Qu’est ce que ce trou dans notre soleil ? (mise à jour)

Cette image a beau ressembler à un globe oculaire ou à une orbe de soleilmarbre, il s’agit ni plus ni moins que de notre soleil, avec un trou béant en son centre. Pas de panique, le diagnostic est formel, nous ne risquons rien.

Nous pouvons visualiser ce trou car l’image a été capturée puis exposée à travers trois filtres ultraviolets du Solar Dynamics Observatory de la NASA. Il s’agit en réalité d’un trou coronal,  qui représente une zone plus froide de la surface de l’astre.

Si paradoxal que cela soit, notre soleil peut avoir froid. Façon de parler bien sur, mais il y a de quoi être impressionné puisque ce trou noir gigantesque est le plus grand trou coronal jamais observé depuis plus d’un an.

‘Les trous coronaux sont sources de fortes rafales de vent solaire qui transportent des particules dans notre magnétosphère et au-delà. Ils apparaissent plus sombres sur les images passées à la lumière ultraviolette (ici, une combinaison de trois longueurs d’onde d’UV), car ils sont sujets à de plus faibles températures’

Source: Gizmodo.fr

On en sait un peu plus sur cette tâche puisque suivant la NASA, les conséquences pourraient être des coupures de courant ainsi que des perturbations au niveau téléphonie mobile et GPS notamment en Europe de l’ouest, à croire que le soleil va localiser ses attaques… Ils sont sympas à la NASA!

Le Solar Dynamics Observator, l’observatoire solaire développé par la Nasa, a mis en ligne une séquence vidéo qui illustre l’étendue du trou coronal, la zone « froide », observé dans l’atmosphère du Soleil, rapporte le site d’actualités 20minutes.fr. C’est dans cette zone que se forment les vents solaires qui atteignent parfois la Terre et provoquent des perturbations magnétiques.

Le trou coronal actuel a été observé entre le 28 et le 31 mai, explique le site Atlantico qui précise qu’il s’agit du plus grand observé depuis plus d’une année. Les vents solaires provoquent également sur la Terre la formation d’aurores boréales ou polaires. Mais ils peuvent aussi entraîner des coupures de l’énergie électrique et des problèmes dans les communications satellitaires. La Nasa a annoncé que cet énorme trou coronal pourrait provoquer plusieurs black out notamment en Europe de l’Ouest, des problèmes de fonctionnement des GPS et des téléphones portables dans les prochains mois, précise encore 20minutes.fr.

Source: express.be

40 commentaires