Ces maires hors-la-loi…

Cet article n’a pas pour but, de relancer le débat sur le mariage pour tous, que l’on soit pour ou contre, la loi est votée et doit être appliquée par nos élus, quelles que soient leurs convictions. Mais certains se croient au dessus de ces lois de la République.

Img/http://www.labonnecopine.fr/

 

Incroyable. Voilà que de nombreux maires, UMP pour la plupart, font savoir qu’ils ne marieront pas les couples homosexuels. Si il est parfaitement compréhensif que chacun puisse avoir sa propre idée sur le sujet, ses propres convictions, la Loi ayant été votée, ils sont en principe sommés de l’appliquer.

 Je ne comprends pas ces levées de bouclier depuis quelques temps. Entre GUAINO qui refuse d’être entendu par la Police, se prétendant « au dessus des forces de l’ordre » car il est député, BOUTIN qui affirme « qu’il y a des lois supérieures à celles de la république », voilà donc les maires qui s’y mettent.

 Mais si ils sont si hostiles à célébrer ces unions, si cela heurte autant leur sensibilité, il leur reste à prendre leurs responsabilités et à démissionner. Lorsqu’on est en désaccord avec quelque chose, on le dit, certes, et on prend les mesures qui s’imposent.

 Dans ce cas précis, on le leur demande pas leurs avis. La Loi a été votée, et elle doit s’appliquer point barre. Sinon, que peuvent penser en leurs administrés, dans ces communes ? Si le maire ne respecte pas lui-même la Loi, pourquoi ses administrés le feraient-ils alors ?


 Dès lors que le maire d’une de ces communes va prendre un arrêté allant à l’encontre de convictions de certains de ses administrés, alors ceux-ci auront-ils le droit de s’asseoir sur l’arrêté, à l’image de leur maire sur la Loi qui le gêne ?

 De cela, j’en doute. Je ne suis pas sûr que ces maires soient aussi compréhensifs dans ces cas-là que lorsqu’ils décident de s’affranchir de leurs obligations en tant qu’élus.

Volà encore une belle image donnée par nos représentants à nos jeunes enfants. En gros, il y a la Loi, mais si elle heurte vos convictions, vous pouvez vous en foutre. Imaginez simplement que les limitations de vitesse heurtent les convictions d’un Fangio de la route. Pourra-t-il lui aussi, à l’image des maires de FRANCE, se fiche éperdument du Code de la route ? Et pourquoi pas des maires refusant de marier des noirs, des arabes, des gros, des maigres parce que cela les gênent ?

Quid des administrés qui ne respectent pas la Loi et qui seront condamnés ? Comment le justifier dès lors que les maires hors-la-loi, eux, ne seront pas sanctionnés ?

Je ne vois qu’une seule alternative. Soit les maires rentrent dans le rang et célèbrent les unions telles que la Loi l’autorise à présent, soit ils démissionnent, n’étant plus en mesure de remplir en totalité le mandant pour lequel ils ont été élu. Qu’ils fassent preuve de courage et là au moins, ils prouveront qu’ils sont en accord avec leurs convictions.

Mais de cela je doute aussi. Le pouvoir est une drogue à laquelle il est difficile de renoncer. Les avantages que confèrent ces positions dominantes sont bien trop addictifs pour y renoncer, même si leurs convictions sont ébranlées. Et puis après tout, que risquent-ils justement ? Pourtant dans ce cas précis, j’ai bien peur qu’il faudra légiférer aussi sur les sanctions à leur appliquer, sans quoi on risque un beau chantier dans notre pays…

Un de plus ??

Auteur Jackbauer

Source Le-café-débat-de-Jojo

 

37 commentaires

  • Maverick Maverick

    En matière de mariage homosexuel, le premier maire hjors-la-loi a été Noël Mamère. Les deux époux se sont par la suite avéré être également des escrocs, mais c’est, espérons-le, sans rapport (quoique ?).

  • Bigpit

    Ce qu’on appelle la « désobéissance citoyenne », ou le droit de résistance, tel que défini dans la constitution de 1793 ?

    • voltigeur voltigeur

      Valable pour le simple citoyen! quand aux élus qui s’insurgent
      libre à eux de redevenir citoyen lambda pour manifester leur désapprobation. ♥♥

      • Bigpit

        L’élu est un « citoyen lambda » chois par le peuple pour le représenter, donc… Si tous les élus opposés au gouvernement en place démissionnent, il ne restera plus que des élus favorables à ce gouvernement : pour moi, ce n’est pas la bonne solution.

      • supermouton supermouton

        Il faut se méfier de la communication faite a des fins uniquement politiques.
        Si un maire, pour des raisons de valeurs personnelles tout a fait respectables, ne souhaite pas célébrer un mariage homo, vu qu’il n’y en aura statistiquement pas des milliers dans chaque mairie, peut simplement s’organiser une réunion quelconque ailleurs le jour J dans son agenda et déléguer un adjoint… discrètement, sans faire de foin, ni froisser personne.
        Seulement voila, ca ferait moins de bruit, et on ne parlerait pas de lui.
        Donc retour au premier point de mon propos ;-)

    • Maverick Maverick

      Sauf erreur de ma part, notre situation est très différente de celle des USA. En France, chaque constitution remplace la précédente. Aux US, il n’y a qu’une Constitution, avec des tartines de correctifs, lois, décrets et amendements.
      Par ailleurs (pour simplifier), la culture juridique anglo-saxonne est fondée sur la jurisprudence, la nôtre sur le texte.
      Ce qui fait que là où les américains peuvent invoquer le texte de départ et en choisir une nouvelle interprétation et/ou reprendre une jurisprudence favorable, nous sommes « restreints » à la Constitution de 1958. Et ça m’étonnerait que De Gaulle, à la fois militaire, cabochard et autocrate (nonobstant ses autres mérites), ait accepté une Constitution où l’insurrection est un droit et/ou un devoir. Il n’avait accepté la Résistance armée que par nécessité … S’il avait pu s’en passer, il se serait reposé uniquement sur notre Empire pour mener la Libération.
      Il faudrait demander à un juriste, mais cette histoire de Constitution de 1793 me semble avoir peu de chances d’être juridiquement recevable. Par contre, dans une optique révolutionnaire, elle peut constituer une base de travail. Mais l’ordre établi ne peut tolérer la révolution …

      • Fenrir

        Le probléme c’est le phénomème du vote pour un individu et non pas pour une idée.
        Je refuse d’abdiquer ma souveraineté personnelle à un individu quelqu’il soit par ma vote.
        Je peux m’exprimer sur une idée, un concept, une notion, en utilisant le vote.
        Mais pas pour un individu qui ne representera en fait que lui même et ses intérêts.
        Vive l’Egalité !
        Vive le Tirage au Sort !

  • Mortimer Mortimer

    Les cas de contournements de la loi par les maires sont très nombreux, rien de neuf.
    Mais concernant cette loi, je ne leur en veux pas…

  • Le Gaulois libre

    Contrairement à une idée stupide largement répandue, la loi n’est pas l’Alpha et l’Oméga du droit.

    Une loi peu parfaitement être scélérate, même lorsqu’elle est validée par le fumeux Concon (Conseil Constitutionnel) qui n’est qu’un repaire d’apparatchiks corrompus ayant en charge le dévoiement du pacte républicain.

    Le Concon, qui a d’ailleurs dans sont histoire quelques dérives démontrant sont caractère malhonnête en ayant validé des comptes de campagne présidentielle totalement truqués, et validant des lois qui sont régulièrement invalidées par la juridiction européenne, et qui a en plus dans ses instances des délinquants avérés (condamnés) et des prochains repris de justice pour corruption et bien d’autres saloperies… (Chirac, Sarko).

    Une loi peut donc être contraire à ce qui est supérieur à ce principe de droit en étant un acte parfaitement arbitraire, et celle du mariage pour tous en est presque l’archétype comme je le démontre dans un de mes articles sur mon blog :

    http://temple-hermes-thoth.blogspot.fr/2013/04/une-loi-scelerate-et-contre-nature-dun.html

    Une loi scélérate n’est donc qu’un acte arbitraire, qui doit être condamné, et qui légitime son infraction par un droit Naturel, Sacré, Inaliénable et Imprescriptible, celui de la Résistance à l’oppression : article 2, de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, figurant en tête de notre Constitution, et qui est un droit positif opposable à tous les fachos de droite comme de gauche !

    Non mais ! Sans blague ! ça sert à quoi d’avoir fait la Révolution ?

    • voltigeur voltigeur

      Merci pour ces éclaircissements, les élus qui sont assermentés
      étant représentants et garants des lois de la république ont donc
      le droit de s’affranchir des lois qui ne leurs conviennent pas??.
      Le code civil devient donc de fait, si je comprends bien, un menu de restaurant, où
      chacun fait son choix en fonction de ce qui lui convient.
      N’y aurait il pas un problème là?? à moins que je n’ai pas tout capté.
      Dans ce cas il serait plus logique d’en appeler à la juridiction européenne
      citée par toi même, qui est en substance la Cour des Droits de l’Homme et du Citoyen,
      le feront ils?? ♥♥

      • Bigpit

        Tu veux dire demander à l’Europe de venir (une fois de plus) mettre son nez dans les affaires de la France ? C’est leur reconnaitre une légitimité à intervenir, et prive un nouvelle fois la France de sa toute relative « indépendance ».
        Je pense qu’il faut remettre de l’ordre chez nous.

      • Le Gaulois libre

        Aucune loi ne peut être contraire à la Constitution et la Constitution repose sur les Droits de l’Homme, puisqu’ils figurent en tête de celle-ci.

        Donc, si une loi contrevient aux Droits de l’Homme, qui eux ne peuvent être modifiés par aucune loi, alors cette loi est un acte arbitraire, c’est clairement écrit dans le préambule des Droits de l’Homme et dans le contenu de ses 17 articles.

        Le Code Civil, comme tous les autres Codes de droits, ne sont pas exonérés d’avoir à respecter scrupuleusement l’Esprit de nos lois.

        Quant à la Convention européenne des droits de l’homme, si elle reprend quelques nobles principes de notre déclaration, elle n’en a pas pour autant sa richesse comme je l’explique dans mon livre : La Dictature à la Française, téléchargeable gratuitement ici :

        https://sites.google.com/site/grandoeuvre/telechargements-gratuits/la-dictature-a-la-francaise

      • voltigeur voltigeur

        Pour rappel la déclaration commence par:

        Article premier

        Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

        Article 2

        1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
        […]
        Lire en totalité

        Merci Le Gaulois ♥♥

      • Le Gaulois libre

        Sauf que ça, ce n’est pas la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, la seule qui figure dans notre Constitution, mais la traficotée déclaration pseudo universelle des droits de l’homme du machin (Nation-Unies)…

        La première est à la bonne monnaie ce que la deuxième est à la fausse…

        Bien cordialement ami Voltigeur… -)

      • voltigeur voltigeur

        Désolée Gaulois plus de réseau (grrr!) pour répondre.
        Merci pour toutes ces mises au point qui auront clarifié
        les choses à propos du doublon arrangé, par rapport à l’original de 1789..
        il fallait, aussi que tous nos amis en prennent conscience.
        Mission accomplie ♥♥ :)

  • yann

    Dans mon boulot y a des choses que je n’aimerai pas faire, et si c’était le cas , ce serai direction la porte , alors pareil pour eux .

    Ils préfèrent détourner la loi en leur faveur (dessous de table , compte a l’etranger , etc etc ) , maintenant le mariage pour tous , pourtant je ne vois pas ou ils trouvent leur interet financier ??

  • Lisbeth Ker Carradec

    Bonjour

    Je sens que pour mon premier comm’ ici, je vais me taper un bon point Godwin, mais peu importe…
    Lorsque la loi, même votée et même promulguée, impose une chose qui semble aller à l’encontre de la conscience d’un élu, il appartient à cet élu de ne pas l’appliquer…si les élus et hommes de pouvoir de la 2de guerre mondiale avaient unanimement refusé d’obéir à la loi, il n’y aurait pas eu de camps de concentration…(je ne compare pas, je prends un exemple outrancier).
    Perso, je suis également très soulagée de cette réaction.

    • goulougoulou

      Raisonnement qui ne vaut pas grand chose !
      > personnellement, je trouve que les lois fiscales vont à l’encontre de ma conscience d’élu, alors je ne veux pas qu’on me les applique et je veux faire ce que je veux en fraudant un max et en mettant mon pognon dans les paradis fiscaux, etc…, etc…
      > je trouve aussi que la monogamie est contre ma conscience d’élu, aussi je me suis marié avec mes trois secrétaires et j’ai 21 enfants,…
      …..etc…..

  • arcadia grand marabout arcadia grand marabout

    le projet de ce texte est fait pour diviser,les pour,les contre,les indécis AFIN de récolter les votes des élus qui eux aussi sont pour sont contre,et qui le clament haut et fort déja..

    d’après une juriste,Aude Mirkovic,le code civil,est entièrement en contradiction,droit de la famille pour faire court:

    http://www.youtube.com/watch?v=5Ytpbr-M1iE

    attention c’est du lourd de bon sens,de quoi alimenter les bavardages politiciens..

  • Mum

    Alors si la loi leur ordonne de tuer ils doivent le faire ou démissionner pour laisser la place à quelqu’un dont ça ne dérange pas la conscience ?

    • WeAreAnimals WeAreAnimals

      Il faut faire un choix.

      Ou ‘on vit en « démocratie » (vous comprendrez celle qu’on nous vend comme une démocratie)et dans ce cas, on accepte la loi car elle a été votée par la majorité du peuple.

      Ou l’on est pas d’accord avec ce procédé démocratique et on ne se présente pas en politique pour représenter le peuple et son pays, avec ses lois et ses devoirs.

      Il y a aussi un tas de lois qui ne me convient pas… Dans le cas contraire, je me serais présentée à la présidence :D

      • azteck

        La loi dit aussi que la corruption,l’escroquerie et le vol c’est pas bien,si les élus la respectaient il y aurait plus grand monde aux commande ;)

        De + en bon politiques ils feront célébrer les mariages par leurs adjoints et resteront dans le cadre de la loi…

        La langue de bois ils connaissent c’est leur métier.

  • donarmando

    Lorsque les lois promulguées par le parlement ne sont plus appliquées par les élus ou bien que les élus font ce que bon leur semble avec leurs convictions (c’est à dire s’asseoir sur la démocratie) alors on glisse vers l’anarchie. Chacun fait ce qui lui plait selon sa conscience.

    La peine de mort est absoute en France. J’ai toujours trouvé cela anormal. Je suis maire. Alors je m’assois sur la loi et décide que dans ma ville la peine de mort peut être remise au goût du jour. (c’est pour l’ironie hein)

    Remarquons aussi la très laïque Md Boutin pour qui « il existe des lois supérieures aux lois des hommes » (citation). Une fois de plus elle glisse la religion au sein d’un débat qui ne la concerne pas …

    • Le Gaulois libre

      Mais non, cher Maire, la peine de mort n’est pas supprimée, c’est là une grosse galéjade de politicien illusionniste…

      La peine de mort n’a seulement été supprimée que pour les assassins, pas pour les victimes, renseignez-vous un peu…

      Et vôtre analyse ignore complétement, ce que pourtant vous ne devriez pas ignorer en tant que représentant élu du peuple, c’est que votre premier devoir est de faire respecter les Droits de l’Homme :

      Article 2 – Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

      Article 3 – Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.

      Et la Déclaration de dit pas de ne pas respecter les lois, mais elle interdit les lois arbitraires, qui sont des lois ne respectant un ou des principes de la DDHC de 1789, et ça c’est pas une fantaisie frivole, mais un droit (et non un dû, une tolérance ou un privilège) Constitutionnel que chaque citoyen à la liberté d’exiger de voir scrupuleusement respecter !

      « Les représentants du peuple français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements »

      Comme l’indique l’extrait du préambule ci-dessus, à l’aune de cette affirmation, force est de constater qu’il n’y a jamais eu de gouvernements plus corrompus que ceux que nous subissons actuellement.

    • lolita

      à mon sens , un maire est un élu qui a pour fonction entre autres de faire appliquer la loi dans sa commune, de la faire respecter autant que possible;
      si je l’ai élu, je m’attends à celà!
      donc s’il ne veut pas ou ne peut pas pour cause de conscience appliquer une loi, il devrait démissionner, ou se faire remplacer.
      les conseillers municipaux ont le pouvoir pour certains de célébrer les mariages, donc le problème ne devrait pas se poser;
      encore une manoeuvre malhonnête et politicienne!

      tout ceci n’est qu’une question d’hypocrisie!

      je n’étais pas favorable au mariage pour tous, j’aurais préféré qu’on donne les mêmes droits aux homosexuels qu’aux hétéros par le biais du pacs, mais la loi étant votée, je ne vois pas comment ces maires pourraient légalement s’y opposer.

    • Fenrir

      ArrGGGHHH !!!
      Encore un qui confond Anarchie et Chaos !
      Bordel !
      Donarmando !
      L’Anarchie, c’est l’Ordre, s

      • Fenrir

        Bug !!!
        je reprend, xcuse.
        Bonarmado !
        L’Anarchie, c’est l’Ordre, sans le Pouvoir.

      • supermouton supermouton

        C’est plutôt l’ordre sans point central de pouvoir. Un pouvoir (ou plutôt un pilotage) réparti et distribué au cas par cas, sujet par sujet représente aussi une anarchie… Ceci-dit, c’est une option qui n’a jamais été mise en place, et on sait très bien pourquoi ;-)

  • Yanne Hamar

    Coikilansoi, je trouve réjouissant que des élus disent crotte au gouvernement. Ceux qui font les lois n’ont pas pensé à tout. Belle preuve d’indépendance et vive l’insurrection des consciences !

  • do39

    Je suis très surpris par l’entame de cet article, je n’ai pas lu les comm… N’oubliez pas qu’entre 1940 et 1945, certains fonctionnaires ont refusé d’obéir à LA loi de l’époque (et tant mieux pour ceux qui leur doivent d’avoir survécu à l’horreur)… que d’autres y ont obéi, et que ensuite on leur a reproché de ne pas avoir tenu compte de leur conscience…
    Moi pour ma part, j’approuve que la conscience morale et les valeurs traditionnelles puissent s’opposer à la mise en oeuvre d’une loi temporaire, profondément ANTI-NATURE !
    Votée ou non, applicable ou non, cette loi est une HONTE à l’honneur national, républicain, aux traditions et valeurs morales de notre pays, aux générations d’anciens qui nous ont précédé et qui ont défendu et transmis la culture classique traditionelle dans laquelle nous avons été éduqué…
    Cette loi fait partie de toute l’arnaque de ce gouvernement élu par une minortié, pour une minorité, qui fait une politique complètement opposée au pacte de promesses sur lesquelles il s’est présenté au suffrage…
    Quand Flamby a-t-il annoncé qu’il allait vendre le pays aux banksters anglo-saxons… ?
    Réveillez-vous bon de Diou…

  • samter

    Depuis quand faufrait-il ne rien dire, ne pas contester, et approuver passivement une loi juste car elle est « déjà votée » oh je suis trèèèès surprise de lire ce genre de chose ici !

    Vous encensez les alerteur, les empêcheur de tourner en rond ici du matin au soir..mais là non, Mr le Maire..qui n’est pa s plus responsable que vous dans le vote de cet loi..devrait se la fermer, et s’incliner???

    Les loi sur les OGM sont voté, klen carnet vaccinal aussi… donc taisez vous..

    enfin soyez un peu cohérent dans les raisonnements

    Le maire est là pour faire tourner rond sa commune, ce est pas un préfet de police !
    il ets là pour administrer et gérer une comune, dans l’optique du bien être de ses habitants.

  • dan1

    Encore une belle loi sournoise que cela, qui amène la France droit vers la guerre civile,non pas uniquement pour des raisons économiques,mais aussi pour des raisons sociétales.

    -La Salette (1846): La France, l’Italie, l’Espagne et l’Angleterre seront en guerre ; le sang coulera dans les rues ; le Français se battra avec le Français, l’Italien avec l’Italien ; ensuite il y aura une guerre générale qui sera épouvantable.

  • ouah les amis, je suis un peu surpris par les commentaires, bien que leurs richesses sont toutes reconnues. Je ne crois pas qu’un élu doit faire part ouvertement de son intention d’être « hors-la-loi » en toute impunité. Je reconnais que certains arguments cités plus haut ont leur fondement. Ainsi, les références aux camps de concentration, à la deuxième guerre mondiale.. évidemment auraient du inciter à désobéir, à faire secession, aucun doute la-dessus. Mais ne nous trompons pas de combat quand même, dans ce cas précis, personne n’est en danger. Personne ne risque de mourir. Il n’est question que d’union entre deux personnes qui s’aiment. Voilà tout. Après, qu’on soit d’accord ou pas, c’est autre chose. D’autant que pour la plupart, la religion s’est invitée dans un débat où elle n’aurait jamais du poindre, le mariage étant avant out un acte civil et non religieux. Mais franchement, pensez-vous que de tels débordements soient justifiés, au regard de tous nos concitoyens qui crèvent au chômage, ou dans la rue, sans toit ?
    Moi, ce que j’en dis, c’est qu’il faut un minimum d’ordre établi, sinon c’est l’anarchie. Je ne pense pas que l’anarchie soit la solution actuelle à nos problèmes. Quand au fait que nos élites soient tous à la solde du capitalisme et tous (ou presque) corrompus, aucun doute vous avez raison. Mais si des élus locaux tels que les maires ne sont pas garant d’un minimum de légalité, ce coup-ci, autant les supprimer. Le mille-feuille administratifs français est d’un tel ridicule qu’ont pourrait sans aucun doute supprimer au moins 50% d’élus sans aucun soucis…
    Vous croyez pas ?

    • Yanne Hamar

      Personne ne meurt dans l’immédiat, il y a juste un futur commerce d’enfants à arrêter tout de suite mais ça, on en a déjà beaucoup parlé. Les maires qui se rebellent sont des garde-fous, ils voient le mur où mène cette loi et le pays a grand besoin de leur lucidité.

  • Fenrir

    Toute la question de la Désobéissance Civique!
    Je n’ai pas de réponse toute faîte en la matière.
    J’ai fait le choix de démissionner, après avoir alerté mes collègues, plutôt que de « mettre des gens dans des trains ».
    C’est une formule forte, mais pour expliquer ; je travaillais à la Neu Peu rien pour vous avant Pôle Emploi…

  • vanvoght

    vous perdez votre temps en discutions inutil .
    un maire peu tres bien deleguer son pouvoir a son adjoint .
    RIEN ne peu l’obliger a marier des homos , meme pas la loi .
    apres qu’il le fasse discretement ou pour des raisons politique ou autre , c’est son probleme .