EN DIRECT. Egypte : 17 millions de manifestants lancent une deuxième révolution

LE CAIRE (EGYPTE), LE 30 JUIN. Plus de 17 millions de personnes manifestent à travers le pays pour le départ du président Mohamed Morsi.

LE CAIRE (EGYPTE), LE 30 JUIN. Plus de 17 millions de personnes manifestent à travers le pays pour le départ du président Mohamed Morsi. | AFP

L’Egypte vit des heures de très grande tension depuis dimanche après-midi, avec un mouvement populaire d’une ampleur jamais vue pour réclamer la démission du président Mohamed Morsi, mais aussi des manifestations de ses partisans en ce jour anniversaire de sa prise de fonctions. Toute la journée, des manifestants ont convergé vers la place Tahrir, au Caire, où des centaines de personnes avaient déjà passé la nuit.

Les opposants ont planté des tentes et tendu des banderoles hostiles à Mohamed Morsi, en ce lieu symbolique de la révolte qui a chassé du pouvoir Hosni Moubarak en 2011. D’autres manifestants anti-Morsi se sont dirigé vers le palais présidentiel. Des rassemblements hostiles au président ont également eu lieu dans les provinces. L’armée a annoncé jusqu’à 17 millions de personnes mobilisées à travers le pays.

Dans l’autre camp, ses partisans défendent la «légitimité» du premier président civil. Les Frères musulmans, confrérie dont il est issu, appellent à une «mobilisation générale» pour appuyer le chef de l’Etat.

Ces mobilisations rivales ont donné lieu à de nouvelles violences dimanche, après des heurts en Alexandrie et dans les provinces du Delta du Nil entre manifestants pro et anti-Morsi qui ont fait huit morts depuis mercredi, dont un journaliste Américain.

La police et l’armée ont été déployées pour protéger les établissements vitaux du pays en cas de graves dérapages. A l’origine des appels à manifester contre le président, depuis repris par l’opposition, se trouve Tamarrod (rébellion en arabe), un mouvement qui a revendiqué quelques 22 millions de signatures pour une pétition appelant à une présidentielle anticipée.

Suivez les événements minute par minute :

00h25. Hamdeen Sabbahi, l’un des principaux dirigeants de l’oppositon égyptienne, a appelé l’armée a intervenir si le président Mohamed Morsi refuse de partir. «Les forces armées doivent agir, car elles ont toujours été aux côtés du peuple» a déclaré le candidat de la gauche nationaliste, qui était arrivé en troisième position à la présidentielle de 2012. «Les Egyptiens font confiance aux forces armées», et leur chef, le général Abdel Fattah al-Sissi, a lui même déclaré récemment «qu’il respectait la volonté du peuple», a-t-il ajouté. «Le peuple se demande où sont les forces armées» et attend du général Sissi «qu’il tienne ce qu’il a dit», a-t-il insisté.

23h45. La présidence égyptienne sort de son silence à l’occasion de la seconde conférence de presse de la journée. «Nous respectons les revendications de la rue et avons conscience que la scène politique de l’Egypte est en perpétuel changement, a déclaré Omar Amer, un porte-parole. Toutefois les initiatives du gouvernement se multiplient et des négociations sont en cours», a-t-il ajouté, demandant que ceux qui ont des revendications et veulent le changement viennent «s’asseoir autour d’une table pour dialoger» et a regretté que ce dialogue proposé par la présidence ait souvent été rejeté par les opposants du régime. Omar Amer a également annoncé que la présidence continuerait de protéger les manifestants pacifistes dans le but de respecter la liberté d’expression.

23h00. Selon une correspondante au Caire de la chaîne Al Jazeera, un dernier bilan fait état de quatre morts. Trois dans la province d’Assiout, un à Beni-Souef.

Suite sur Le parisien

20 commentaires

  • fotoulaver fotoulaver

    22 millions de signatures, ça c’est de la pétition !

  • Nevenoe Nevenoe

    La situation est très complexe

    Egypte : entre guerre civile et coup d’Etat militaire
    Analyse de Bernard Lugan (30/06/13)

    Deux ans après le départ du président Moubarak, un an après l’élection présidentielle qui vit la victoire de l’islamiste Mohamed Morsi élu le 24 juin 2012 avec 51,7% des voix, l’Egypte est plus que jamais au bord du chaos et de la guerre civile.
    La partie se joue entre quatre forces

    – La première, celle qui a provoqué le départ du président Moubarak est composée de citadins, de gens qui mangent à leur faim, de « privilégiés », de « bourgeois » occidentalisés pouvant s’offrir le luxe de revendiquer la démocratie.

    – La seconde est celle des islamistes, dont les Frères musulmans. Pourchassée depuis des décennies cette force est sortie de la clandestinité en s’abritant derrière les « idiots utiles » du premier groupe pour se réintroduire peu à peu sur l’échiquier politique sur lequel elle a fini par s’imposer.

    – La troisième force est celle qui vit dans les banlieues défavorisées et dans les misérables villages de la vallée du Nil. C’est celle des fellahs besogneux, de ce petit peuple « nassérien » au patriotisme à fleur de peau qui exècre à la fois la bourgeoisie cosmopolite lorgnant du côté de Washington et les barbus qui voudraient ramener l’Egypte au X° siècle. Jusqu’à aujourd’hui, cette force n’a pas bougé.

    – La quatrième force est l’armée dont l’encadrement est coupé en trois : un état-major composé de vieillards soldés par Washington, une fraction islamiste difficile à cerner numériquement et une majorité composée d’officiers et de sous-officiers nationalistes ayant pour modèle le colonel Nasser.

    Au moment où ces lignes sont écrites, l’armée est en embuscade, tirant profit de l’échec politique et économique des Frères musulmans et de l’anarchie qui embrase le pays. La question qui se pose est de savoir quand, et sous quelle forme, elle recueillera le pouvoir.

    http://bernardlugan.blogspot.fr/2013/06/egypte-entre-guerre-civile-et-coup.html

    Une alliance des officiers nationalistes et du peuple des banlieues est souhaitable et pourrait remettre l’Égypte sur de bons rails.

    • fotoulaver fotoulaver

      He ben, c’est vraiment une grosse merde que les banquiers ont mis dans ce pays. Vive la troïka, partout ou elle passe, le pays trépas.

      • Nevenoe Nevenoe

        C’est un peu plus compliqué que ça ;)

        Déjà il faut savoir que les frères musulmans sont une création maçonnique.

      • fotoulaver fotoulaver

        Merci, je ne connais pas toutes les ficelles de ce méli-mélo de tarés mais je vois bien que finalement ils sont presque tous dans le même panier.

      • Nevenoe Nevenoe

        Pas tout à fait, comme le dit Lugan il y a des luttes d’influences internes et des manipulations étrangères : Isrraël et les USA y sont pour beaucoup dans le chaos atuel de nombreux pays arabes.

        Les adeptes de Nacer sont de vrais patriotes dont le but est de vraiment oeuvrer pour leur pays et ce que l’on peut souhaiter aux Egyptiens c’est qu’ils soient enfin dirigés par des gens qui ont à coeur le bien être de leur peuple.

  • Itsmie

    Ben voilà, on voit comment faire!

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Egypte : Ce qui faut comprendre c’est que le complot avait placé les islamistes au pouvoir sachant qu’ils seraient impopulaires rapidement, tout ceci était calculé ; …et maintenant la voie est toute tracé pour un président pro-occidentale, le peuple a donc une fois de plus été manipulé et utilisé comme un outil ; …Trop facile ! …Toujours trop facile de manipuler des moutons sans cervelle !

    Idem pour la Turquie !

  • Franoise3 Franoise3

     » Les frères Musulmans  » … une création maçonnique ? ! ? … ça ,c’est d’ l’ info Ha , ha, ha :D) :D)) !!!

    • rouletabille rouletabille

      ouch Toi FRANCOISE tu vas te faire des ennemis,bonne chance..

    • Nevenoe Nevenoe

      Rigole si tu veux mais tu aurais été avisée de te renseigner avant.

      Voir les travaux de John Coleman

      Bonne lecture

      http://proletariatuniversel.blogspot.fr/2012/09/freres-musulmans-un-mouvement-au.html

      • Nevenoe Nevenoe

        Également cet article plus intéressant et bien sourcé d’un site salafiste évoquant les soutiens et l’influence maçonniques de Al-Hassan al-banna.

        Hassan el-Banna, Après les Frères musulmans, Le Caire, Maison de la pensée islamique, 1996, p. 34-38

        Dans la revue « World In Review » John Coleman précise que l’organisation des frères musulmans serait un ordre créé en secret par la franc-maçonnerie britannique avec l’aide de Thomas Edward Lawrence (Laurence d’Arabie), Bertrand Russell, St. John Philby, E.G. Browne (en) et Arnold Toynbee, afin de maintenir le Moyen-orient sous-développé pour que ses ressources, en particulier son pétrole, puissent continuer à être pillées par la Grande-Bretagne. Coleman critiqua le Club de Rome, la Giorgio Cini Foundation, Forbes Global 2000, le Interreligious Peace Colloquium, le Tavistock Institute, ainsi que d’autres organisations qui se rapprochent de la thématique du nouvel ordre mondial. »

        D’après certaines archives, Hassan al-Banna reçoit de l’argent (500 livres) de la toute puissante « Compagnie du Canal » sous contrôle des Britanniques [francs-maçons] depuis 1876.

        La Compagnie universelle du canal maritime de Suez a été créée en 1858 par Ferdinand de Lesseps pour percer et exploiter le canal de Suez en Égypte. Cet ingénieur français dirigeait un groupe d’hommes d’obédience maçonnique et saint-simonienne. Antoine Sfeir :
        « …le groupe de Ferdinand de Lesseps qui compte surtout des maçons constructeurs »
        L’équerre et le croissant, enquête sur la franc-maçonnerie en terre d’Islam, Cahier de l’Orient, p.2

        Il reçoit aussi un permis pour construire une mosquée. Al-Banna se justifie d’abord en déclarant cet argent appartenant de droit au peuple égyptien comme tous les biens de la Compagnie. Plus tard, il niera avoir touché cette aide financière.

        D’autres parts, il reconnaît avoir été très influencé par ces prédécesseurs Jamal ad-Dîn al-Afghanî et Muhammad Abdu mufti d’al-Azhar connus tous les deux pour avoir été de grands initiés des loges maçonniques françaises et anglaises et qui ont profondément marqués la pensée égyptienne de l’époque.

        http://www.salafidefrance.com/index.php/danger-sectaire/les-freres-musulmans/512-les-freres-musulmans-et-leur-lien-avec-la-franc-maconnerie

      • Jissaoui

        Intoxman, t’as pas un site ou on peu piocher dasn ton savoir infini?

      • Nevenoe Nevenoe

        Intoxman …

        Qui désinforme vraiment ?

        Je n’ai pas un savoir infini mais je lis, je me documente, je réfléchis et je n’élude aucune possibilité même la plus choquante ou la plus controversée tant que je n’ai pas étudié les éléments dont on dispose de la façon la plus impartiale possible.

        C’est à la portée de n’importe qui, encore faut il se poser les bonnes questions et accepter les conclusions même si elles vont à l’encontre de ce qu’on a toujours cru …

      • Fenrir

        Allons donc, Nevenoe, tu prends pour argent comptant les dires de John Coleman car il viennent apporter de l’eau à ton moulin.
        Tu crois donc tout ce que tu lis ?
        Surtout en fait lorsque cela peut te permettre d’exprimer ta haine des francs-macs, responsable de tous les maux.
        « encore faut il se poser les bonnes questions et accepter les conclusions même si elles vont à l’encontre de ce qu’on a toujours cru … »
        Tu devrais le mettre en application…

  • Franoise3 Franoise3

    Merci de la Doc ( et de ne pas m’avoir insultée <3 ! ) : elle a l'avantage de ... diversifier les points de vue !
    Ce n'est point sans évoquer " l'église " au service de " l'état " ..... avec , autour , les Serfs , faits pour serfir : air connu !
    L' Histoire recommence toujours , même si c'est avec des acteurs différents !
    Moi , c' que j'en dis : C l'humain qu'il faut changer ....
    mais : ceci est une ôôotre histoire !
    ( il m'arrive même , des fois , de penser que c une histoire de "coeur" ;-) ... )

  • Nevenoe Nevenoe

    L’armée a lancé un ultimatum à Morsi : il a 48H pour satisfaire les « demandes du peuple ».

    Ça sent très fort le coup d’État, à priori par des forces inspirées par Nasser donc dans le but de remettre le pouvoir au peuple. (voir l’analyse de LUGAN ci-dessus).

    Croisons les doigts pour que soient déjoués les plans sionistes et mondialistes et que vive la nation égyptienne.