Tir de missile M51 raté: devinez qui a appuyé sur le gros bouton rouge?

Il y a des infos qui mettent de bonne humeur tant l’ironie est grande! Vous vous souvenez surement de ce tir de missile raté en Bretagne? A croire que tout foire réellement dès que cet homme là s’attaque à quelque chose… Vous devinez qui? ;)

Tir de M51 (image prétexte)
Tir de M51 (image prétexte) / Crédits : Pascal Saura/AFP

Faits diversAlors que l’on ne sait toujours pas pourquoi le tir d’un missile M51 a échoué le 5 mai au large de la Bretagne , Le Point révèle que, pour la première fois dans ce type d’exercice, le chef de l’Etat a participé à l’opération en conditions réelles, en appuyant sur le bouton rouge.

Il a appuyé sur le bouton rouge. Le Point révèle dimanche sur son site internet que François Hollande a directement participé le 5 mai dernier au tir d’un missile M51 à partir du sous-marin nucléaire Le Vigilant. Tir qui s’est soldé par un échec, le missile (vide de toute charge nucléaire) s’étant autodétruit quelques dizaines de secondes après son lancement. Selon les informations du journaliste Jean Guisnel, il s’agissait d’une grande première. En effet, explique-t-il, « jamais depuis l’entrée en service du premier SNLE (sous-marin nucléaire lanceur d’engins) français Le Redoutable, en décembre 1971, un tir n’avait été préparé dans les conditions réelles d’un lancement stratégique inopiné depuis un sous-marin en patrouille opérationnelle ».

Et pour que ce tir soit « réel », poursuit-il, « il fallait que l’ordre du feu nucléaire le soit aussi ». C’est pourquoi le président de la République François Hollande « se trouvait personnellement « dans la boucle ». Le chef des armées aurait donc utilisé « en personne le code d’accès au feu nucléaire », le fameux bouton rouge. Selon Le Point, « il aurait transmis ses instructions par des moyens classifiés exigeant une chaîne de communication protégée permettant à la « chaîne stratégique » de s’assurer qu’il se trouvait bien aux commandes, avant d’appuyer sur le « bouton rouge » ». Une chaîne de transmission qui a donc parfaitement marché, même si, au final, sur place, il y a eu échec du tir.

Les résultats de l’enquête connus dans quelques semaines
La commission d’enquête nommée pour élucider les raisons de ce raté quelque peu ennuyeux pour la notoriété de la dissuasion française, ne devrait pas rendre ses conclusions avant plusieurs semaines. Conclusions qui resteront réservées aux plus hautes autorités de l’Etat. Selon Le Point « les causes du problème du M51 sont recherchées dans une ou plusieurs anomalies de fonctionnement de certains de ses équipements, gyrolasers et calculateurs de bord, notamment ».

Avant cet échec du 5 mai, cinq tirs de M51 avaient réussi, dont deux à partir du SNLE Le Terrible. Deux autres tirs sont programmés en 2015 et 2018 pour la validation du missile sur les deux autres SNLE, Le Triomphant et Le Téméraire. Le Livre blanc publié fin avril confirme la force de dissuasion nucléaire comme l’un des piliers de la défense française. Sa composante maritime est considérée comme la plus fiable, un SNLE étant maintenu en permanence en mer. La destruction du missile, d’un coût de 120 millions d’euros, survient également au moment où la Défense est soumise à de strictes contraintes budgétaires.

Source sur lci.tf1.fr

17 commentaires

  • Spike636

    En voilà qui fait pas semblant, quand il fait une connerie.

    • steeve

      il les collectionne c’est pierre richard
      apres le grand blond avec une chaussure noire
      voici le petit gros fait du pédalo

    • Harry

      Molto bello comunque ♫♫

      Très beau cependant Commentaire sur Youtube
      ce conte pour enfants. Horus l’oeil qui voit tout
      et tous ces assassinats, toutes ces pétoires.

      Les parents y font Hi hi Ho Ho!

      .

  • Ikyro

    Bravo pour le titre, c’est du même niveau que l’insinuation.
    Faut quel président pour qu’il marche le missile ?
    Le même j’espère pour qu’il nous coute rien… peut être même que grâce à lui son utilisation nous rapporterai du fric.

    C’est très courageux en tout cas, re bravo.

  • voltigeur voltigeur

    En tant que chef des armées et du pays, QUI devait appuyer sur le bouton?? Le président est LE SEUL qui puisse le faire, d’après notre constitution. Si le missile à foiré, faut chercher ailleurs les responsabilités, et voir du côté de:
    Qui est responsable de la maintenance de notre force de dissuasion!!
    La ré-information n’a pas vocation à enfumer plus que nous le sommes déjà, et je ne suis pas plus satisfaite que d’autres, sur les « prestations » de notre Flamby national.
    Je réfléchis, je refuse de me laissez manipuler…….et vous? ♥♥

    • pedro.334 pedro.334

      Je pense qu’en réfléchissant un peu on s’en fou du gars qui a appuyer sur le bouton , la procédure que l’on connais c’est parce qu’on l’a vue dans les films, et vues qu’on nous fais gober n’importe quoi … En revanche , pourquoi un essais de ce type a cette période précise ? Plusieurs pays en ce moment entrent dans des manœuvres d’envergures, des tirs  » d’essais » de missiles , des achats d’armes ( ex : drones pour la France). Tout ces événements a une période économiquement difficiles ( le mot est faible )… les gouvernements ne laisseraient pas passer autant d’infos sans des raisons réfléchies …. Je prends plutôt ces essais comme des messages… Mais lesquels ?

      • voltigeur voltigeur

        C’est bien de ne pas t’arrêter sur le « titre » et de
        réfléchir.♥♥

      • A mon avis, ils veulent faire les grands et montrer qu’eux aussi ils peuvent envoyer des missiles qui coûtent bonbon dans l’eau. La Corée du Nord s’en donne à cœur joie en ce moment (4 en quelques jours…même s’ils ne sont pas aussi chers) et les ricains prévoient un missile intercontinental dans pas longtemps. C’est de la frime tout ça pour l’instant mais ils se préparent aussi peut être à quelque chose de plus grand pour l’avenir au cas ou. On voit bien que certains conflits partent en sucette.

        Après on peut dire que c’est une coïncidence mais comme par hasard les cinq tirs précédant fonctionnent et quand c’est Flamby qui s’y colle, c’est la débandade. Il n’est même pas capable d’envoyer un missile correctement le bonhomme lol. Ils ont beau dire que ça n’écorne pas les capacités dissuasives de la France…c’est bof bof comme message pour l’international.

      • David 31

        Je ne crois pas non plus aux coïncidences.

        Ainsi Hollande qui est pourtant capable de déléguer le recrutement de l’ensemble de son équipe de collaborateurs à l’Elysée a voulu tester l’efficacité de la chaîne de commandement de la dissuasion nucléaire française.

        Personne d’autre avant lui ne s’était livré à cet exercice. Personne n’avait voulu s’essayer symboliquement à la chose tant elle est lourde de signification. Que voulait-il donc tester ? Pourquoi en ce moment ?

        Il avait donc si peur que le conflit syrien dégénère en conflit nucléaire généralisé ? Nos dirigeants ont donc bien été à deux doigts de faire sauter toute la planète pour camoufler leurs échecs ? Leur faillite totale ?

        Je crois que symboliquement et heureusement, l’armée a voulu lui adresser un message lourd de signification : oui tu peux appuyer sur le bouton, mais les systèmes d’auto-destruction fonctionnent très bien, nous avons la main dessus, libre à toi de nous soupçonner ouvertement de mutinerie, tu iras expliquer à tes concitoyens que tu veux les entraîner dans une guerre d’annihilation.

      • Maverick Maverick

        Question intéressante. D’un autre côté, ce tir serait probablement resté aussi discret que les cinq précédents s’il avait été réussi ?

  • engel

    Mystification…

    Dixit: « UN TIR n’avait été préparé dans les CONDITIONS REELLES d’un lancement STRATEGIQUE INOPINE depuis un SOUS-MARIN en patrouille OPERATIONNELLE ».

    Sachant qu’un sous-marin en patrouille OPERATIONNELLE de la force STRATEGIQUE en conditions REELLES est OBLIGATOIREMENT porteur de missiles NUCLEARISES en permanence.

    Grooooooooooosse question:

    Comment peut-on faire feu INOPINEMENT sans que la chaîne hiérachique soit au préalablement mise au courant bien plutôt pour désarmer le missile???
    ..Surtout que dénucléariser un missile stratégique est une opération longue et contraignante!

    Comment?

    • Maverick Maverick

      En patrouille opérationnelle ? Au large (et encore!) de la Bretagne ? Tu me diras, vu qu’ils sont dans un sous-marin, les matelots s’en foutent un peu, des mers tropicales ;o)
      Cela dit, il est possible qu’un sous-marin en patrouille opérationnelle embarque un missile non nucléarisé pour faire un tir d’essai, ça fait un bon exercice et d’une pierre deux coups ? Mais pour le côté inopiné, on repassera. Ce genre de manoeuvre ne s’improvise pas … C’est encore du flan(by) de presse-tituée pour épater dans les chaumières, et nous faire oublier qu’on dégraisse les effectifs et les crédits, Louvois, Chorus (3600 PME en péril, Montebourg, au secours!) etc.

  • en tout cas à 120 millions l’essai, j’espère qu’il en aura bien profiter de son joujou. Il avait surement mieux à faire en ce moment.

  • Yanne Hamar

    Un joujou à 120 millions…Quel Flamby flambeur ! Et aux frais de brave français qui regarde brûler ses sous:-O

  • pedro.334 pedro.334

    En observant les commentaires plus ou moins stratégiques ou techniques, j’essaie de raisonner comme le gros mouton de base pour qui ils nous prennent…
    Quelles techniques possibles utilisent ils en nous faisant ces annonces grâce a leurs médias aux vues de la fréquence récente des essais , manœuvres , etc que l’on nous annonce..?
    Ma 1ere question me ramène aux attentats du 11/09 et de Boston ou des exercices a ce moment là avaient lieux ( hazard ).?
    Le fait d’annoncer des essais nucléaires et des tirs de missiles toutes les 5 min n’aurait il pas un effet de banalisation de ce type de pratiques , d’armes ..? Demain les gens comprendrons plus facilement l’utilisation « pour la bonne cause biensur  » de ce type de guerre…?

    Dire que l’Irak s’est fais démonté pour suspicion de possession d’armes de destruction massive…
    L’Iran va se prendre une guerre sur le coin du nez pour suspicion de fabrication d’armes nucléaire..?
    Mais nous pas de problèmes on est copain avec les US ( les seuls a avoir utiliser cette bombe sur des populations..) on a le droit d’afficher notre arsenal puisque nous sommes les gentils …
    Qui veulent ils convaincre et de quoi…?
    Pourquoi dans une conjoncture économique catastrophique, avec un président en recherche de crédibilité et une armée nationale en déconfiture nous laissent ils prendre connaissance de cela ?
    Mon cher WATSON a qui profite le crime ?