Le Zyprexa, un médicament qui bouzille le pancréas : Prescrit à gogo en France !…

Les scandales continuent………..Info à faire circuler….

Exclusif ! Faites circuler l’info partout où vous le pouvez. Merci pour toutes les victimes des laboratoires pharmaceutiques.

Des études cliniques ont montré que le médicament Zyprexa risque de causer de graves dommages à plusieurs fonctions pancréatiques, y compris sensibilité à l’insuline et réduit des niveaux élevés de sucre dans le sang.

La combinaison de ces facteurs, ainsi que des altérations métaboliques provoquées par la consommation de drogue Zyprexa peut irriter le pancréas et causer d’importants dommages à long terme. Cela se traduit souvent par une condition appelée pancréatite aiguë, qui dans bien des cas, peut être potentiellement mortelle. 

L’inflammation du pancréas est appelée pancréatite chronique et peut être causée par des médicaments tels que le Zyprexa. Cette inflammation peut occasionner des douleurs abdominales, des vomissements et de la fièvre.

La survie de la pancréatite repose sur un diagnostic rapide et un traitement immédiat. La plupart des gens qui prennent Zyprexa ne sont pas conscients des dangers potentiels pour leur pancréas et beaucoup ignorent souvent les symptômes jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

 

Un article de T Going, publié par resource4zyprexainfo.com, traduit de l’anglais et relayé par SOS-planete

 

 

Note de TS, dont un membre est victime du Zyprexa, synthétisé par les laboratoires Lilly (1) :

Nous avons mené notre enquête. Aux Etats Unis, le Zyprexa fait l’objet d’une énorme bataille juridique. Des associations de malades se mobilisent pour attirer l’attention des politiques. Ce médicament -une manne pour les laboratoires pharmaceutiques !- devrait être rapidement interdit aux USA, pour les ravages occasionnés sur le pancréas, sans comparaison possible avec les soi-disants bénéfices apportés aux patients souffrant de dépression. Des tribunaux ont déjà indemnisé les malheureuses victimes…

En France, en Europe, et bien c’est la loi du silence. Eh oui ! Les psychiatres continuent à prescrire le Zyprexa à tour de bras, la plupart du temps en cas de dépression, pour « épauler » les anti-dépresseurs.

Et après les gens -les victimes de cette ignominie !- doivent vivre le restant de leurs jours avec des douleurs abdominales, atroces et sans rémissions, qui nécessitent parfois l’utilisation du sulfate de morphine. Sans parler du recours obligatoire à un régime à vie quasiment totalement dépourvu de graisses, des séjours répétés aux urgences entraînant à chaque fois des pertes de poids spectaculaires ! Et, si la mort n’est pas au rendez-vous, pour couronner le tout, l’installation d’un diabète morbide et d’une insulino-dépendance, qui vient engraisser bien sûr -cerise sur le gâteau !- les laboratoires pharmaceutiques, responsables de ce chaos.
Qu’est-ce qu’on dit à la médecine moderne ? On dit merci merci Médecine, merci Technologie, merci Mesdames et Messieurs les laboratoires pharmaceutiques, merci pour tous vos bienfaits !!!

 

(1) Sur le site des laboratoires Lily, cette phrase en page « Responsabilité sociale » :
« … Nous nous engageons à rechercher, développer et commercialiser nos produits d’une façon morale et transparente, et à les fabriquer sans porter atteinte aux patients, à l’environnement, à la santé et la sécurité de nos salariés et des communautés qui accueillent nos sites. »

Menteurs !

Auteur : T Going

Article relayé par : mich pour Sos-Planète

VOIR AUSSI:

Eviter les dentifrices toxiques ou… à l’huile de palme ! Quoi ? Ils en contiennent aussi ?

Les mangeurs de viande industrielle plus exposés à une mort prématurée

« Terres volées » : l’appétit insatiable de l’Europe pour les terres

Tepco : «Nous n’avons pas d’autre choix que de relâcher de la radioactivité dans l’environnement»

La pègre japonaise fait le ménage à Fukushima

26 commentaires

  • Maverick Maverick

    « L’inflammation du pancréas est appelée pancréatite chronique et peut être causée par des médicaments tels que le Zyprexa. Cette inflammation peut occasionner des douleurs abdominales, des vomissements et de la fièvre. »

    Ouais… Une crise aigüe peut aussi ressembler à un lumbago. En tout cas, on a l’impression d’être passé sous un camion.

  • samter

    j’en profite juste pour savoir si nos amis de SOS-planete vont revoir un peu le site..
    j’avoue que souvent je suis tentée d’y aller…mais je ne m’y retrouver pas, y en a de partout…

    • voltigeur voltigeur

      Bonjour ♥
      Regardes la bannière et les dossiers proposés, les articles du jour sur le menu déroulant
      un peu plus bas.♥♥

  • femsense

    mon fils en a pris, ne donnez pas cette merde, a vos enfants, il est désormais soignés avec l’homéopathie et ça marche .sport, psy, discutions franche et ça marche.

    • lucedio

      Bonjour,
      je prends moi aussi du zyprexa et j’ai eu dans le passé une pancréatite… pouvez-vous m’indiquer le traitement homeopathique ????
      merci beaucoup
      Raphaël

  • Eagleeyes Eagleeyes

    Effets indésirables

    Somnolence.
    Prise de poids (essentiellement chez les individus qui au départ étaient minces et dont les posologies son supérieur ou égal à 15 mg par jour).
    Vertige.
    Fatigue.
    Augmentation de l’appétit.
    Oedème.
    Hypotension orthostatique.
    Constipation.
    Bouche sèche.
    Mouvements ou grimaces involontaires.
    Tremblements.
    Augmentation transitoire des transaminases.
    Photosensibilisation.
    Bradycardie (ralentissement du rythme cardiaque).
    Augmentation de l’attention des glandes mammaires.
    Écoulement mammaire.
    Augmentation de la glycémie (taux de sucre dans le sang).
    Anomalie de la numération formule sanguine.
    Convulsions.
    Éruption cutanée.
    Pancréatite.
    Hépatite.
    Priapisme.
    Difficulté à uriner.

  • Lilith Lilith

    après une petite recherche je constate que cette drogue est utilisé dans les cas de schyzophrenie, les maniaco dépressifs, bipolarité.

    dès lors je me pose la question ne sont’ils pas en trains de réduire certaine souche de la population? par le biais de médicament, il s’agit des cas psychiatriques, mais d’autre médicaments on des effets dévastateurs et cible d’autre populations, je sais cela parait complètement fou et irationelle mais je ne peut m’empêcher d’y penser.

  • femsense

    c’est aussi prescrit dans les cas de disharmonie évolutive, mon fils était totalement en décalage avec la réalité, il parlait seul, ne se voyait pas grandir, très grande émotivité. c’est très dur a vivre. le zyprexa lui a été prescrit , le problème c’est qu’il dormais debout et il n’arrêter pas de manger, le médicament ne l’a pas aider mais a faillit le détruire.Ne donnez pas cette merde a vos enfants.

    • Lilith Lilith

      mais d’après les sites spécialisé on ne peut en aucun cas prescrire ce medicament a des enfants heureusement que vous avez changer de therapie

  • Un superbe medicament
    Avec de toutes petites doses mes patients schizophrènes ont retrouvé une vie normale et sont tout à fait resociabilisés…une revolution par rapport aux autres neuroleptiques…

  • Rappel les medicaments ne sont pas des bonbons mais des medicaments…c’est à dire des poisons …un comprimé vous soigne et la boite vous tue…les medecins font 9 ans d’etudes pour apprendre a les manier avec toujours a l’esprit  » primun nocere » premierement ne pas nuire ..la toxicité est toujours mis en balance avec l’interet du malade à le prendre ….pour les chimiotherapies c’est la même chose .

  • Libre à chacun de ne pas se soigner bien sur …nul n’y est contraint

    • rouletabille rouletabille

      Merci de vos précisions
      je vous cite

      Avec de toutes petites doses mes patients schizophrènes ont retrouvé une vie normale et sont tout à fait resociabilisés

      Donc ce médicament est de préférence pour les schizophrènes,c’est indiquer ??

  • Le zyprexa est un neuroleptique ,pas un antidepresseur !

  • il est utiliser pour soigner les psychoses

    • rouletabille rouletabille

      Excusez moi,mais quand j’ai lu les effets indésirables,j’ai oublier qu’il servais à guérir quelque chose..

      • vanvoght

        arf arf arf ….. si tu lis TOUTES les notices de medicament a la rubrique effets indesirable …. tu fais comme moi , tu jette le truc vite fais .

      • si tu jettes c’est que tu n’en as pas vraiment besoin :-)

      • Maverick Maverick

        Ca dépend … Un paranoïaque qui jette ses médicaments parce qu’il croit que son médecin veut l’empoisonner, il risque de rester psycho pas mal de temps :)

      • vanvoght

        t’inquiete . risque pas de devenir  » psycho  » comme tu dis . je me soigne avec QUE DU NATUREL et ça me vas tres bien . vitamines , argent colloïdal , chlorure de magnesium , fruits et plantes de mon jardin et surtout viandes de MON boucher dont les boeufs paissent dans les champs autour de chez moi ;

      • rouletabille rouletabille

        L’arsenic e petites doses est bon pour les cheveux..
        Le curare pour le cœur idem.
        La mort aux rats est encore en test..

  • La mort aux rats a depasse depuis longtemps la phase des tests …elle est utilisée par les medecins(moi y comùpris) au quotidien cf par exemple un anticoagulant tel que le « Previscan » où la juste dose vous soigne et le surdosage vous tue !