L’incident grave à la centrale du Tricastin n’est toujours pas réglé..

Après Tchernobyl et Fukushima, les « retours d’expériences » dont les nucléocrates nous ont abreuvés, n’ont pas l’air de servir à grand chose.

Dans un des réacteurs nucléaires les plus anciens de France, un incident électrique grave s’est produit le 1 mars. La situation ne parait pas y avoir été parfaitement rétablie.

Le nouvel incident – une explosion précédée d’un immense flash bleu – qui s’est produit jeudi 28 février 2013 vers 20h à la centrale nucléaire du Tricastin, l’une des plus vieilles centrales nucléaires, n’est pas clos.

A ce jour les investigations indépendantes menées en dehors de la parole officielle et de l’exploitant EDF révèlent :

– le parasurtenseur (parafoudre) de sortie du transformateur principal du réacteur nucléaire n° 1 est touché et gît à 45 ° vers le sol, des techniciens sont en intervention.

– les bâtiments annexe « phase 3 » du réacteur nucléaire n°1 , celui des turbines et condensateurs, crachent de la « vapeur » de tous les côtés. D’importantes coulures de liquide se répandent au long de l’assise en béton. Ce qui peut laisser supposer une difficulté de régulation de la pression. 

– le mistral soufflant entre 80 et 90 km/h rend impossible des prélèvements d’échantillons significatifs de présence ou non de radioactivité.

Des rejets radioactifs possibles, une vétusté inquiétante

Lors de l’arrêt d’urgence d’un réacteur, tel celui qui affecte aujourd’hui le réacteur n°1 du Tricastin, il y a impossibilité de stopper instantanément la réaction nucléaire (blackout). En conséquence le refroidissement et la production de vapeur par l’échangeur du circuit primaire doivent être assurés.

Cette continuité peut engendrer des « soulagements » qui peuvent nécessiter en urgence des rejets gazeux radioactifs et chimiques par la cheminée (et non par les tours de refroidissement dont ce n’est pas la fonction).

Le réacteur n°1 est celui qui présente le plus de vétusté dont de nombreuses fissures de plus de 1 cm et il apparaît que sa maîtrise de conduite relève de la danse de Saint-Guy. L’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) l’a placé particulièrement sous surveillance tout en lui ayant octroyé un prolongement de durée de fonctionnement plutôt contradictoire.

D’autres incidents dans les mois et années passées

Le 2 juillet 2011 : un incendie avait déjà touché le transformateur de l’unité du réacteur n°1 à l’arrêt. Incendie, flammes, fumées noires dans le ciel, intervention des pompiers, périmètres de « sécurité ». Explication officielle à l’époque : « Une borne en porcelaine s’est fissurée et a explosé. De l’huile a coulé, provoquant l’incendie. »

Février 2011 : Un incident concernant les groupes électrogènes de secours à moteur diesel de la centrale nucléaire du Tricastin a été déclaré par EDF le 16 février 2011. Les groupes électrogènes de secours à moteur diesel permettent d’alimenter les systèmes de sûreté du réacteur en cas de perte de l’alimentation électrique par le réseau national. L’ASN a classé au niveau 2 sur l’échelle INES cet incident.

Mardi 10 avril 2012 au petit matin, un incendie dégageant une importante fumée s’est déclaré dans la salle des machines, cette fois-ci du réacteur n° 4. La quasi totalité des voies de circulations situées à l’extérieur du site nucléaire ont du être fermées par les forces de gendarmerie.

 

Lire aussi : Incendie à la centrale du Tricastin : y-a-t-il eu dégagement de dioxine ?
Un article de Collectif antinucléaire de Vaucluse, publié par reporterre.net et relayé par SOS-planete

Participons nombreux à la grande chaîne humaine pour la sortie du nucléaire civil et militaire le samedi 9 mars 2013 à Paris

http://rebellyon.info/Participons-nombreux-a-la-grande.html

18 commentaires

  • Tesla

    un jour ou l’autre on y échappera pas même si ils montent le prix du courant de 500 % de toute façon c’est pour leurs poche , en aucun cas pour la sécurité ce ne sont que des chiens .

    mais les radiations ce foutent que tu soit riche ou pauvre et ces incultes soit disant dans haut et supérieur ne l’on pas compris .

    • 2013-SuperHot 2013-SuperHot

      J’ai vraiment du mal à comprendre, Tesla, cette histoire du nucléaire. Désolé de dire cela mais c’est comme vous le dites (d’une autre façon) de la M.E.R.D.E puissance Infinie, alors pourquoi persister dans ce domaine alors qu’il existe des technologies pour produire vraiment propre et à moindre risque de l’électricité qui d’ailleurs permettraient de générer un nouveau business et de nouveaux profits plus qu’interressants. Personnelement, après autant d’années de réflexions, je ne vois qu’une seule réponse à tout cela : il y a des gens puissants ou qui le deviennent, sur Terre, qui ont forcément un malin et malsin plaisir à faire et à voir souffrir leurs semblables ainsi que les autres êtres vivants en plus de faire de l’argent pour asseoir leur ego démesuré

  • Tesla

    ou des gens malsain guidé par une entité malsaine (Satan)

    y’a pas plus simple , 95 % des gens humble et gentil sont pauvre …

    humble j’ai dit ceux qui ne courent pas (comme moi) après le fric , qui cherche sans arrêts comment avoir plus de fric et de bien . cela même si ils paraissent gentil bien que loin de la castre diabolique ne sont pas non plus des gens qu’on peut appeler gentil , même si ce ne sont pas des monstres on est d’accord ils participent à la destruction de notre terre ! on ne peu pas servir deux maître à la fois .

    le nucléaire c’est une invention de L’au-delà vous n’y Croyez pas ? tant pis on appelle ça la libre pensé .

    conclusion si tu veut être célèbre et riche c’est pas Dieu qu’ils faut prier il écoutera pas , par contre l’autre lui pas de souci il te donne ce que tu veut si tu sait capter sont intérêt .

  • Maverick Maverick

    Un incident grave ? Où ça ? Circulez, il n’y a rien à boire :)

  • domi26 domi26

    Ben moi j’habite a , a peut prêt 100 kms mais rien dans la presse ????????

    c’est vrai que je suis dans un rêve , ou la  » PRESSE NE NOUS MENT PAS ET NOUS DIT TOUTE LA VÉRITÉ  » ah c’est dur ….. que je suis con ….!!!!!!

    même la première chaîne française , ni antenne 2 , ni antenne 3 n’en non parler ?????? bizarre non ????

    bon OK je sort lol lol lol lol

    • rouletabille rouletabille

      bisous DOMI,tqt pas ,ici en Belgique avec CHOOZ c’est encore plus con,ils savent PAS ARRÊTER UNE CENTRALE NUCLÉAIRE,c’est comme quand tu allumes un pétard et que tu met ton pied sur la mèche,eux, PAS,sont tellement débiles qu’ils préfèrent crever avec que d’éteindre une centrale nucléaire..

  • polemile

    C’est un parafoudre qui a explosé sur la ligne de très haute tension d’évacuation d’énergie. C’est quelque chose qui arrive sur ce type de matériel et les sécurités automatiques du réseau sont prévues pour éliminer ce court-circuit par l’ouverture des disjoncteurs amont et aval.

    Il reste 3 sources électriques pour faire fonctionner le refroidissement du réacteur, la ligne auxiliaire 63 KV et les deux diésels. Il existe également deux un système autonome diversifiés de turbopompes qui fonctionnent avec la vapeur produite par le réacteur pour assurer son refroidissement en cas de perte totale des alimentations électriques.

    La conduite prévue dans le cas de figure actuel est de démarrer une pompe primaire sur le réseau auxiliaire et de mener le réacteur en état de repli par un refroidissement à l’atmosphère.
    C’est ce qui explique la vapeur que vous voyez de l’extérieur. C’est tout à fait normal.

    Soyez rassurés, s’il y avait un soucis de radio activité, ce serait un incident dont vous seriez déjà averti.

    Je vous le dis en tant que spécialiste en la matière,retraité n’ayant comme motivation que la vérité sur des faits techniques, ni pour ni contre le nucléaire.

    Mais demain, on peut arrêter toutes les centrales nucléaires.

    Il faudra trouver, pour la France, un flux continu de 20 000 tonnes de charbon par heure ou
    15 000 tonnes de fuel lourd par heure ( 240 trains de charbon par jour ou 140 trains de fuel par heure) qui cracheront leur gaz de combustion dans l’atmosphère que nous respirons et déjà trop polluée.
    C’est aussi 60 000 éoliennes en production (faudra-t-il qu’il y ait du vent et pas d’opposants) c’est l’équivalent d’une éolienne tous les 50 mètres tout autour de la France.

    Alors, les centrales nucléaires, nous ne sommes pas prêts à pouvoir nous en passer, sauf si l’on accepte de revenir à des conditions de vie moyenageuses.
    C’est notre condition géographique qui le veut, nous ne pouvons pas vivre comme dans les pays chauds, avec des besoins d’énergie minimales.

    Donc, nous n’avons pour l’instant que le choix de rester très vigilant pour notre énergie nucléaire, çà ne veut pas dire qu’il faut devenir parano et se méfier de tout. Personne, à ma connaissance, ne souhaite faire face à un accident nucléaire en France et bien des personnes oeuvrent dans ce sens, soyez-en rassurés.

    • dupon666

      C’est il y a 20 ans qu’il fallait se preparer à se passer de cette galere…Un peu en retard la France..et obligée de faire des guerres pour maintenir ses appros..

      Et empecher la Chine de surencherir et peut etre mieux traiter la population du Mali et du Niger avec leur IDH record de 0.3

      Faudrait aussi arreter de raconter n’importe quoi avec le moyen age..l’electricite nucleaire ne represente en france que 17% de l’energie finale//Alors l’independance energetique n’est que de la pub mensongere

      http://www.heberger-image.fr/images/14031_primaire_graph1.jpeg.html

    • sinouhelartiste sinouhelartiste

      Votre analyse est bonne cher monsieur, mais il y a quand même des éléments manquant. Depuis que l’on connaît les dangers du nucléaire, nous avons eu le temps de penser à d’autre modèles énergétiques et je ne parle pas des éoliennes ni des panneaux solaires, bien que des projets dans le domaine comme les fours solaires soit promméteurs . Il y a d’autre technologies comme la Z machine. plus personnes n’en parle c’est normal… Les pouvoirs occultes comptent bien s’en servir pour aboutir à de nouvelles armes atomiques plus contrôlable pour les utilisateurs… Dans d’autre domaines il y à l’énergie libre et bien sur l’orgone de Rich entre autre…Là aussi le silence est mortel…

      http://lesdernieresnouvellesdumonde.blogspot.com.es/2011/04/la-z-machine.html

  • moutondu02

    si le nucléaire a un tel succès chez nous c’est parce que nous n’avons pas intégré le cout du renouvellement du parc.nous avons plus de 50 centrales a remplacer ,elles sont toutes en fin de vie .pour une seule centrale a démanteler EDf a prévue d’augmenter ses tarifs de 30%! si nous devions payer le prix réel cela nous couterais 3 a 4 fois plus cher le KWH .arrêtons les gaspillages pour commencer ,arrêtons d’illuminer les monuments ,les parcs ,les rues toutes les nuits,interdisons les néons publicitaires .EDF a demandée 5 ans minimum d’études rien que pour espérer trouver comment démanteler la centrale de Fessenheim.pour le démantèlement a proprement parler il est estimé a plus de 20 ans .a ce jour EDF est techniquement incapable de démanteler une seule centrale .(source :Science et Vie de février 2013 article : »mais comment EDF va s’y prendre ? ».

  • polemile

    Avez-vous des propositions de rechange chiffrées, des technologies éprouvées pouvant produire dès demain les 70 000 MW du nucléaire français?

    Le nucléaire en France représente 80 % de l’électricité produite, le reste c’est les barrages , un petit peu de solaire et un peu d’éolien. Pour l’instant il n’y a pas de producteur indépendant se servant, même à titre expérimental des technologies que vous évoquez. Quant au reste de l’énergie consommée, c’est le pétrole, le gaz et le charbon… pas bon pour les poumons. En France on se chauffe beaucoup avec de l’électricité, ce qui limite les consommations de fuel et de gaz domestique.
    L’énergie, on va l’acheter on la trouve. Il se trouve qu’en France, à part du charbon, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent. Défendre le pétrole vert est vraiment pas bien, car il y a des gens qui meurent de faim.

    Nous possédons, en France une source d’énergie pouvant couvrir plus de 500 ans de nos besoin. Il s’agit des stocks d’uranium appauvri qui sont en attente.
    Il suffit de le placer dans un surgénérateur avec le plutonium issu des centrales actuelles au milieu du coeur pour que la réaction nucléaire produise de l’énergie. De plus, ce type de réacteur produit plus de combustible fissile qu’il n’en consomme. Nous avons un prototype français de 250 MWe qui a fonctionné pendant plus de 25 ans, c’est le réacteur Phénix installé à Marcoule.

    Des partenaires européens on voulu construire un prototype bien plus grand appelé superphénix. Mais la cohésion des pays sur un projet de ce type a conduit à des aléas de construction retardant sa mise en service. Quand enfin il a démarré, il a été arrêté par une décision de Lionnel Jospin. Vous savez pourquoi? c’était pour gagner les voix des verts aux élections présidentielles. Un véritable gachi tant par l’argent qui a été investi, que par la perte d’une technologie qui nous servirait bien aujourd’hui pour ne pas aller au Mali.

    De la même manière, notre président actuel a promis de fermer Fessenheim pour gagner les voix des verts pour son élection. Cette décision n’est fondée sur aucun argument technique.

    Voilà pour vous dire que la géopolitique et les décisions sur des choix économiques et d’avenir sont souvent motivés par des intérêts partisans.