Nous sommes le changement, à nous de commencer notre révolution

A en croire certains, nous serions « les 99% », ceux qui pourraient agir, changer les choses, le système, mettre le monde en mouvement pour le rendre meilleur, pourtant…rien ne change vraiment. Bien sur, nous pourrions passer des heures à tenter d’analyser les véritables raisons de cette inertie généralisée (télévision, peur, confort, endoctrinement, ignorance des possibilités d’action, etc…) ou nous pouvons tenter de trouver des solutions, avancer, faire notre part du colibri et AGIR! Chaque petit geste est une avancée, multipliez ce geste par 10 000, 100 000 voire plus, et alors nous influerons sur les événements, même à notre échelle, nous en avons la capacité. Il y a une différence entre vouloir et pouvoir, et nous pouvons, reste à vouloir passer à l’acte, à faire notre révolution pacifique et si nous ne changeons pas le monde ni le système, nous aurons au moins amélioré notre vie, alors osons l’effet papillon, et voyons au-delà des frontières qui sont imposées à notre regard.

nous sommes les 99

Notre révolution alimentaire:

Vivre mieux en consommant intelligent, la base du changement. Si l’agro-alimentaire et l’industrie mettent à notre disposition mille et un produits, ils n’en sont pas pour autant recommandables. Un aliment qui n’est pas sain a toujours un impact, et si celui-ci n’est pas sur votre santé, il l’est au niveau de l’environnement. Bien évidement, nous ne vous conseillerons pas de boycotter tel ou tel produit, nous vous donnons juste quelques pistes de réflexion pour consommer plus sain, plus intelligent, et « plus durable », un argument très utilisé dans le « greenwashing » qui peut faire passer le pire poison pour la meilleure des guimauve.

Commencez par oublier toute alimentation contenant de l’huile de palme, même « durable » ou « responsable » puisque ceux-ci sont des arguments trompeurs qui perdent tout leur sens dès que la notion de « commercial » y est rattachée. Bien sur, vous pourrez lire ici et là que l’huile de palme peut être bonne pour notre organisme,  voire que cela peut aider à lutter contre le cancer. Mais ne pensez pas que l’huile de palme est un « aliment-miracle »non plus, car tous les spécialistes ne s’entendent pas sur le sujet, et le danger est présent pour notre organisme. Il est également important d’éviter tout produit contenant des acides gras-trans (également appelés graisses hydrogénées) qui augmenteraient le mauvais cholestérol, et les risques cardiovasculaires. « Ceux-ci sont d’origine technologique. Ils sont synthétisés via des procédés industriels comme l’hydrogénation des huiles végétales. Ce type de procédé permet de faire passer des graisses de l’état liquide à l’état solide, ce qui facilite leur utilisation et leur stockage et les rend moins sensibles à l’oxydation » (source anses.fr).

Les organismes génétiquement modifiés (OGM) n’échappent pas non plus à la règle, surtout lorsqu’on voit que la principale société (dont je tairai le nom) jouant à Dieu est également une des plus criminelle de la planète, des par ses méthodes, ses mensonges, mais également le nombre de personnes décédées directement ou indirectement avec ses produits et pratiques.Pourtant, le débat n’a jamais cessé sur la dangerosité ou non des OGM alors que logiquement, leurs semences ne sont que, en résumé, des insecticides intégrés génétiquement dans la plante. Vous vous imaginez manger un ou deux cuillère d’insecticide au repas? Pourtant vous acceptez les OGM…Je ne saurai que trop vous conseiller de revenir sur les deux meilleures plaidoiries anti-OGM: « le monde selon Monsanto » et « l’étude Serralini », les deux résument tout.

Et je passe sur la viande qui nous est vendue, celle-ci dépendant directement des méthodes « d’élevage », nom utilisé pour parler d’exploitation des animaux. Médicaments à outrance, conditions d’hygiène parfois douteuse, souffrance, alimentation à base de farines animales (un remake de « Soleil vert » version animale)…

Eyeball-Pasta

Notez quand même ceci, il nous est généralement expliqué que ces « additifs » que nous en ingurgitons sont potentiellement dangereux à hautes doses alors que nous en ingérons systématiquement de petites doses, rien à craindre initialement, sauf que ces petites doses , ajoutées les unes aux autres, finissent par faire une grosse dose…

Nous devons donc repenser notre manière de consommer, choisir notre alimentation et devenir des « consomm’acteurs », ne plus être clients mais modifier notre comportement alimentaire, et pourquoi pas nous mettre nous-même à produire notre propre nourriture, ou faire appel directement aux petits producteurs? Il est tellement plus agréable au final de consommer ce que nous faisons nous-même que du « tout-prêt », en sachant de plus ce que nous mangeons réellement…

 

Notre révolution technologique:

slave-to-your-cell-phone-mobile-phone-addiction-cell-phone-slaves-technology-slavesLa technologie, cela se résume à toujours plus de services pour notre plus grand bien, du moins en apparence, puisqu’il y a toujours un revers à la médaille. Derrière le plaisir, le luxe, le confort ou la praticité, se cachent souvent certains problèmes qui ne sont pas médiatisés, ou si peu… Malheureusement, pratiquement tous les domaines sont touchés (si ce n’est tous) car la technologie est une évolution fantastique de l’évolution humaine quand elle est destinée à de grandes choses, elle est pourtant trop souvent entre de mauvaises mains. Que cela soit le matériel dont la durée de vie est réduite à peau de chagrin au nom du profit, quitte à détruire et polluer la planète de manière irrémédiable, ou la multiplication des ondes avec le risque qu’elles représentent, le revers de la médaille est toujours douloureux…
La technologie nous a apporté beaucoup, la libre circulation d’informations à la vitesse de la lumière sur internet, de nouveaux moyens de sauver des vies chaque jour, l’exploration de l’univers à la recherche de vies, toujours plus de connaissances, de découvertes, d’avancées…et de conséquences!
Parmi toute la technologie disponible, il y a le nucléaire, une « révolution énergétique », pleine de promesses et d’espoir, c’est ce qu’on nous a vendu, et depuis nous avons eut Tchernobyl et Fukushima (pour ne citer que les plus célèbres) qui n’ont malheureusement pas servit de leçon, nous avons eut des bombardements nucléaires, des cancers à la pelle, nombre de déchets dont il est impossible de se débarrasser sans les enfouir dans les entrailles de la planète ou des océans. Il serait pourtant tellement plus bénéfique de se tourner vers les alternatives viables et écologiques, ces techniques qui ont été écartées par n’étant pas assez lucratives…

Il y a également les ondes de toute sorte, notre corps vit en harmonie avec les ondes naturelles de la planète, chaque onde non-naturelle rajoutée à notre environnement entre en conflit avec notre organisme, et agit sur celui-ci. Bien sur, les mots sont rassurants, les études officielles également, pourtant les études généralement étouffées (pour des raisons commerciales notamment ) se multiplient. Ces études existent avec une petite préférence ces dernières années pour les ondes GSM (dont ma merveilleuse 4G qui débarque!) ou encore le Wifi..
La liste des points négatifs des technologie risque par contre d’être extrêmement longue, si longue que l’idée même de la réaliser parait difficilement concevable…
La révolution technologique consiste à réduire l’impact de celles-ci sur nos vies, car nous pouvons nous demander « comment ils faisaient avant », et étaient-ils pour autant moins heureux? Elle consiste également à réduire notre demande énergétique en utilisant du matériel mécanique ou économique. Détachons-nous du superficiel et redécouvrons ce dont la technologie nous a privé sans que nous nous en rendions vraiment compte: les sorties, la nature, la famille, les moments ensembles, le temps devant soi…

Demandez-vous quelle technologie vous est réellement indispensable? L’était-elle il y a 10 ou 20 ans alors que vous ne la connaissiez pas et qu’elle n’existait même pas? Demandez-vous ce qu’elle vous apporte réellement d’essentiel? En se posant les bonnes questions, viennent parfois les réponses qui peuvent aider à avancer…

 

Notre révolution philosophique/spirituelle/intellectuelle:

Trois révolutions, trois évolutions  qui sont là pour changer le monde et nos vies. Nous devons changer notre manière de voir le monde et les autres, même si cette tache parait difficile voire impossible. Le monde actuel, la société, nous proposent (pour ne pas dire « donnent en pâture ») des vérités, des opinions, des combats « essentiels », des lignes de conduite, des priorités, quitte à nous faire oublier que nous pouvons penser par nous même, notre perception des réalité elle-même est biaisée par toutes ces informations contradictoires qui nous sont données chaque jour. Il devient même compliqué de remettre en cause certains dogmes. Tentez d’avoir une opinion différente sans vous faire remettre en place, rien que cela, nous sommes censés suivre une ligne guide et surtout ne pas nous en écarter, quitte à se noyer dans la masse anonyme.
brainUne des solutions si ce n’est LA solution est de tout remettre en cause, de chercher les réponses par soi-même, et de vérifier ce que nous pensons connaître. L’humain est ce qu’il est, il n’a cessé au fil des millénaires d’avoir envie de gouverner, de se sentir puissant, d’avoir le contrôle sur autrui, tous les moyens sont bons pour cela, et l’information en est le principal.

Que cela soit au niveau intellectuel, philosophique ou religieux, il y a toujours un livre qui représente « la pensée idéale », mais pouvez-vous réellement croire que celle-ci soit irréfutable si vous ne la mettez pas à l’épreuve une fois de temps en temps? En allant voir ce qui se dit ailleurs, en se posant des questions qu’il vaut mieux évincer la plupart du temps plus par confort qu’autre chose, comment être sur que le livre en question est réellement la pensée idéale? Et en puisant dans d’autres courants de pensée plutôt que dans ceux allant dans votre sens.

Allez savoir, peut-être cela renforcera vos croyances et convictions, mais peut-être que…

Ne nous bornons pas à un seul mode de pensée sans l’avoir testé, éprouvé, et en poussant la curiosité à en savoir toujours plus. Finalement, la meilleure connaissance est celle que l’on acquiert soi-même, trop souvent celle que l’on partage avec nous ne l’est pas pour rien, il y a toujours un but, une raison de ce partage, reste à savoir laquelle… Contrôle de l’individu ou simple générosité?

 

Notre révolution médicale:

Le domaine du médical n’est plus un moyen de soigner, c’est devenu un moyen de faire toujours plus d’argent sur le dos des autres, le serment d’Hippocrate et devenu celui d’hypocrite, le business avant tout pour certains, le droit et le devoir de soigner pour d’autres. Car si à l’heure actuelle, certains continuent de penser que la médecine est un moyen d’aider autrui medical scamen lui prodiguant des soins, d’autres préfèrent voir la cagnotte qui peut se remplir, quitte à proposer du vent et du charlatanisme à tout va! Il suffit de revenir sur les affaires de vaccination, de maladies inventées, de tests sur des cobayes humains en Afrique ou en Inde, de, médicaments dangereux retirés du marchés pour bien s’en rendre compte.

Quand aux médecins, quand ils ont encore la foi, il est triste de les voir se débattre face aux « références absolues » du domaine qui les empêchent de « trop bien soigner » les patients, la preuve en est dans le milieu du cancer avec la chimiothérapie, pour ne citer que ce scandale…

S’il est indispensable de faire appel à un spécialiste pour la plupart des problèmes médicaux, il n’est plus insensé de se tourner vers les médecines alternatives et les remèdes d’autrefois pour soigner-se soigner de manière toute aussi efficace. N’oubliez pas que beaucoup de problèmes peuvent être réglés en utilisant des plantes, des astuces, des remèdes naturels de toutes sortes. Combien de solutions contre les verrues en pharmacie alors que du simple lait de figue est redoutable pour les enlever (en plus d’être gratuit)? Combien de cachets pour les troubles du sommeil alors qu’une simple tisane suffit généralement?

 

Notre révolution financière:

Il n’y a pas à chercher, les banques n’ont jamais été une solution ni même une alternative, encore moins ces dernières années avec leurs multiples abus, leurs arnaques, leurs sauvetages au détriment du reste, le système bancaire n’est qu’un moyen mis en place pour mettre la main sur l’argent de la planète, il y a encore 40 ans, les salaires étaient versés en liquide de la main à la main sans que cela ne dérange personne (hormis les banquiers eux-même).

Entre autres crimes dont certains banquiers peuvent être accusés (quand ce n’est la plupart), citons par exemple le blanchiment d’argent, les rapports avec les cartels de drogue, la fraude fiscale, la prostitution enfantine, la manipulation du cours du Libor, la ruine organisée de villes et de pays, les placements toxiques, la spéculation et la manipulation des cours des matières premières, la manipulation des cours des métaux, le mensonge, la saisie de manière parfois totalement illégale de propriétés, la manipulation des organes de presse, et j’en passe… Et l’avenir s’annonce tout aussi peu reluisant, notamment avec la disparition programmée de l’argent réel pour ne garder que l’argent virtuel.

bad-bank-578x260Pour tout cela, combien se sont déjà approché d’un tribunal ou des portes d’une prison? Le nombre est proche de zéro, aucune justice pour ces financiers, au contraire, la protection est de mise (pour l’ennemi intime de Hollande?), allant jusqu’à l’oubli de leur existence (voir le gouvernement français) ou au blanchiment pure et simple (voir le gouvernement américain).

La finance n’est pas la solution, elle est actuellement le problème, les banques sont au plus mal financièrement et vont devoir être sauvées, encore et encore, et toujours avec notre argent. A moins qu’on le sorte du circuit bancaire…

Ne laissez que le minimum sur vos compte, pour les factures tout au plus, retirez vos placements, assurances-vies ou décès, PEL, Livrets A car vous risquez de tout perdre, et investissez dans des valeurs sures: or, habitat (de préférence une maison), réserves, potager, etc…

 

Notre révolution, pas celle des « autres »…

Nous attendons tous un changement, une évolution de notre société et la plupart d’entre nous ont attendu que « les autres » se bougent eux aussi, voire fassent le premier pas. Pourquoi attendre? Pourquoi compter sur ceux qui ne s’informent pas, soit par ce qu’ils n’y pensent pas, bercés par les illusions offertes par nombre de médias et de personnalités, soit par refus, histoire de ne pas être trop déprimés par la réalité, nous connaissons tous et avons tous autour de nous des personnes qui refusent de croire ou de voir l’actualité réelle. Quoiqu’il en soit, nous ne pouvons dans un premier temps compter que sur nous, et uniquement sur nous, ne comptez pas sur les moutons qui ne souhaitent pas bouger de ce petit confort rassurant qu’offrent les apparences, ils ne feront aucune révolution avant que leurs priorités ne soient directement attaquées par le système, un jour viendra bien sur où tous se mettront en mouvement, tous seront animés par une colère certes justifiée mais tardive, tous descendront dans la rue poussés par la peur et le raz-le-bol, mais à ce moment là, il sera déjà trop tard. Nous, nous pouvons encore la commencer.

Revolution

Bien sur, il est difficile de « faire sa révolution », mais cela n’est pas impossible. Le système vous a rendu dépendant, à vous de trouver les solutions pour vous débarrasser des chaines qui vous maintiennent encore esclave, que cela soit la cigarette, la télévision, le mode de pensée, l’alimentation… De toute manière, l’actualité nous le prouve, nous allons tous être confrontés à des événements majeurs que nous allons subir de plein fouet, à vous de choisir si vous voulez en être la victime ou si vous voulez vous en sortir un peu mieux qu’autrui.

Tant de choses auront été mises en place pendant ce temps qu’ils se battront contre les conséquences, pas contre les origines des problèmes, il ne leur viendra même pas à l’idée de se tourner vers les véritables responsables, juste vers les pantins qui ont été manipulés, s’ils ne se tournent pas tout simplement vers leurs égaux…

C’est à nous de bouger pour notre propre compte avant tout, et j’anticipe, pour ceux qui attendent des liens, des références, des ressources quand aux affirmations de cet article, A VOUS DE CHERCHER, ce n’est pas en attendant que l’information vienne jusqu’à vous que vous commencerez à faire votre révolution, aussi silencieuse soit-elle! Allez chercher, puiser, soyez curieux, remettez tout en cause et ne prenez rien pour acquis. Votre voisin de fera aucune révolution à votre place.

N’oubliez pas non plus de soutenir les bonnes personnes, celles qui ont du courage, qui ont commencé leur révolution ou qui montrent la voie, citons entre autres noms Bruno Boulefkhad ou Slim Rehouma.

Prenez soin de vous, préparez-vous, continuez à vous informer pour savoir ce que nous allons devoir affronter au niveau systémique au fil du temps, restez ouverts aux autres tout en ne comptant réellement que sur vous.

47 commentaires

  • nico nico

    Francois hollande joue les offusqués quand il apprend que la France et l Europe sont ecoutés par les usa mais il s empresse d interdire le survol de notre pays par l avion du president bolivien par crainte qu il ne transporte l homme par qui la vérité est arrivée .
    Voila la VERITE , ILS SONT TOUS POURRIS ET NE DESIRENT QU UNE CHOSE : NOUS ASSERVIR – ETES VOUS PRETS A ETRE DES ESCLAVES –

  • MitsuuTERRE MitsuuTERRE

    Malheureusement tout ca ne servira à rien … ca ne va pas les empêcher de mettre en place leur putain de nouvel ordre mondial … il y a qu’une seule solution, c’est l’action de tous pour tous, c’est une révolution humaine qu’il nous faut et rien d’autre !
    Vu dans le monde qu’on est et vu que les gens qui nous ont entrainé dedans n’ont ni scrupules, ni sentiments et encore moins de pitiés, comment une révolution individuelle et pacifique arrivera à changé les choses … ??
    En attendant que tout le monde l’entende et le comprenne, il sera trop tard …

    • homme des bois

      C’est préparer la révolution, individuellement et pacifiquement, que l’expérience, je jour ou ça pètera puisse servir à d’autres. Si on part directement avec les fusils c’est le massacre assuré (massacre démocratique bien sur), si un groupe de de pacifiques commencent à avoir un effet sur la société pareil. Notre rôle c’est de préparer l’explosif, mais sans avoir l’air trop dangereux pour l’ordre établi, et un plan pour l’après. un jour quelque chose allumera la mèche (surement un rien du tout comme d’habitude) et alors là il faudra qu’on sois tous là pour faire tourner les choses dans un sens pas trop stupide (et c’est pas gagné)

      • Fenrir

        YO Homme des Bois !
        J’ai eu l’occasion de lire ton excellent article sur l’autonomie.
        Je n’ai pas pu laisser un comm, car ils étaient fermés.
        Je t’ai signalé dans un post, je ne sais plus trop où l’existence des « béliers hydraulique », pour le compléter.
        Je te remettrai les liens si besoin.
        Merci, tu as réalisé un excellent travail, car malgré ma préparation, j’ai encore appris quelques trucs sur des sites que je ne connaissais pas.

  • Jissaoui

    La messe est dites, merci pour le petit coup de fouet!

    Les petites ruisseaux font les grands fleuves (ou quelque chose comme ça).

    Au boulot!

  • samter

    Il est obligatoire de réfléchir et de s’intéresser au pourquoi du comment …. car ça permet d’attraper sa communication avec les autres pour les motiver à aller dans ce sens et à ouvrir les yeux….
    J’ai d’abord commencé à comprendre et à douter, ensuite seulement j’ai « changé ».

    On peut pas dire à Madame Michu qui nourrit son bébé au Fanta (pas une blague..arrivé à une instit que je connais) que c’est mal sans lui expliquer pourquoi..et aussi ne pas la « braquer » et lui dire que ce n’ets pas 100% de sa faute car elle a aussi été manipulée..etc etc

    Ou pas… et on laisse la passoire naturelle faire son job !
    mais ce est PAS dans notre intérêt..les gros Kakabeurk continueront leurs infâmes business si nous ne sommes qu’une poignée à crier l’alerte.

    Il faut donc que l’on soit nombreux.
    Les plus sensibles et aptes à comprendre vite y sont déjà ou sont en passe d’y être.
    Les autres y opposent une certaine résistance naturelle, à divers degré.
    Comment briser ces résistances? …. là est la question…
    et nous sommes nombreux ici à y être confronter…
    donner l’exemple, discuter, rassurer, montrer sa joyeuseté (sobriété heureuse, bénéfique de la crise et de la « renaissance » etc etc), décomplexer, déculpabiliser aussi

    y a des têtes dur je vous l’accorde.

    Cet « article » est sans doute destinée à un public « récent » des moutons, les vieux de la vieille seront là j’espère pour répondre aux « nouveaux arrivés » et pas faire les rabats joy !

    • oliver_speed oliver_speed

      Vous préconisez quoi alors ? vous pensez que si les usa chutent, il y aura un effet dominos des autres états et ils vont pouvoir mettre en place leur Nouvel Ordre Mondial avec une monnaie mondiale virtuelle ou vous pensez que leur projet ne marchera pas mais qu’il y aura une 3ème guerre mondiale ?

      • Fenrir

        Tu oublies le plus probable, un effondrement complet du systéme bancaire et financier.
        La 3ème GM est une éventualité pour prévenir cet effondrement, aussi bien qu’une conséquence probable.
        Le plus probable restant cependant un effondrement généralisé des états avec des guerres civiles en interne mais à l’échelle mondiale.
        Ce qu’il en ressortira,…, Mystère !
        Les survivants écriront la suite de l’histoire, et ils auront du boulot pour réparer toutes les conneries de nos ancêtres et de nos contemporains (moi y compris).

      • rouletabille rouletabille

        NON,une X que les parasites seront dégagés cela iras beaucoup mieux,la réalité de la vie sans ces suceurs de vies seras pas pire que ce que nous vivons.
        Nous reprendrons le contrôle de nos vies à travers ce qui resteras de productif,c’est pas difficile de prendre la direction de nos survies bordel,on n’as PLUS BESOIN D’EUX.
        tu comprends ?

  • Chegoku Chegoku

    (Mode ironie)

    Et non pas 99%!

    Si on écoute l’avis de tout les nationalistes pro-FN qui sévissent ici, il ne s’agit pas des 99% des citoyens victimes de ce système.

    Mais bien de 60.000.000/6.000.000.000 * 0,99 = 0,99%

    A ces 0,99% vous retirez encore tout les « gauchistes » avec lesquels ils ne veulent pas fricoter. (disons 50%) Ca ne fait plus que 0,49%.

    Nous les 0,49% de français de souche pro Le Pen nous allons faire trembler la mondialisation… MDR !
    Et on en a rien à foutre des 99% puisque nous nationalistes on veut le confort sans se soucier sur le dos de qui il se fait. Que les autres tirent leur plan!

    • Itsmie

      Ah bon?

      Eh bé!!

      T’as trouvé ça tout seul?

    • Nevenoe Nevenoe

      Tu n’as visiblement pas écouté l’avis des Nationalises.

      Concernant cet article au sujet des 99%

      99% est une thématique créée par le mouvement Occupy (Occupy Wall Street) qui est une création signée Georges Soros, milliardaire, membre du Bilderberg, spéculateur, coupable du blanchiment de capitaux, finance des organisations à même de renverser des gouvernements hostiles aux USA comme en Serbie, CCIF, les Femen, est mondialiste, sioniste, metteur en scène de révolutions et révoltes bidons sans danger pour les institutions financières.

      http://rt.com/usa/soros-wall-street-movement-893/

    • vanvoght

      le troll est de retour . decidement lire de telles inepties c’est desesperant . le trollage doit payer sans doute ;

      • yoyo

        Là le troll c’est peut-être toi !
        Le terrible assange toujours en liberté ? discrédité il s’est trouvé un ‘ti copain ?
        « we are change » de quelle couleur tu la veux ?
        anonymous or not anonymous ? site en maintenance.

  • doum doum doum doummmm!! « les carottes sont cuitent » … doum doum doum doummm … « les récoltes seront difficiles » … doum doum doum doummm … « remplissez vos gourdes » (nosex) ;-) … doum doum doum doummm … « les éclaboussures du chaos arrivent » …

  • gerard.gutknecht

    Ecouter Nigel Farage, est toujours très intéressant, mais
    écoutez, la réponse qu’il donne, à la question qui lui est posée à la fin de son intervention . Elle a le mérite d’etre
    « claire »

    http://www.youtube.com/watch?v=1_xxkn_mztA

    • rouletabille rouletabille

      J’ai toujours douté de son impartialité,je l’ai jugé comme marionnette,fou du Roi,mais cette intervention me fais douter et je pense avoir fait erreur sur la personne,merci du lien.
      Je pense de plus en plus que c’est un honnête homme Nigel Farage,je suis quand même étonné de le voir s’exprimer apparemment en toute liberté…

      • Natacha Natacha

        C’est vrai écouter Nigel Farage est toujours intéressant, et puis cet accent so British !
        Néanmoins fin 2012 il disait :
        « I’m not really a politician, I’m actually a businessman. I supported Margaret Thatcher, I believed in Ronald Reagan, I believe in free markets, I believe in small government, enterprise, hard work, and I believe in a taxation system that doesn’t punish those who do well in life.”

        Peut-être se bonifie t-il avec le temps. :)

      • rouletabille rouletabille

        Bonjour NATACHA.
        En effet,mais tout ce qui est médiatisé,banalisé etc m’interpelle et Nigel mis en évidence me semble malgré tout bizarre quand même.
        Quand à ce qu’il disait en 2012,ben oui,c’est interpellant..

      • Itsmie

        « Je suis quand même étonné de le voir s’exprimer apparemment en toute liberté… »

        Attends!
        Il a échappé miraculeusement à un « accident » d’avion!!!

      • vanvoght

        en tout cas aux élections européennes , une ligue des mouvements nationaliste de tous pays pourrait changer la donne . ont peu toujours rêver , mais en attendant c’est une solution réaliste et envisagée sérieusement . .

      • Fenrir

        Comme Mitterand à l’Observatoire ?

  • nico nico

    Il faut une revolution pacifique , dire non tous ensemble , et qu un nouveau systeme naisse de ce renouveau avec un gouvernement par le peuple pour le peuple avec des sages a sa tete comme Etienne Chouard et Pierre Rabhi.

    • yoyo

      priez mes frères ;-)

      • Fenrir

        C’est curieux, et ce doit être finalement être profondément ancré dans notre espèce, ce besoin de chefs, de leaders, d’hommes providentiels.
        Partisan de bons nombres des thémes défendus aussi bien par l’un que par l’autre, mais également par d’autres non cités, si nous arrivons à voir s’instaurer un réel système démocratique, se ne sera pas pour avoir de nouveaux « maîtres », même philosophiquement parlants.
        Des références, certes, mais nous n’aurons alors plus besoin d’eux, même dans un conseil de sages.

  • MitsuuTERRE MitsuuTERRE

    Tout à fait d’accord avec toi nico mais le problème est la, dire non tous ensemble, donc que tout le monde soit conscient qu’il faut refuser ce système, et combien de temps ca mettra pour qu’on en arrive là ?

    • Chegoku Chegoku

      Et faut encore être tous d’accords!

      Qui aujourd’hui est capable de comprendre qu’il faut réduire notre mode de consommation pour assurer un avenir durable en adéquations avec les ressources disponibles?
      Qui est prêt à épouser un nouveau paradigme?

      Pas grand monde je le crains.

      • Amaethon

        Je ne pense pas que le problème soit de comprendre, mais de l’accepter.
        Je le constate fréquemment atour de moi: « Je veux pas perdre mon niveau de vie »
        Réduire notre mode de consommation pour construire un avenir durable est impératif.
        Mais cela signifie la mort du capitalisme.
        Quand tu dis ça, en règle générale, on te répond: « Ah non, c’est du communisme! »
        L’être humain n’est équipé que pour affronter des menaces immédiates. (On se sent déjà moins concernés)
        Le temps viendra ou nous serons tous d’accord pour dire: …. Si on avait su!

      • Itsmie

        Il faut surtout comprendre que le niveau de vie n’est pas proportionnel au bonheur de vivre..

      • Fenrir

        Nous ne serons jamais tous d’accord et ce sera déjà long et difficile d’arriver à s’accorder sur des principes de base pour fonctionner ensemble pour le profit du plus grand nombre.
        Il nous faudrait certainement plusieurs générations pour assimiler de nouveaux concepts concernant la citoyenneté.
        Un tel changement de paradigme n’est pas instantané, c’est là, la difficulté.
        La conscience des rôles, droits et devoirs d’un citoyen seront encore long avant d’être assimilé par l’ensemble de la population.
        Je crains que nous n’en ayons pas le temps.
        Il n’empèche qu’il faut continuer à semer pour espèrer voir de nouvelles plantes germées…

  • ktofe

    Comme disait Coluche : « Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’achètent pas pour que ça ne se vende plus ! « 

  • Yanne Hamar

    J’ai plaisir à lire tout ça, voilà longtemps que je dis qu’en laissant la boucherie sur les étalages, on fout le système en l’air en 1 semaine. Le consommateur a du pouvoir : ne pas acheter. C’est tellement simple…Au lieu d’appeler au boycotte, on lance une campagne pour la semaine des animaux vivants. Et on laisse la bidoche chez le boucher.
    Rien d’aussi difficile à détrôner que des habitudes alimentaires, même mauvaises.

    • Itsmie

      Oui y a pas mal de temps que je prône ça mais …

      Changer ses habitudes demande un effort…

      Et apparemment personne ne veut faire le moindre effort pour faire changer les choses et aller vers un mieux!

      On préfère aller vers la cata mais sans forcer…

      C’est un choix!

      • Fenrir

        L’idée semble tentante mais les répercussions d’une telle initiative seraient dramatique pour tout un pan de notre société.
        L’effet est trop violent en l’état actuel des choses.
        Vous allez casser la boite en rétrogradant sans débrayer.
        Changer votre mode de consommation, si ce n’est déjà fait, et COMMUNIQUEZ sur votre mode de consommation.
        Ne cherchez pas à l’imposer.
        Cela risque suffisamment de devoir se faire par la force des choses.

  • Natacha Natacha

    « La responsabilité de chacun est d’opérer un changement radical en soi.
    Y a-t-il une différence entre ce qui arrive dans le monde extérieur et ce qui se passe à l’intérieur de nous ? Il y a, dans le monde, de la violence, une effervescence extraordinaire, une crise après l’autre. Il y a des guerres, des divisions entre nationalités, des différences religieuses, raciales et communautaires, un ensemble de concepts systématisés se dressant contre un autre. Est-ce différent de ce qui se passe à l’intérieur de nous-mêmes ?
    Nous aussi sommes violents, nous aussi sommes pleins de vanité, terriblement malhonnêtes, portant des masques différents selon l’occasion. Il s’agit donc d’un mouvement analogue à la marée montante et descendante. C’est nous, êtres humains, qui avons créé ce qui se passe au dehors, et changer cela est impossible si nous ne changeons pas nous-mêmes en tant qu’êtres humains.
    C’est là qu’est la racine du mal. Nous voulons faire quelque chose dans le monde, avoir de meilleures institutions, de meilleurs gouvernements, etc., mais jamais nous n’admettons que nous avons créé ce monde tel qu’il est. Si nous ne changeons pas, il ne pourra changer. Après avoir vécu des millions d’années, nous sommes exactement les mêmes.

    Nous n’avons pas fondamentalement changé et nous continuons à ravager le monde. Le fait est que nous sommes le monde, non en tant qu’idée, mais en tant que réalité. Voyez-vous la différence entre l’idée et la réalité ? Nous avons entendu dire que nous sommes le monde et nous en avons fait une idée, une abstraction. Puis nous nous mettons à discuter cette idée pour savoir si elle est vraie ou fausse, et nous la perdons de vue.
    Mais le fait est que nous sommes le monde ; c’est ainsi. Donc, nous portons la responsabilité de changer le monde. Cela veut dire que nous portons la pleine responsabilité de notre façon de vivre tous les jours. II ne s’agit pas d’essayer de modifier le chaos existant, de l’embellir, de faire partie d’un groupe ou d’un autre, ou de quelque institution ; en tant qu’être humain qui est le monde, il s’agit de subir soi-même une transformation radicale ; sans cela, il ne peut y avoir de bonne société. La plupart d’entre nous trouvons le changement difficile, par exemple : ne plus fumer. Il y a des institutions qui vous aident à ne plus fumer ! Voyez comme on en dépend.

    Peut-on découvrir pourquoi on ne change pas, pourquoi, si on voit le mal – le « mal » entre guillemets – on n’y met pas fin immédiatement ? Est-ce parce qu’on espère qu’il se trouvera quelqu’un d’autre pour mettre de l’ordre dans le monde et qu’on n’aura plus qu’à s’y glisser ? Est-ce parce que nous sommes indolents, psychologiquement paresseux, inefficaces ? Que d’années on passe à acquérir certaines techniques, à terminer ses études secondaires, supérieures, l’université, à devenir docteur, cependant, on ne veut pas consacrer une journée à effectuer un changement en soi-même. Donc, la responsabilité de chacun est d’opérer un changement radical en soi, parce qu’on est le reste de l’humanité. »

    Krishnamurti.

    • criminalita

      Ouai! opérer ce changement..? encore faut’il en être capable ou en avoir la lucidité, après tant de formatages, écoles, sports avec compétitivité, travail productif et soins rapides et efficaces. Tout est géré par le besoin de paraître, l’égo, le vois-tu ou je suis arrivé!…
      La recherche du bohneur semble suivre des chemins très matériels et il faut en convenir que les produits alimentaires modernes viennent titiller nos papilles et stimulent nos cerveaux, puis le désir de voler, d’aller plus haut avec ses propres ailes ne puisse s’effectuer qu’avec l’aide d’une course à la modernité. Puis qui n’a pas rêvé d’être immortel et rester jeune sans souffrances.
      Le hic c’est que dans 60 ans nous sommes tous morts ou presque.
      Restons vivants en cultivant la bonté et la charité et laissons la guerre aux autres.

    • furet

      je vous conseille de lire  » Que sait-on vraiment de la réalité » ‘ William Arntz …)vous y trouverez les questions à toutes nos interrogations : pourquoi les gens ne réagissent-ils pas , alors que ce monde ne leur convient pas ?

    • Jissaoui

      Un bon ce Jiddu!

      N’as-t-il pas pratiquer la méthode enseigné par Goenkaji?

      • Fenrir

        Pour ma part, je vous recommanderai plutôt la lecture de :
        « La Terre est un être vivant – L’hypothése Gaïa » de James Lovelock
        « La théorie du Chaos » de James Gleick

        Excellents supports de désapprentissage d’idées reçues et de matières à reflexions sur la situation actuelle et les possibilités offertes par la compréhensions des mathémathiques que sont les équations concernant les systèmes non-linéaire et aléatoire, dont l’effet Papillon.

        Concernant le comportement de l’homo-sapiens sapiens, je vous recommande « Le singe nu » et « le zoo humain » de Desmond Morris.

        Bonne lecture et bonnes réflexions…
        ;0D

      • Jissaoui

        Merci pour la recommandation, je me renseignerai la dessus.

  • moussikat

    Pour ceux qui ont envie de faire quelque chose de concret. Il existe un groupe de personnes de http://www.democratiereelle.eu qui ont organisé un tirage au sort pour créer des listes électorales pour les élections européenes de 2014. Les candidats auront un mandat impératif. C’est-à-dire que le député aura une fonction de rapporteur. Il ne votera pas de lui-même. Il fera la navette entre le Parlement et les citoyens qui auront voté pour (les députés européens français sont répartis sur 8 circonscriptions). Ce seront ensuite les citoyens qui lui diront quoi voter.

    Avec la monté de la contestation en Europe des abus de Bruxelles ce projet à des chance de faire assez de vagues je pense. C’est un peu ce que prédit Nigel Farage d’ailleur.

    Le groupe commence à prendre forme.
    Une page facebook http://www.facebook.com/groups/484784031532123/ qui sert surtout de point de rassemblement. La page bouge pas beaucoup mais c’est par ce que les admins, qui sont ceux qui ont organisé le tirage au sort sont fatigués. Ils veulent se retirer et que les listes électorales qui ont été crées deviennent autonomes, mais il savent pas encore trop comment s’y prendre.

    Il ya ensuite un groupe « démocratirelle » qui s’est crée sur http://www.ggouv.fr. Ce site est un facebook en open source créé par les gentils virus. http://projetgentilsvirus.ouvaton.org/. C’est un groupe qui s’est créé autour des idées d’Etienne Chouard (tirage au sort et rédaction d’une constitution par des non profesionnels de la politique). Ce site sert de palteforme de communcation interne (messagerie, wiki ect.).

    Donc si ça vous avez envie de faire quelque chose pour changer tous ça et arreter de juste contempler comment le monde part en sucette, n’hesitez pas à aller voir tous ça. La vielle Athena a besoin de vous pour aller botter le cul de l’oncle Sam.

  • jp31 jp31

    _cette article est une des baZes!!
    :n’as pas été assez mis-en-va-leurs!!

    ,,
    :participation modeste Ziq:

    :http://www.dailymotion.com/video/x5rara_chercheur-de-phases_music

    ,,

    jp31

    • Fenrir

      Merci JP,
      C’était l’avantage de l’ancien forum de pouvoir facilement reprendre des articles et d’avoir des échanges réellement construits dans la durée.
      Les articles et les coms du blog passent et disparaissent aussi vite que l’actualité.
      Dommage…