade que bien portant.
    Le malade est entouré d’une attention particulière au nom de l’humanitaire alors que les processus de prises en charge sont les contre parties obligatoires, de fait contre nature.
    Le malade n’a plus rien à faire sinon absorber des produits chimiques toute la journée . mais tout n’est pas perdu,il a une identité pour la vie: il est malade.
    L’aliénation de la société actuelle conduit un nombre croissant d’être vers le statut de malade.
    Le malade du XXIme siècle n’a subitement plus de compte à rendre , il est malade alors la prise en charge est totale .

    Ce contrat d’alliance est la porte ouverte à tous les abus et à toutes les monstruosités .
    L’handicap est montré comme une nouvelle norme. Cette normalisation est l’avènement d’un nouveau genre d’humain proche de la caste des intouchables.
    A la masse laborieuse il faut ajouter la masse intouchable celle qui rapporte gros au système prédateur.

    Le dépistage est à « l’HORREUR » de la société malade chronique où l’on vous dit que la maladie est votre affaire pour ne pas dire leurs affaires juteuses .
    Le pronostic vital est votre sauf-conduit votre garde du corps pour les examens avec les nouveaux outils des temples de la médecine moderne.

    Depuis quelques temps la propagande pour le dépistage en tout genre bat son plein.
    Ils en veulent à vos intestins , à votre prostate , à vos seins et à vos ovaires.
    Votre sang les intéresse vos excréments aussi…. Tout est bon dans le cochon…

    Vous n’avez pas le droit de pas savoir, la prise en charge est l’assurance d’un parcours sans faute. Devenir un patient ça s’apprend et les Hôpitaux sont là pour cela car il faudra prendre votre mal en patience, même si vous n’avez rien, surtout si vous n’avez rien.
    C’est d’ailleurs si vous n’avez rien que vous devenez suspect .
    Cet homme là est bien portant? Qu’on lui fasse une colposcopie, on trouvera bien un petit polype qui justifiera une opération par les voix naturelles, avec l’assurance d’une rémission momentanée avant d’entreprendre les grands travaux par voix basse, et pourquoi pas l’ablation de l’organe par les trous du nez?
    Ou alors une dissolution de la tumeur par injection de nouvelles molécules cultivées in vivo grâce à votre bébé médecine ou dans la culture de vos propres cellules souches ?
    Dans tous les cas une caméra dans le cul c’est déjà le début du parcours pour une nomination aux oscars de la bêtise .
    le podium est grand il y aura de la place pour tout le monde.

    Des nouvelles de la propagande:

    Même sur les sacs donnés par le boulanger du coin le message est incontournable sur les 2 faces .

    Côté pile:
    j’ai 50 ans, je dit COLORECTAL.

    Côté face:
    Le dépistage du cancer du sein.
    Parlez aux femmes que vous aimez.
    Dès 50 ans , c’est tous les 2 ans.

    Bon si vous n’avez pas compris c’est que vous êtes MALADE .

    Cette critique ne s’adresse pas à ceux qui ont fait de leur vie un rempart contre la souffrance et la maladie.

    A ces Femmes et à ces Hommes pour qui être médecin est une vocation et pour qui la guérison du malade est le seul objectif. Je dit merci à ceux là d’être encore parmi nous.

    Sinouhé l’Artiste

  • lokidorplu lokidorplu

    permettez moi de contre dire ce document mais je croit pas que ce soit la vérité…
    https://www.youtube.com/watch?v=AJ6M1Q-6Xy0
    allez voir ce documentaire et voyez par vous même…

  • Nevenoe Nevenoe

    Ce sont des conneries.
    Ils auraient utilisé un autre type de virus à l’effet plus rapide genre ebola ou virus stérilisateur.
    Ils ont certainement ça en stock .

  • WeAreAnimals WeAreAnimals

    Bonjour à tous !

    Je tiens à rappeler qu’il n’y a aucune prise de position et aucune affirmation concernant cet article.

    il permet avant tout de lancer le débat et la rechercher personnelle sur un sujet important des temps modernes.

    le sida/ Ebola / … —> Firmes pharmaceutiques / les vériés et manipulations.

    Il ne sert à rien de monter sur ses grands chevaux quand il est précisé qu’il n’y a aucune affirmation sur le sujet de l’article.

    Merci à ceux qui se prennent au jeu pour leur recherches et leur liens postés, fake ou vérité, on en apprend sur les « modèles » et fonctionnement de la santé, de la manipulation, du fonctionnement des firmes, et c’était le but premier de l’article.

    cordialement.

    WWA

    • poumpadoum

      « aucune affirmation concernant cet article »

      C’est pas comme ça que je comprend « confirmation documentée » personnellement…

      « Il ne sert à rien de monter sur ses grands chevaux quand il est précisé qu’il n’y a aucune affirmation sur le sujet de l’article. »

      Alors merci d’enlever « confirmation documentée » dans le titre.
      Pourquoi faire du racolage comme ça si c’est pour dire l’inverse dans le sujet ?

      Vous ne valez guère mieux que ce que vous dénoncez on dirait…

      • engel

        Très juste,
        Sauf pour la conclusion qui me semble bien excéssive.

      • poumpadoum

        Il est vrai que je me suis peut-être un peu emporté sur la dernière phrase.

        Mais je trouve que ça tellement à l’encontre de ce qu’ils se disent défendre…

      • engel

        Certes,
        mais ce post ne vient ni de voltigeur ni de benji…

      • poumpadoum

        Certes, mais le titre disait tout de même « confirmation documentée », et la première ligne ensuite « faites vos recherches pour confirmer ».

        Alors j’ai beau répondre à un message d’un internaute, je peux tout de même faire un commentaire général sur l’article.

        Au moins les auteurs lisent les commentaires.

        Bonne journée.

      • WeAreAnimals WeAreAnimals

        Il y a un petit mémo assez important à retenir, juste en dessous du titre, qui sous-entend bien clairement que l’info n’est pas confirmée.

        mais allez, j’enlève le mot qui porte à quiproquo.

      • poumpadoum

        Oui, on écrit pas « information confirmée par des documents » dans une phrase et dans la suivante « l’information n’est pas confirmée ».

        Ca fait pas terrible pour un site que se dit donner les vraies informations.
        Je cite « l’information est de toute manière généralement vérifiée et vérifiable », bein là, pas vraiment….

      • voltigeur voltigeur

        Un peu d’indulgence, pas facile de remplacer la « team » au pied levé!
        tout va rentrer dans l’ordre, le grand chef est de retour, ainsi que le
        « cerbère »…. qui a des soucis de santé…. ♥♥

    • engel

      Si tu aimes les manipulations de l’histoire et ses vérités indiscutables!!!
      Je te donne deux noms de scientifiques(des français) qui remettent en cause le fondement de la bio moderne.

      Jean Baptiste de Lamarck.(1744/1829)
      Antoine Béchamp.(1816/1908)

  • Pierre L

    Je compléterai juste ce qu’a écrit Sinouhelartiste ci-dessus.

    Si vous connaissiez les recherches d’Antoine Béchamp, faites à l’époque de Louis Pasteur, et, plus tard, celles de Wilhelm Reich, vous sauriez que le « virus du SIDA » ne peut exister, ou, du moins, ne pourrait pas être maintenu stable jusqu’à infecter un organisme.

    Injecté chez une personne saine, au cas où on aurait pu l’isoler, ce « virus » se transformerait rapidement en micro-organisme inoffensif.

    Injecté chez une personne dont le terrain est malsain, c’est-à-dire, trop acide, ce virus se transformerait en un microbe propre à normaliser terrain ; pour cela, il déclencherait éventuellement une « maladie » curative appropriée.

    Tout ce qui est raconté sur la guerre bactériologique, le SIDA, SRAS… est pure spéculation d’ignorants, basées sur une fausse science mise en avant, entre autres, par la Fondation Rockefeller.

    Les 13 familles illuminati (Rockefeller, Rothschild…) croient apparemment à des fausses sciences et croyances qu’elles tentent de mettre en pratique.
    Pratiquement tous les organismes de recherches travaillent pour elles. Le travail est focalisé sur les moyens de réduction des populations, souci majeur des illuminati. Je pense que ces organismes de recherche veulent montrer à ses familles que leur travail est productif et avance. Mais, tant que vous vous maintiendrez en bonne santé, boirez de l’eau propre, mangerez de la nourriture saine, éviterez les vaccins (tous), les antibiotiques et les médicaments dangereux, vous n’aurez rien à craindre de ces magouilles de psychopathes.

    • fotoulaver fotoulaver

      Merci Pierre L. Pas mieux !

    • karbonn

      Ah oui, comme en 1900, ou l’espérance de vie était en moyenne de 50-60 piges? Erf, vilaine science.

      • engel

        La vrai révolution,
        pour l’espérance de vie fut l’hygiène de vie et les mesures sanitaires.

        Exemple représentatif :
        -En 1945 en France, encore beaucoup de ruraux utilisaient des fosses d’aisance(les chiottes) dans le jardin, à quelques mètres du puit familiale!
        Bonjour la qualité de l’eau potable consommée…

        La médecine n’est que secondaire dans l’augmentation de l’espérance de vie.
        Mais, elle a bien su récupérer le mouvement à son SEUL profit…

      • engel

        Le tas de fumier était aussi pas très loin!!!

      • rouletabille rouletabille

        tu parles du gouvernement ?

      • karbonn

        Tout à fait. Mais il ne faut quand meme pas oublier les progrès en médecine infantile par exemple, qui a quand même fait baisser considérablement la mortalité.

        Le problème, une fois de plus, ce n’est pas la médecine, ou la science en général, mais l’usage que l’on en fait.

        Tant que l’utilisation des inventions sera l’apanage des financiers de tous poils, il y aura toujours des dérives.

      • engel

        Plus que d’accrd.

  • Juliooz Juliooz

    Reponse obtenue aupres de Pierre-Yves Comtois, coordonnateur diffusion de l’information Portail VIH/sida du Québec:

    « On voit souvent ce genre d’information circuler sur le Web.
    À première vue, cette information ne me semble pas crédible pour plusieurs raisons. Le texte contient plusieurs inexactitudes et ils utilisent des demi-vérités pour se donner des airs de crédibilité. Il est vrai, par exemple, que les programmes de vaccination ont contribué à la propagation du VIH au tout début de l’épidémie. À l’époque, on avait beaucoup moins de connaissances sur la prévention des infections. Les mesures de précaution pour prévenir les infections n’étaient pas toujours appliquées. On utilisait les mêmes seringues pour vacciner plusieurs personnes, sans les stériliser. Le problème venait de l’ignorance des gens et non pas de mauvaises intentions.
    La seule référence de ce texte est une image en format .jpg (facile à modifier à l’aide d’un logiciel). On ne trouve aucune trace de ces informations ailleurs sur le Web. Plusieurs pages Web reprennent le même texte, sans références supplémentaires. L’article ne précise pas d’où ce document provient, et qui est Jean Meunier, l’auteur de l’article.
    Malheureusement, la science n’a pas encore découvert (hors de tout doute) quelle est l’origine du VIH. Ce qui laisse place à toutes les hypothèses. La complexité du VIH est telle qu’il est plutôt improbable que le virus ait été conçu par des êtres humains (surtout dans les années 70). Après 30 ans de recherche, les scientifiques commencent à peine à comprendre le fonctionnement du VIH. La vérité est que, pour le moment, on ne peut faire que des hypothèses sur l’origine du VIH.
    Le Dr Jacques Pépin, infectiologue, a écrit un livre bien documenté sur les hypothèses les plus probables de l’origine du VIH. (Le livre n’est pas encore traduit en français.) Jacques Pépin, The Origins of AIDS, Cambridge University Press, 2011 : http://www.cambridge.org/us/academic/subjects/history/history-medicine/origins-aids
    En voici un court résumé en français : http://www.docbuzz.fr/2011/10/21/123-%E2%80%9Cles-origines-du-sida%E2%80%9D/
    Voici quelques conseils utiles pour évaluer la crédibilité de l’information trouvée sur le Web :
    CATIE, 6 étapes pour évaluer l’information sur la santé diffusée sur le Web : http://www.catie.ca/fr/pdm/printemps-2011/6-etapes-evaluer-linformation-sante-diffusee-web
    Mediasmart, Évaluer des informations trouvées dans Internet : http://habilomedias.ca/document-accompagnement/evaluer-informations-trouvees-internet »
    J’espère que ça répond bien à ta question. Bonne journée.
    Pierre-Yves Comtois coordonnateur diffusion de l’information Portail VIH/sida du Québec

  • Neodarkside

    Donc si je comprend bien, on sait que c en grosse partie du fake mais on s’amuse à extrapoler dessus quand même ?

    C vrai les gens sont à ce point con qu’ils ne savent qu’un simple préservatif permet de se protéger du sida et donc ne pas être victimes des vilaines élites qui tentent de réduire la population.

    Et ces pauvres populations africaines à qui on s’en est pris pour lancer le virus ben voyons… Ces hommes africains qui pour la plupart refusent le port du préservatif (pourtant distribué gratuitement par les ONG ) car ce n’est pas naturel ou contre certaines coutumes traditionnelles sont certainement victimes d’un lavage de cerveau voulu parlés élites pour s’assurer de la bonne continuité de la propagation du virus afin de s’assurer de la réduction de la population….

  • Saam

    Merci à tous pour vos commentaires ô combien instructifs.

    J’en profite pour faire tourner une vidéo:

    http://vivresansogm.org/topic/reveillez-vous-enfin-avant-qu-il-ne-soit-trop-tard-magiedumoment-sur-lepost.fr.mp4

    ça va dans le sens de mon voisin du dessus en plus.

  • Badboy

    Tout comme les sites d’informations, certains sites d’infos alternatives utilisent l’intox, difficile de faire la part du vrai. Avec les technologies actuelles, on peut tout rendre plausible ( vidéos, documents officiels ) et rien ne nous prouve que Julien Assange et edward Snowden entre autre ne sont pas des pions du système. Chacun avec sa sensibilité, sa vision, sa culture, ses tares se fera son idée.

    Les false flags en sont ils vraiment ?

    Info ou intox ?

    Je n’ai aucune certitude, mais dans le cas présent je dirais intox.

  • Ils nous font souvent peur avec E.Coli qui fait partie de notre flore intestinale, c’est une symbiose essentielle. Sans E.Coli on tombe dans le coma.

    Ils ont vacciné contre le H1N1 avec l’adjuvant thiomersal très toxique, du benzène avec un mercure… en nous promettant la vie éternelle :)

    Nos cellules se sont développé en absorbant d’autres organismes qui sont devenus des organelles, le mitochondri contiens même son propre message génétique.

    On nous fait croire que l’ADN contiens tout le baggage génétique ce qui est reconnu comme étant le dogme de la génétique, ils savent que c’est impossible. Il y a plus d’information génétique dans la structure de la cellule, qui est copiée lors de la division cellulaire, qu’il y a d’info dans l’ADN. Ça leur permet de nous faire croire que nous sommes des gorilles è 98% :).

    Puis G.H.W. Bush est un faux-Juif.

    • karbonn

      Si nous ne sommes pas des hominidae, que sommes-nous? Franchement, le créationnisme (et pas le faux-vrai-judaisme à ne pas confondre avec le vrai faux sionisme : demandez à 911allo pour plus d’explications sur les faux-vrais-vrais-faux juifs) était peut-être à la mode au 18em siècle, mais on a fait quelques avancées depuis…

    • Nevenoe Nevenoe

      J’attends toujours l’explication sur les faux Juifs.
      Bush n’est d’ailleurs juif du tout, ni vrai ni faux

      • karbonn

        Est un faux Juif celui qui n’est pas vrai Juif. Mais comment savoir si l’on est un vrai Juif, un vrai-sionniste ,qui comme je le rappelle, est un faux-juif, ce qui est , quand même différent du vrai vrai faux juif, qui n’est pas un faux sionniste qui lui est un faux vrai-juif, ou un vrai-pas-juif?
        Donc, pour faire simple, GW Bush, etant un vrai-pas-juif, est donc un faux vrai juif, et par conséquent, un vrai vrai sionniste.

      • Nevenoe Nevenoe

        N’importe quoi.
        C’est une façon de dire qu’un Juif qui fait des saloperies ne peut être qu’un faux Juifs.
        C’est pratique ça et on fait comment pour les salopards israéliens?
        Des faux Juifs aussi.?

        On peut être sioniste sans être juif.
        Les Protestants le sont pour des raisons religieuses, le protestantisme ayant effectué un retour vers l’ancien testament par rapport au catholicisme.
        C’est pourquoi les loges maçonniques, basées sur la kabbale juive, sont anti catholiques et sionistes.

      • karbonn

        Je plaisantais. J’ai tout mis pêle-mele dans mon commentaire parce qu’il n’arrete pas de parler de faux Juifs, de sionistes etc. Faut pas chercher un sens à mon commentaire, il n’en a pas (^^).

      • Itsmie

        Oui c’est comme les papous papas et les papous pas papas. Les papous à poux et les papous pas à poux.
        Puis les papous papas à poux, les papous pas papas à poux et les papous pas papas pas à poux.

        Sans compter les poux papas et les poux pas papas… etc etc…
        :D

  • kalon kalon

    Ce virus aurait été testé sur des singes dans un laboratoire secret situé dans le centre de la province de l’équateur au Zaïre du temps de Mobutu.
    Ce laboratoire était dirigé par un Allemand et gardé par une troupe de mercenaires.
    A l’époque « Paris-Match » avait publié un reportage sur ce mystérieux laboratoire ( année 68/69 )
    Il fut découvert sur des singes porteurs pour la première fois à l’institut de médecine tropical d’Antwerpen.
    A l’époque, Mobutu enrôlait beaucoup de Haïtiens pour palier au manque de diplômé Zairois.
    Hors, les USA se fournissaient en sang humain en l’achetant aux Haïtiens. C’est de cette façon que le continent Nord américain fut infecté.
    Un retour de boomerang non prévu !

  • Nevenoe Nevenoe

    Article foireux basé sur un document à priori bidon.
    Quand on ne peut pas vérifier on s’abstient.

    Allez critiquer les médias après.