Royaume-Uni : des rhinocéros de zoo menacés par des braconniers

Avec la crise semble-t-il, les animaux ne sont plus en sécurité dans les zoos et des appels à organiser des patrouilles ont été lancés pour protéger des rhinocéros.

Rhinocéros dans un zoo

Image d’archives / Crédits : ABACA

Deux parcs animaliers en Angleterre ont été avertis par la police que leurs rhinocéros pourraient être attaqués pour la première fois par des braconniers.

Deux parcs animaliers en Angleterre ont lancé un appel aux volontaires pour organiser des patrouilles. Ils ont été avertis par la police que leurs rhinocéros pourraient être attaqués pour la première fois par des braconniers. Les rhinocéros, dont les cornes sont revendues à prix d’or en Asie où elles sont utilisées dans la médecine traditionnelle, sont régulièrement la cible des braconniers en Afrique. Mais la police du Kent, dans le sud-est de l’Angleterre, a été informée de « possibles attaques contre des rhinocéros » dans son secteur et elle a décidé d’augmenter sa surveillance.

Mis en garde, les responsables des parcs animaliers de Port Lympne et Howletts dans la région, qui hébergent « la plus importante population de rhinocéros noirs hors d’Afrique », ont de leur côté lancé un appel pour trouver des volontaires qui les aident à assurer des patrouilles.

Une corne peut se négocier à 237.000 euros

« Pour la première fois, il semblerait que les braconniers, qui ont conduit cette espèce menacée au bord de la disparition à l’état sauvage en la chassant, préparent des attaques au Royaume-Uni« , a expliqué Aspinall Foundation, l’association responsable des deux parcs, sur son site. « Cette menace étant réelle selon la police, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger ces animaux », a-t-elle souligné, demandant aussi aux visiteurs de lui signaler tout comportement suspect.

Selon l’association, une corne de rhinocéros peut se négocier jusqu’à 200.000 livres (237.000 euros). Les deux parcs du Kent hébergent 20 rhinocéros noirs sur les 200 environ vivant en captivité dans le monde. Quelque 700 représentants de cette espèce subsistent à l’état sauvage, selon les estimations. L’an dernier, deux hommes avaient été arrêtés après avoir tenté de voler une tête de rhinocéros dans un musée de Norwich (est).

Source: lci.tf1.fr

5 commentaires

  • Maverick Maverick

    Après ce qui vient de se passer au Muséum d’Histoire Naturelle (Paris), ça ne serait pas étonnant … :(

  • rouletabille rouletabille

    Si j’avais des cornes on me tirerais dessus aussi ?
    Qui a dis que j’ai des cornes????
    Qui ??
    .
    Ok,je connais la sortie,oui,n’insistez pas ,ok,merci…

    • fotoulaver fotoulaver

      Chez les humains c’est pas celui qui se fait tirer qui a des cornes, c’est l’autre. Tu peux revenir.
      Par contre le rhinocéros devient en poudre alors que nous ont redevient poussière…

      Chez les moutons enragés
      Si toujours tu dis la vérité
      Jamais la sortie, tu ne seras obligé d’emprunter