Ne pas couper le cordon ombilical: une tendance en hausse

© thinkstock.

De plus en plus de jeunes mères choisissent désormais de rester attachées à leur bébé après l’accouchement via le cordon ombilical. Cela s’appelle la naissance Lotus. Dans ce cas-là, la mère attend que le cordon se détache naturellement. Ca peut prendre dix jours.

Mary Ceallaigh, sage-femme britannique de 47 ans, estime dans le Daily Mail que cette pratique non-traditionnelle peut aider la mère et la santé du bébé. Le cordon ombilical intact peut réduire les risques d’infection et permet un « transfert complet du sang du cordon au bébé à un moment où il a justement le plus besoin de cette nourriture. »

Pour elle, il ne fait aucun doute que « ça ne perturbe pas le volume sanguin du bébé et ça aide à prévenir les maladies futures ».

Mary Ceallaigh affirme que réaliser les tâches quotidiennes en restant attachée au placenta est plus facile qu’on pourrait le croire. « Le cordon généralement sèche et se détache dès la troisième journée », rassure-t-elle.

Selon les adeptes, laisser le cordon ombilical au nouveau-né peut créer le nombril parfait.

Source: 7sur7.be

13 commentaires

  • Resistant

    Moi j’ai toujours considéré les naissances en hôpital comme « barbare ».
    Les gosses naîssent dans un environnement ou la souffrance est omniprésente, il sont entourés de nombreuses personnes inconnues, on les sépare de leur mère dès qu’ils sortent.
    De plus les professionnels qui s’occupent des naissances ne peuvent pas avoir une attitude réellement bienveillante envers les nouveaux nés. En effet ces personnes voient des accouchements tous les jours donc ils portent moins de considérations pour un évènement aussi merveilleux sans compter qu’ils sont débordés, ce qui peut accentuer le stress d’un nouveau né.
    Bref c’est comme une usine de mon point de vue alors que cela devrait se faire dans l’intimité, dans un endroit familier et non pas dans un endroit aussi froid qu’une clinique ou hôpital..

    • Chegoku Chegoku

      Il faut changer d’hôpital.
      Il y a pourtant des endroits très bien pour l’accouchement. En ce qui nous concerne, le bébé est resté avec nous et on nous a laissé 1 heure en salle d’accouchement seuls avec le bébé sur le ventre de ma femme, pénards le temps de se remettre avant de retourner en chambre. Le personnel était très à l’écoute et tout le monde prenait son temps.
      Faut éviter les maternités usines qui sont spécialisées là-dedans. Leur seul avantage c’est d’être très compétents en cas de souci avec le bébé.

      N’empêche, je vois mal le bébé avec son cordon et tout ce qui pend autour si on le coupe pas pendant 10 jours. Même les sauvages coupaient le cordon avec leurs dents.

    • Spike636

      C’est grâce à cette usine comme tu l’appelles que l’espérance de vie des humains a augmenté.

  • Yhan Hamar

    Naitre dans le calme serait-il devenu un luxe ? On prendra bien le temps de mourir alors prenons aussi celui de naître.

  • laspirateur

    Pour avoir vu mon fils sous antibiotiques dès le deuxième jour j’aurais bien aimé connaître cette pratique avant!

  • Natacha Natacha

    Merci pour cet article, j’aimerais qu’il soit lu par beaucoup.
    Le sang qui circule entre le placenta et l’enfant ne cesse pas son activité immédiatement après la naissance. Il faut permettre à cette circulation de se réaliser normalement.
    Au moment de la naissance, l’enfant se met à respirer. Il s’oxygène alors de deux façons : par ses poumons et par le placenta. Les deux systèmes fonctionnent ensemble. Ceci a été prévu pour que le nouveau-né ne manque pas d’oxygène et reçoive tous les nutriments que sa mère peut lui fournir. Évidemment, au départ, les poumons de l’enfant sont peu efficaces. Il a donc encore besoin, pour un certain temps, du cordon ombilical.