L’Arabie saoudite a acheté des armes en Croatie pour les rebelles syriens

Donc ce qu’on apprend dans cet article: les wahhabites saoudiens soutiennent des rebelles islamistes qui souhaitent faire tomber le régime en place pour pouvoir y imposer la charia. En échange de cela, ils laisseront le pays se faire piller de ses ressources importantes. Pour cela, les saoudiens payent beaucoup beaucoup d’armement d’un stock « secret », et avec la complicité des gentils américains qui veulent apporter la démocratie en Syrie, les rebelles bénéficient au final de tout le soutient dont ils ont besoin.

L’Arabie saoudite a acheté des armes en Croatie pour équiper les rebelles syriens, affirme le New York Times.

Citant des responsables occidentaux sous le couvert de l’anonymat, le quotidien américain indique que l’Arabie saoudite a acheté une grande quantité d’armes terrestres appartenant à un stock secret datant des conflits dans les Balkans dans les années 90.

Les armes ont été fournies aux rebelles syriens via la Jordanie en décembre. C’est à partir de cette époque que l’on a retrouvé des armes yougoslaves dans les vidéos postées par les rebelles sur Youtube, a précisé le quotidien lundi.

Depuis lors, les responsables occidentaux affirment que de multiples avions chargés d’armes ont quitté la Croatie avec notamment des milliers de fusils et des centaines de mitrailleuses, ainsi qu’un nombre inconnu de munitions.

Un porte-parole du ministère croate des Affaires étrangères a affirmé au journal qu’aucune arme n’avait été vendue ni à l’Arabie saoudite ni aux rebelles syriens. La Jordanie comme l’Arabie saoudite ont refusé de répondre aux questions du New York Times.

Un porte-parole du département d’Etat américain, Patrick Ventrell, a répété mardi que les Etats-Unis apportaient une aide non létale à l’opposition syrienne. D’autres pays prennent d’autres décisions, qui sont leurs décisions souveraines, a-t-il ajouté devant la presse.

Les Etats-Unis s’en tiennent depuis près de deux ans à une aide humanitaire aux réfugiés dans les pays voisins, ainsi qu’à une aide dite non létale aux rebelles, soit des équipements de communication, de la formation, etc.

Les rebelles syriens combattent le régime de Bachar al-Assad depuis mars 2011 et contrôlent aujourd’hui un nombre important de territoires, en particulier dans le nord du pays. Selon les Nations unies, le conflit a fait quelque 70.000 morts.

Source: Agence de presse via Romandie

2 commentaires