7 morts et 61 blessés lors de manifestations au Venezuela

© afp.

MISE À JOUR Les manifestations lancées depuis lundi soir au Venezuela contre l’élection à la présidence de Nicolas Maduro ont fait au moins sept victimes et une soixantaine de blessés, selon les autorités, tandis que les partisans de l’opposition et du gouvernement poursuivaient mardi leurs rassemblements dans tout le pays.

© afp.

A l’appel du gouverneur de l’Etat de Miranda (nord), Henrique Capriles, qui refuse d’admettre sa défaite et réclame un nouveau comptage des votes, des milliers de personnes sont descendues dans les rues, des manifestations émaillées de violence dans la nuit de lundi à mardi.

« Lors de ces violences, sept Vénézuéliens sont morts, parmi eux un fonctionnaire de police de l’Etat de Tachira (ouest) », a annoncé le procureur général Luisa Ortega, précisant que 135 personnes avaient été interpellées au cours des manifestations, lors d’une conférence de presse.

Un partisan de M. Maduro, un homme de 45 ans, a été tué et une femme blessée par arme à feu au cours de manifestations dans la périphérie de la capitale, a détaillé mardi le ministre des Affaires étrangères, Elias Jaua, qui a qualifié les opposants de « fascistes ».

« Aujourd’hui les forces de sécurité sont en alerte » et « nous avons incité les forces politiques à la mobilisation démocratique pour célébrer et ratifier la victoire » à la présidentielle, a lancé M. Jaua, lors d’une réunion avec le personnel diplomatique accrédité.

« L’extrême-droite a séquestré l’opposition et sème la violence », a affirmé le vice-président Jorge Arreaza, dans un message sur Twitter.

M. Capriles, un avocat de 40 ans, a appelé à des rassemblements mardi devant tous les centres régionaux du Conseil national électoral (CNE), qui a officialisé la victoire de M. Maduro, l’héritier du dirigeant socialiste charismatique Hugo Chavez, obtenue d’une courte tête (50,75% contre 48,97%). Ses sympathisants ont commencé à se rassembler dans les Etats de Barquisimeto et de Maracaibo, tandis que des groupes de fidèles « chavistes », revêtus de chemise rouge, ont défilé dans ceux de Zulia, Monagas, Anzoategui, Carabobo et Apure, selon des images diffusés par la télévision.

Source et article complet sur 7sur7.be

11 commentaires

  • N-Lord N-Lord

    C’est dingue, il est même pas encore froid qu’il se retourne déjà :x

  • WeAreAnimals WeAreAnimals

    Quand le chat n’est plus, les souris dansent.

  • freeman freeman

    triste constat… dans un pays ou le chemin du partage des richesse naturelles au profits du peuple, mis en place par le grand chavez,
    l’intervention « élistique » à encore frappé et nulle besoin de beaucoup de temps pour voir le chaos pointer le bout de son nez…ça en fait mal au coeur
    a l’image de la libye, de l’irak le désordre mondial sème l’horreur là ou il y avait une concentration conjointe d’effort et d’enthousiasme pour établir un état de paix et de respect du peuple face aux multinationales du capitalisme…

    • WeAreAnimals WeAreAnimals

      Je comprends mieux pourquoi on voulait l’assassiner.
      Plus de Chavez, plus de Venezuela en progrès d’autonomie.

    • engel

      oui,
      Les cons sont légions…Et nul endroit, ils ne sont pas!

      Le pire…, ces imbéciles agissent contre eux-même.

      La France ne fera pas exception.
      Oups!… C’est déja le cas.

  • Yhan Hamar

    Qui sait, son esprit se balade peut-être parmi les manifestants ?

  • fotoulaver fotoulaver

    Les malades mentaux ont réussi à diviser le pays. Ils ne vont pas lâcher l’affaire facilement.

  • deussabaoth deussabaoth

    Dingue y a un mauvais perdant et paf y a émeute …c est pas en France ou belgique qu on verrait ça

  • Maverick Maverick

    N’est pas Chavez qui veut … Le Venezuela avait déjà échappé de justesse à un renversement politique, mais là c’est mal parti. La CIA ne lâchera pas l’affaire.

    • labichedesbois labichedesbois

      tu m’etonnes , vont pas lacher l’affaire comme ça !! ils ont raté leur coup d »‘état contre chavez , il vont recommencer !! maduro est bien mais n’a pas le meme charisme ni la meme poigne !!

  • labichedesbois labichedesbois

    humour et réalité !!
    > > Un Para se promène au zoo de Vincennes, lorsque tout à coup il aperçoit une petite fille qui est un peu trop proche de la cage du gros
    > > lion d’Afrique. Soudain le lion attrape la robe de la petite et la ramène vers lui afin d’en faire une bouchée…..tout ceci sous les yeux des parents qui hurlent de désespoir.
    > > Le Para sans hésiter une seconde se rue sur le lion et lui asséne un terrible coup de poing sur le museau, le lion recule en lachant prise et se frotte le museau en grognant, pendant que le Para revient avec la petite vers ses parents qui pleurent de joie et n’arrêtent pas de le remercier .
    > > Un reporter a tout vu et s’approche du Para, « Monsieur vous venez d’avoir un geste extrêmement courageux, je n’ai jamais vu un homme faire un tel geste depuis 40 ans que je fais ce métier.
    > > Le Para répond  » Mais Monsieur je n’ai rien fait d’extraordinaire !… Le lion était en cage, et j’ai vu le danger que courrait la petite.
    > > Le reporter répond, ‘Monsieur je vous garantis que ceci ne passera pas inaperçu, je suis journaliste , et demain vous serez en première page….dites moi de quelle région êtes vous originaire, êtes vous PS ou UMP?
    > > Le Para répond, je suis fils de Pieds Noirs et j’ai voté Le Pen.
    > > Le journaliste s’en va…
    > > Le lendemain le Para achète Le Figaro afin de lire la première page et voir si son geste de la veille y est mentionné… il lit alors :
    > > UN PIED NOIR DU FRONT NATIONAL ATTAQUE UN IMMIGRANT AFRICAIN ET LUI VOLE SON REPAS ……
    > > ..et c’est comme ça que les médias vous transmettent les nouvelles aujourd’hui………